Besoin d'avis pour choix d'un nouveau mono schlumpf


#1

Salut les schlumpfeurs

Avant tout, je tiens à m’excuser pour certains doublons de sujet que je risque de créer, mais d’une part, soit je n’ai pas trouvé réponses à mes questions ou soit les réponses n’étaient pas assez précises. Et d’autre part, en raison du coût dont il est question (achat d’un mono schlumpf) je ne peut pas me louper…

Donc, actuellement, j’ai deux monos Qu’Ax cross (20" et 29" en manivelles 150).
J’envisage de m’offrir un mono schlumpf.

J’aimerais que vous m’aidiez dans mon choix de mono. Alors si certains ont le temps (et l’envie :unamused: ) de répondre à mes questions, ma reconnaissance vous sera éternelle :laughing:

Donc, j’hésite entre un 26 et 29, avec ce moyeu de folie :smiling_imp: , avec T-bar, cuillère, manivelle double 125-150.

Pourquoi ce choix: envie de faire plus de bornes qu’avec mon 29, pouvoir rouler avec ma copine en vélo (15/20 km/h) sans être toujours à fond, pourvoir tracer comme une bête :smiling_imp: quand c’est bien roulant et pouvoir "bourriner " en 1:1 lors de passage plus difficile , avoir un mono super polyvalent,

Mon utilisation Cross country, en ce moment, principalement: sentier forestier, chemin de halage, peu de dénivelé , chemin de terre…
J’ai exclu d’office le 24 (je n’aurai que trop peu l’occasion de faire de la grosse descente) et le 36 (trop monstrueux et inadapté pour le XC)

Voici mes questions (et craintes):
1- Lequel choisir?
2- En 26 et en 29, enclenché, à quelle vitesse je peux rouler en rythme ballade donc sans trop forcer?
3- En 26 et en 29, enclenché: le 20km/h est il envisageable?
4- Quand est-il de la fiabilité du moyeu? Il y a un gars au Canada qui aurait cumuler 3000 ou 4000 km en XC en 24" mais il avoue quand même avoir un moyeu de rechange lorsqu’il est “emmerdé " avec un de ces deux monos (24 XC et 36”)
5- J’hésite entre 26" (maniabilité? nervosité?) et 29" (Vitesse? Plus passe partout?): y’a t’il une grosse différence?
6- Apparemment, c’est soit on adore ce moyeux et on ne peut plus s’en passer soit on déteste: est-ce que les schlumpfeurs et ceux qui ont eu la chance d’en essayer un peuvent me donner leur avis?
7- D’ailleurs, y a t-il un schlumpf 26 ou 29 dans le nord pas de calais pour que je puisse essayer?
8- Concernant le T-bar, n’est-ce pas dangereux en cas de chute? (surtout concernant l’entre-jambe :unamused: )
9- Que ce soit 26 ou 29", les manivelles double en 125/150, est-ce un choix judicieux?
10- Est ce que quelqu’un a déjà regretté son achat de schlumpf ? Et pourquoi?
11- Quelqu’un du forum (Roue perdue??) a un 26 Schlumpf et un 29 normal: puis je avoir un petit topo sur la différence entre les deux?

Bon je vais arreter là les questions mais ne vous inquietez surtout pas, en fonction devos réponses, j’en aurai plein d’autres :laughing: :laughing: :laughing:

Strappi

PS: Merci à ceux qui ont criés: “Ah pu…in de m…de, y a encore un petit c.n qui n’est pas capable de choisir un mono qui nous rabache les mêmes questions pour la 10 000 000 ieme fois!!!” (Si si j’en ai entendu quelqu’uns :laughing: :laughing: ) d’avoir lu mon post jusqu’ à la fin


Comparaison de différents monos
Schumpf en tout-terrain
Quelles catégories dans les compétitions ?
#2

sans tout lire je n’aurais qu’un avis: 29 schlumpf !!!
le bonheur du tout terrain X country en 15O et dès que ça roule un peu, clik et zouuuuuu

je trouve que le schulmpf en 26 est instable et pas forcément tres utile

mais roue perdu te diras tout le contraire

(les meilleurs comme adrien lichtfouze, les caires et martin roulent en 29 Sch, cqfd)

j’ai un 29 en Tbar et il suffit de sauter par dessus, une habitude a prendre
j’ai acheté ma 29 justement dans l’objectif de la schlumpfer un jour
tu peux etre à 18/20kmh en 29sh sans trop forcer je pense

je reprends:

1- Lequel choisir?
2- En 26 et en 29, enclenché, à quelle vitesse je peux rouler en rythme ballade donc sans trop forcer?
3- En 26 et en 29, enclenché: le 20km/h est il envisageable? entre 15 et 25 km/h en 29, en 26 oublie
4- Quand est-il de la fiabilité du moyeu? Il y a un gars au Canada qui aurait cumuler 3000 ou 4000 km en XC en 24" mais il avoue quand même avoir un moyeu de rechange lorsqu’il est “emmerdé " avec un de ces deux monos (24 XC et 36”) les derniers moyeux sont vraiment top, le jeu est assez minime
5- J’hésite entre 26" (maniabilité? nervosité?) et 29" (Vitesse? Plus passe partout?): y’a t’il une grosse différence? la différence se voit sans le sch, 26 pour du TT costaud, 29 en TT et X country
6- Apparemment, c’est soit on adore ce moyeux et on ne peut plus s’en passer soit on déteste: est-ce que les schlumpfeurs et ceux qui ont eu la chance d’en essayer un peuvent me donner leur avis? j’ai essayé tout les types de roues schlumpfées, ma préférée est la 29, car elle remplace une 36, et la 24, qui permet d’enchainer DH et rentrer tranquille (mais pas tres stable)
7- D’ailleurs, y a t-il un schlumpf 26 ou 29 dans le nord pas de calais pour que je puisse essayer?
8- Concernant le T-bar, n’est-ce pas dangereux en cas de chute? (surtout concernant l’entre-jambe :unamused: ) avec l’habitude on l’enjambe facilement
9- Que ce soit 26 ou 29", les manivelles double en 125/150, est-ce un choix judicieux? OUI toujours, c’est le meilleur combo pour du TT
10- Est ce que quelqu’un a déjà regretté son achat de schlumpf ? Et pourquoi?
11- Quelqu’un du forum (Roue perdue??) a un 26 Schlumpf et un 29 normal: puis je avoir un petit topo sur la différence entre les deux?


#3

Rhâ ! Tu me fais douter car comme toi je me tâte entre un 26" ou 29" schlumpfé mais je m’oriente plus sur un 26". Je recherche un mono “ultra-polyvalent” mais pour une utilisation lowcord :
-[edit car ce sera son premier emploi] bouger mon sac de cours jusqu’au lycée le plus vite possible en roulant sur du trottoir et de la bande monocyclable [/edit]

  • street gap
  • longue distance (80 bornes max)
  • TT soft en petits chemins
    Après, je suis habitué au 26 donc cela motive encore plus mon choix.

Si tu veux suivre des vélos et prendre de la vitesse sans trop forcer et même en général un 29 te sera plus utile.


#4

tu viens d’évoquer l’idéale utilisation d’un 29 guni
tu as déja roulé vraiment un 29 ??


#5

Jamais. Tu me tentes bien et si tu réussi à me convertir ton premier post sera totalement vrai. :wink:
Je ferais donc le test à Dijon : je trouverai bien ce genre d’engin quelque part là-bas.
Après je fais un peu vieux c** mais je suis bien attaché au 26"… Surtout que j’ai l’habitude de dévaler les zones piétonnes pleine balle ce que je sens moyen en 29. à voir.


#6

j’ai pas tout lu mais quand je vois que tu roules en 29/150mm j’ai arrêté de lire et j’ai envie de te conseiller d’abord de commencer par raccourcir tes manivelles, 15/20km c’est on ne peut plus facile en 29 avec des 125, mais tu peux aussi mettre encore plus court (110 voire 100); un 36 classique permet de rouler largement à plus de 20.

De là à passer au Schlumpf y a de la marge, essaye en un à l’occasion et tu verras que ce n’est pas inné à chevaucher (24 : très instable, 26 mieux mais nécessite de l’entrainement, 29 potentiellement très rapide et en 36 c’est de la tuerie) et puis pour le prix tu te payes 2 à 3 monos sans Schlumpf …


#7

en 36 c’est vraiment trop dangereux pour être efficace :wink:


#8

On a tous envie de se dire que son petit mono qui nous a coûté les yeux de la tête est le meilleur du monde. :slight_smile: Je vais essayer d’être objectif.

:arrow_right: En ce qui concerne la vitesse :

  • en moulinant mais sans forcer, avec conditions favorables, je fais du 30km/h. En vitesse de pointe, au-delà, nettement.
    Dans Paris, en tenant compte des feux, de la circulation, etc., je fais du 16km/h de moyenne. On ne se rend pas compte mais c’est énorme : Je traverse Paris, de la banlieue sud à la banlieue nord en moins d’une heure, je le fais quasiment deux fois par jour (au moins dix fois par semaine) pour jouer au tennis et pour aller au boulot (prof) : ça ne me fusille pas les jambes. 30 min pour les trajet de 8km en ville. C’est largement plus rapide que le métro (même de station à station sans changement) ou le taxi.
  • Dans la banlieue rennaise (moins de circulation, pas de feux, mais vallonné) : 10km en moins de 30 mn plusieurs fois par semaine.
  • Je double sans problème tous les vélibs (mauvais vélos parisiens de 20kg), mais me fais doubler par les mecs en danseuse sur leurs vélos de course (cela dit, je les rattrape très souvent aux feux rouges et là, ils sont verts :mrgreen: ).

:arrow_right: Comparaison 26 ou 29 Schlumpf : Romain du CDK me disait qu’il se déplaçait lui aussi en 26" Schlumpf pour ses trajets quotidiens. Qu’en est-il aujourd’hui ? Mes arguments pour la 26" :

  • Pour commencer l’argument massue du 26" contre le 29", c’est l’encombrement. Dans le TGV ou le métro, le 26" peut se mettre sur les porte-bagages ou sous les sièges. Plus chaud avec un 29, et avec le T-bar, n’en parlons pas. Idem dans le coffre d’une voiture, et plus généralement, entrer avec dans un magasin, le laisser chez soi, le laisser dans la cuisine des gens qui nous invitent… Comme je ne me déplace QUE en 26" Schlumpf et qu’il me suit PARTOUT où je vais, son encombrement raisonnable est un argument primordial.
  • Plus on va vite, plus on a l’impression même en ville de faire du X country. Les bateaux (affaissements de trottoirs), les défauts de la route, les dévers en bord de chaussée, les rues pavées, j’en passe ! En 26" Schlumpf, je me sens parfois limite, alors le 29", non merci ! Par contre, il faut savoir que je suis en 110mm… ce qui m’amène à mon troisème tiret :
  • je ne supporte plus les grandes manivelles : 140mm, je meurs ! Je serais dégouté si je devais rouler en 125" sur un 29" Schlumpf. La courte manivelle, c’est une drogue (et un moyen de progresser).
  • enfin, si on veut vraiment en faire à toute blind (c’est souvent mon cas), faut avoir de bonnes jambes pour garder la vitesse enclenchée en côte, ou contre le vent. En 29", oublie ! Bon, par contre, quand tu es obligé de rétrograder, tu préfères être en 29" plutôt qu’en 26". Mais à mon avis, on ne va pas tellement plus vite en 29" Schlumpf qu’en 26" Schlumpf pour cette raison : il faut vraiment des conditions optimales pour pouvoir bien mouliner sur un 29" Shchlumpf. Sinon, c’est trop fatiguant. Imagine, sur ton vtc, si tu devais ne choisir que deux vitesses, choisirais-tu, en plus d’une vitesse de rapport 1:1, la vitesse grand plateau-petit pignon ? Moi non : je sais que je ne l’embraye quasi jamais, celle-là, sauf dans les longues descentes ininterrompues.
  • Ah, argument de poids, encore : si tu accompagnes un mono 36" normal, mieux vaut une 26" Schlumpf qu’une 29" Schlumpf. Déjà qu’une 26" Schlumpf est limite plus rapide et qu’on doit parfois attendre les 36", avec une 29" Schlumpf, tu te condamnerais à ne jamais rouler avec les roues de 36" normales, ou à ne jamais enclencher.

Un jour, voulant toujours aller plus vite, je passerai peut-être en 29" Schlumpf. Mais j’ai très peur de le regretter (cf. raison ci-dessus). Je crois sincèrement que ma limite pour aller plus vite, aujourd’hui, ce sont mes jambes.


