les passants

je suis fasciné par la façon dont les gens réagissent face à une situation inhabituelle: là je ne vais pas parler de mono (désolé).
Bon je marche en ville avec l’hélicon de la fanfare sur le dos. Les gens que je croise font des gueules pas possibles (l’instrument est vraiment impressionnant) …
La palme: « Eh i monsieur je ne sais pas si vous savez mais vous avez oublié que vous avez quelque chose autour du cou! »

5 « J'aime »

ça a du vous arriver: on croise un groupe de promenade de personnes d’un certain age (je devrais dire d’un age certain).
là je croise un tel groupe… réaction d’un des membres: « On trouve vraiment de tout pendant nos balades » :blush:

4 « J'aime »

Bien entendu j’avais tout d’abord lu « l’hélico » et je me disais que t’étais en bien meilleure forme que je pensais… :sweat_smile:

1 « J'aime »

tu ne crois pas si bien dire:


(peinture de François Damon de la fanfare « Laitons au naturel »)

3 « J'aime »

Une jeune fille à sa copine « Waouh c’est génial j’m’attendais pas à ça ! »

1 « J'aime »

Alors que je me promenais avec mon fils qui était en vélo à roulettes « y’en a un sur 4 roues et un autre sur une seule, c’est pas très équitable! »

6 « J'aime »

Cette semaine, en rentrant des cours sur mon 29, deux cyclistes d’affilée ont ralentis à mon niveau pour me demander si c’était pas trop dur. C’est pas courant qu’ils soient plusieurs à poser les mêmes questions

1 « J'aime »

T’en as profité pour donner une réponse différente à chacun ? Histoire de varier un peu, quoi. :smile:

2 « J'aime »

Euh, je crois, mais même pas tant que ça, je leur ai juste dis, un truc du genre « non, ça va, c’est pas trop dur »

Le weekend dernier, sur un chemin de rando, j’ai eu droit à un:
« 'Il doit avoir des abdos en béton »

Et du coup, je me suis convaincu que les passants ne disaient pas tous n’importe quoi…

6 « J'aime »

J’ai eu assez souvent cette remarque et j’avoue que j’ai un peu du mal à la comprendre.
Je fais du mono et je n’ai pas du tout l’impression de solliciter mes abdos. En fait, à part les cuisses… :thinking:

Si tu n’as pas l’impression de les solliciter, c’est peut-être justement qu’ils sont en béton :wink:

1 « J'aime »

J’ai éclaté de rire à la lecture de ton message, ne le prends pas mal, c’est juste qu’on pourrait manger mes abdos à la petite cuillère aussi facilement que si c’était du tiramisu :laughing:

Moi, je me laisse croire que j’ai des abdos béton, mais je les cache sous une couche de « modestie »…

3 « J'aime »

pourtant quand je fais l’article pour inciter les messieurs à faire du mono je dis toujours que ça renforce les poignées d’amour! (voir également un vieux post sur les « tablettes de chocolat » dans ce fil de discussion)

Je trouve que si, ça travaille les abdos, notamment les obliques, et encore plus quand on n’a pas de guidon

2 « J'aime »

Faudra apprendre aux miens à fonctionner alors !

Les abdo, j’ai appris à quoi ça servait en faisant du coast en roue libre.

Il faut dire que c’est tellement plus facile et efficace d’utiliser un guidon que d’être gainé droit sur le mono.

Cela dit, quand j’entends cette remarque, je réponds généralement : « Vous n’imaginez même pas à quel point » [j’ai des abdos en béton] :sweat_smile:

1 « J'aime »

Moi je repond toujours « pas vraiment plus que lorsque je me tiens debout… :man_shrugging: »

1 « J'aime »

Rassure-toi, avec l’âge, tu en viendras à ne plus te rappeler ce pourquoi tu es parti, tu te mettras à changer sans cesse de direction et de fil en aiguille, ils vont fonctionner, … de là à en déduire que le bétonnage des abdos compense le ramollissement cérébral ! :rofl: