les passants


#2181

Ho ho, marque de l’évolution de l’époque :smiley: !


#2182

Il a vraiment cru que je lui racontais des bobards et il est reparti d’un seul coup sur son vélo :imp:

L’autre jour j’ai écouté des gens qui disaient : ‘‘tiens v’la le cirque Pinder’’ et une autre fois une femme qui a dit à son mari quand je suis passé “ouah ce malade”
Il y aussi des gens qui me sourient, d’autres qui lèvent le pouce ou applaudissent (je n’en demande pas tant) et d’autres qui ont un mot gentil :smiley:

Il y a un cycliste qui m’a carrément incendié et traité férocement de clown car je roulais à gauche dans un virage… bon la j’étais dans mon tort et je lui avais fait peur :blush: mais il aurait pu éviter de m’aboyer après comme ça :imp: , des cyclistes à gauche sur les voies vertes il y en a aussi.


#2183

" car je roulais à gauche dans un virage… bon la j’étais dans mon tort "
Moi l’autre jour c’est une bagnole. Je voulais tourner à gauche, j’étais sur la route, donc forcément je fais exprès de me mettre à gauche. Ca ne plait pas à tout le monde.

Cette fin d’aprem j’ai pu tester ma girafe DIY en ville, dont la route. Un cycliste de passage m’a doublé et m’a fait arrêté les voitures pour que je puisse passer dans l’intersection (je pensais m’arreter avant, mais il m’a décidé à continuer). On a fait un bout de chemin, et pleins de gen-t-es qui te regardent avec des gros yeux, qui rigolent, etc… Vu que j’ai pas l’habitude, et que ma girafe est pas hyper droite, j’étais de toute facon hyper concentré. Encore super cool de sa part (comme quoi, y a pas que des cyclistes la tête dans le guidon).

Pour finir sur un peu de bagnole:
Mais je me souviens qu’une fois, sur mon girafon, j’avais osé poser la main sur le dessus de la voiture pour m’arreter et me poser, et je m’étais fais incendier par le mec, qui m’avais meme menacer (Marseille, la bonne vieille étiquette qu’on traine…).


#2184

Balade en forêt abrégée samedi à cause de connards qui ne trouvent rien de mieux que de tendre des câbles dans la foret pour faire tomber et blesser ceux qui viennent sur leurs chemins; bilan radius cassé pour Mme MOU qui faisait son footing, et donc balade avec MOU abrégée afin qu’il rentre s’occuper de sa chère et tendre …


#2185

Whoooah. Ça va loin la connerie!


#2186

Faudrait limite ouvrir un autre fil pour parler des sabotages, et autres troncs d’arbres volontairement placés sur les chemins par les marcheurs qui n’aiment pas les vttistes, car la cela ne releve pas vraiment du chapitre “ce que disent les passant en nous voyant passer nous les monocyclistes”

On trouve ce genre de sabotages de type cables aux USA aussi. Je viens de lire en parallele sur l’autre fil que c’etait meme pas en foret mais en ville… ça devient grave.
Bon rétablissement a madame M.O.U


#2187

:open_mouth:


#2188

On a vu ça aussi sur des rivières en Bretagne mais on s’éloigne du sujet…

Deux mamies qui me regardaient monter sur mon 36" : « Ho bin je l’f’rais pas. - Ho bah moi non plus. »


#2189

Pendant que je faisais une balade sur mon 29’’ j’ai senti la présence d’un cycliste qui me suivait.

Finalement je lui ai demandé si le mono ça l’intéresserait, on a bien sympathisé et maintenant je lui ai passé mon 20’’ muni et je l’aide à commencer.

Au bout d’une semaine il arrive déjà à faire 2/3 mètres en se lâchant :smiley:

Je suis content, je ne vais plus faire du mono tout seul :smiley:

[edit 30/11 : correction orthographique] :smiley:


#2190

Excellent !


#2191

Trop bien!!


