Raconte ton dernier entraînement !

Comme Maxence, je pense que tu mets trop d’amplitude à ton mouvement

Merci, je vais essayer en tournant moins.
Le problème, c’est que je ne réussis pas à le faire du tout en me lâchant. Je ne me sens pas en équilibre.

Pareil, un peu trop d’amplitude, mais sinon, le mouvement y est, il faut persévérer et lâcher le mur :wink:

Le mouvement est pendulaire. Le fait d’en raccourcir l’amplitude, de le relancer plus rapidement, va t’aider à passer le cap… mais n’oublie pas de peser sur la selle. Soulager ton poids de la selle et le mettre sur les pédales, tu le feras plus tard… pour le moment, ça ne règlera pas le problème. C’est la relance de ton pédalage qui va te redresser. :wink:

Aujourd’hui avait lieu la Convergence 2024 autour de Paris

Avec mon fils on a pris le départ en 29" depuis Versailles avec le dress code « orange » et en route vers Paris, ambiance toujours aussi sympa et familiale. Puis retour maison à mono

Au bilan 38km sans entrainement ! D’après mon archivage photo il semblerait que ce soit ma 8ème participation à mono et la dernière remontait à 2019 !

7 « J'aime »

Les techniques du surplace et de la marche arrière sont très proches.
Pour moi le surplace est venu en m’entraînant en marche arrière, tu pourrais varier en essayant la marche arrière.

C’est bien de mettre de l’amplitude dans le mouvement mais c’est quand on maîtrise déjà qu’on peut varier l’amplitude.
Au début, il ne faut pas s’en préoccuper et essayer d’accompagner le mouvement.

1 « J'aime »

Hier soir, on a profité du beau temps (= pas de pluie pour une fois) pour aller faire un tour dans les Monts d’Or avec ma copine. L’idée étant à la fois de prendre l’air et, pour moi, de m’entraîner une dernière fois pour ce qui m’attend ce week-end.
Nous avons donc roulé 35 km et grimpé 590 m de D+. 1/4 de la distance et 1/9ème du dénivelé que l’on devra couvrir samedi. Et j’étais déjà bien fatigué :hot_face:

Dans les points positifs, j’ai pu observer que j’étais capable de grimper des pentes à 22% en y allant en force, sans trop zigzaguer. En effet, un segment que l’on prend régulièrement pour monter au Mont Thou m’a toujours semblé très pentu. Hier, j’ai mesuré la pente… Et il se trouve qu’elle monte à certains endroits à plus de 22% ! Les 20% du Grand Colombier seront donc faciles :laughing:

Maintenant, repos jusqu’à samedi !

7 « J'aime »

Vous connaissez l’expression « sortie de récupération » ? Ça ne semble pas être le cas de ma copine et de mon frère. Alors que j’avais encore des courbatures du Grand Colombier, je les ai vu s’envoler devant moi tandis que j’étais déjà à plus de 32 km/h lors du retour de notre petite sortie vespérale. Après 30 bornes, j’avais plus les jambes pour les suivre :laughing:
On voit d’ailleurs à mes PR sur Strava qu’ils ne connaissent pas le terme « récupération » : sur 37 segments, j’ai fait 18 « performances » sur des parties où je suis déjà passé à plusieurs reprises. Ils avancent bien les bougres :hot_face:

Maintenant, je sais ce qu’il me reste à faire pour les suivre : monter mes nouvelles manivelles en 138 pour gagner un peu de vitesse ! :grin:

3 « J'aime »

Hi !

Je reviens après une semaine de balade aux longs chemins au départ de Toulouse jusqu’à Bordeaux en 5 jours avec Gaëtan d’Angers. Ça a été une belle expérience nous permettant de tester de nouvelles limites, notamment concernant le chargement, un sac de 19,8 kg pour moi sur le dos et un chargement similaire pour Gaëtan reparti sur son dos mais aussi sur son mono avec des portes bagages artisanaux.

Nous avons utilisé les campings, pour moi en hamac et sous tente pour Gaëtan, sauf sur la dernière nuit qui se voulait menaçante du point de vu météo, où j’ai été invité à dormir sous la toile ! Quelle chance car il y a eu probablement quelques averses cette nuit là !

Nous nous projetions chaque jour pour faire entre 60 et 65km, c’était prévu comme cela dès le départ et nous nous y sommes tenus. Le deuxième jour fut pour moi le plus difficile avec le sac qui était un fardeau à porter, puis étonnamment le reste du séjour plus du tout ! Le 3 eme jour c’était un problème de frottement vis à vis de la selle qui était désagréable et rendait difficile la journée(sûrement un mauvais choix de tenue qui compte mais pas que), et les deux derniers jours, plus rien ! Trop cool ! L’avant dernier jour nous devions quitter le halage pour rejoindre 19km plus tard une autre voie verte, avec pas mal de dénivelés sur routes plutôt calmes, étonnement Gaëtan et moi avion une bonne forme et nous avons trouvé cela assez aisé malgré nos chargements, nous avons aussi éprouvé du contentement de casser la routine et la continuité du halage. L’approche de Bordeaux nous motivait sûrement énormément aussi.

Nous avons été heureux de laisser certains soir les sacs aux campings pour s’offrir quelques km à « vide » permettant de rouler plus sportif et plus vite pour changer un peu…

Nous avons quelques fois mangé aux restos et boulangeries mais peu, Gaëtan était bien organisé avec une gamelle et un réchaud pour cuisiner à l’état sauvage ou non assez facilement, nous n’avons manqué de rien et avons toujours eu de l’eau dans nos camelbacks.

Nos arrêts nocturnes ont été : Toulouse quartier nord à la descente du train-Moissac-saint Laurent/port Sainte Marie-La Réole- et pour finir Créon.

Nous terminons la semaine avec près de 350km en 5 jours et de bons souvenirs plein la tête.
Je joins quelques photos avec un tracé général du parcours, les points représentent les arrêts pour dormir.

Pour l’avant dernière journée, veille de départ par le train de Bordeaux Saint Jean tôt le matin, nous dormons chez un proche de Gaëtan, et nous retrouvons ce même jour @nico33 de Bordeaux, avec qui nous avons eu une visite guidée de Bordeaux mémorable ! Merci à toi Nico ! Et merci à @Gaetan_d_Angers pour la semaine passée !

Voilà, ici se termine cette balade.

À toute ! Vive le mono !!




8 « J'aime »

À défaut d’avoir voyagé avec eux (une prochaine fois…), ça m’a fait super plaisir d’accompagner @adrien2rennes et @Gaetan_d_Angers à travers les rues de Bordeaux, c’était vraiment chouette ! :star_struck:

BRAVO à vous deux ! :+1: On remet ça quand vous voulez… Avis aux amateurs ! … :wink:

En guise de conclusion, voilà un joli souvenir du matin de votre départ… vous me manquez déjà ! :disappointed_relieved:

8 « J'aime »