un remplacement pour le terme "M.T.T." ?

si j’ai bien compris l’excellentissime poême du Girafon
le vocable MeuTeuTeu pose problème.
et bien saissisons cette chance!
je propose un remue-méninges de la communauté francophone
pour trouver un terme de remplacement.
Bon d’accord « Muni » a l’avantage d’être international
mais je suis sûr qu’il y a plein de poètes (déjantés ou non) dans
notre confrérie!
pourquoi ne pas trouver un terme plaisant et bien franchouillard.

je sais pas moi… La R.T.T (roue tout terrain) non? vous êtes fatigués
des A.T.L. (Acronymes à Trois Lettres) et bien créons, créons…

Le gagnant (ou la gagnante) aura les honneurs du dictionnaire de l’académie française.

Je pense que tout le monde n’a pas bien compris le poème du Girafon mais je me trompe peut-être.
Il me semble que ce débat n’a animé pour l’instant qu’une partie des monocyclistes autour de la fédération. Il est dommage que le texte n’ait pas été accompagné d’un résumé de la situation ou d’un débat contradictoire.

Cela fait que ce poème rempli d’idées truculentes, d’une ironie féroce et époustouflante, bravant la censure avec une impertinence rare pourrait paraître comme obscure pour certains ou comme simple défouloir pour moi.

Mais je laisse la place au grand concours lancé ci-dessus.

Pierre

Salut,
à propos des trois lettres MeuTeuTeu, il n’y a pas lieu de débattre très longtemps: la personne qui a déposé ces trois initiales de Monocycle Tout Terrain a signifié à la fédé que si elle les utilisait, elle devait rajouter après un petit R dans un cercle pour signifier que c’est une marque déposée. A partir de là, le seul débat a été interne au bureau de la fédé, et il a été: est ce qu’on utilise ces trois initiales avec le R, ou est ce qu’on utilise autre chose.
Désormais, la fédé utilise autre chose que les initiales avec un R, c’est tout. Après, chacun fait ce qu’il veut, et c’est le propriétaire des initiales qui fera la police, et pas la fédé à sa place.
Quand aux articles du Girafon, ce sont des contributions personnelles, et personne n’a trouvé le bon ton pour expliquer de manière objective les termes de cette lamentable histoire. Le poeme est obscur à certains c’est sur, mais comme tu le dis, c’est aussi un bon défouloir.
Enfin, pour l’idée de Marc sur des initiales de remplacement (a déposer d’urgence, donc, car si la même chose était arrivée aux vélos avec leurs initiales VTT, on ne trouverai pas aujourd’hui ce terme dans le dictionnaire, celui ci reconnaissant l’usage d’un mot, mais si ce mot est bloqué par un dépot de marque, alors c’en est fini pour lui), c’est une super idée, alors hop, triturez vous tous les méninges…

moi j’aime bien RTT :wink:

« Désormais, la fédé utilise autre chose que les initiales avec un R »
« Quand aux articles du Girafon, ce sont des contributions personnelles »

Le Girafon est-il le journal « de tous les monocyclistes » ? pour tous les monocyclistes ? celui de la fédération ? Y a-t-il une ligne éditoriale ? Est-ce le lieu de défouloirs en tous genres ? Dans quelle mesure un rédacteur peut utiliser un terme que la fédération n’utilise pas ? …
Tout ça se construit progressivement je le conviens, mais il va bien falloir un jour répondre à ce type de questions.

« personne n’a trouvé le bon ton pour expliquer […] »

C’est qui « personne » ? La fédération ? L’ensemble des monocyclistes ? …

« […] de manière objective les termes de cette lamentable histoire »

Je m’incline, respects.

A l’occasion, j’aurai plaisir à discuter de ces sujets avec ceux qui le souhaitent.

Pierre

PS : « Durex » (Edito du girafon) est une marque déposée

Salut Pierre,
pour répondre aux questions que tu te poses, je vais utiliser la même méthode que toi, la citation.
Cependant, je tiens à préciser que je réponds en mon nom propre (philippe Quaglia), avec les éléments que je connais. Je n’engage en rien la fédé dans ces réponses. Si quelque chose te semble pas clair, je t’invite à consulter directement la fédé, ou encore mieux, à en parler lors de l’A.G. qui aura lieu à Ris Orangis en avril.