#2192

Oui, le rêve : des conversions faciles…

Par contre balade ne prend qu’un « l ». Je ne suis pas vindicatif sur l’orthographe mais celle-là je ne la laisse jamais passer :slight_smile:


#2193

Merci, corrigé :smiley:


#2194

Ben pourquoi, peut être qu’il nous chantait une ballade ! :mrgreen:


#2195

samedi dernier un peu de Mono dans le parc de Versailles.
Dans un chemin terreux et étroit (et oui ça existe dans le parc) je suis bloqué par un Gaffet d’environ 4 ans sur son petit vélo …
je mets pied à terre et je le dépasse …
le gamin: “on le démarre comment ton truc?”
obligé de faire une démo parfaite (sinon la honte …)
je continue et je tombe sur un autre gamin un peu plus grand.
il regarde mon pneu (un 26x4 gros volume) et me dit: “Hmm ça c’est pour le sable ou la boue …” (bien vu!)
il continue: “Mais où est ta sonnette?”
moi interloqué: " :question: "
lui: “ben oui la sonnette pour prévenir les passants!” :laughing:

la jeune génération promet!


#2196

Et bé, on pensait avoir touché le fond avec les millénials, mais visiblement ceux qui suivent sont encore pire !


#2197

tu veux dire “plus mieux” … je suis souvent en admiration devant l’intelligence et la maturité des jeunes pousses… je garantis qu’à leur age j’étais pas au niveau!
(discussion de vieux c***: les autres générations ont certes une culture et des modes de fonctionnement qui ne sont pas les nôtres … il y a à boire et à manger et rien n’est parfait … aux vieux C*** de prêcher pour un certain nombre de corrections … mais globalement je trouve qu’il y a souvent des progrès … Même si un “ancien combattant de Mai 68” comme moi trouve que parfois bien des idéaux sont tombés à l’eau! ça me donne des objectifs! petite note amusante: en Mai 68 les “anciens combattants” étaient ceux de la guerre de 14-18 ! ça me remet les pendules à l’heure :unamused: )


#2198

Entendu il y a quelques jours pendant un petit entrainement de flat sur le 20": “regarde maman, ya un cirqueur qui apprend à faire le clown” :laughing: j’avoue que le “cirqueur” c’est la première fois que je l’entend celle-là… mais j’ai bien rigolé :smiley:

habituellement mes réponses aux boulets habituels :
“eh t’as qu’une roue !” => “ben oui, je suis plus débutant, toi par contre je suis sûr que t’as encore tes petites roues !”
“eh, t’as vendu ton guidon ?” => “ouaip, et avec la thune jme suis acheté un bouquin de vannes, tu devrais en faire autant !”
“eh tu t’es échappé du cirque ?” => “ils m’ont envoyé chercher leur clown, et vu comme t’es sapé je suis sur la bonne piste”
“il est où ton guidon” => version soft: “et toi elles sont où tes lunettes ? le guidon c’est sur les vélos, pas sur les monos”
=> version piéton “et le tiens il est où ?”
=> version lowcost: “dans ton cul” , et là généralement ils répondent “ah c’est malin ça” et je répond “j’adapte ma réponse au niveau de la question désolé”

là où je rigole bien c’est quand je vois des jeunes faire les kékés sur la route en cabrant à vélo, je les double avec les mains en l’air en disant “eh, fastoche, sans les mains !” :smiley: 9 fois sur 10 ils sont tellement surpris qu’ils s’en cassent la figure :laughing:


#2199

#2200

C’est le genre de réaction auquel il peut tous nous arriver de penser lorsqu’on en a un peu marre, mais ca fait partie du jeu, je pense pas qu’il soit nécessaire de faire preuve d’agressivité.
Met toi a leur place et demande toi quelle serait ta première réaction si tu voyais pour la première fois un monocycliste passer.
Souvent nous somme le premier et le dernier gars en monocycle qu’ils verront passer sur un chemin. ils n’ont pas forcément le temps de préparer quelque chose d’intelligent, mais ils ont envie de réagir et c’est pas forcément méchant.
La premiere chose a laquelle on pense c’est très probablement “t’as perdu une roue” ou autre variante. en réalités si tu discutes avec les gens qui ont sorti cette vanne tu vas vite t’appercevoir qu’ils sont en réalité admiratifs et que c’etait juste la première phrase qui leur sont venu en tête.

Donc je suggère au pire de ne pas répondre et au mieux de répondre de façon cordiale, car le choix de rouler a une roue c’est toi qui l’a fait, il faut en assumer les réactions qui, a 95% des cas, sont des réactions positives.
Réserve ta argne a ceux qui te diront “espece de balrtingue” ou ce genre de chose, car la ça le mérite.
Mais ça n’arrivera pas souvent.

Et plus la roue est grand, plus les gens sont impressionnés.