les passants


#2101

Décidément je vis quelques jours remplis d’anecdotes !
Alors que j’étais sur le trajet de la gare il y a 5 minutes,
je croise un cycliste qui me dit “Ben dis donc il est bien cassé ton vélo !!!”
Je pense directement à ce qu’à vécu Arthur il y a quelques mois sauf que là le cycliste semblait ajeun, je pense donc à une blague !

Quelques centaines de mètres plus tard le fameux cycliste à faitoi demi tour et m’a rejoint pour se mettre à ma hauteur et me dire “Ah ben non, il n’est pas cassé, c’est un truc à une roue !”
Je lui répond alors que je pensais qu’il blaguait et naturellement il m’a confirmé que non, et qu’il pensait vraiment que mon vélo était cassé…
Pour sa défense, j’avais un autre pneu en bandoulière… Ok, défense moyenne…


#2102

Une collègue en sortant du boulot : « Celui qui te pique ta selle ce serait vraiment un sadique. » :unamused:


#2103

Ce soir 2 petites filles m’ont demandé :
Vous travaillez dans un cirque monsieur ?
Non dans une usine
Et pourquoi vous faites du monocycle ?
Parce que c’est trop bien

et un gamin en Street surf qui a roulé un moment à coté de moi a fini par me dire : je pourrai jamais arriver à rouler sur une seule roue, ce serait trop dur pour moi…
Mais non c’est pas dur je me suis surpris à lui dire, pourtant il y a pas si longtemps…
et je saurais pas faire de ta planche aussi…


#2104

vendredi soir j’ai fait 2 tours rapides du parc du château de Versailles en 36 avec des pointes à plus de 25km/h; j’ai croisé un père à vélo et son fils en footing à plusieurs reprises jusqu’au moment où le père dit à son fils en me voyant passer à toute vitesse : il ne rigole pas lui !


#2105

hier c’était le Convergence à Paris, plein de compliments fort sympathiques de la part des bivalves, ignorance habituelle des vieux routards “full carbone”, et je me suis aussi fait traiter de PD par le passager d’une camionnette sans savoir ce qui lui était passer par la tête pour en arriver à une telle extrémité :open_mouth:


#2106

Hier j’ai fait ma convergence a moi, c’est a dire pas entouré de 40 000 vélos (ce qui me rendrait nerveux en 26S), allant des pavillons sous bois jusqu’a Paris centre (histoire d’admirer le reste de crue) en passant par la Villette via le canal de l’ourcq + retour via des trottoirs blindés de piétons smartphonés (de quoi bosser l’ultra lent et le slalom :mrgreen: )

Comme c’était après un break quasi total de 2 semaines et que j’avais remis les spirit 137 au lieux des 150 ce que je craignais arriva sur une piste cyclable pas très loin de la villette : une sensation de tomber vers l’avant que j’essaye en vain de rattraper en accélérant de plus belle (en enclenché hein) et badaboum pas le temps de faire une roulade, une belle glissade sur mes genoux et poignets (heureusement protégé des pieds a la tête).
La un cycliste du dimanche, que dis-je, pire, un cycliste du mardi voit la scène et la ou d’habitude on me dit “ça va monsieur, pas trop de mal?” lui il me sort l’éternel “et bah mon gars, je crois qu’on t’a piqué une roue”… super.

Sur le chemin du retour, plus d’eau dans mon camelbak, je fais une pause a cause de crampes au niveau des cuisses (ça m’était encore jamais arrivé)
La deux cyclistes sexagénaires viennent me parler, et l’un deux me pose pas mal de questions sur cette intéressante mécanique et me dit qu’il a fabriqué et breveté un vélo a double sens de pédalage qui conserve un dérailleur et des vitesses, mais qui permet d’avancer qu’on pédale en sens normal ou en sens inverse.

Voici la vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=nB07OBCzbO4


#2107

Je vois pas trop l’intérêt de son système. Un vélo en rétro-direct, ouais, comme ça t’as 2 vitesses (à l’époque genre un pignon de 28 et 16 par ex), mais ça … Tu peux même pas trackstand…


#2108

Comprend pas

D’apres lui ça permet de changer de type d’effort et ainsi d’eviter les courbatures.


#2109

Je m’entraîne à rouler parmi les passants au centre ville ; j’ai eu droit un “Respect !” et à un type qui a levé sa main à mon passage pour faire un high five. Trop la classe. :mrgreen:


#2110

Je ne répond même plus aux traditionnels " il vous manque une roue " mais hier j’ai eu droit à une remarque encore plus crétine “monsieurs vous avez crevé de la roue arriere”.

Heureusement la très grande majorité des reactions sont des sourires, des félicitations et de l’admiration.

Le fait de faire du tout terrain sur une seule roue semble encore plus susciter le respect.


#2111

Je te rejoins dans ton constat Unidreamer !
Je fais des petites rando normalement destinée au VTT (15KM pour le moment, on y va tranquille :slight_smile: ) et entre les “manque la moitié” et les “l’est où l’autre roue?” j’ai eu le droit ce matin à “chapeau gamin, franchement respect” et autres “bravo, bon courage”.
Ça fait plaisir ! :smiley:


#2112

ma réponse type : “une 2ème roue, pour quoi faire ?”

C’est un peu prétentieux et provocateur mais après tout faire du mono en ville c’est déjà de la provoc ! :wink:


#2113

Et bien moi je vous trouve bien ronchons (toi, et d’autres) ! Même si ça manque parfois d’originalité, c’est quand même souvent sympathique et bienveillant !

Là, “vous avez crevé de la roue arrière”, moi je trouve ça hilarant ! Ce qui n’empêche pas de rétorquer quelque chose, bien évidemment (pour celle-là, je n’ai pas d’idée…)


#2114

Ce que j’ai souvent trouvé drôle, c’est l’incapacité de certaines personnes à faire une remarque lorsqu’on les croise en TT (souvent dans des sentiers d’accès pompiers): ils sont tellement surpris et n’arrivent tellement pas à comprendre comment on peut faire ça dans un chemin en terre qu’ils bloquent, font de grands yeux ronds et restent silencieux :smiley:

Si seulement ils savaient où l’on va ou d’où on arrive… :mrgreen:


#2115

Je m’entraîne pas mal à rouler en ville en ce moment. Finalement je me dis que c’est plutôt cool dans le sens où ça montre aux gens que c’est un moyen de déplacement viable ! Juste faut être à l’aise sur l’engin, si on passe son temps à gesticuler le facteur coolness disparaît bien vite…

edit : en passant devant une fille, elle me dit “Oh, le joli monocycle 29 pouces !”
J’ai répondu “non, c’est un 24”. :mrgreen:


#2116

excatement !

Visiblement elle n’était pas plus jolie que ton mono ! :mrgreen:


#2117

J’ai corrigé la vilaine fôte :unamused:

Hier, 3 mecs un peu surexcités qui ont demandé à essayer. Je les ai laissé faire, ils ont galéré comme prévu, m’ont demandé combien je l’avais acheté. Je suis resté très évasif :mrgreen:


#2118

La bonne réponse : “ça vaut à peu près le prix d’un vélo”

Quand je pense à Sam qui avait répondu à un ivrogne que son mono coûtait 1700€… alors que je venais de répondre la phrase ci-dessus 5min plus tôt et qu’il avait fini par se persuader que le mien valait “400€ à peu près”. Je vous raconte pas, comment il était après : “le tien il vaut pas 400€ c’est pas possible, il est tout neuf et c’est le même” “tu crois que je vais te le voler ?!” … :blush:


#2119

Aujourd’hui, je passe dans une zone pleine de gens, devant un genre de punkachien. Il me hèle “hep !!” ; je tourne pour aller dans sa direction voir ce qu’il me veut, en m’attendant à un bon vieux “il te manque une roue sur ton vélo !” (c’est assez quotidien ces jours-ci).

Raté : il m’a demandé si j’avais une clope. Limite je préfère ça :mrgreen:

J’ai répondu non, puis j’ai repris ma route.

3 secondes après, il m’adressait à nouveau la parole : -“Hey au fait t’as perdu une roue !”

Un de ces quatres je me fais une journée où je lance à chaque cycliste que je croise “T’as une roue en trop !” :unamused:


#2120

Bonjour à tous!

Ce week-end j’ai eu l’occasion de participer à une rando VTT (le Raid Impérial Compiègnois, RIC pour les intimes) et outre les innombrables “t’as qu’une roue” j’ai eu de nombreux compliments quant à l’effort qu’exige notre loisir dont certains plus rares que d’autres tels que “machine de guerre” ou “z’etes trop fort m’sieu”.

Beaucoup de curieux sur “l’intérêt de pratiquer ce sport en particulier”. "L’intérêt? Bah j’m’amuse, c’est tout ce que je cherche! Et l’intérêt du VTT il est où? :slight_smile: "

Visiblement les années précédentes un de nos confrères y a participé puisqu’on m’en a parlé à plusieurs reprises. Mais c’est un Guerrier puisqu’il aurait fait le 55km à chaque fois sauf une année où il aurait fait le 75km!! Déjà que sur 25 bornes, j’en ai bavé, alors le double ou le triple… Chapeau! S’il se reconnait, qu’il nhésite pas à se manifester!