Problème endémique de valves cisaillées

J’ai beaucoup de problèmes avec les valves : souvent cisaillées à la base, à moitié arrachées, ça m’est arrivé 5 ou 6 fois consécutives sur mon 29", et parfois au bout de seulement quelques minutes d’utilisation !!? :face_with_symbols_over_mouth:

Sur mon 29, la jante est étroite et le pneu a tendance à glisser dedans. Par adhérence, il embarque la chambre à air avec lui et il cisaille systématiquement la valve, une vraie guillotine !

En utilisant une valve filetée, on la maintient centrée et en augmentant la pression, on contribue à maintenir le pneu en place sur la jante, on limite le problème, mais on ne le résoud pas complètement, car il y a toujours de fortes contraintes de cisaillement à la base de la valve, et je réfléchis donc à d’autres solutions…

On peut aussi talquer abondamment l’intérieur du pneu, pour limiter l’adhérence, éviter que le pneu embarque la chambre. Par contre, on est contraint de maintenir une pression importante, on n’en a pas le choix, car dès qu’on dégonfle un tant soit peu, pour faire du cross par exemple, on déforme le pneu, on embarque la chambre et on arrache systématiquement la valve, dans la minute qui suit, ça ne manque jamais !

On m’a parlé des gripster de roue, une sorte
de brides en caoutchouc qui vient se fixer dans la jante et qui maintient parfaitement le pneu en position. Est-ce que ça ne serait pas une solution à mes problèmes de valve ? Certains d’entre vous connaissent-ils ce système ? Certains l’ont-ils déjà utilisé ? Cela ne risque-t-il pas d’occasionner un balourd dans la roue ? …

L’exemple ci-dessous est un gripster de motocross, mais les photos prises sous tous les angles, c’est plus parlant pour ceux qui ne connaîtraient pas :wink:


Compte-tenu du poids supplémentaire sur la roue et d’éventuels problèmes de balourd, la solution la plus simple ne serait-elle pas de remplacer la chambre à air par un insert de pneu, et du coup fini les crevaisons ?.. Certains d’entre vous y ont-ils pensé ? Certains ont-ils essayé ?..

Tu gonfles à combien ?
J’ai eu le cas sur un seul mono et je l’avais résolu et abîmant volontairement le bord intérieur de la jante avec un outil pointu tous les 3cm pour augmenter l’accrochage du pneu contre la jante

1 « J'aime »

Alors ça c’est pas bête du tout !! :+1:

C’est sur Zéphirin, le 29 antique de mou, que se pose le problème de manière récurrente, c’est un pneu Kanda karma 29 x 2,2 sur une jante très étroite (largeur int. 18 mm). Ça donne au pneu un profil très haut et très rond, en goutte d’eau et je pense que ça favorise son glissement.

Je suis contraint de gonfler entre 2,2 et 2,5 bars mini, je peux pas descendre en dessous, sinon j’arrache la valve à tous les coups !! Et ça ne s’arrange pas vu que je progresse en fréquence de pédalage et en accélération :confused:

Je retiens ta suggestion de strier le bord intérieur de la jante, mais il faut être précis, ne pas descendre trop loin, ne pas créer une bavure sur le siège de la chambre ! …

Pour le moment, j’ai stabilisé le problème en utilisant une valve filetée. Je l’utilise tous les jours depuis plusieurs semaines et ça ne bouge pas. Par contre, je ne l’utilise plus que pour faire de la piste ou du chemin, car je n’ose plus le dégonfler pour le TT.

Pour l’instant, ça reste mon mono principal, je l’utilise tous les jours, et tant que ça roule, je ne touche plus à rien.

Mais je retiens ton astuce pour le cas où le problème se poserait à nouveau…

Merci @bouin-bouin ! :+1: :grinning:

2,2 / 2,5 c’est pas bas comme pression pour ce type de pneu
c’est peut-être normal que tu arraches la valve ?

Mon kenda karma est donné pour 2,5 à 5,5 bars.

En dessous de 2 bars, il est très agréable en TT, mais jamais très longtemps : sans vouloir contrepéter, il a les flancs qui plissent (en clair, la chambre n’exerce plus suffisamment de pression sur les flancs pour empêcher au pneu de glisser librement dans la jante et ça m’arrache la valve à tous les coups !! :sob:)

Si tu connais un.e violoniste qui veuille bien te refiler un bout de colophane, ça pourrait peut-être aider en la frottant sur la jante/le pneu…

1 « J'aime »

Alors ça c’est drôle @Robinou : justement, mes deux filles sont violoncellistes ! Tu aurais pu dire violoniste, altiste, contrebassiste, violiste, mais non, violonceliste, en plein dans le mille, quel talent ! J’adore ton idée. La colophane, c’est de la résine de pin et ça poisse bien. Ce sera peut-être pas évident à appliquer, mais c’est une belle idée, j’ai toujours de la colophane sous la main et je ne manquerai donc pas de faire un test à l’occasion.
Merci à toi, je te dirais … :grinning:

PS : tu es violoncelliste ?

J’ai bien dit violoniste par défaut, tu dois voir du violoncelle partout à force d’en avoir à la maison :smile:
J’ai hâte de connaître le résultat, le frottement sec de la colophane c’est quelque chose… J’en ai un certain pourcentage dans ma magnésie liquide pour l’escalade, c’est très efficace.

Non, j’ai bien essayé le violon, d’où ma découverte de la colophane, mais je n’ai pas eu la foi d’insister :slight_smile: Le violoncelle m’attire davantage, mais je n’ai jamais osé y dédier du temps

2 « J'aime »

Oui, il y a de ça sûrement, mais aussi mes yeux malheureusement, qui en vieillissant me contraignent de + en + à interpréter ce que je lis :pensive:

Pour l’instant tout roule, j’utilise le 29 tous les jours, je préfère donc ne pas trop y toucher, mais je ne manquerai pas de faire l’essai et je te tiendrai au courant bien entendu ! :wink:

Ose ! Le son du violoncelle est beaucoup plus généreux et tolérant que celui du violon. Bien que j’ai plutôt l’âme d’un contrebassiste, j’y suis venu moi aussi, naturellement, sous l’influence de mes filles, en les accompagnant dans leur apprentissage, mais en autodidacte. Elles sont toutes les deux au conservatoire de Bordeaux, ma grande a obtenu l’an dernier son diplôme de fin de second cycle et ma deuxième vient de rentrer en second cycle… Il faut du temps, mais le plaisir est toujours là (comme avec le monocycle), c’est vraiment un super instrument ! :heart_eyes:

1 « J'aime »

J’y connais pas grand chose en pneus et encore moins en pression mais j’imagine que si le fabricant indique des valeurs sur le pneu c’est qu’il a fait des tests.
Je suis du coup pas étonné que tu rencontres des problèmes en dehors de la plage préconisée mais je peux me tromper :thinking:

Merci @Khris ! C’est vrai, ça se défend et ça rejoint ce que disait @bouin-bouin, mais quand je dépasse 2,5 bars, des hernies se forment sur les flancs, au ras de la jante et c’est surtout pour ça que j’ai baissé la pression !

Après, avec un pneu mixte, on est tenté de faire du chemin ou du TT, mais à 2,5 bar, il faut bien se l’avouer, c’est désagréable : à la moindre souche qu’on n’a pas vu, on est éjecté, et même pour franchir un trottoir, on est hyper crispé.

La plage de pressions est portée sur le pneu à titre indicatif, certainement pour les vélos, pour éviter de déjanter à basse pression ou d’éclater à haute pression.

Il faut reconsidérer ces données en fonction de la largeur de sa jante et de l’utilisation qu’on en fait. Je pense que ce pneu est prévu pour une jante plus large et que c’est surtout de là que vient le problème.

En même temps, tout le monde adore Zéphirin et il faut admettre que ce pneu lui va à merveille : il est vraiment super agréable en TT sur cette jante entre 1,7 et 1,9 bars ! Vu son profil en goutte d’eau, ça pourrait ne pas être le cas, mais si, il ne se déforme pas du tout dans les virages, il réagit super bien, il adhère et absorbe bien le relief, il est super léger et une fois regonflé, super maniable et roulant sur piste et sur route, il tourne à merveille, bref il est super, tellement que j’en ai racheté un tout neuf à Romain au CDK (19 € en promo, je n’ai pas trop réfléchi) !

Lorsque j’aurai monté mon 2ème 29, Zéphirin, qui est très léger, devienra le monocycle
principal de ma fille cadette… et c’est pour ça que je cherche une solution pour que le pneu ne glisse plus dans la jante.

Pour le moment, je retiens les solutions de @bouin-bouin (strier le bord int. de la jante) et de @Robinou (colophaner le bord int. de la jante), merci les gars ! Je pense que je vais certainement combiner les deux, je talquerai abondamment l’intérieur du pneu pour limiter l’adhérence avec la chambre, et je veillerai toujours à ne monter que des chambres à valve filetée… ça ne pourra qu’améliorer les choses et permettre que Zéphirin continue de profiter à la famille élargie, sur tous les terrains et dans toutes les conditions de roulage… et sinon, on continuera de le gonfler à 2,5 et on l’utilisera gentiment (Lucie est sur le point d’avoir 11 ans, elle n’est pas très lourde et ça devrait aller…) :wink:

Rebelote ! :face_with_symbols_over_mouth:

@Robinou, tu n’auras pas besoin d’attendre plus longtemps pour connaître le résultats du frottement sec de la colophane avec pour objectif le maintien du pneu en position dans sa jante… :yum:

Cette fois, j’avais pris des précautions au montage, une rondelle en caoutchouc pour protéger la base de la valve, une bague de centrage pour la maintenir bien dans l’axe du trou et une rondelle en plus de l’écrou de serrage.

Il y a eu des progrès puisque ça a tenu environ 8 jours (record battu), mais je crois que la pression à 2,2 bars n’y était pas non plus pour rien.

Aujourd’hui, j’ai constaté que la valve s’était à nouveau mise en travers et j’ai fait l’erreur de remonter la pression à 2,7 bars ; en fait, je pense que plus la chambre à air est sous pression, plus ses flancs se collent aux flancs du pneu, et donc plus elle est embarquée avec le pneu.

Curieusement, j’ai remarqué que la valve n’était pas en travers dans le sens de la résistance au roumage, mais dans le sens de la résistance au freinage : ce ne sont donc pas les fortes accélérations qui embarquent le pneu, mais plutôt les freinages en rétropédalage et/ou les atterrissages après un saut de marche ou de trottoir !

Bon, aux grands mots les grands moyens, je vais donc suivre le conseil de @bouin-bouin, abîmer le bord intérieur de la jante, et celui de @Robinou, colophaner le bord intérieur de la jante, combiner les deux solutions pour augmenter au maximum l’accrochage du pneu contre la jante. Je vais également talquer abondamment l’intérieur du pneu (quand j’aurai du talc, j’en ai pas, mais j’ai trouvé de l’amidon de blé ça n’a pas l’air mal… ?) pour limiter l’adhérence avec la chambre, et remonter une chambre Michelin Air Stop à valve filetée…

@bouin-bouin, tes conseils pour strier le bord int. de la jante et ne pas faire de bêtises : j’ai retenu tous les 3cm, mais je me demande avec quel genre d’outil pointu ? … Je pensais créer une bavure en faisant des encoches avec une lame, et peut-être les incliner alternativement dans un sens puis dans l’autre, pour éviter les glissements avant et arrière du pneu, mais le problème, sur cette jante, c’est qu’il y a un tout petit bourrelet ( c’est peut-être normal), et du coup je ne sais pas si je dois abîmer la matière sur le sommet du bourrelet ou un peu en dessous

Pour l’instant, la chambre 29 pouces tient le coup sur mon 36, espérons que ça va durer, mais avec le 36, je ne peux pas rouler avec ma fille…

Or mon 29 continue de crever sans cesse, j’en suis à plus de 10 chambres à air et j’avoue que je n’en peux plus, et c’est très loin d’être mon seul problème, je suis vraiment fatigué et c’est pourquoi je vous demande de l’aide, car Zéphirin, mon 29 est mon monocycle principal, que je l’utilise tous les jours, j’en ai besoin, j’ai besoin de pouvoir compter sur lui, de pouvoir rouler tranquille sans être tout le temps en train de crever ! :cry: HELP ! :sob:

M’est avis que tu devrais changé de jante non?
Quelqu’un du forum en a peut-etre une qui traîne?
Perso, J’aurais pas eu ta patience… :crazy_face:

1 « J'aime »

@bouin-bouin, tes conseils pour strier le bord int. de la jante et ne pas faire de bêtises : j’ai retenu tous les 3cm, mais je me demande avec quel genre d’outil pointu ?

Avec le Poinçon alésoir avec chas d’aiguille d’un couteau suisse

1 « J'aime »

Merci @Khris, oui, ptet bien… :pensive:

Merci @bouin-bouin, juste sur le bourrelet / « crochet » de la jante, en dessous, ou les deux ?..

J’aurais bien une jante KH de 29" qui traîne… Mais j’ai pas de solution simple pour l’envoyer :upside_down_face:

Ça semble simplement être le crochet de la jante, rien d’anormal :face_with_monocle:

1 « J'aime »

Ok, merci @Maxence, je n’y connais vraiment absolument rien aux jantes. :relaxed: J’attends les conseils de @bouin-bouin pour voir comment il convient d’abîmer la jante dont je dispose, car vu la fréquence du problème, je crains que la colophane sera insuffisante pour le régler… je vais donc prendre le temps qu’il faut, et toutes les précautions possibles pour cette ultime tentative et au-delà, j’envisagerai effectivement le remplacement de la jante…

On est déjà fin octobre et je pense que d’ici à la mi-novembre, leboncoin va remettre le couvert avec sa promotion mondial relay à 1 €, ce sera peut-être l’occasion ? …

Question très bête: est-ce que ce ne serait pas une jante percée pour valve schrader dans laquelle tu mets continuellement des valves presta (comme sur tes photos)?

Normalement, la valve peux avoir quelques contraintes mécaniques mais son ajustement dans me perçage de la jante doit majoritairement les faire passer dans le corps de la valve… sauf dans les perçage maison ou les presta-dans-schrader sans adaptateur !

Si la valve est dans un trou de calibre supérieur, il existe des petits adaptateur pour rester dans les ajustements corrects:

Et si l’ajustement est bon (chambre et jante presta), toutes mes condoléances pour toutes ces chambres défuntes.

2 « J'aime »

C’est loin d’être une question bête ! A l’origine non, mais j’ai un temps pensé qu’une bavure causait peut-être le cisaillement systématique de mes valves ; j’ai limé, mais ça n’a rien résolu, bien au contraire ; j’ai repercé pour laisser passer les valves shrader, qui pour info. sont elles aussi systématiquement décapitées au même titre que les valves Presta !?

Ne trouvant pas facilement des valves Shrader filetées, j’ai monté des valves Presta. J’ignorais que des adaptateurs existaient et je te remercie pour l’info, mais comme indiqué dans mes précédents posts, j’ai fabriqué une pièce équivalente, un guide qui permet de centrer parfaitement la valve dans son trou. Quand je dis que la valve s’est remise en travers, c’est façon de parler, c’est avec un angle très léger ( dû à une légère souplesse du matériau de mon adaptateur), mais suffisant pour constater que la chambre est contrainte, qu’elle tire sur la valve. Au vu du résultat (je te remets la photo), on peut d’ailleurs constater que l’adaptateur a fait son travail, puisque cette fois, ça n’est pas le caoutchouc de la base de la jante qui a été cisaillé comme c’était le cas jusqu’à présent, mais l’ensemble de la valve qui s’est décollé sous l’effet de la traction.

C’est un perçage maison, mais avec mon adaptateur, la valve est correctement ajustée et les contraintes mécaniques passent donc majoritairement dans le corps de la valve. Je pense que le glissement du pneu dans la jante est trop important et qu’il engendre une contrainte qui n’est pas admissible par la chambre à air !

J’attends les conseils éclairés de @bouin-bouin pour savoir comment abîmer le bord intérieur de la jante… mais j’ai peur que cela ne suffise pas. Je me demande s’il ne faudrait pas carrément percer pour fixer le pneu sur la jante, en un point au moins !..

Ou la solution des gripster de roue, sorte de brides en caoutchouc qui vient se fixer dans la jante et maintient parfaitement le pneu en position. Est-ce que ça ne serait pas une solution à mes problèmes de valve ? Certains d’entre vous connaissent-ils ce système ? Certains l’ont-ils déjà utilisé ? Cela ne risque-t-il pas d’occasionner un balourd dans la roue ? …

Je pourrais aussi remplacer la chambre à air par un insert de pneu, et du coup fini les crevaisons ? …