Vieux débutant


#141

Pour le guidon, essaye d’abord assez court, c’est plus facile.

Personnellement, j’ai d’abord appris en mettant les 2 mains sur la poignée de selle, à l’époque je n’avais pas de guidon.


#142

Oui je vais essayer ça, merci.
Je pense que tu as raison car mon dernier réglage était encore plus long que celui-ci.



#143

sur cette photo le guidon je ne le trouve pas spécialement trop long (les miens sont bien plus longs) , par contre je le trouve un peu trop haut.
Après, les préférences … et puis j’ai oublié les sensations de quand on commence a peine a pouvoir rouler les deux mains sur le guidon, simplement je trouve que je controle mieux quand l’extrémité du guidon est à peu près à la même hauteur que le creux de la selle.

exemple: mon 36S


#144

Au début autant le mettre le plus près possible de la selle et au fur et à mesure, tu l’allonges. Pour la hauteur, plus c’est haut et plus le contrôle est facile, j’en connais qui ont le guidon au niveau du ventre… Je préfère l’avoir assez loin et bas mais j’ai mis des mois à adopter la position.


#145

Au début autant le mettre le plus près possible de la selle et au fur et à mesure, tu l’allonges. Pour la hauteur, plus c’est haut et plus le contrôle est facile, j’en connais qui ont le guidon au niveau du ventre… Je préfère l’avoir assez loin et bas mais j’ai mis des mois à trouver la position.


#146

C’est marrant, mon expérience est exactement l’inverse de ça.
J’ai passé des rides entiers ou je m’arétais des dizaines de fois pour affiner les réglages, que ce soit en 29, en 29 a vitesses, en 36 ou en 36 à vitesses et au final, je trouve que plus c’est haut moins le contrôle est facile, y’a juste un effet confort / repose mains, mais c’est tout.
Un position plus neutre : hauteur de selle permet de se pencher plus vers l’avant (c’est a dire de faire plonger l’ensemble mono+monocycliste vers l’avant pour accélérer ou rouler vite, ou encore grimper une côte) tout en gardant un control correcte et une bonne prise en main.

Regarde cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=puLeE7sESeI
Corbin (le plus petit) a un guidon réglé long et bas, l’autre, chuck a un guidon plus haut et plus court.
Lequel des deux fait le plus de corrections avec le bassin, et lequel des deux a l’air au contraire parfaitement stable, alors que tous les deux sont en enclenché avec apparemment pas mal de vent?

Une position plus basse et plus longue permet d’avoir les bras plus allongés (et donc avec un peu plus de force) ce qui donne plus de levier pour stabiliser l’ensemble corps/mono (le triangle est plus large), et un centre de gravité plus bas.
ca n’empeche pas qu’on puisse préférer un guidon plus haut, mais pour moi il y a des raisons bio-mécaniques pour qu’un un guidon plutot long et bas apporte plus de control latéral et avant/arrière, c’est pas seulement ce que la logique me dit mais aussi ce que mes très nombreux essais ont eu tendance a me montrer.
Plus tard, corbin s’est fait son V36S et le guidon est encore plus bas par rapport a la selle
https://www.youtube.com/watch?v=qUyUuqsIzVo

Vu ce qu’il arrive a faire avec son V36, ça a l’air d’une valeur sur.

Sur cette photo des deux champions de l’unicon 17 on voit bien la différence de posture suivant que le guidon est long ou court.
http://stephaniedietze.de/wp-content/uploads/2014/09/IMG_1248-2.jpg

On voit ici une image de profil de scott
http://krisholm.com/static/images/content/blog_posts/KH-Team-Scott-9.jpg
Et on voit ici l’illustration de ce que ca donne avec un guidon réglé façon “repose mains”
https://4.bp.blogspot.com/-sI_hurbyDW4/V1v-CrJX54I/AAAAAAAAM-w/WhTAASke0wc0GSlKbZJMfC4X9DfggvOsACLcB/s1600/27092415565_974722d84f_c.jpg

Ca me parrait évident que y’en a une des deux plus efficace que l’autre.


#147

Sauf que le meilleur de tous c’est Chuck !


#148

Chuck est le plus fort tu veux dire ?


#149

Pour moi le vrais “chuck” (Norris) c’est corbin qui a fait la descente muni de l’unicon avec son V36 et avec un bon classement! :mrgreen:

Sinon ce Chuck la, je ne le connais pas tellement, j’ai constaté sur sa page fb qu’il donnait l’impression de faire beaucoup plus de vélo maintenant que de mono, et d’avoir une super condition physique.
Il est peut être meilleur, tout comme le plus rapide du 10k en G29 avait un guidon très près de la selle (il faut du muni aussi avec son G29), on est pas forcément en train de chercher quelle monocycliste est le plus fort, mais quelle réglage de mono apporte le meilleur compromi confort/efficacité/controle/apprendre à rouler les deux mains sur le guidon.

Moi j’ai un peu l’impression, c’est qu’une intuition hein, que la plupart des monocyclistes partent sur quelques réglages de guidons puis n’y touchent plus et s’y habituent sans forcément chercher plus que ça a optimiser ce réglage, car il faut avouer que s’arreter tous les km sortir les outils c’est chiant et ça gâche un peu la promenade, mais perso je trouve que ça vaut le coup.

Edit: haha, pierrox m’a devancé ! :mrgreen:


#150

Bien ! Au moins ça fait réagir

L’important en mono c’est encore et toujours les sensations, le reste compte peu; mon fils roule guidon court et haut, et il va très vite ainsi, je lui ai conseillé bas et long mais il n’aime pas du tout, tout l’inverse de moi. L’avantage du guidon KH c’est qu’il est réglable dans tous les sens contrairement à mon 1ère guidon fait maison, très facile de chercher et trouver sa position. Par contre je remplace systématiquement les 2 vis de merde qui permettent de régler la hauteur par des vis BTR en INOX


#151

T’as raison, c’est super chiant.
J’ai bricolé un truc a l’arrache pour éviter que le guidon se mettent a monter en cours de rando, car ces visses de merde ne tiennent pas.
Je remet la photo

J’ai utilisé une bar-end, des serre-cables et du fil de fer pour empecher le guidon et monter, et comme le bout près de la selle est en butée contre la plaque de renfort il ne peut pas non plus descendre, pour l’instant ça donne un guidon bien rigide, même si c’est esthétiquement pas terrible.
y’a aussi la possibilité de percer un troisième trou au niveau de la partie réglable (une fois qu’on est sur de son réglage), mais le tout resterai attaché uniquement a la selle ce qui ne me parrait pas la solution la plus solide qu’il soit.
Une jonction reliant le guidon et la fourche de façon plus conventionnelle (et réglable) c’est ce qui manque au systeme kh.


#152

Sur mes 36 et 32 qui ont un guidon KH, j’utilise des selles “plates” avec base en carbone sans renfort de selle, c’est suffisamment rigide pour mon usage
Levier de frein à la poignée de selle grâce à une extension de levier maison et l’indispensable pouet accordé avec le bouchon de valve maison aussi (sur base de Pet shop)
Position du guidon identique sur mes 32 et 36, long et bas, par contre je remplace les bar-ends par des modèles de chez Décathlon qui sont plus adaptés à mes gants avec protège poignets en plastique



#153

Puisqu’on est sur le sujet du guidon, voici une photo de mien vu de dessus incluant la toute dernière modif (je viens de l’installer) : la spoon sur le levier de frein faite maison avec pate fimo cuite 30 min a 130 deg + serres cables.
On voit aussi le guidon en deux parties que j’ai scié sur mesure pour faire une boucle, entouré de mousse comme le guidon Q-handle, le tout recouvert d’une chambre a air pour protèger la mousse.
les deux bars ends qui pointent vers le bas sont la pour augmenter les possibilités en terme de position, histoire de soulager le dos et de modifier la posture de temps en temps.

J’ai des freins hs33 mais j’ai changé les patins, j’ai mi des gris au lieu des noirs, les gris étant plus durs le freinage est plus progressif, et sur un 36 avec le levier en bout de guidon c’est important de se rapprocher le plus possible de la progressivité d’un freinage a disc pour pas faire culbuto.
S’il n’était pas schlumpfé j’aurai choisi frein a disques, mais je suis plutôt content de ces patins gris en fin de compte.


#154

En frein à patins j’utilisais aussi des gris plutôt que les noirs


#155

Unidreamer> Ta vision est biaisée car même si Dunn, Martin, Scott, Bouin Bouin, toi ou moi utilisons le guidon relativement bas… tu serais venu à une CFM, tu aurais remarqué que les autres préfèrent l’avoir assez haut. Et, personne n’a commencé avec un guidon sorti à fond. Les guidons sont réglages autant en profiter pour être à son aise, pour atteindre progressivement ses objectifs.

De plus sans rentrer dans les détails, Martin a des problèmes des dos et il incrimine cette position…


#156

J’ai lu avec attention toutes vos contributions géniales, vous avez bien cerné mon problème que vous connaissez puisque vous avez eu à le traiter.

Je comprends mieux maintenant la difficulté, il est inutile que je m’excite à vouloir rouler en tenant mon guidon à 2 mains à l’aise et le plus rapidement possible.
Votre aide m’est précieuse car je peux relativiser et ne pas me décourager.

Je ressens bien ta logique toutestbon et je vais repartir à zéro sur tes conseils :smiley:
a+


#157

Au début il faut surtout se forcer à laisser le mono bouger de droite à gauche et d’avant en arrière sans chercher à corriger avec le guidon, pas facile de lâcher prise en voyant son guidon bouger dans tous les sens ! Ensuite on n’y fait plus attention et on ne corrige que ce qui est nécessaire de corriger comme mouvements parasites


#158

Vous avez probablement raison, il me manque encore des éléments.
J’ai remarqué que sur mon 36" qu-ax un guidon réglé a peu près a la hauteur de la selle me permettait de facilement atteindre la plage des 20-23 km/h en déplaçant mon point de déséquilibre un peu plus vers l’avant (maintenir l’a sensation de chute perpetuelle en avant-> pédalage plus facile).
Mais avec le même type de réglage hier sur le 36S, toutes mes tentatives de passer les 30km/h ont échouées, J’ai fait 29km/h plusieurs fois mais alors je suis déja bien penché vers l’avant, pour encore accélérer il faudrait que je me penche encore plus vers l’avant et ça devient flippant.

(d’ailleurs j’ai observer mes bras quand je suis en mode roulage rapide en enclenché et il ne sont pas du tout tendu comme je le croyais, mais plutôt avec un angle de 90° environs)

Au 37em km je me suis enfin décidé a relever de 2 ou 3cm le nez de ma boucle/bar-ends mais c’est à ce moment que j’ai remarqué que je venais de crever. (heureusement encore a 10 metres de la voiture : cul bordé de nouilles).
A tester la prochaine fois.

Ce que je remarque (mais la c’est encore plus du thread jacking, désolé pour cet énorme HS), c’est que le 36S, à longueur de manivelles égales (150) même en 1:1 est plus dur a accélérer/rouler vite ou pour grimper les cotes que mon 36" basique. y’a plus de résistance au niveau des pédales, j’imagine que ça vient a la fois de l’axe schlumpf (les roulements ne se tournent pas du tout aussi facilement que des roulements de mono normal) et du poids total du mono.

Simon, tu confirmes?
Si c’est pas le cas, soit mon axe a un problème, soit le pneu King George “colle” plus que le nightrider, mais j’en doute.


#159

Il est évident que les 1,5kg supplémentaires se ressentent dans les montées !


#160

Roulage avec les 2 mains sur le guidon en grosse progression avec un réglage plus court :


Effectivement, maintenant que je contrôle bien mieux mes trajectoires avec les 2 mains sur le guidon, il me semble aussi.

Et avec le guidon à 2 mains je roule plus vite en fatiguant moins et c’est une sensation agréable, peut-être un vrai début de roulage plaisir :smiley:

En plus j’ai remarqué que ça annule une position tordue de mon corps qui apparaît quand je ne m’accroche que d’une main pendant un moment.