les passants


#1

bon depuis une semaine que j’ai mon mono jme rend compte que ca fais vachement le spectacle devan les passant :laughing:
et jme rends compte qu’en une semaine j’ai du entendre 20 fois les vannes du style “y vous manque la moitié” ou des trks dans le genre

als malgrès que j’ai cherché jtrouve pas la vanne qui tu a leur rétorquer :laughing:

voila c’était le pti post a la con du matin, laissez court a votre imagination :stuck_out_tongue:


Quel est la reaction des passant devant vous et votre mono!
#2

au bout d’un moment tu ne fera plus attention aux blagues pourrit que tu auras entendu 300 fois .

a+ jbam


#3

J’aime bien entendre “oh maman, regarde le monsieur !”.
À part ça, il est vrai que ce n’est guère intéressant.


#4

tout dépend de la Maman :laughing:

Y a des tas de gens qui ont fait des thèses pour expliquer que le contenu du message n’est pas toujours signifiant, la fonction phatique de ce message a pour mission de marquer le contact … donc voir remarque ci-dessus :unamused:

en fait j’ai remarqué que ceux qui sont prêts à engager le dialogue on soit moins de 7 ans soit plus de 77 ans :confused:
(exception: les loulous qui, ayant le culte de l’épate, viennent ensuite demander si leur maitrise du “wheeling” est transposable au mono)[/i]


#5

tout a fait d’accord , c’est vrai que c’est marrant la reaction des gosses .

et sinon il y aussi un paquet d’ado qui veulent faire les beaux devant leur copain et copine et qui disent “c’est super facile , aucun probleme” .
generalement je les laisse tester juste le temps qu’il se reduise les coui… et que leur pote se foute de leur gueule :slight_smile: :slight_smile: :slight_smile:
je sais je suis mechant :slight_smile: :slight_smile:

a+ jbam


#6

En effet, on a l’impression que les gens manquent cruellement d’imagination, ceci dit M.O.U (je peux t’appeler comme ça ? :wink: ) a raison, c’est souvent histoire de prendre contact.
C’est aussi vrai que c’est les réactions des gosses qui font le plus plaisir.
Après on va du “Wooh l’bouffon !” jusqu’à “Balèze, y maîtrise !”, c’est toujours marrant !

Il y a eu un article dans un girafon l’année dernière avec des idées de répliques assez intéressantes, du genre “la 2e roue, elle est dans ma tête”, etc… Mais j’ai trop la flemme de chercher, si quelqu’un retrouve le numéro… :confused:


#7

Tu as remarqué la rangée de liens en haut de l’écran ? Sinon, après le monocycle, passe au monocle :stuck_out_tongue:


#8

Excellent je viens de les lire et il y a de bonne repliques :slight_smile:
“j’ai voulu cloner ma bicyclette, mais c’est pas au point” :slight_smile:
merci pour l’info

A+ jbam


#9

ah les rpéonses que j’attendais arrivent :wink:
c’est chouette pke javais pas vu cte série de liens en haut :laughing:

jvai my plonger :stuck_out_tongue:
marfi :slight_smile:


#10

Il y a eu quelques très bonnes réponses sur les forums Anglais:

“It was a tandem before the divorce!”
“It’ll be along in a minute”
“Where are your wheels?”
“It’s on my other unicycle”
“I no longer need training wheels!”

I like to look around frantically and yell “OH GOD! WHERE’D IT GO!?” Then I spazz out and fall off.

“Oh man, I like that one !!”
“its a unicycle stupid its only meant to have one wheel!!”


#11

J’en profite pour remercier encore une fois M.O.U de ce article vraiment génial paru dans le Girafon n°3, qu’il faut relire de temps en temps…

Et c’est vrai que sur le forum unicyclist.com y a des trucs pas mal non plus.

Après, quand à les ressortir quand on a encore droit à ces super remarques dans la rue, c’est autre chose…


#12

Je trouve aussi que le mono passe toujours bien quand tu fais des grillades entre amis. Que tu les connaissent que très peu ou très bien, il y en a toujours un qui veut essayer et ça amène chaque fois du piment à la grillade.

Et je ne parle pas d’une grillade bien arrosée!


#13

énorme Robin !!
jles préfère aux autres :wink: plus facilement “sortable” diront nous :wink:

sinan c’est vrai que les newbies qu’essaient ca fait vraiment triper. meme sans avoir bu ya eu session essayage de mon mono ya 3 jours et g t mdr, surtout d’entendre les commentaire et de voir l’acharnement de ces 3 mec désormais nana :unamused: :laughing:


#14

Slt,
Moi aussi, je fais du mono dans la rue, et ya tt le monde qui me devisage, mais les balgues, c’est “Tu sais faire une roue arrière” alors bon. Y fo laisser les mauvaises blagues aux mauvais blagueurs, et pis tu vas voir, dans peu de temps, tu vas en avoir un troupeau avec des monos.
Allez salut
Katharina


#15

dernièrement on m’a resorti le fameux “il te manque une roue” alors comme jme rapellais pas des phrases d’ici j’ai répondu “pourquoi faire ca marche très bien non ?” et le gars blasé n’a pas su quoi répondre…
si il m’avait dit que ca marcherai encore mieux a 2 jlui aurait suggéré de mettre 3 ou 4 roues a son vélo :laughing:

c plus class si on fait un 360 en meme temps qu’on dit que ca marche très bien comme ca mais j’y arrive pas encore :laughing:


#16

Hier c’était des bouliste de 50 ans qui étaient pétés de rire en me voyant, et qui disaient “eh, regarde le macaque!” :confused:

J’ai fait celui qui entend pas, mais je préfère les “il te manque une roue”.


#17

boarf, suffit de pas faire gaffe…
c’est vrai que jprefere aussi les chtiots , comme hier: il est cassé le velo du monsieur !!
(bon je rigole pas trop sinon je tombe :wink: )


#18

c’est clair que les bouliste , pastis , tricot marcel sont mieux que les monocycliste :slight_smile: :slight_smile:
non mais pous qui y se prenne les vieux , personelement ont m’aurait traiter de macaque , je les aurais envoyer grave chiers .

A+ jbam


#19

juste deux truc en plus:
-les gens qui sortent des blagues se croyent les premiers a les faire, c’est peut-etre que c’est la premiere fois que eux la font!
-quand y’a des jeunes qui se foute un peu de moi, je les dépasse et reviens en marche arriere et ils se taissent :open_mouth:


#20

sinon le truc pas mal non plus c’est d’etre a deux est decaler comme sa quand on dit au premier des deux “il te manque une roue” le deusieme vien se mettre a coté ou double le plus vite possible en disant “nan elle est là”