Le monocycle comme pratique de la méditation

Meilleurs vœux à toutes et à tous pour 2019!
Je viens de lire Harari: 21 leçons pour le XX1° siècle (ça fait plaisir de lire un bouquin dans lequel l’auteur est d’accord avec vous :blush:) et bien que la fin soit un peu décevante j’ai lu avec intérêt son exposé sur la méditation et là je me suis dit: « mais c’est exactement ce que je ressens en faisant du mono! »
retirez-vous comme moi un sentiment de zenitude par la pratique du mono ? Moi qui ai tendance a être un peu stressouilleux je tire de la pratique du mono plein de coolitude et ça me fait un bien fou!
et vous? est-ce que le mono vous apporte la paix de l’âme (bon d’accord l’âme n’existe pas mais justement :wink:)

3 « J'aime »

Encore confirmé ce matin avec Pierrox lors d’un parcours cross de 15km autour de chez moi

Je confirme aussi - pour la sortie avec B-Bouin mais aussi de manière générale. J’ai souvent décrit ça aux curieux comme « ma méditation perso » parce que c’est plein de parallèles, et surtout le côté « être dans l’instant présent ». C’est moins vrai quand on maitrise même si je ne suis pas à 100%, mais je me souviens de mes premiers temps où je commençais à rouler et dès que mon esprit vaguait genre « ah tiens faut que je fasse ça au boulot demain », paf la chute dans la seconde qui suivait. Non, pour rester sur le truc, il faut être entièrement dédié à ce qu’on fait, au moment où on le fait.

1 « J'aime »

au risque de me contredire j’ai souvent des expériences dans l’autre sens: je roule tout seul et mon esprit se dédouble. D’un coté il gère le mono, le chemin, etc. et de l’autre me permet de penser à d’autres sujets mais de manière détachée. Mon corps et mon esprit semblent chacun avoir des expériences en parallèle.

3 « J'aime »

Pleine conscience ?

Exactement ce que je ressens quand je fait mes tricks et je tombe pratiquement jamais quand je suis dans cet état là… Idem avec la jonglerie ! Je tombe limite dans un état de transe (je ne suis pas vaudou)!
Vous le décrieriez comme ça : une transe ?

et oui, ça fait du bien !

Tiens j’étais passé à côté de ce sujet.

De mon côté je ressens un bien être de dingue quand je suis dehors sur le mono. Mon expérience est double, puisque ça me permet à la fois de me vider la tête et de laisser mon esprit vagabonder à ses propres pensées.
Le temps n’a plus de prise (je ne parle pas du climat :grin:) et n’importe quel sujet parait de moindre importance.
C’est presque une expérience mystique qui fait du bien. :slight_smile:

1 « J'aime »