Quelles catégories dans les compétitions ?


#1

Je n’étais pas à cette CFM 2012 mais pour les catégories des courses longues distances (10 km et marathon) je pense que (comme à l’Unicon) pour LA catégorie grande roue il ne faut pas distinguer Stroumpf et pas Strumpf. En effet on sait qu’un 36"/114 est plus rapide qu’un 26"Schlumpf ou qu’un 29"Schlumpf/150. Il ne faut pas croire non plus qu’il suffit d’avoir un Schlumpf pour aller vite : il faut être en mesure de le maitriser et avoir la condition physique pour l’emmener…

En bref les catégories devraient être à mon sens :
pour le 10 km :

  • 24" standard ;
  • illimité.

pour le marathon :
-illimité ;

  • éventuellement 29" standard.

Après on peut discuter sur les catégories d’âge mais je trouve ça bien qu’il y ait plusieurs classements, notamment pour les filles et les vieux, ça incite à la participation c’est le plus important. Je vise moi-même un titre dans la catégorie des plus de 50 ans à l’épreuve de glide :smiley:
Après on n’est pas obligé de faire monter tout le monde sur le podium

Il faudrait discuter de tout ça (ce n’est pas à mon sens aux organisateurs de décider mais à la CNM, tout du moins de proposer) et surtout de l’annoncer bien avant les épreuves pour motiver les compétiteurs potentiels et respecter l’équité sportive.
Le plus simple à mon avis est de s’aligner sur les catégories IUF utilisées à l’Unicon.


#2

Je me répète donc, je disais que c’était dommage de ne pas avoir fait plus de catégorie en comparaison du marathon où il y en a eu par foison.
Je pense comme toi qu’il faut que ce soit décidé avant les épreuves pour que les gens choisissent leur matériel en fonction de l’épreuve qu’ils veulent faire.

Certes un schtroumpf n’apporte pas forcément la vitesse, mais quand le 4e est juste derrière 3 schtroumpf il peut quand même se dire que c’est un peu rageant, ça fait quand même course à la technologie.

Après perso je m’en fiche, je ne vise pas de podium ou autre, je n’en ai ni la capacité ni l’envie particulière, mais je pense qu’il faut clairement que les catégories soient déterminées bien avant les épreuves, comme aux Unicon où il fallait choisir lors de l’inscription. Bien sûr une tolérance peut-être accepté avec un changement de catégorie mais qu’au moins les catégories soient bien déterminées à l’avance.


#3

Normalement on s’aligne sur l’iuf. J’en ai parlé à Olaf, il veut à l’avenir toujours séparer les guni du reste. La raison est simple le guni est un mono de riche et il introduit une sélection par l’argent. C’est donc une bonne idée de le séparer du reste.


#4

Et le 36" léger, c’est pas un mono de riche ? A ce rythme, tous en 24" standard.

Bon, je caricature, mais en fait, je suis d’accord sur le fait qu’il faut séparer Schlumphf du reste à mon avis. Certes, ça ne donnera aps toujours un avantage, mais quand ça en donne un, un avantage à 1000 euros…


#5

Tous en 24 standard sur un marathon ça risque d’être long surtout que même en 29 ou 36 certains mettent près de 4h ^^


#6

En tant que fille, on m’a toujours dit que pour qu’une catégorie féminine soit ouverte, il fallait qu’il y ait 5 concurrentes, d’où le fait qu’en CFM beaucoup de filles s’inscrivent dans des disciplines qu’elles ne pratiquent pas vraiment, juste pour ouvrir les catégories.

En ce qui concerne la séparation schlumpf/non-schlumpf, je trouve qu’elle est assez importante. Selon moi, ça ne serait pas aberrant d’avoir
une catégorie “standard” définie par une taille de roue maximale et une taille de manivelles minimale (fixées à l’inscription) [un standard 10km en 24", et un standard marathon en 29"]
une catégorie “illimitée” qui comprend tous les monos avec des roues plus grandes ou des manivelles plus courtes que le standard
une catégorie “monocycles à vitesses”


#7

On peut aussi faire une catégorie non-Nightrider (il coûte cher ce pneu par rapport au Cocker), une catégorie non-KH (hors de prix ces monos), une catégorie non-frein à disque parce qu’il y avait une descente, une catégorie sans-guidon (ça a un coût aussi) etc.
Non pour moi l’argument prix ne se justifie pas. Ok je suis peut-être un vieux (ouaip, 40 ans mon pôte) riche (bof) mais regardons le prix des équipements des autres sports, le prix d’un vélo de compét’ de niveau régional, le prix d’une planche à voile, d’un dériveur ou d’un kayak de compét’.
De plus certains clubs sont déjà équipés de Schlumpf pour les personnes ne pouvant pas se le payer (un argument de plus pour le développement des clubs).
Pour la lisibilité des classements je milite donc toujours pour deux uniques catégories : standard (24" pour le 10 km, 29" pour le marathon) et illimité.


#8

Je vous trouve étonnant de mauvaise foi. Comment peut on dire qu’un moyeu à 900 euros soit quasi le double du prix d’une 36" soit comparable à un cadre alu ou un pneu ?
La seule raison pour laquelle je n’ai pas de guni c’est le prix, et pourtant je suis loin d’être pauvre.


#9

On peut se tutoyer mon p’tit Thieum 8)
Pour être performant sur marathon on peut : avoir une grande roue ou avoir un Schlumpf ou avoir de petites manivelles. Si on est très très fort on met les trois à la fois… Mettre des petites manivelles sur une grande roue c’est technique, pareil pour un Schlumpf…
Sportivement (c’est pour ça que je dis qu’il ne faut pas ramener ça à une histoire d’argent ou créer pleins de catégories), si les gars qui sont devant sont devant c’est parce qu’ils ont un Schlumpf ok ok non c’est surtout avant tout parce qu’ils sont les plus forts (techniquement et physiquement)(voir Roger Davis en 1 h 31 à Düsseldorf en 36"simple/90).
Prenons les résultats du marathon CFM 2012 (que je n’ai pas encore vus) : si on échangeait les montures (imaginons que les Schlumpf aient fait la course en 36"/110 et les 36"/110 en Schlumpf), le classement serait-il vraiment changé ?


#10

Si je vais aussi vite que toi en 36/125, je suis sur d’aller plus vite que toi si je vais en schlumpf et tu restes en 36.


#11

si tu es fort tu veux aller plus vite, si tu veux aller plus vite tu prends un guni
Thieum tu n’as pas de guni car tu ne pratiques pas, si tu roulais régulièrement tu t’en serais payé un (car tu es un bourgeois bien sur)
si je ne faisais pas de vélo je me serai payé un guni depuis longtemps (et pourtant je suis pas fort)


#12

bonjour à tous
les catégories (matériel ou age) peuvent être envisagées à partir de plusieurs aspects :
la première est éthique : l’égalité des chances au départ
la deuxième est organisationnelle : les conséquences sur l’organisation des épreuves
la troisième est politique : la “valeur” des médailles ou palmarès et ses conséquences

Concernant la première (éthique), c’est d’abord la nature de l’épreuve et le type de matériel qui doit être mis en avant. C’est sans doute celle qui est la plus compliquée.
Pour la lenteur avant, par exemple, l’age et le sexe n’ont a priori pas d’influence sur le résultat. Le matériel oui (les monocycles de 12 pouces sont les plus performants).
Sur un sprint, le sexe et l’age sont déterminants.
Il faudrait lister les épreuves et prendre en compte les spécificités d’age, de sexe et de matériel.

Concernant la 2° : un aménagement des épreuves est-il faisable facilement pour que les gens de même catégorie puissent concourir ensemble ? Par exemple pour le 10km on peut imaginer un départ décalé pour que chaque catégorie puisse partir ensemble (on aura sans doute un aspect tactique différent sur une course directe que sur un simple chrono).

La troisième est assez simple, elle dépend de l’image que l’on veut donner aux classements et aux médailles.
Concernant le nombre, si on dit qu’il faut x personnes dans une catégorie pour l’ouvrir, on risque effectivement d’avoir des “inscrits par solidarité”. S’il y a contournement de la règle, c’est qu’elle n’est pas bonne !
La question est : est-ce un problème s’il n’y a qu’un seul inscrit dans une catégorie (perso, je dis bravo à cette personne !)
J’ai de nombreuses fois pris position en faveur du plus grand nombre de classements pour avoir le plus de personnes valorisées afin que les retombées sur les associations soient importantes. Il s’agit de choix de communication plus que de choix sportifs. Après, qu’on distribue des médailles ou pas, ça n’est pas fondamental, sauf chez les jeunes. C’est quand même un outil de communication bon marché pour l’exposition des associations dans les journaux.

