Mi-marée et marée-mi

Je tiens juste à préciser que le niveau d’eau à mi-marée à un endroit donné est strictement le même quelque soit le coefficient de marée.

J’ai failli faire la remarque, mais je me suis dit que c’était pas grave.

je n’aurais effectivement pas du préciser le coefficient, à mi-marée la hauteur du plongeon ne change pas :flushed:
Le niveau de l’eau à mi-marée n’est cependant pas « strictement le même » d’une marée à l’autre (si on fait juste le calcul hauteur BM + 1/2 marnage, on trouve facilement 10-20 cm d’écart entre 2 données d’une même page de l’annuaire). Ce n’est pas grand chose, moins que les variations dues a la pression atmosphérique, et en pratique on peut effectivement utiliser une constante pour un lieu donné.
Comme définition de cette constante « Niveau de mi-marée », j’ai trouvé sur le net :
moyenne des pleines mers et des basses mers de vive-eau et de morte-eau moyennes

1 « J'aime »

Vu que la tournure que prend cette discussion je me permets d’ajouter mon grain de sel en vous rappelant que pour un même coeff, la basse mer et la pleine mer seront toujours à la même heure. :laughing:

Sinon utiliser « mi-marée » et « strictement » dans la même phrase est discutable. Comment définit-on la mi-marée ? avec un mètre ou avec une montre ? :sweat_smile:
De plus, savez-vous pourquoi la marée montante est plus rapide que la marée descendante ? :roll_eyes:

1 « J'aime »

La mi-marée c’est le moment à peu près au milieu de la marée, entre l’étal de la marée basse et l’étal de la marée haute. On peut dire que c’est la moyenne des 2 heures, la moyenne des 2 hauteurs ou l’extremum de la dérivée du niveau d’eau. Mais l’important c’est que c’est à peu près au même niveau.

Ça c’est faux (enfin plutôt c’est pas vrai). Par exemple, le 9 décembre, avec un coeff de 72, la marée haute sera à 12h24, alors que le 31, avec un coeff de 70 elle sera à 6h21.

En vérité, elle est à peu près à la même heure lors des extremums de coefficients (par exemple à Cherbourg, lors des grandes marées, la grande marée du plus haut coeff est aux alentours de 18 h, que le coeff soit de 80 ou de 120).

J’imagine que ça dépend des courants alentours et des « gros réservoirs » comme la manche et la mer du Nord ainsi que des obstacles au flux de l’eau.

Je dois bien avouer que je ne comprends pas grand chose à vos histoires de marée. Mais vos discussions me font bien marrer en tout cas :upside_down_face:
Est-ce une discussion purement bretonne, que les personnes étrangères à cette belle région ne peuvent comprendre ?

Je me suis tout de même permis de déplacer ces messages dans un nouveau sujet, pour ne pas polluer l’autre :slight_smile:

2 « J'aime »

Oui et non, en fait c’est une discussion de gens qui vivent près de la mer (méditerranée exclue, il n’y a pas de marées là-bas).

Tu as bien fait.

1 « J'aime »

En effet, je me suis fourvoyer dans mes histoires d’horaires… en fait, j’avais d’abord remarqué que la presqu’île du Petit Bé à Saint-Malo n’est jamais accessible le matin. En effet, en période de grandes marées, c’est marée haute, et en période de mortes-eaux c’est marée basse, mais ça ne descend jamais assez bas pour passer. Je trouvais ça intéressant. :sweat_smile:

Il y a quand même 40 cm de marnage en méditerranée pendant les grandes marées !

1 « J'aime »

Salut,
Pour avoir une vue de quand passer à pieds sec au fort du Petit Bé, voici un annuaire : Île accessible à marée basse | Tidal-Island
Utilisable pour pleins d’autres endroits…

Je lis souvent concernant les îles accessibles à marées basses, « allez-y plutôt le matin/soir », mais ça na pas de sens car cela décale continuellement.
Ouvrez l’accordéon correspondant à un mois qui vous intéresse pour avoir de la visibilité.
C’est plus visible sur le Grand Bé (tombe de Chateaubriand) car la marée découvre plus souvent le passage : Île accessible à marée basse | Tidal-Island

Oui c’est clair, mais en fait ils se trompent dans leur discussion. La vraie question c’est : sachant que la différence entre la marée basse et la marée haute est de 1,53 mètres, si le mono d’Aurélien était tombé à l’eau à mi-marée, de combien aurait il été submergé ?

1 « J'aime »

A Cherbourg c’est plus de l’ordre de 5 mètres entre les deux.
Et surtout ce qui compte c’est qu’il y a bien 4 mètres entres le quai et l’eau à mi-marée (et un ponton pas très loin).