« Le Girafon est-il le journal « de tous les monocyclistes » ? pour tous les
monocyclistes ? »

Comme tu as pu le voir, Le Girafon est disponible gratuitement à tous ceux qui ont une connexion internet, il donc mieux que pour tous les monocyclistes, il est pour toutes les personnes intéressées. Comme tu peux le voir sur le journal ou sur le site monocycle.info, tout le monde est appelé à y contribuer, dans la mesure ou les textes concernent plus ou moins le monocycle.

« celui de la fédération ? »

A l’origine, non, puisqu’il existait bien avant la fédération. Cependant, comme il est diffusé sur un site qui sert aussi à la fédé, et qu’il parle de la fédé, la personne qui détient la marque-initiales de mono tout terrain, à, demander à la fédé l’application du R entouré à la suite de ces initiales également dans le Girafon. Du coup, la Fédé à été, à tord ou à raison, impliquée là dedans. Tu peux voir sur le dernier numéro qu’a été rajouté la mention « les articles sont sous la responsabilité de leurs auteurs », ou quelque chose dans ce genre.

" Y a-t-il une ligne éditoriale ?"

Pas trop, d’ailleurs, ça se sent, non ? Entre ton article très sérieux, et celui
sur la semaine tout terrain des HLM, il y a un changement de ton…

" Est-ce le lieu de défouloirs en tous genres ?"

Dans la mesure ou il n’y a pas d’infraction, haine, racisme, etc…, ourquoi
pas ?

« Dans quelle mesure un rédacteur peut utiliser un terme que la fédération
n’utilise pas ? »

C’est là le problème, comme la fédé a été impliquée, elle à son mot à dire
maintenant. Et son rôle est de développer l’activité, ce qui comprends aussi le vocabulaire, l’éthique (sécurité), etc…

« Tout ça se construit progressivement je le conviens, mais il va bien falloir un jour répondre à ce type de questions. »

Et bien, rendez vous à l’A.G…

« « personne n’a trouvé le bon ton pour expliquer […] »
C’est qui « personne » ? La fédération ? L’ensemble des monocyclistes ? … »

Comme je le dit, c’est personne: il n’y a pas eu de proposition d’article pour parler de ça.

« « […] de manière objective les termes de cette lamentable histoire »
Je m’incline, respects. »

Je ne sais pas ce que signifie ton commentaire, soit plus clair. Je maintiens ce que j’ai dit, car j’ai pensé plusieurs fois écrire quelque chose à ce propos, mais je n’ai pas réussi à le faire de manière objective, et j’y ai donc renoncé. Encore une fois, c’est très simple, et j’ai l’impression que tu vois tu machiavelisme partout.

« A l’occasion, j’aurai plaisir à discuter de ces sujets avec ceux qui le souhaitent. »

C’est ce qu’on est en train de faire, et c’est le but du forum, non ?

« PS : « Durex » (Edito du girafon) est une marque déposée »

Sans doute, mais je doute très fort qu’on reçoive une lettre de la société détentrice de cette marque pour nous enjoindre d’utiliser le R dans un cercle à la suite de ce nom. Ils n’ont pas besoin de ça pour qu’on parle d’eux, et ils ont sûrement autre chose à faire…

Bien sincèrement.
Philippe.

bon pardon à tous pour avoir abordé un sujet sensible…
Voici ce que je comprends de cette affaire M.T.T
bien sur ce sont des déductions en filigrane …

Il y a très longtemps dans une galaxie lointaine …
des jeunes gens ont trouvé un nouveau jeu
il virent qu’il était bon… et il le baptisèrent M.T.T.

Le monde étant ce qu’il est il voulurent délimiter le périmètre de ce nouveau jeu et déposèrent le nom.
plus tard de tas de nouveau jeux apparurent qui jouxtaient … mais n’étaient pas tout à fait le même.

c’est la vie.
Le nom magique ne recouvrait plus tout à fait ce qui avait été défini

Donc les inventeurs (in venio)demandèrent qu’on borde les choses dans ce monde de flou

(jusque là Pierre est-ce que je me trompe?)

après je ne sais pas…Si le bifteck a roussi sur les bords
chacune des parties peut exposer son point de vue sur ce forum
tant qu’on n’en vient pas à des noms d’oiseaux…
ça va pas nous empécher de boire un bon
coup ensemble et de trouver des tas de noms rigolos pour tous nos
petits jeux.