Les médailles, on s’en fout, mais ça fait plaisir quand même…


#13

Hello

Pour ton premier cas, tu as pris un mauvais exemple car le champion du monde de la lenteur avant est en 20". il est clair que le 12" aide à ralentir la cadence.
Mais on est pas forcement plus stable avec le 12", il suffit de s’entraîner depuis ber lurette avec le même mono.

Ton deuxième cas me parait pas mal mais cela demanderait un chronométrage assez compliqué

Rien a redire sur ton troisième cas

Pour les catégories de roues, je milite pour :
24" pour le standard en 10kms et au dessus pour l’illimité.
29"/114 ( si c’est en dessous pour les manivelles, ça passe en illimité ) pour le standard au marathon, Schlumpfs et 36" en illimité.

Je pense que tant qu’il n’y a pas au moins 2/3 de Schlumpfs par rapport au nombre de 36", il est nécessaire de les réunir dans la même catégorie. Une course entre 6 Schlumpfs, ça me branche pas trop.
Je ne sais pas si c’est la bonne soluce mais les allemands pour leur marathon de Dusseldorf font deux catégories: 29 Standard et illimité.

L’idéal sur l’avenir serait que sur une course de 40 bonhommes, tu aies 20 Schlumpf et 20 36". Faire deux catégories serait alors parfait et logique.


#14

salut

il est vrai que le schumpf est tres chere , je pense que toute passion as un prix comme tous loisirs
Mais de toutes facons avoir un schumpf c’est bien mais avoir les jambes pour le lancer , c’est mieux.
Pour ma part , le marathon de la cfm 2012 , c’est tres bien passée au delà de mes esperences car je finie 1er de ma categorie 36 illimitée ( manivelle 110) et derriere moi des schumpf (36) et je roule énormement en 29 kh (tout-terrain) ainsi que velo de course , course à pied ,
le travail cà paye, je pense encore améliorée le temps

marathon terminée en 1H52 en 36 kh manivelle 110, numero de dossart 27 en attente de confirmation de temps
si on échangeait les montures (imaginons que les Schlumpf aient fait la course en 36"/110 et les 36"/110 en Schlumpf), le classement serait-il vraiment changé ? c’est sur sam
cordialement michael


#15

Perso, je trouve qu’avant de débattre catérogie, il serait bon de connaitre les existantes et de préférence avant la publication des résultats !!!

J’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé nul part les limite d’age pour les différentes catégories, et nous n’avons eu qu’après l’arrivée les catégories pour le marathon.

Je pense que si tous ça été su à l’avance, chacun pourrait faire ses choix en toute connaissance de cause.
L’idée de se caller sur l’IUF me parait la seule bonne chose à fair, d’autant que celles-ci sont actuellement en débat, c’est peut^-être par là qu’il faut prendre le problème.


#16

Certain disent qu’un non Schlumphf peut être équivalent à un Schlumphf ?

Résultat du 10 km : 3 premier avec Schlumphf
marathon : 3 premier avec Schlumphf
cross country expert : 3 premier avec Schlumphf

Je roule avec un 36/110.
Je me suis entrainé en disant : un 36 non Schlumphf peu égaler un mono Schlumphfé
Je suis 5ème sur le 10 Km derrière 3 Schlumphf et un non Schlumphf.
et 5ème sur le marathon derrière 3 Schlumphf et un non Schlumphf.

Je rappel juste l’équivalent taille de roue. (rapprort du Schlumphf 1/1.5)

Schlumphfé
36 = 54
29 = 43.5
26 = 39

A la vue des résultats à la CFM 2012 et des taille de roue, on ne peut plus continuer à dire qu’un mono à vitesse est équivalent à un mono sans vitesse ! (même en jouant sur la taille des manivelles !!)

De plus, les valeurs de la fédération multi sport Léo Lagrange à comme adage : "Le sport pour tous ! "
Je comprend dans cette phrase, que chacun peu concourir dans des catégories où les chances de gagner sont équitables.
Je pose donc la question : Est-ce qu’un monocycle à 1500€ est un monocycle pour tous ?

Sur un marathon ou un 10 Km :
En illimité les 36, 29 et 26 pouces roulent dans la même catégorie.

