Pour un monocycle à assistance électrique

Bonjour à toutes et à tous.
j’avoue tout: ce matin j’ai trahi la cause! j’ai roulé avec un V.A.E (bivalve à assistance électrique)… Ouais et bien c’est le foot du foot :star_struck: !
Là je me suis pris à rêver: ça serait cool d’avoir un monocycle à assistance électrique… ben oui par ex. pour m’aider à monter les cotes …
Je subodore que ce n’est pas si simple que ça:

  • pas de roue libre S.V.P. (même si le moteur Bosch « active line plus » dit qu’il peut être configuré)
  • j’aimerai donc bien avoir un de ces moteurs qui sont dans l’axe des pédales … mais je suppose que si on trouve un tel moteur dans l’axe d’un mono il va nous manquer quelque point d’appui pour détecter l’effort (en fait je n’en sais rien)
  • tant qu’à mettre le moteur dans l’axe, ça serait pas mal d’avoir aussi la batterie avec (comme ce qui se fait avec la roue TeeBike)
    Je serais prêt à sacrifier un 36" ou un 32" pour expérimenter … sauf que je n’y connais rien.
    Qui viendrait à mon secours? :relieved:
2 J'aime

Je crois que Justin le copain d’Anso avait fait un prototype.

Ah oui : https://www.youtube.com/watch?v=QZ9tNOp09OE&t=180s

un bel exercice d’ingénierie mais aussi un monstre avec un moteur roue de 8kg

3 J'aime

Wahou, j’avais pas vue celle là, c’est impressionnant (et flippant ! )

je connaissais le proto de Justin… mais justement la technologie a évolué et il me semble qu’une assistance au pédalage est une autre voie.

Comment ça ? Le sien a une assistance au pédalage non ? :slight_smile: Tu voudrais pas le ratio 1:1,7 c’est ça ? :slight_smile:

1 J'aime

je suis pas un spécialiste de l’assistance électrique: mais ce que j’ai ressenti en essayant c’est pas une multiplication de la vitesse mais une aide pour faire moins d’effort (dans les cotes c’est bluffant). Sur un vélo les moteurs dans l’axe du pédalier dialoguent avec le changement de vitesse… mais pour l’instant je parle d’une assistance à l’appui (même si une des conséquences peut être d’accélerer ta cadence de moulinage)

Oui !

Salut Bernard,

Je crois que je vois ce que tu veux dire, mais il me semble qu’il s’agit bien effectivement d’une démultiplication, et même si sur les VAE, son effet n’est transmis à la roue que très progressivement et « intelligemment », soit beaucoup d’énergie délivrée au démarrage, lors du ou des premiers tours de pédales, et/ou lorsque le rapport couple vitesse est important (quand on grimpe une côte), et que l’assistance diminue par la suite si on le souhaite, ce qui est très agréable, car on ne peine plus, mais pour autant, on a la sensation de toujours pédaler et de conserver le contrôle ; si on s’habitue très vite et sans mal à ce confort (on a besoin de faire moins d’efforts), le fait est qu’on augmente sa vitesse pour une vitesse de pédalage moins importante (il suffit les voir passer pour le constater). Je pense que cela constitue un danger, quand bien même on a deux roues et un guidon…

Selon moi, l’adaptation de l’assistance électrique au monocycle engendre une perte de contrôle nettement plus importante, un déséquilibre supplémentaire d’une part, et un danger lié à l’augmentation de la vitesse d’autre part…

Ça n’est pas forcément pour me déplaire, mais il me semble que ça n’est pas le but recherché dans ton cas. :slight_smile:

PS : Zéphirin va bien… @+

1 J'aime

Si si c’est le même système, plus tu appuies et plus ça assiste.

Il l’avait amené à Unicon, pour le faire essayer à des « pros » comme il dit dans la vidéo postée par nico33 (le mec il roule à 35kph et il se trouve amateur…).
J’ai cherché la vidéo je l’ai pas retrouvée, juste une faite par Corbin et qui n’est même pas en accès libre :

2 J'aime

Petit aparté, mais la descente dans laquelle il est était vraiment géniale. J’ai cramé un pneu tout neuf là-bas en la descente d’une traite en glide :laughing:

Je ne sais plus où j’avais lu que Justin était un crack international du vélo à assistance électrique.
Même si son prototype a déjà au moins… 5 ans… je crois que les technologies qu’il embarque dépasse encore ce qu’on trouve sur les vélos fabriqués en série.
Il avait même un système de recharge au freinage !

4 J'aime

C’est son métier à Vancouver !
Son proto a des jauges de contrainte pour amplifier le pédalage en assistant uniquement sur l’effort de pédalage et pas en continu

Et au passage c’est le compagnon de notre Anso qui a créé notre fédération france monocycliste

1 J'aime

Du coup @bouin-bouin , quand est-ce que tu écriras l’histoire du monocycle en France ? (De préférence avant que ta mémoire ne s’efface :wink:)

1 J'aime

Euh… je ne vois pas pourquoi … avec une gestion adaptée des contraintes (encore une fois mon but n’est pas d’aller à 30km/h: aller régulièrement à 15km.h 20 km.h au grand max. avec un 36/32 me suffit largement).
Bon comme je pense à un combiné moteur/batterie dans la roue elle-même (comme pour TeeBike) il y a un problème de poids (le Teebike fait 7 kilos!)… mais avec des contraintes de puissance simplifiées j’achète à 6 kilos :roll_eyes:
bon à part Justin quelqu’un se sent compétent?

@Gingo est bien mieux placé que moi pour faire cela

Justin a l’aiiiir telllllement compétent :D. Je viens de regarder 1h45 d’interview de lui, il est bluffant. Et si ça se trouve, si tu le contacte avec ton projet, il pourra le réaliser (ce sera ptet cher :stuck_out_tongue: ).

Ecrire l’histoire du mono… mouai, depuis les années 2000, sur la France, ptet. Mais au delà… John Foss ou Connie Cotter serait les vrais spécialistes :wink: !

3 J'aime

Même sans avoir essayé, quand on regarde Justin sur ses vidéos, on voit bien que l’assistance l’embarque (un peu à la manière d’une forte pente, du fait du poids et du couple supplémentaires sans doute) ; on le voit perdre le contrôle, se déséquilibrer et chuter, malgré sa maîtrise, et on mesure aussi le danger lié à la vitesse, c’est très impressionnant !

Après, si tu vises 15km/h de croisières avec un 36/32, un faible ratio suffira, le moteur et la batterie n’auront pas besoin d’être tellement puissants et tu pourras limiter le poids… un joli projet…

Je ne suis pas compétent désolé :slight_smile:

J’ai vu @MartinCha essayer la bête parmi d’autres. Ils n’avaient pas l’air de dire que ça rendait le contrôle plus difficile, bien au contraire. A San Sebastian, Scott Wilton n’a pas eu besoin de temps d’adaptation pour atteindre 45 km/h sur ce mono :stuck_out_tongue:
A mon avis Justin passe beaucouuuup plus de temps à bricoler (le mot est faible, je devrais dire « inventer ») qu’à faire du mono, quand je le vois tomber, je me dis qu’il serait tombé pareil avec un mono plus classique.

2 J'aime