Vieux débutant


#41

Bonjour,

Cela fait 1 mois que j’ai commencé le monocycle avec 28 heures de pratique ce qui fait environ 1 heure par jour.

Maintenant je démarre droit et je parcours 15m à tous les coups avec un contrôle qui s’améliore tous les jours, enfin peut-être pas à tous les coups, ce soir c’était bien 8 à 9 fois sur 10.
Quelques longueurs de 20, 25 et mon record ce soir avec 30m.

Pour la hauteur de selle, je suis monté au maxi du possible, c’est à dire jambe tendue avec presque la pointe des pieds sur la pédale et cela m’a permis de découvrir pourquoi mes démarrages étaient foireux : en fait j’avais un démarrage trop timide, pas assez nerveux avec une mauvais impulsion surtout au 2ème coup de pédale.
Une sorte de déclic qui règle mes problèmes de démarrage.

Du coup, je suis revenu à une hauteur de selle plus confortable en suivant le conseil de toutestbon comme quoi chacun détient une partie de la vérité et le plus difficile est de découvrir la sienne :unamused:


#42

conseils supplémentaires:

  • le rythme de pédalage: chante dans ta tête une musique régulière “yop, yop, yop…” souvent les débutants ont un mouvement de pédalage irrégulier qui “bloque” quand la pédale arrive en bas -> boum … plus tard tu pourras marquer des temps d’arrêt en pédalage … mais pas maintenant!
  • pour la même raison si on appuie trop fort sur la pédale: 1) ça empêche de pédaler rond ->temps d’arrêt en bas -> boum 2) on a tendance à moins porter le poids sur la selle (et plus sur la pédale) -> boum
  • regarder avec les yeux la ligne bleue des vosges pas le pneu devant (ça c’est pour les papichous qui ont une mauvaise oreille interne)
  • battre des ailes pour garder l’équilibre (après ça passera)

#43

Merci pour tous ces bons conseils que je vais m’efforcer d’appliquer :smiley:

Ce soir j’ai senti encore quelques améliorations car j’arrive de plus en plus souvent à rouler 50m, ensuite il faudrait que je tourne à 90°pour continuer mais je ne sais pas le faire.
J’ai trouvé une zone avec une bonne pente et je suis plus à l’aise en montant qu’en descendant : c’est normal ou pas ?

Quand tu me dis “mais pas maintenant!” cela me fait venir une question : comment vois tu ma progression future ? quels exercices dois je travailler ? penses tu que ça va être long à partir de ce que je sais déjà faire ?


#44

curieux, quand j’enseigne à des débutants je leur fait plutot prendre des descentes (légères) car je trouve que c’est plus facile (il faut retenir les pédales, pas appuyer dessus)

ben ça dépend de tes gouts: route, tout terrain , figure …
normalement la progression serait:

  • on roule à peu près bien (quitte à battre des bras)
  • on apprend à partir sans se tenir
  • on apprend à tourner (pas trop sec)
  • on est capable de rouler en encaissant des irrégularités du terrain
  • on baisse de plus en plus les bras … jusqu’à arriver à tenir la selle d’une main.
    là le monde t’appartient

#45

Oui ma progression est exactement celle que tu décris MOU !

Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk


#46

Mes goûts, ce serait partir en randonnée en monocycle sur les pistes cyclables, les voies vertes et les chemins roulants. Et aussi apprendre à faire du slalom avec des quilles, des cercles, enfin rien de trop compliqué mais être complètement autonome.
Je pense que j’en suis à “on roule à peu près bien” à vous de juger sur les 3 vidéos :
Sur le plat :
youtu.be/l-Jf1sITDe4
En descente :
youtu.be/F7KQHubx5wU
En montée :
youtu.be/CaZ3JgqoTc4

Personnellement quand je me regarde je ne réalise pas vraiment, j’ai l’impression que je ne roule pas assez vite, n’hésitez pas à noter votre critique et à me dire ce qu’il faut que j’améliore, si vous avez des bons trucs je suis preneur.

Je voudrais commencer d’apprendre à démarrer sans me tenir, j’ai regardé pas mal de vidéos mais d’après vous quelle serait la meilleure technique pour attaquer la chose sérieusement ?


#47

Eh c’est pas mal du tout! Ça y’est tu es définitivement monocycliste!
Ce qu’il te reste à faire dans l’ immédiat c’est de rouler et d’apprendre à monter sans support.
Pour rouler il va te falloir une boucle de 4-8km genre tour de lac, parc, sans trop de vélos.
La vitesse viendra avec le temps et aussi si tu parviens à rouler avec d’autres.
Bien sur il va te falloir un 24 ou un 26 bientôt pour couvrir de la distance confortablement.