Pourquoi alors ne pas faire une catégorie Schlumphf où les 36, 29 et 26 pouces rouleraient dans la même catégorie ?


#17

Florent je suis d’accord avec toi en tout point mais tu as commis une petite erreur : en Marathon les catégories sont 29" et illimité, en 10km, par contre tu as raison c’est 24" d’athlé (un halo trop gonflé ne passe pas) et illimité.


#18

Oui c’est moi qui disait ça (note l’imparfait, j’le dirai plus promis, [size=50]ou alors moins fort[/size])…
… par rapport à mon ressenti ; à la CFM 2011 j’étais 2ème en 36"/114 (derrière et devant Schlumpfs) et :

  • je ne pense pas que j’aurais été premier si j’avais eu un Schlumpf, je serais même peut-être tombé (voir parcours CFM 2011) ;
  • j’ai eu plus de satisfaction à être classé 2ème au général que 1er dans une catégorie (sans vitesse).

Et aussi par rapport à un sujet de ce forum et un autre où l’on essayait de comparer l’efficacité de différentes configuration taille de roue/taille de manivelles/Schlumpf ou pas dans lesquels on voyait… que ce n’était pas simple.


#19

Au niveau de la satisfaction d’être devant certain qui avait une vitesse, je le comprend. D’autant plus que l’an passé j’étais également devant certain qui avait des Schlumphf.
L’an passé il y avait 3 monocyclistes qui possédaient ce matériel et il y a eu une catégorie.
Cette année sur le 10 km ils étaient 5 ou 6 et il n’y a pas eu de catégorie.
Le 10km cette année avait un profile faux plat descendant voir descendant. (3km de montée pour 7 km de descente)
Je me suis fait doubler sans difficulté par un 29 Schlumphf alors que j’étais pleine balle à 30 Km/h en 36/110 et ce à 500m de l’arrivée. Autant te dire que j’étais clairement écoeuré. et que je ne vois pas ce que j’aurais pu faire pour l’empêcher.

J’ai effectivement lu tous les débats et études que vous avez réalisé. et je n’ai pas tout compris XD
Perso je ne me lance pas dans des calcules de folie, je constate juste les faits en compétition et mon ressenti.
et je pense qu’un Schlumphf et un non Schlumphf ne devrais pas être dans une même catégorie.
car c’est une sélection par un moyen financier plus que physique.
Et je n’ai pas dit technique. En effet, il faut une grosse technique pour savoir enclencher et le tenir sur des km. mais sur un profile de parcours descendant, le physique ne joue plus et à fréquence constante un 36 n’a aucune chance face à un Schlumphf :slight_smile: (j’ai mis 1h52 et 40s pour le marathon. le temps qui est sur le tableau)


#20

Bonsoir,

Je viens de voir un magnifique reportage sur F3 relatant la coupe de France de monocycle 2012 !

Le journaliste (après interview des principaux organisateurs ou participants) parle d’une discipline qui se veut aller vers le sportif et sortir de l’image de “clown” que l’on peut lui donner.

Alors lorsque je vois un débat sur les catégories de classement, effectivement, je me pose une question par rapport à certains posts :

Pourquoi créer des catégories dans certaines disciplines et non dans d’autres ?
Je veux parler de l’âge ou du sexe, pas du matériel, il devrait être normalisé pour chaque épreuve (équité)

Je pense qu’une gamine de 12 ans ne fera pas mieux qu’un ancien de 35 ans en lenteur voir n’importe quelle épreuve d’athlé (ratio âge/heure de pratique)!(sauf si l’ancien vient de commencer !)

Le fond de ma pensée

Si on crée des catégories d’âge dans une discipline alors il serait juste de le faire pour toutes, et pour reprendre un post d’avant que ces catégories soient les mêmes pour la fédération, ! (et pas juste pour refiler une médaille ou coin coin du coin)!
Même si c’est “politique” (voir freestyle, athlé, etc …)
J’ai jamais vu ça.

Soit le monocycle cherche à être reconnu comme une discipline sportive avec des codes et catégories bien établies, soit on continue à faire les clowns avec des chronos à l’arrache, des normes qui changent d’une année à l’autre, chacun regardant son petit nombril (ouais t’as vu on a 75 médailles c’est moi qui chronomètre et qui juge) !

A bon entendeur !