vitesse de croisière: quelle cadence de pédalage?


#81

C’est clair que de savoir bien freiner (avec un bon frein), ça aide à aller plus vite (à condition que le frein ne soit pas trop serré ^^).

Sam> Ah c’est donc pour ça que tu coupes les leviers de frein ! Sinon il suffit de le changer de position, non ? En tout cas, c’est important d’éviter que le frein touche le sol en cas de chute, peu importe la façon.


#82

Content de voir qu’il n’y a pas que moi qui ai découpé mon levier comme un barbare.


#83

Faut pas serrer le levier fort pour qu’il puisse tourner en cas de chute et s’assurer qu’en cas de chute par devant la poignée avant touche le sol avec une large d’environ 1cm par rapport au levier de frein ( je ne les scie pas, je règle juste la position sur le support de la poignée)


#84

Je le saurai à l’avenir !

François m’avait dit la même chose l’an dernier en muni. Et j’avoue que ça aide beaucoup dans ce cas. Cependant, sur de la route, je ne suis pas sûr que j’irais plus vite. Là où je roule, il y a peu de chance pour que j’aie un problème. Et quand bien même j’en aurais un, je ne pense pas qu’un frein m’aiderait vraiment à m’arrêter lorsque je suis lancé à plus de 35km/h… Dans tous les cas, je pense que je me mangerais une bonne chute !

C’est aussi ce que j’ai appris ! :slight_smile:

Mais du coup, vous avez des idées de comment faire pour éviter que le frein ne touche par terre lorsqu’il est fixé à un guidon ? Je crois que Romain fixe le frein à l’envers (au-dessus du guidon), mais je ne trouve pas cette position très intuitive…


#85

Je ne peux pas laisser passer ça ! Le freinage a monocycle est vraiment efficace, plus qu’à vélo à mon avis ! Je n’ai pas mesuré mais on peut passer de 40km/h à 0 en quelques mètres. Tu seras à la CFM qu’on te fasse une démo ? :stuck_out_tongue:


#86

Bien sûr ! J’attends la démonstration avec impatience !
Mais le genre de problèmes auquel je pense, c’est une chute inopinée (un gros trou ou un autre obstacle imprévu). Et dans ce cas, je n’ai vraiment pas l’impression que le frein soit vraiment utile… Pour le reste, en revanche, je suis convaincu qu’il l’est ! Et quand bien même le mien est handicapé, je m’en sers encore beaucoup ! :wink:


#87

Les premières secondes de

Que tu mentionnais ici : Le Frein


#88

Pour revenir sur le moyeu Kervelo, j’ai compris comment il se monte sur la fourche (de vélo) et je dois dire que je suis très pessimiste quant à la compatibilité avec les contraintes d’un monocycle sans parler du système de commande coaxial sur lequel je suis très sceptique quand on voit les problèmes de roulement rencontrés sur les premiers moyeux Schlumpf KH (et tout n’est pas résolu sur la dernière génération)


#89

Tu as pu en ouvrir un ?


#90

non mais les quelques photos sur son site permettent de comprendre un minimum

le montage ressemble au montage des roulements des monos Pashley si tu vois comment c’était foutu avec fixation des cages de roulement sur le coté de la fourche, là l’axe rentre dans la fourche par un tube qui je suppose reçoit la commande des vitesses dans le tube de la fourche

faut une fourche exprès pour ce moyeu et là c’est pas gagné de be pas être compatible avec le matériel existant


#91

Ah, c’est bien dommage… Du coup, faut que je mette de côté pour investir dans un Schlumpf !

En fait, en faisant attention, je me rends compte que j’ai une position très similaire lors de mes gros freinages. J’ai même tendance à lâcher rapidement les pédales pour partir en break cost quand je sais que je vais devoir descendre. Ça semble me permettre d’assurer les appuis au sol plus rapidement. (Quand bien même je pense perdre en distance de freinage, puisque je ne peux plus me servir du rétro-pédalage pour ralentir :thinking:)


#92

Le Schlumpf a le mérite d’exister