les passants

Ce matin, alors que je travaillais mon freemount dans la rue, une dame sur le trottoir me lance: « c’est pour le cirque? » J’ai répondu du tac-au-tac: « non, c’est pour le plaisir. » Elle a bafouillé quelque chose du genre « oui-mais-euh-c’est-pas-ce-que-je-voulais-dire » et est partie un peu honteuse, je crois.

2 J'aimes

Dans le train un gars : « C’est quoi ce vélo ? C’est… C’est rien en fait ! »

En ville une fille me voit passer : « Ouech c’est quoi son délire à lui ? »

Ma piste cyclable coupe une route (près du practice de golf de Saint Grégoire pour les locaux), souvent je dois faire un surplace pour laisser passer une voiture, des fois je peux passer sans m’arrêter. Là je pensais pouvoir passer mais une voiture arrive doucement, je freine, je foire mon désenclenchement, je freine plus fort pour être sûr de m’arrêter, je m’arrête mais je passe par-dessus le guidon que je rattrape derrière moi en tombant pieds joints juste avant la route. Avec ma main restée en l’air je fais une révérence et je salue, les gens dans la voiture étaient pliés.

6 J'aimes

La semaine dernière pendant un entrainement alors que j’étais en train de récupéré mon souffle, un passant seul sur le trottoir me lance en rigolant « il ne te manque pas une roue ? ». J’ai esquissé un sourire pour ne pas le froisser…

Ce matin sur le trajet du boulot, un cycliste me dépasse vigoureusement quand le petit bonhomme passe au vert, nous nous engageons sur une piste cyclable, je le suis et le dépasse 300m plus loin : « ah ouais, tu vas vite quand même ! ». Cette fois-ci c’est moi qui ai rigolé ! :slight_smile:

2 J'aimes

Je double un cycliste en train de téléphoner : « Oui… Non… Non mais là je dois te laisser je me fais doubler par un gars sur une roue ! »

6 J'aimes

Fraîchement inscrit à une salle de sport dans une caserne, j’y allais en monocycle depuis 3 semaines, y compris à l’intérieur de la caserne (la salle de sport est situé à 150 mètres de l’entrée). Aujourd’hui, on m’a fait savoir que je n’ai pas le droit de rouler en monocycle au sein de celle-ci. Par contre les vélos, eux, sont autorisés…

1 J'aime

Pour ceux qui n’ont pas fait leur service militaire : « Essayer de comprendre c’est commencer à désobéir. »

6 J'aimes

Je m’apprêtais à entrer en 36" sur un parking de supermarché (Cesson, pour acheter des sacs d’aspirateur voilà vous savez tout) en passant sous une barrière pour empêcher les véhicules de plus de 2 m de haut de passer. Il y avait des ouvriers, l’un deux a gueulé : « Baisse la tête » (ce que j’ai fait effectivement) et il est parti d’un rire tellement communicatif que tout le monde était plié.

Un gars dans un groupe : « Stylé ! »
Plus tard un autre à un arrêt de bus a été pris d’un fou rire moqueur.
Puis une collègue à son arrêt de bus m’a tendu en souriant son pouce pour faire du stop. Je suis passé chez moi me doucher/changer et je l’ai retrouvée à la photocopieuse au boulot : « Efficace ! »

2 J'aimes

Cette partie devrait être dans la rubrique « j’ai serré en mono » ? :innocent:

3 J'aimes

Ha ha non pas du tout :laughing:

Lors de ma balade d’hier j’ai eu le droit à « oh regardez c’est pour le cirque! » de la part d’un groupe de gamins sortant d’un entrainement de football.

Puis j’ai croisé (plusieurs fois vu que je faisais un petit circuit) un ancien qui faisait sa promenade.
A chaque passage il me gratifiait d’un " woua!!! l’équilibre c’est pas facile, bravo! c’est bien la jeunesse! "
(Hein @MouvementOndulatoireUnifié c’est bien connu les vieux ils ne font pas ça :wink: )

Dimanche je croise un couple à vélo autour du grand canal du château de Versailles, la dame dit : c’est quoi cet’ chose ??? Le tour suivant, moi : ce n’est pas une chose mais un monocycle; elle : ! (rien, pas de réponse)

1 J'aime

[Quand tu voudrais disparaître à l’intérieur de la route]
Après un rhume d’une semaine, je rentrais d’une sortie en 36" et je me mouchais sans mouchoir en bouchant une narine et en soufflant très fort de l’autre pour faire sortir tout un tas de trucs, le gros nettoyage quoi… et c’est là que j’ai vu une fille en vélo de course me doubler précipitamment en essuyant tant bien que mal son imperméable. Je me suis confondu en excuse, elle (l’)a plutôt bien pris !

5 J'aimes

j’utilise exclusivement cette méthode depuis l’adolescence à v…o et suite à ce genre de mésaventure lointaine, j’essaye de faire attention mais ce n’est pas toujours garanti

Oui à mono c’est difficile de regarder derrière soi, à vélo c’est plus facile…

sympa le sujet rhinocycliste :face_vomiting:
je serai vigilant si je roule un jour avec vous :face_with_raised_eyebrow:

4 J'aimes

Je me suis jamais mouché de cette façon, je trouve ça un peu dégueu. En plus en mono on a les deux mains libres, on peut se moucher normalement sans étaler sa morve par terre (ou sur les gens) non ? :smile:

2 J'aimes

Oh Sam c’est magique cette anecdote !
chouch’donne* envie de me remettre au mono pour me déplacer au quotidien tout ça…

*blague de Rennes Monostars, tu peux pas test.

Je croise une famille. La mère au gamin : « oh ben t’as vu il est meilleur en monocycle que toi ! »

2 J'aimes

Minute culture : le mouchoir d’adam :smiley: https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouchoir_d’Adam

Perso, si je suis dehors, en vélo, en mono, ou à pied (je fais pas autre chose me semble :)), toujours le mouchoir d’adam aussi