les passants


#2041

Dimanche, je sors mon 36 pour aller faire un tour du parc du château de Versailles
Sur le parking de la résidence, je roule tranquille avec une cycliste à mes côtés et 2 joggeurs
Une voiture s’apprête à quitter son stationnement en épi, je décide de dévier pour passer derrière elle des fois que le conducteur, qui semble nous avoir vu, décide malgré tout de démarrer, peine perdu il recule et me voilà à devoir changer à nouveau de direction pour devoir passer devant la voiture, dans un espace réduit d’1 mètre de large et inquiet que le conducteur décide encore de démarrer malgré notre présence …
Au moment de m’engager, inquiet que le conducteur (un papi de plus de plus de 60 ans) ne démarre, je lance un OH-OH pour signaler ma présence, qui ne semble pas plaire puisque le passager du conducteur qui devait être son fils me répond OH-OH-OH d’un ton pas très agréable !
N’appréciant pas ce manque de respect de la part du fils d’un papi qui ferait mieux d’arrêter de conduire et représente un vrai danger pour les piétons et cyclistes, je mets pied à terre pour ne pas en rester là. Et voilà que le fils descend de la voiture suivi par son père et ils viennent vers moi pour me faire la leçon et peut-être bien plus … Au passage je me fais traiter de saltimbanque sur mon engin à une roue, le papi prétend ne pas m’avoir vu alors qu’il m’a regardé à 2 ou 3 reprises mais à chaque fois avait décidé de démarrer malgré tout …
Bref, pour ma 1ère sortie en 36 de l’année cela commençait bien ! Le reste de la balade fut bien plus calme malgré la foule des grands jours dans le parc du château avec plein de remarques très sympas


#2042

Aujourd’hui j’ai eu droit à quelque chose de nouveau…
Pour mettre dans le contexte il faut que je précise que mon niveau en roulage pur de monocycle est correct mais loin de là en roulant très lentement et qu’il n’est pas naturel pour moins de monter sur le monocycle sans aide. D’autant plus que je viens juste de passer les manivelles en 127 sur mon 29 pouce. Mais je m’entraîne pour les 10 bornes de la CFM donc je ne bosse pas vraiment la lenteur…
Bref, aujourd’hui je faisais un tour et après une petite pause au moment de repartir il me faut plusieurs essais pour monter sur le mono. En plein milieu de ces tentatives j’entends un papy de 70-75 ans qui me dit “il faut mettre la pédale en haut !!!” Sur un ton qui ne laissait pas place au doute. Je lui réponds que non la pédale en bas est plus conseillée.
Il insiste avec un ton qui ne laisse toujours pas la place au doute dans son esprit et ajoute qu’avec ma technique je ne partirai pas car je n’ai pas d’élan alors que si je met la pédale en haut j’en aurai et pourrais donc partir facilement.
Je lui demande si il a déjà fait du monocycle et il me répond “ah non certainement pas !!!”
Je lui dis que moins de sauter directement sur la selle et retomber avec assez d’équilibre la pédale en haut est plus dangereuse qu’autre chose, et encore…
Il continue en me disant “j’ai déjà vu des gens faire ça !!!”
En gros c’est bien la première fois que je croise quelqu’un me conseiller (enfin me dire quoi faire sans avoir jamais pratiqué )… Ben ça ne restera pas mon meilleur souvenir ce coup là…


#2043

Démarre première pédale en haut, mais réserve ta chambre d’hôpital avant :smiley: !


#2044

Mais naaaaan, il en est sûr, ça donne de l’élan.
Attend je te fais parvenir ses coordonnées téléphoniques car il semble être quelqu’un d’ouvert d’esprit et prêt à échanger en écoutant les autres !!! :smiley:


#2045

Elle est marrante celle avec la pédale en haut ^^
Ca m’est arrivé une seule fois de recevoir des conseils, mais c’était moins délirant : je rentrais d’une longue sortie TT où on avait du faire 35 bornes, et un cycliste s’était mis à mon niveau pour me conseiller de positionner mon pied différemment.


#2046

En rentrant hier dans ma résidence en 36, une voiture face à moi tourne sans clignotant pour se garer en épi et me coupe la route; je l’évite en tournant sèchement à gauche et me retrouve quasiment face à une autre voiture qui suivait de près la 1ère. Face à tant de difficultés, je mets pied à terre, je contourne les 2 voitures quand le jeune conducteur de la 1ère voiture commence à me parler sur un ton assez moqueur à propos de mon “mono-roué” et de ma tenue de cycliste, probablement pour se faire mousser auprès de sa passagère; je le regarde en lui demandant quel est le problème tout en restant zen tellement je le trouve con puis il ajoute que ça va être pas simple de redémarrer à présent et moi de lui répondre “aucun problème”, de me retourner et de redémarrer prestement et sautant sur mon 36 sans me retourner pour voir sa tête et celle de sa passagère.


#2047

C’est les versaillais qui sont cons, ou toi qui les attires? :wink:


#2048

Je ne saurais pas te répondre, Arthur, mais je peux te dire que ça fait un moment que j’ai pas eu de remarque débile… ça doit être l’air des montagnes

Ma dernière rencontre notable avec des passants date d’il y a quelques semaines, où on est allés faire du muni: un groupe de skieurs nous a doublés en descente (ouioui, des skieurs… Y’avait “un peu” de neige) en nous lançant un “champions!” enthousiaste. Un peu plus bas (et toujours dans la neige) on a discuté un bon moment avec un autre groupe de skieurs/snowboardeurs très sympas et très curieux envers nos monos…


#2049

pour celui d’hier, je le soupçonne d’être un footeux qui vient jouer sur les terrains autour de chez moi, qui se gare sur les places privées de ma residence et qui gueule sur le terrain comme un putoie (qui a dit que je n’aimais pas le foot ?)


#2050

Ha ha, tu m’as bien fait rire, ça faisait un moment que je trouvais que Bouin racontait bcp de chose négative… connaissant l’animal, il doit avoir sa part de responsabilité également :smiley: !


#2051

Dimanche, pendant la convention de Dijon sur la Roue, j’ai profité de la journée de mono-basket pour aller rouler en 36 le long du canal de Bourgogne et au passage tester la nouvelle selle QX by Kris Holm gentiment prêtée par Romain du CDK.
Le retour est pénible avec le vent presque de face et je fatigue un peu au bout de 40km par manque d’entrainement. Le long d’une piste cyclable, je dépasse un maman à pied et une fillette à vélo sans faire attention à la méchante racine d’un arbre qui fait une grosse bosse sur la piste cyclable; résultat un beau vol plané par dessus le mono, mes protèges-poignets font leur job avec un bruit de plastique qui racle par terre, à priori pas de bobo, je me retourne et me retrouve face à la maman à pied que je venais de dépasser, elle passe à un mètre de moi sans même me regarder, je me relève, vais récupérer mon 36 planté un peu avant et là une autre dame à pied arrivant en sens inverse me demande si tout va bien, et moi de lui répondre avec un large sourire que comme l’autre dame ne m’a pas demandé si ça allait c’est que donc tout devait bien aller !


#2052

Et la selle n’a rien eu ? 8)

Sinon, elle est confortable ?


#2053

Bof, je pensais qu’elle serait un compromis intéressant mais en fait elle garde les défauts de beaucoup de selles de mono : elle est incurvée : donc pression désagréable pour les garçons, du coup aussi la poignée avant est bien plus haute et on perd en bras de levier pour tirer dessus notamment dans les cotes; la section est trop carrée, pas assez arrondie et mes adducteurs frottent sur les cotés m’obligeant à m’asseoir pas assez en arrière, cela a aussi tendance à me couper la circulation sanguine dans les jambes avec des fourmis dans la jambe droite … Coté dureté, elle est plus dure qu’une KH Freeride mais probablement moins que KH Zero.
Voilà ce que j’en dis pour le moment, je reste sur ma préférence pour ma selle plate à base carbone faire par un australien, c’est la seule selle avec laquelle j’arrive à faire un marathon sans poser pied à terre et sans trop souffrir !


#2054

J’en ai eu une marrante lors de ma dernière sortie en 29. Je suis un cycliste qui veut dépasser un groupe de promeneurs (on est dans une zone parfaite pour une promenade digestive du dimanche ^^) et qui met un gentil coup de sonnette pour qu’ils s’écartent. Moi, la sonnette, j’ai pas, et de toute façon j’évite de l’utiliser dans ces situations de balade, et je roule donc au pas.
L’étonnement des passants en me découvrant leur fait dire “ah ben lui il n’a pas de sonnette… tiens Gérard, regarde ! Il n’a pas de sonnette !”.

Marrant. Ca change du pas de guidon / manque une roue :slight_smile:


#2055

Ce matin nous avons eu Oooh des pédalos :neutral_face:


#2056

Je vais me remettre en mono ! En ville ! À moi la joie de reparticiper à ce sujet !

Bouin : quand j’ai commencé à apprendre le mono, je me suis pris une belle vautre qui m’a causé une entorse, juste au moment ou une femme se garait en voiture à 10 mètres et en sortait. Elle m’a vu mais ne m’a pas adressé un mot alors que ça se voyait que c’était une bonne gamelle et que j’avais vraiment mal.

J’ai parfois l’impression que les monocyclistes peuvent parfois être pris pour des excentriques à qui il ne faut pas accorder d’attention, ce qui expliquerait ce genre d’absence de réaction.


#2057

“Ca sert à rien ce truc !”

Voilà la remarque entendue hier entre 2 filles ados lors de leur balade familiale bucolique dans le parc du château de Versailles en me voyant passer en 29"

Sur ce je m’arrête, et propose à l’ado surprise d’avoir été repérée d’essayer ma monture; refus gêné; le père sent la gêne et commence le dialogue sur combien de temps pour arriver à rouler, pourquoi le monocycle, … dit à sa fille qu’on ne peut pas dire que ça sert à rien, il appui ma proposition pour que sa fille essaye; refus toujours plus gêné de l’ado; petit cours sur la pratique, les sensation, l’ambiance dans ce milieu de passionnés, et je suis reparti


#2058

Alors que, sur mon propre (juste un peu de terre dessus) 29", je poussais un autre 29" (biclown belge) pour aller à notre rdv : « Hé, t’as une roue en trop ! » Pas mal hein ?

Ha on n’a pas le droit d’inventer ?!? Bon alors :arrow_right:


#2059

Hier à Vincennes, un couple sur un tandem : “Hey il te manque un guidon !”. Et si, j’ai ça les gars, et on a autant de roue par personne ! :wink:


#2060

Mardi dernier je me rends à la balade parisienne en 29’. Au bout de 2-3km je commence à sérieusement avoir chaud, et je m’arrête pour retirer mon pull.
Un ptit monsieur de 65-70 ans passe en vélo devant moi au ralenti, fait deux-trois mètres, et fait demi tour:
“ça va? Z’avez besoin d’outils pour réparer? Non parce que c’est toujours embêtant quand on doit réparer et qu’on a pas d’outils”
Je lui réponds que non, tout va bien, et le remercie.
"ah mais en fait il est bien bien cassé votre vé… AAAAAH mais c’est pas un vélo !

La seconde qui s’est déroulé quand son cerveau a compris son erreur était magique :laughing:

On excusera le ptit monsieur tout gentil, car il faisait sombre, et il avait l’air de sortir du PMU du coin :wink: