Conseils réparation crevaison

Bon, si l’on devient officiellement monocycliste le jour où l’on a crevé son unique pneu, ben ça y est, je suis monocycliste.

Du coup, j’ai démonté le pneu, en faisant bien attention à glisser un bout de carton entre les plaquettes du frein. Mais j’ai quelques questions :

  • aurais je du démonter le frein avant de sortir la roue ?
  • vaudrait il mieux que je démonte le frein avant de remonter la roue ?
  • les chambres à air de 27.5 c’est standard ou ça dépend de la largeur du pneu (du 3 dans mon cas)?
  • y a t il un truc que je ne sais pas et qui va tout faire foirer ? :scream:
2 « J'aime »

Pour le frein, il peut rester en place pendant toute la manipulation. Le bloc pour les plaquettes est un bonus pour éviter qu’un appui sur le levier ne les bloque fermées et oblige à sortir un tournevis (si tu n’as pas la pièce plastique prévue pour ça).

Sinon, côté chambre à air, quelque soit la taille, il faut veiller à prendre une chambre dont le volume correspond à la section du pneu (parce qu’une chambre de 1.95" dans un pneu de 3" c’est une histoire qui fini mal…). Mais si tu répares avec une rustine, pas de soucis sur la section pneu/chambre.

Et le conseil pour ne pas tout foirer: soit vigilant en remontant le pneu ! Pour éviter de pincer la chambre (et donc de faire un nouveau trou);

  • gonfle légèrement la chambre juste pour qu’elle soit ronde
  • rentre le deuxième flanc du pneu à la main autant que possible (en mettant à profit la gouttière centrale de la jante
  • si jamais tu es contraint de finir le montage au démonte pneu, prends bien soin de pousser sur le pneu pour écarter la chambre de la zone d’appui et soit délicat avec le démonte pneu (patience…)

Ça paraît énorme à l’écrit mais c’est pas compliqué :wink:

1 « J'aime »

Surtout n’oublie pas de vérifier qu’il n’y a pas d’épine dans ton pneu

2 « J'aime »

Laisse le frein et tu verras au remontage de ta roue si le disque est bien centré si il faut légèrement ajuster sa position

3“ c’est pas très courant en vélo, tu n’en trouveras pas chez décathlon ou go-sport, tu peux coller une rustine ?

Sur un vé-o, tu aurais eu une roue de secours :clown_face:

C’est la bonne occasion pour passer en tubless!
C’est très facile si tu peux avoir accès à un compresseur. Plus de crevaison par épine, gain de poids… De mon point de vue, que des avantages

2 « J'aime »

Bah oui j’en ai peur. Quelle est la taille du trou ?
À moins qu’il s’agisse d’une très grosse déchirure, on ne change pas la chambre mais on met une rondelle adhésive communément appelée rustine.
Mon record est une trentaine de rustines sur une chambre à air de vélo que j’ai eu des années avant que la valve lâche, j’avais alors donné la chambre à mon club de kayak pour attacher les bateaux sur les remorques.

4 « J'aime »

Je vais y aller aussi de mes bons conseils.

Évidemment qu’il ne faut pas jeter la chambre à air (sauf si le trou n’est pas réparable avec une rustine : trop gros ou trop près de la valve).

Par contre, il peut être intéressant d’avoir une chambre à air de secours.

Cela dit les chambres à air de 3" sont particulièrement lourdes. En général avec cette section de pneu, on roule à une pression relativement basse (< 2 bars), pression qui se prête bien à un montage tubeless (comme te l’a fait remarquer @Ant1 ).

Par contre, je suis incapable de dire si les jantes RGB sont compatibles tubeless… en tout cas, QU-AX n’en a pas fait un argument marketing… c’est louche. :roll_eyes:

Et je ne te conseillerais pas de faire un montage guetto tubeless… J’en ai déjà fait quelques uns mais c’est loin d’être aussi intéressant et pratique qu’un vrai tubeless.

2 « J'aime »

Merci pour tous ces tuyaux. En fait, j’ai commencé à réparer hier avec de vieilles rustines autocollantes qui traînaient chez moi mais ça n’a pas tenu. Faut juste que j’aille racheter de la colle.

Je voulais prendre une seconde chambre de secours pour les cas d’urgence…

Enfin, pour le tubeless, faudra voir si je croise des véloteux qui le font ici, mais je ne me lancerais pas seul dans cette aventure, l’approvisionnement est compliqué par chez moi…

1 « J'aime »

Ha tu me rassures !

Pas fan des autocollantes.

1 « J'aime »

+1
Je me suis fait avoir il y a pas longtemps. J’avais regardé, mais mal, du coup j’ai recrevé après avoir réparé : il y avait un bout de verre planté dans le pneu, mais suffisamment petit pour ne pas dépasser à l’intérieur à moins d’exercer une pression sur le pneu.

À part ça j’utilise des rustines autocollantes depuis quelques années et je n’ai rencontré aucun souci avec !

1 « J'aime »

Je ne sais pas si la jante rgb convient, peut être que quelqu’un a l’info? En 2021, ce serait dommage de sortir des jantes destinées à des grosses sections sans que l’on puisse y aller en tubless…
Tu peux toujours essayer avec une valve de chez Decathlon, du scotch en guise de fond de jante. Il te faut un petit adaptateur presta/schrader, direction la station service si tu n’as pas de compresseur. Si ton pneu se met en place et maintient un peu de pression (sans perdre au niveau des tringles) c’est que ça devrait le faire.

2 « J'aime »

Il y a aussi les épines d’aubépine qui sont terribles dans le genre.

Sinon mon père a eu une galère sur un schwalbe marathon (pour du vélo), après quelques milliers de kilomètres, la partie métallique a lâchée et a fait un petit crochet à l’intérieur, il ne l’a pas senti et a crevé 3-4 fois au même endroit.

Conclusion : si vous roulez en schwalbe marathon, roulez bien gonflés, et dans tous les cas essayez de trouver pourquoi vous avez crevé.

Pas de bol de crever avec ce genre de pneu ! J’en ai une paire sur un vélo de la poste réformé que j’utilise pour faire les courses depuis presque 10 ans… pas une crevaison à déplorer. Les bouts de verre qui s’y logent sont trop petits pour traverser le pneu.

2 « J'aime »

LE conseil utile pour les blaireaux comme moi réparateurs très occasionnels !

J’avais un petit bout d’épine qui était resté coincé (et ça explique du coup le deuxième trou que j’ai détecté après le premier remontage).
Cette petite verif m’a sans doute sauvé d’une bonne crise de nerfs, d’un lancer de monocycle et autres bordées de jurons…

Déjà, j’étais pas mécontent d’avoir attendu un peu pour voir si ça tenait avant de remonter la roue sur la fourche…

Chez moi, pas d’aubépine, mais on a de bonnes espèces locales pour rentrer dans toutes sortes de caoutchouc…ça traverse n’importe quelle tong standard (donc un pneu…)

2 « J'aime »

Pour le coup, c’est le pneu le problème, et je crois qu’il l’a eu sur plusieurs pneus.
Mais effectivement c’est son seul défaut (avec le poids)

A défaut de pouvoir réaliser un montage tubeless (le top contre les épines en tout genre). Les chambres à air de 3" ont souvent un obus démontable, ce qui permet d’y introduire du liquide préventif (le liquide utilisé dans les montages tubeless).

1 « J'aime »

Sinon il y a les chambres slime, qui en ont de base

Souvent on peut enlever le pneu, sortir la chambre et mettre une rustine sans enlever la roue du cadre.

4 « J'aime »

Bon, ça n’a pas été nickel du premier coup, mais c’est maintenant réparé, remonté, et ça tient depuis ce matin.

Par ailleurs, le magasin de vélo le plus proche propose des kits tubeless. J’ai contacté Romain pour savoir si mon matos est compatible, il checke avec RGB et me donnera l’info quand il l’aura.

Oh purée, prochaine fois je tente ça !

2 « J'aime »