les passants


#2281

Les comme ça ils n’ont plus de rétro à Paris en général…


#2282

Ah, les chauffards… Ce matin, en allant tranquillement en cours, je me suis fait agresser par l’un d’eux.
Situation : pour aller de chez moi à l’université, il y a à peine 5 km. Sur ces 5 km, il y a une portion de 400m sans piste cyclable sur laquelle je roule tranquillement sur le côté de la route, en essayant de gêner le moins possible (donc en me serrant au trottoir le plus possible). Cette portion se termine par un feu avec une voie qui part à gauche, une autre tout droit/à droite. Mon chemin partant à gauche, je “coupe” donc la route de ceux qui vont tout droit/à droite. À ce moment, je regarde bien derrière moi, je tends le bras, je fais tout pour être en sécurité. Une fois arrêté devant le feu dans le sas cycliste, un conducteur m’interpelle violemment :
“À quoi tu t’amuses ? Ça fait vingt minutes que tu bouches la circulation !”
Moi, tout simplement alors que je n’avais pas pu le gêner plus d’une minute vingt (temps enregistré par mon compteur) :
“Je suis cycliste, je roule normalement.”
Le ton monte de son côté tandis que je reste calme. On se quitte sur une courtoise proposition se résumant à “Je vais t’écraser, moi !”.
Bref, je me suis fait agresser et menacer sans réelle raison. Et je dois bien avouer que je n’ai pas su comment réagir devant un tel déchaînement de violence inutile. Il y a vraiment des cons parfois :roll_eyes:
Mais ça fout quand même les jetons. Je n’ai pas spécialement envie de me faire faucher par un abruti !


#2283

Tu prends ton mono à deux mains comme une batte de baseball et tu lui dis : “tu veux que je te montre comment on bloque la circulation quand je m’amuse -vraiment?!”
Surtout quand y’a des con-es qui disent “je vais t’écraser”. Tellement facile de dire ça dans sa carcasse de 1 tonne.

(Les 5ct d’un marseillais qui vit ça régulièrement) :slight_smile:


#2284

En train de monter une petite côte, je crois un camion. Une gamine de ~10 ans sur le siège passager me regarde, et elle me tend son pouce levé :+1: sans sourire. Un peu en mode “ouais badass mec” :smile:

Pendant la même sortie, un vieux “ben alors, vous aviez pas assez d’argent pour acheter la deuxième roue ?”
Grmbl.

Et encore la même sortie, je crois une famille (ou deux) avec trois enfants, l’un deux me pointe du doigt et se met à crier en boucle “Il a pas d’guidon ! Regardez il a pas de guidon !”

Et y a quelques jours j’ai aussi entendu un gamin crier “mais il est fou luiiii !” en me regardant passer.


#2285

Un vieux m’a demandé “À quoi ça vous sert ?” :thinking:
J’ai répondu : “Hé bien… C’est un moyen de transport, un sport et un challenge”
-“un défi vous voulez dire, on est en France quand même”

:man_shrugging:


#2286

J’aurais pas aimé être pris en faux comme ça ^^


#2287

Aujourd’hui, un type : “Excellent - chapeau - bravo.”

Et une gamine qui crie à ses parents : “Un vélo sans roue !” :smile:


#2288

Sur les quais du métro avec mon 29.
Un mec passe devant moi:

  • Ça coûte combien?
  • 400 €
  • Même pour moi?
  • Non pour toi c’est 600 parce que t’as pas dit bonjour

#2289

La théorie de Simon est qu’il ne faut pas donner le prix pour ne pas attiser la convoitise et le vol… Alors je réponds : « Pas cher pour les sensations que ça procure ! » ou je donne le prix d’un mono d’initiation sur leboncoincoin.


#2290

J’ai exactement la même théorie. On me demande très souvent le prix de mon mono. La plupart du temps, je réponds que je n’en sais rien puisque j’ai changé bon nombre de pièces (ce qui n’est pas totalement faux, soit dit en passant). Je n’ai vraiment pas envie de donner des indications étant donné que mon mono traîne très souvent sur le campus quand je suis en cours !


#2291

Pas mieux ici… Je revois le prix à la baisse, je reste vague ou je dis qu’on me l’a offert :slight_smile:


#2292

Moi je dis le vrai prix, je m’en fous :smiley:
Pas envie d’avoir peur de mon prochain :sunglasses:


#2293

Donner le vrai prix d’un profi 24", ça me pose pas de problème :stuck_out_tongue:
Globalement, c’est pas mon genre d’afficher ostensiblement des signes de richesse, selon moi c’est plus une question de respect que de peur.
Je préfère dire que c’est pas cher, il ne manquerait plus que certains se disent trop pauvres pour faire du monocycle… Et je ne vois vraiment pas l’intérêt de dire à un SDF que j’ai investi plus de 2.000€ sur mon monocycle… (tout dépend de qui pose la question, mais ceux qui me la pose me semblent le plus souvent chercher de l’argent, plutôt que de chercher un moyen de dépenser leur argent)

Mon flansberrium V36 schlumpf de la mort qui tue, il vaut “quelques centaines d’euros, mais on peut en trouver avec une petite roue pour 50€”. :slight_smile:


#2294

Tu te fais des potes facilement, c’est cool Paris ! Du coup, il t’a présenté sa famille ?


#2295

ça c’est pourtant ce que je dis souvent quand on me dit “il vous manque une roue” je réponds “c’est la crise économique”.
Par ailleurs je plains les gens agressifs … souvent s’ils le sont c’est parce qu’ils voient en nous quelqu’un qui fait une chose dont ils se sentent incapables. J’ai très rarement eu affaire avec ce genre de comportement (cheveux blancs p.e?) mais sinon je suis très “Aïkido” j’accepte l’agression et je l’esquive en douceur en affirmant que la personne pourrait essayer et en serait tout à fait capable … Bon c’est vrai qu’il y a aussi des c*****ds génétiquement prédisposés dont on ne peut rien obtenir: ils seront toujours malheureux dans leur courte vie (c’est triste)