Monter indifféremment avec un pied d'abord ou avec l'autre

  • Je sais uniquement monter pied gauche d’abord.
  • Je sais uniquement monter pied droit d’abord.
  • Je sais monter indifféremment pied gauche ou pied droit d’abord.
  • Je ne sais pas monter seul.

0 votant

C’est bien quand tu veux remonter le plus vite possible après une descente de mono de monter sur la 1re pédale qui se présente (droite ou gauche) : basket, hockey, freestyle, course, …
C’est bien quand tu roules très longtemps sur grande roue et que tu es tellement crevé que tu ne peux plus monter avec une jambe d’utiliser l’autre !
En cas de pratique à haute dose tu peux t’éviter des blessures occasionnées par une répétition de montées du même pied.
Ça sert en tout terrain ; perso en descente je préfère mettre le pied aval d’abord sur la pédale.
Et puis on peut se dire qu’effectivement ce n’est pas primordial mais que c’est une figure que l’on peut avoir envie de savoir faire (qui permet d’avoir le niveau 2 IUF) et alors c’est beaucoup plus facile de l’apprendre dès le début (je parle des premières minutes d’apprentissage)).
Pareil pour le sur-place (ou le un-pied) : incitons à faire bosser les débutants en alternant pied gauche en bas puis pied droit en bas. Ils apprendront les deux en même temps sans s’en apercevoir.
Je ne parle pas ici d’autres sports mais je pense la même chose : le planté de bâton en skating, le bordé gauche/droit en canoë.
On le fait bien pour toutes les figures naturellement symétriques (virages).

2 J'aimes

euh… qu’est-ce que tu veux dire avec pied droit/gauche d’abord?
tu veux dire le pied qu’on pose sur la pédale ou le pied d’appui avant le décollage?
perso je pose le droit sur la pédale , l’appui sur le gauche et je vais chercher la pédale devant avec le pied gauche… je mets quoi? (droit d’abord?)

Quand j’entends « pied d’appui », je pense « premier pied sur la pédale », mais c’est peut-être une erreur :sweat_smile:

Oui premier pied sur la pédale.

Plutôt que « pied droit d’abord » et « pied gauche d’abord » dans le sondage j’aurais plutôt mis pied dominant ou pas dominant.

Effectivement ta description de ce qu’apporte le fait de savoir monter des deux pieds (je savais le faire en static mount sur mon 20"…) est intéressante, ça offre sans doute un peu plus de confort et de flexibilité.

Je prévoyais d’apprendre mais… La flemme est une force puissante.

Dans ton sondage, il manque l’option « je peux monter avec un pied ou l’autre, mais c’est plus facile d’un côté ». Parce que indifféremment ça donne l’impression que tu es totalement symétrique. Perso je peux faire le static-mount des deux côtés, mais pied droit en premier c’est mieux. Par contre, impossible de faire le roll-back avec le pied gauche en premier.

4 J'aimes

C’est sûr que sur une épreuve comme un cyclocross c’est là qu’on voit ce dont on est capable ^^

Moi c’est la montée en poussant de mono devant moi qui me pose problème avec le pied gauche, alors que je peux sauter sur le mono en mettant le pied droit derrière.

Je n’étais pas très au clair sur la notion de pied dominant, mais il semblerait que mon pied dominant soit le gauche (je suis gaucher et si je dois tirer un penalty ce serait avec le pied gauche). Le pied que je pose préférentiellement en 1er sur la pédale est le pied droit (mon pied d’appel).

Je me suis fait la même réflexion. En static mount, pas de souci. Par contre, j’ai tendance à toujours monter pied gauche en premier donc j’aurais plus de mal à sauter avec pied droit en premier. Je n’ai jamais trouvé vraiment utile de bosser la montée en roulant de l’autre pied, d’autant plus que la complexité augmente puisque je suis quasiment toujours en pédales auto. Cependant, le point soulevé par Simon (le cyclocross) est intéressant et me donne envie de m’entraîner un peu… Ça tombe bien, je suis dans une phase d’entraînement avec mon Schlumpf, autant faire d’une pierre deux coups ! :smiley:

Dans un autre post j’avais déjà souligné le problème des gens qui sont en « latéralité croisée » (5% de la population). ni droitiers, ni gauchers, ni ambidextres ils font certaines choses à gauche et d’autres à droite (et pas moyen de changer !) Je suis gaucher en monocycle, au tennis et au tir… en saut en hauteur je changeais de pied d’appel en fonction du style de saut… Je suis droitier pour écrire et plein d’autres choses… je n’ai jamais essayé le surf pour savoir si j’étais « goofy » ou non :roll_eyes:

Sans exagération, je pense que l’on peut dire que ces personnes sont exceptionnelles. Et je ne dis pas ça parce que j’en fais partie :innocent:

Plus sérieusement, 5% me paraît être vraiment peu. En discutant avec plusieurs monocyclistes, j’ai l’impression que le pied qui est posé en premier sur la pédale (celui que j’appellerais « pied dominant »), celui qui sert à lancer la plupart des figures est souvent du côté opposé à la main qui sert à écrire.

ce qui n’est pas mon cas: j’écris à droite et pied posé en premier est le droit
j’attrape la poignée de selle de la main gauche

Je suis un VRAI gaucher ! nan mais oh !

Je mets ça sur le compte de mes débuts où je montais pied droit en bas, pied gauche en haut. J’avais plus de maitrise dans le pied gauche, ce qui me permettait d’accompagner la pédale gauche vers l’arrière, ou d’aller directement vers l’avant. Quant au pied droit, une fois posé sur la pédale, je n’avais plus à m’en préoccuper…

Je crois que ça peut aussi venir de quelle pédale s’était trouvée derrière par hasard la première fois que l’on a essayé de monter sur un mono, la fois suivante avec l’expérience de la précédente on a refait avec le même pied pour ne pas recommencer de zéro et c’est ce pied qui est devenu le pied d’appui.
C’est à ce moment-là (quand le débutant essaie pour la deuxième fois) qu’il faut l’inciter à varier pour progresser avec les deux pieds sans s’en apercevoir.

moi je suis gaucher / appel pied gauche (à l’école je sautais au saut en hauteur et je franchissais les haies comme un droitier en prenant appui sur mon pied gauche)
je saute sur le mono en prenant appui sur le pied gauche qui vient se poser sur la pédale gauche en position arrière presque horizontale et le pied droit vient ensuite sur la pédale droite qui est en position avant