Nan, lui c’est Bernard, celui qui ne s’inflige pas le BigDil.

Marc, c’est moi, celui qui s’inflige le BigDil. Au cours duquel, justement, Lagaff vient d’incruster le terme MTT dans la mémoire de la ménagère de moins de 50 ans. TF1 recevra-t-il une lettre ? En recommandé ? Stay tuned…

Philippe :

Pour résumer ma pensée :

Je ne pense pas qu’un journal comme le girafon fait pour tous ait à être le lieu de messages codés à l’intention d’un groupe d’initiés.

Tu ne t’en aperçois peut-être pas ou c’est moi qui vois le mal partout mais je trouve que ton (votre?) poème participe à une série de sous-entendus malsains tendant à imposer une position dominante sur un sujet non explicité.

C’est pour ces deux raisons que je pense que tu aurais pu t’en passer même si ça fait du bien.

Côté Girafon, je me renseignerai précisément sur ce qui est permis et ce qui ne l’est pas et dans quelle mesure ça entre en contradiction avec ma vue des choses.

MOU :

Il ne me semble pas qu’on en soit venu aux noms d’oiseaux.
C’est gentil de vouloir unifier le mouvement sans faire de vagues.

Ce n’est pas moi qui ait déposé la marque et ce n’est pas moi qui vais la présenter ni la défendre.
Je ne souhaite pas représenter une des deux « parties » et que l’on compte les points.
L’essentiel de mon propos était sur la forme. Que peut-on dire et de quelle manière ?

Je pense que ta vue de galaxies reste assez simpliste.
Ce qui me surprend est cette indignation virulente alors que je pense que d’autres sujets autour du monocycle et du sport sont bien plus polémiques.
Curieusement, dès que les protections sont à visée commerciale, ça ne choque plus personne.

Pour finir par un petit délire :
Construisez chacun votre « selle » sur le modèle de la mienne (ce n’est pas cher), je graverai gratis ma signature dessus (et attendez patiemment que je devienne célèbre). (Attaque gratuite et sans rimes à un des « grands »).

Pierre Desjonquères

RTT = Ratataaaa, ça fait un peu supermonoman avec sa mitrailleuse!!!

On m’a dit dernièrement, si je ne me trompe c t sam…, que la marque MTT a été déposée dernièrement, et donc on aurait pas le droit de le dire!!! Il me semble que c’est une marque allemande, mais je peux plus vous dire si c du mono ou des yogourt!

Ben quand j’étais petit (car j’ai été petit), on ne disait pas M*T mais Vélo-Cross. Et aujourd’hui on dit toujours Moto-Cross.

Alors pourquoi pas Mono-Cross ? :bulb:

je suis lent et j’avais rédigé le texte bien avant de voir les échanges.
ceci dit: tout pacifisme n’est crédible que sur des positions claires quand chacun a vidé son sac …
Or j’ai toujours rien compris à un débat qui n’est pas sur la place publique
je ne connais ni le fond ni les acteurs… donc j’échaffaude
des hypotèses…
je vois quand même qu’il y a un caillou dans la chaussure.

bon je vais ouvrir mon frigidaire® et me taper un ou deux kiwis®
en espérant que la vitamine C me fera comprendre :unamused:

Pierre:

Désolé, mais je ne regrette absolument pas ce poême, dont par ailleurs je ne suis pas l’unique auteur. Comme une grande partie des articles du Girafon, c’est un traitement humouristique d’une actualité concernant le mono. Sur les 34 « vers », il y a les 2 du titre et les 8 derniers qui parlent du problème de marque, le reste décris l’initiation et la pratique du monocross (merci Marc pour ce mot) avec des rimes particuliers.
Je ne vois pas de sous entendu malsain ni de position dominante là dedans: j’expose le fait qu’on nous a signifié que la marque était déposée, et que ça m’a énervé, un point c’est tout. D’ailleurs, ça ne me semble pas si obscur, la meilleure preuve en étant le message de M.O.U. qui a lancé cette discussion, et qui a priori n’était pas au courant de l’affaire.