Pour le free mount, tu peux t’aider d’un support à fin de t’entrainner à mettre les manivelles à 3h45 ou 9h15, de poser ton pied sur la pédale la plus proche et de ne surtout pas t’en servir comme appuie pour aller poser l’autre pied sur l’autre pedale.
Pour ce faire il faut prendre appuie sur la selle pendant toute la trajectoire, tout en imaginant que ta première jambe est devenue une sculpture rigide d’un seul bloc, comprendre: le genou reste plié tel qu’il est au moment où tu as posé le pied sur la première pédale et de devra pas se déplier tant que ton second pied sera en place.
Ainsi la première jambe ne va pas pousser la pédale vers le bas.


#48

Pas mal pour quelques semaines !
Pour le freemount dont parle UniD, il y a un bon tuto là:
https://www.youtube.com/watch?v=yqWtEBgG300


#49

Je reviendrais vers vous pour choisir un 24 ou 26 quand j’arriverai à démarrer tout seul avec mon 20" Hadibe et quand j’aurais parcouru avec quelques kilomètres sur la voie verte à proximité.

Faut il baisser la selle pour avoir plus de chance d’y arriver ?

Merci Pierrox pour ce lien au top qui complète bien les super explications de UniDreamer, je vais m’imprégner des images et des explications et essayer de voir ce que ça donne rapidement.

Aujourd’hui le compteur est à 37 heures
Si ce petit journal peut aider un futur débutant, je vais continuer à donner mon évolution jusqu’à mon autonomie complète en monocycle.

Je ne sais toujours pas démarrer seul avec la méthode très classe décrite par UniDreamer et Pierrox
J’arrive à rouler presque à tous les coups plus de 100m sur le plat en montée et descente même avec du vent de face et de travers.

Depuis ce soir des grosses nouveautés :
-Changements de direction contrôlés à droite comme à gauche en cours d’acquisition, je m’étonne même de virer assez court sans perdre l’équilibre.
-Début de slalom en me repérant avec les places de parking peintes au sol, une prochaine fois j’emmène des boites ou des bouteilles.
-Roulage en regardant ma roue qui tourne, mes pédales ou en regardant ce qui se passe sur le coté, c’est à dire que j’ai roulé sans regarder au loin comme j’ai toujours fait jusqu’à présent, j’avoue que j’hallucine vraiment d’avoir roulé avec autant de facilité ce soir, pourvu que ça dure ?
-Plusieurs démarrages sans me tenir en montée et en descente avec une bordure de trottoir.


#50

Pas de réponse à cette question : ce devait être une question stupide de ma part :imp:

Quelques essais de free mount : pour l’instant pas de résultat propre, j’arrive quelquefois à monter mais sans parvenir à démarrer.

En attendant que ça vienne, je me suis attaqué à rouler dans un chemin de terre avec des gravillons histoire de voir mais avec mon pneu lisse et rond de 20x1.75 ça finit toujours par glisser sur les graviers.

J’ai trouvé un autre mono 20" à coté de chez moi pour 35€ : je me dis que si je lui monte un pneu à crampons, je pourrais mieux tester le roulage dans les chemins.
Pensez vous que je peux tenter de faire ça avec ce mono ? je ne devrais avoir qu’à vérifier la largeur intérieure de la fourche ou faut il impérativement un mono dédié pour les chemins ?



#51

non, passe direct à un 24 ou un 26; une roue plus grande passe plus facilement les trous et les bosses car l’angle d’attaque des inégalités est plus faible avec une grande roue


#52

Oui merci de me rappeler que plus c’est petit moins c’est bien en tout terrain, pourtant je l’avais déjà lu quelque part mais les vieux ça commence de perdre la mémoire :open_mouth:

Je retourne sur mon bitume travailler mon Static mount car en lisant d’autres sujets j’ai vu que ce serait bien de maîtriser ce Free mount en 1er, ça tombe bien car je ne sais pas démarrer sans me tenir autrement qu’en calant la roue sur un obstacle.

Mais je vais certainement aller voir le 20" quand même pour le petit fils qui en a déjà fait quand il était plus jeune dans un acrobacirque, son anniversaire 9 ans bientôt et il est grand.


#53

Oui à 35€ c’est pas non plus un investissement énorme !

Perso j’ai accroché le “rollback mount” en premier, avant de maitriser le static décrit plus haut. C’est une bonne chose de toute façon d’en maitriser plusieurs, selon les terrains ça sert toujours.

Donc le rollback, c’est une montée où tu appuies avec ton pied dominant sur la pédale positionnée à 5h (si on te regarde de la gauche). La roue va alors partir en arrière, avant que la pédale ne stoppe à 6h (en bas), tu mets ton second pied sur l’autre pédale et tu la tires vers l’arrière pour continuer à faire rouler la roue en arrière. Quand les pédales sont à niveau (donc après un quart de tour en arrière), tu pars en marche avant. Pour maitriser cette montée, il y a une succession de transferts de poids à intégrer : au départ, tout le poids ou presque va sur la pédale de démarrage. Quand le mouvement arrière s’amorce, il faut transférer le poids sur la selle, sinon la roue s’arrête à 6h. Il est également très important, en tout cas au début, de regarder au loin une fois que le moment est amorcé. Si tu gardes les yeux sur les pédales, c’est l’assurance de rater la montée.

En images :
https://www.youtube.com/watch?v=TjPLNQA4LSc


#54

Pour moi ce sera sans doute l’inverse car j’ai réussi mes premières séries de static mount cette après-midi et je vais continuer de travailler sur cette technique jusqu’à ce qu’elle soit acquise avant de m’attaquer au rollback mount.

Le compteur est à 40 heures.

J’ai mis au moins une heure avant de réussir mon premier départ correct pour environ 2 heures de pratique aujourd’hui.
C’est une grande première pour moi de pouvoir commencer de démarrer sans me tenir à quoi que ce soit, je suis content :smiley:

Curieusement mon principal problème n’a pas été de ne pas appuyer sur la pédale qui est vers moi mais de ne pas arriver à me retrouver en position de roulage direct, finalement j’ai compris qu’avec la main gauche avec laquelle je m’appuie sur la selle je pouvais continuer la rotation du tube de selle plus loin de façon à me retrouver en position de départ torse incliné vers l’avant car je ne sais pas faire les sauts que le gars fait dans la vidéo.
J’ai remarqué aussi qu’Il faut que je lâche la selle et que j’écarte le bras dès que je démarre pour partir droit.


#55

Tu n’es pas obligé de tenir ta selle pour monter sur le mono ; lâche-là avant de lancer la montée !


#56

Les petits sauts sur place tu peux les bosser parallèlement au freemount, c’est independant du reste et c’est super pratique dans bien des situations, y compri pour le freemount.


#57

Ça fait plaisir de voir la progression ! Il y avait un vent de pessimisme sur le début de la trentaine d’heures mais on sent un second souffle à la quarantaine !
Le plus dur est fait: partir sans appui et rouler sereinement.

Tu vas te sentir pousser des ailes!


#58

Finalement je l’ai pas acheté le mono à 35€ car quand j’ai vu la différence de qualité avec le mien… au passage, j’ai eu de la chance de tomber sur un Hadibe que je ne peux que conseiller aux futurs débutants.

Merci pour tes précisions sur le Rollback, elles complètent bien la vidéo et cela m’a permis de faire mes 1ers départs avec cette technique.

Effectivement, je suis arrivé à faire quelques départs comme ça mais à mon niveau c’est encore un peu “chaud”

Même avec mon mono je peux aussi ou faut il plutôt un mono avec un gros pneu ?
Si vous pouvez m’expliquer comment démarrer, je vais essayer de m’y mettre.

Merci, oui peut-être une toute petite brise de pessimisme alors :smiley: Le fait est que je suis assez lent dans tout ce que j’entreprends et ça m’agace.

Le compteur est à 44 heures : démarrages en Static mount et en Rollback mount en cours d’acquisition mais j’ai un autre problème :
Quand je démarrais en me tenant je prenais soin de bien m’installer sur la selle, maintenant et surtout en Static mount j’ai un inconfort d’assise qui me gène pour rouler et je ne sais pas comment me repositionner en roulant.


#59

Tiens la selle d’une main à la poignée et soulage tes fesses pour te repositionner


#60

mon avis: pour un débutant éviter d’apprendre les deux en même temps: vaut mieux se focaliser sur le static mount … si on fait du tout-terrain on a toutes les peines du monde à se débarasser des réflexes du roll-back.
après on peut varier les plaisirs de toutes les façons de monter.
perso j’ai commencé par le roll-back mais après je m’en suis mordu les doigts … maintenant je me limite à deux façons de monter: static ou “à la volée” en marchant et j’ai complètement abandonné le roll-back. Mais aussi je ne fais QUE du tout-terrain.