Le 29", je n’ai essayé qu’en version non schlumpfée. En manivelles 125 pour le X country et en manivelles 100 pour la ville. C’est sympa aussi, mais on n’a pas la même sensation de vitesse, bien qu’en moulinant, en se fatiguant (plus que sur un 26" Schlumpf) et avec des 100mm, on avoisine aussi les 20km/h de moyenne. Par rapport à un 26" Schlumpf, on accélère plus vite, on a une vitesse de pointe plus stable, mais bien plus basse.

Tu fais bien de poser ces questions. Les détenteurs de Schlumpf sont rares et mon avis ne vaut que pour moi. J’aimerais moi aussi avoir plus d’avis (je me réjouis d’avoir celui de Mr K). N’hésite pas à harceler Romain du CDK à ce sujet. Nos avis évoluent au fur et à mesure que l’on progresse et que l’on teste de nouveaux matériels.

Vivement d’autres commentaires.


#9

“avec une 29” Schlumpf, tu te condamnerais à ne jamais rouler avec les roues de 36" normales, ou à ne jamais enclencher."

faux, si tu fais pas la course, c’est tranquille
en montée, tu desenclenche et tu grattes tout le monde

voila, Roue perdue t’a parlé de sa pratique du 26 guni

parlons de la tienne
si tu cherches à être vraiment à l’aise pour bouriner tout seul sur la route, puis prendre des chemins plus tortueux, il te faut un 29 guni
si tu maitrises vraiment, utilisé comme un vélo, en ville c’est l’idéal (pas pour s’arreter)
mais forcément, enclenché t’es pas là pour compter les pâquerettes, tu traces sur du dur bien lisse

je sais pas quels cyclistes tu côtoies lors de tes trajets mais ça doit être des bons clampins
en roulant un peu à vélo en groupe (30/35 kmh en ville) Djif et Martin nous suivaient tout juste en 29 guni
alors laisse moi remettre en doute tes capacités démultipliées
en vitesse de pointe en 36 tu peux atteindre 30 mais tu ne tiendras jamais plus de 2O sur une 4O de bornes ! en 26 guni ça doit être la meme chose, les cotes en moins

le tout terrain en 11O, pareillement, ce n’est pas la peine d’y penser
et romain a arrêté le monocycle depuis qu’il a un scooter…

je roule sur un 29 en ce moment, j’ai pas mal utilisé la 29 guni de djif, et j’ai essayé la 26 guni de romain
et y’a pas à tortiller
avec une 29 tu as l’assurance d’une bonne balade dans la bouillasse et la foret, et tu enclenches pour rentrer à la maison, le pied
faut utiliser l’outil pour l’utilisation qu’il doit avoir, c’est tout

sur ce on défend nos chapelles, je suis amoureux du 29
mais celui qui a raison c’est Bouin Bouin
passe en 125 rapidement ! ça te changera la vie
par contre ne les écoute pas et ne vas pas en dessous
125 c’est bien assez rapide, et tu peux faire du TT avec (leger hein, pas du DH)
pour ce qui est du guidon, c’est un luxe de confort qui, une fois acquis, devient vraiment indispensable


#10

roue perdue tu me feras essayer ton 26 schlumpf?
bon j’ai arrété les 110 depuis que j’ai réalisé que ça me faisait mal aux genoux, mais je peux reprendre pour l’essai.
(après moult essais je reviens au 140 généralisé comme étant la taille à tout faire sans se flinguer les genoux -rappel: je mouline lentement-)


#11

Avec grand plaisir, Bernard ! Mais sache que si tu n’aimes que modérément les manivelles courtes, les 110mm pour du schlumpf te paraîtront vraiment très, très courtes. Pour bien pédaler sur un Schlumpf, il faut presque se lever sur les pédales, y mettre tout son poids, car la machine a beaucoup d’inertie. Et bien entendu, les manivelles courtes n’arrangent rien. Cela dit, avec l’habitude, c’est grisant.

Point de détail : Je ne veux pas changer la longueur des manivelles sur mon Schlumpf, même pour te faire essayer, car changer les manivelles est une affaire d’état. Alors que sur tous mes monos, ça ne me pose aucun problème, j’en ai déjà rencontré avec le Schlumpf. Notamment, il est très délicat de doser la force exacte avec laquelle revisser l’écrou bloquant la manivelle. On se retrouve facilement avec du jeu dans la manivelle alors que celle-ci est plaquée contre le cadre.


#12

au fond un 26 schlumpfé c’est quasiment un 36… même en 36 je mouline trop lentement et ma belle en vélo s’impatiente à m’attendre!
l’avantage du 26 dans ce cas est qu’on tombe de moins haut (bouin-bouin se souvient de mon pétage de poignet sur 36)
(les seules fois où j’arrive à faire du 20km/h en 36 c’est sur un chemin bien plat et sous les arbres: je ne sais pas pourquoi mais les arbres jouent un rôle important dans ma capacité à rouler :question: :laughing: )


#13

Je ne suis (malheureusement) pas un schlumpfeur mais IL ME SEMBLE qu’un des intérêt de la hauteur du 36, c’est qu’en cas de PATI on a un peu plus de temps pour préparer l’aterrissage.
Et en effet, si je m’imagine a fond sur un 26 schlumpfé, donc sensiblement à la même vitesse qu’un 36 pouces, je pense que je préferrerais avoir un peu plus de hauteur en cas de chute.
Ne serait-ce que pour avoir le temps de fermer la bouche et économiser en frais de dentistes.


#14

Lors de ma première expérience avec le 36" de Gingo, j’ai eu droit à une éjection après le premier tour de roue (le 36" manivelles 125). Ce que je peux en dire c’est que tu vois le sol arriver mais tu n’as pas le temps de rien faire. Quand je me gamelle en 26 à fond de balle, je fais comme j’ai appris, je roule sur l’épaule. C’est un peu spectaculaire mais ça économise quelques poignets (car ils ne sont pas soldés).


#15

en 36 et en 29, tu peux courir si tu tombes bien, sinon faut rouler en en rajoutant
mais un stop pleine balle, avec n’importe quelle taille de roue, c’est la chute assurée


#16

Moi aussi, j’ai beaucoup plus morflé en 36" (genoux et poignet), qu’en 26" Schlumpfé (roulade = sécurité). Peut-être est-ce une question d’habitude, mais depuis, la hauteur du 36" m’a toujours fait peur.

Quant au fait de pouvoir courir pour éviter la gamelle, c’est évidemment beaucoup plus facile en 26" ! Quand on tombe d’une 36", on tombe souvent sur les genoux… Et évidemment, tout dépend de la vitesse qu’on avait, mais une chute à 30km/h, on ne peut pas la rattraper en courant : on ne court pas assez vite ! Combien de fois ça m’est arriver en 26" de commencer à courir pour rattraper, mais de sentir que mon buste allait plus vite que mes jambes, et dans les secondes qui suivirent, me retrouver la tête en bas les fesses en l’air et entamer un splendide rouler bouler ! (j’imagine qu’on est nombreux à l’avoir vécu !)


#17

la chute la plus courante est la chute avant, mais celle qui m’inquiète est la chute arrière (suite à un écart sur obstacle) et là les poignets morflent un max en 36". le gros problème est donc la réactivité du mono à un changement brusque de trajectoire (obstacle imprévu, chien, gamin qui fait un écart…) … plus on va vite moins c’est facile et là l’inertie monstrueuse de mon Coker me joue des tours : qu’en est-il avec un 26 schlumpfé (lourd du moyeu)?


#18

Moi, j’ai l’impression qu’il est réactif, je fais beaucoup de changements brutaux de direction. Pas de problème pour slalomer.

Le problème - il y en a un - est différent. Si on veut prendre un virage serré à grande vitesse, on y arrive, la roue suit la trajectoire qu’on veut lui donner, mais dans les secondes qui suivent, on doit lutter énormément pour maintenir le monocycle dans sa nouvelle direction. Mon interprétation (peut-être complètement fausse) est que l’effet gyroscopique de la roue tend à lui redonner la direction précédente, et c’est contre cette fameuse force gyroscopique que je me bats comme un diable après les virages serrés à bonne allure.

J’imagine que Bouin-bouin va réagir là-dessus : il a son avis. Ecoutons le sage ! :wink:


#19

bizarre: il me semble que l’effet gyroscopique t’empêche de prendre le virage facilement… si tu prend le virage et qu’après tu as un contre-effet je donne ma langue au chat (allez bouin-bouin fait miaou! )


#20

very busy at office dont on verra ça plus tard