Pour la pratique de l’écriture dans le Girafon, tu as raison, peut être qu’il
faut plus clarifier ça, l’AG semble le meilleur endroit pour le faire. Mais
n’oublions pas que le Girafon est antérieur à la fédé, et n’en dépends pas
directement. C’est essentiellement l’oeuvre de 1 ou 2 personnes (dont je ne fais pas partie) qui fait un gros boulot, et demande des contributions volontaires sous forme d’articles…ou de poêmes.

« Curieusement, dès que les protections sont à visée commerciale, ça ne choque plus personne »
Je ne vois pas de quoi tu parles. Les marques qui sont des noms propre, ça ne m’empêche pas de m’exprimer. Ce qui m’exaspère dans cette histoire, c’est qu’on essaie de m’interdire d’utiliser une abbréviation pour parler de l’activité que je pratique. Comme tout le monde, et surement depuis bien longtemps avant le dépot de cette marque, j’ai roulé en tout terrain dès que j’ai pu. J’ai fait du monocycle tout terrain, ce qui est long à écrire, et ce qu’on m’empêche, c’est d’en utiliser les initiales. De plus, c’est l’analogie facile avec VTT, et ce blocage sur les initiales empêche l’identification entre les deux pratiques. Si une personne avait agit de même avec VTT, ce terme ne serait pas dans le dictionnaire aujourd’hui. Autre exemple, le mot « Loto », est déposé par la française des jeux, mais elle n’oblige pas les gens qui organisent un loto à utiliser le signe du copyright. Elle sait que les gens sont assez grands pour faire la distinction.

Enfin, concernant ton petit « délire », permets moi une petite rectification: tu
pourras mettre ta signature sur ta selle quand tu en auras fait un produit
commercial et que les pratiquants auront trouvé qu’elle apporte un intérêt qui justifie son prix. La différence est importante !!

A mon avis c’est impossible de débattre ici sur ce sujet. Il faudrait faire un autre fil de discussion.
Le but de tous y compris le détenteur du terme MTTr, Thierry, est de promouvoir le monocycle.

Revenons au fil directeur de MOU :

Citation :
"si j’ai bien compris l’((excellentissime) censuré) poême du Girafon
le vocable MeuTeuTeu pose problème.
et bien saisisons cette chance! "

Pour ma part,

J’ai vu plus haut mono cross qui me plait bien.

J’ai vu quelque part aussi (Laurent je crois) MonoTT …

Hervé

Franchement Pierre, je ne trouve pas très constructif de te plaindre du poème ou de discuter sa place dans le Girafon ou même sous-entendre que la fédé est une sortie d’organisation partisane. A ce que je sache, le problème d’origine ne vient pas de la fédé. (J’espère que tu viendras à l’AG pour y constater que le fonctionnement de la fédé est transparent à 100%.)

En quoi un dépot de marque (procédé à vocation commerciale, au passage) sert-il notre objectif d’aider à la pratique du monocycle, cela reste un mystère pour moi.

En tout cas, je ne vois pas comment une telle action peut être défendue. Ce qui est sûr c’est que se prendre la tête comme vous le faites avec Thierry ne fait que desservir notre sport.

A+,
Laurent Domenech

J’arrête ma correspondance sur le message d’Hervé qui me paraît raisonnable.

Pierre

+1 pour MonoCross.

MonoTT c’est trop long à dire… :wink:

C’est un remue-méninges qui provoque des Maladies Textuellement Transmissibles.

Je propose d’utiliser le terme issu de la bible IUF Rules Edition 2002 p.7
: UMX

…d’ailleurs, depuis que je fais attention au nom que les gens peuvent y donner, c’est celui qui revient le plus souvent naturellement.

Ce week-end je l’ai entendu plusieurs fois.

pour répondre à MOU, j’ai cherché des trucs en MOU…
pas trouvé grand-chose , et rien en français :
Moutain and Outdoor Unicycle, ou Monocycle Orbi et Urbi (genre bénédiction papale)…

Sinon, mon problème, c’et que je ne conais pas exactement les contours de la discipline…
Est-ce plutôt du MUR (monocycle urbain et rural), du MNM (monocycle de nature et de montagne), du monocycle de randonnée, du monocycle de descente, du MEN (monocycle en espace naturel) ?

Et pour finir, une pensée pour la politique de la ville, dont je voudrais transformer les ORU (opérations de renouvellement urbain) en Off-Road Unicycling…

Bon, voilà le résultat de mes pensées en réunion… Je devrais avoir honte… :blush:

Louis :wink: