Vieux débutant


#61

HS:

Au fait Bernard, bientôt la reprise?
J’ai commencé a explorer en solo la foret de verrières avec mon 26S équipé de freins (HS33) et d’un pneu knard 3"(acceptant donc le roulage à 1 Bar), ma condition physique (ainsi que mon niveau) étant supérieur à celle que j’avais lors de notre dernière rando (en octobre je crois), je pense que les descentes que tu m’a fait prendre me poseraient désormais nettement moins de soucis (et je récupère aussi beaucoup plus vite après l’effort).
Donc si jamais tu t’y remet un de ces 4, je me ferai un plaisir de t’accompagner.

/HS

Le roll back je pense que ca sert surtout si on veut monter sur une giraffe.
Sinon le static mount avec hops pour le muni technique ou on n’a pas forcément la place de s’élancer, c’est parfait.
En plus on peut démarrer en montée, suffit de démarrer perpendiculairement à la montée puis avec des hops pivoter de 90° et c’est parti. (mais ça je crois que je l’ai déjà dit)


#62

Trop tard, j’ai alterné l’apprentissage des 2 types et en 3 jours et je peux démarrer avec l’un ou l’autre pas encore à tous les coups mais sans doute pas loin de 50% de bon.
Mais l’effort a été intensif et du coup je suis bien vidé physiquement.

Comme je peux à présent démarrer sans assistance, aujourd’hui je me suis lancé sur une voie verte en ligne droite et j’ai pu mieux me rendre compte ce qu’est un promenade en monocycle.
Mais je suis assez déçu car je suis obligé de m’arrêter tous les 300m non pas par perte d’équilibre mais simplement de fatigue.
Je dois encore pas être assez décontracté et je dois rouler trop en force, et je trouve que je me traîne même en moulinant plus vite, évidemment c’est un 20"…


#63

Comme ils disent outre atlantique… YMMV
Perso ça m’a bénéficié d’apprendre les deux en même temps. En alternant les montées pendant l’apprentissage, j’évitais l’effet de plateau du à la répétition et bien connu des sportifs - je parle pas de moi… :wink:
En sur la route, ça me sert souvent. Le roll back est plus facile face à une montée. Le static pour une descente. Les deux se valent sur le plat. Donc au final ça sert à tout. Sauf pour monter sur une girafe, là je vois pas trop comment ça aiderait. Faut pas plutôt courir et sauter comme pour un 36" ?


#64

Je suis passé du static au dynamic car trop perturbé en passant d’une taille de roue ou de manivelle à l’autre.
Donc mon static : je marche et je saute au bon moment sur le mono, y a juste la hauteur du saut à ajuster en changeant de mono, avantage dans les cotes car on part lancé.
Pour les descentes, je démarre en static pour ne prendre de vitesse tout de suite et n’avoir que le pied avant à placer et ajuster lors du démarrage, l’arrière étant déjà bien placé avant de tenter le démarrage


#65

@ Pierrox: quand je regarde des vidéos de girafe je vois souvent les gars monter dessus et une fois sur le siège ils font un demi ou quard de pédalage vers l’arrière puis s’élancent vers l’avant.

Moi je suis un peu plus limité sur mon 26s car manivelles de 150 oblige, je ne peux efficacement passer les vitesses que si mes pieds sont dans une bonne position (le tiers avant du pied sur la pédale), alors je place bien mon pied gauche, puis je tente d’aller placer mon pied droit comme le gauche.
ça m’a fait grandement progresser dans l’art de garder la roue parfaitement immobile pendant un temps relativement long, le temps de bien placer mon second pied (disons entre une demi seconde et une seconde a la louche).
ça marche pas a tous les coups mais j’y arrive quand même de plus en plus souvent, j’ai pu constater ça a la rando du mardi.
En cas de ratage, si mon pied est trop en arrière (pédale sur la pointe du pied) j’arrive facilement a replacer le pied comme il faut en roulant, par contre si mon pied est centré par rapport a la pédale, ça devient plus dangereux car il faut carrément que je le décolle de la pédale avant de le reposer dessus. En cas de ratage c’est de gadin assuré.

Le rolling mount (courir avec le mono et sauter sur la pédale) est très utile pour le 36" (ou si on roule comme tirom avec un 20" réglé aussi haut qu’un 36 :wink: ), surtout quand les manivelles sont courtes (et donc la selle haute), ça demande a être bossé. ça m’a pris du temps pour y arriver, et je sais pas si j’y arriverai encore (ça fait longtemps que j’ai pas roulé en 36x125).


#66

Après une petite semaine d’interruption me voici reparti sur mon mono.

45 heures de pratique aujourd’hui.

Content car rien de perdu, je trouve même que ça va encore mieux :smiley:
Ma plus “longue” randonnée ce soir avec 3.5 km de parcourus, c’est encore pas grand chose mais pour moi c’est un pas de géant surtout en démarrant avec un Static mount de mieux en mieux contrôlé maintenant.
Quand je pense qu’il y a moins de 2 mois je ne savais rien faire.

Un grand merci aux intervenants sur mon sujet qui m’ont permis de faire rapidement des progrès + aux rédacteurs de la Monocyclopédie que je relis souvent.


#67

Tout ça en à peine 45 heures ! Chapeau


#68

45 heures je pensais que c’était long, il y a un gars qui sait en faire en 2h38mn dans une vidéo, d’autres en 3 jours, enfin si ils disent vrai…
youtu.be/ncjFqrXj0_Y
youtu.be/dlbWPISAhgI?list=PLDw4 … 1UCO0B2koU


#69

C’est je pense très aléatoire et 45 heures me paraît très bien. Je pense que j’ai du mettre 2 mois à faire une centaine de mètres…


#70

En 2 mois je ne savais pas rouler, c’est vrai que 30’ le week-end dans la cave entre 2 murs c’est pas assez intensif. Quand j’ai changé de méthode ca à tout de suite etait beaucoup plus efficace (4m en 2 heures, 10m le lendemain,200m le week-end suivant … J’ai surtout progresse au contact de mon voisin Zippedy qui en faisait déjà depuis plusieurs années. Trouve toi quelqu’un qui en fait proche de chez toi, c’est bon pour la motivation


#71

Il faut faire 100kms pour trouver un monocycliste par ici, finalement on doit être une espèce assez rare même peut être en voie d’extinction avec tous les engins électriques qui arrivent :question:

La motivation j’en manque pas mais c’est vrai que tout seul ça finit par devenir pas trop marrant.

Le problème aussi c’est que tout seul on doit finir par s’enfermer dans des gestes qui ne sont sans doute pas les meilleurs et les petits trucs techniques qui font gagner du temps de progression on les trouve pas vite.


#72

Bonsoir,

Suite de mes aventures en mono.
Avis aux débutants ou futurs débutants, je viens de dépasser les 50 heures de pratique et je suis content de pouvoir rouler avec de plus en plus de facilité.

Samedi j’ai réussi à faire 7.5kms avec des micro pauses (comme dit UniDreamer) tous les 500m pour me remettre bien sur la selle car j’arrive encore pas à me repositionner confortablement en roulant.
En passant une selle de Hadibe ça doit pas être bien top pour randonner ?
Le Static mount est quasiment acquis car j’arrive à faire maintenant des séries de 5 à la suite sans fausse note.
Les cercles de plus en plus serrés et contrôlés sur un diamètre descendu à environ 3m aujourd’hui, des virages secs à 90.

Enfin, je commence à me faire vraiment plaisir sur le mono :smiley:

Par contre, je n’arrive encore pas à rouler en tenant la selle, ni à mouliner à plus de 80tr/mn… mais je ne suis pas certain d’aimer mouliner vite…


#73

Encore une nouvelle satisfaction sur mon 20" : depuis ce we tous mes départs en Static mount sans tenir la selle, j’adore.
:smiley: :smiley: GENIAL :smiley: :smiley:


#74

A vrai dire il faut mieux éviter de tenir la selle quand on est débutant, et surtout ne pas essayer de le rattraper quand on chute, sinon il y a un risque de ne pas se retrouver sur ses pieds…

La selle “hadibe”, c’est du bas de gamme, sur ce genre de mono d’initiation tous les composants sont bas de gamme. C’est un monocycle pour jongler dessus pas plus, sinon tout va tomber en pièce.


#75

Pour ce qui est du “hadibe”, selle pas bonne, pédales étroites et glissantes, manivelles acier qui donnent du balourd, beaucoup de défauts mais c’est quand même la dessus que j’ai appris à trouver mon équilibre pour 1 euro de l’heure et je l’aime bien ce mono :smiley:

Mais il est temps que je pense à m’équiper avec un “vrai” mono, j’ai regardé sur LBC et j’ai trouvé par exemple :




QUESTION : sachant que je ne suis pas intéressé par le trial/flat/street mais que j’aime bien rouler aussi sur les petits chemins, j’ai pensé prendre un modèle 24" à pneus tout terrain mais le 24" profi ne serait il pas mieux pour continuer mon apprentissage en lui montant un pneu plus polyvalent ?


#76

Si ce sont des petits chemins secs, tu peux tout à fait te passer d’un pneu à crampons.


#77

S’il est à un bon prix tu peux acheter un pneu route en plus.


#78

70 euros le tout terrain : il me semble que c’est une bonne affaire ?
leboncoin.fr/velos/975069417.htm?ca=12_s

et 190 pour le profi :
leboncoin.fr/velos/940633261.htm?ca=12_s
Est ce une bonne affaire vous qui avez l’habitude ?


#79

Le TT est une très bonne affaire. A ce prix, en général on trouve que des chinoiseries, et si tu veux le revendre, il ne décôtera pas trop, voire pas du tout.

Le Profi non pas du tout. D’ailleurs le gars annonce qu’il vaut 220 neuf. Donc autant payer le prix neuf et en avoir… un neuf !
Perso j’en ai acheté un pour 130€ en début d’année.


#80

Merci Pierrox, je vais contacter le TT pour commencer.
Et il y aura peut-être quelqu’un sur le site pour me proposer un 24…