Le stress du pied qui se barre pendant la descente


#1

es ce que ca vous arrive aussi en pleine descente de choper un caillou qui decale votre pied, resultat on est sur les talons mais on s’arrete pas pour autant… on attend que ce se calme pour replacer le pied… puis au choix ca marche ou ca decroche…

C’est moi ou c’est mes chaussures?


#2

Ou tes pédales ! Un bon grip, y a rien de tel. Je n’ai pas compris comment le caillou déloge ton pied, mais ce qui est sûr, c’est que ce genre de chose n’arrive pas avec des picots plantés dans des semelles. Le must, ce sont des pédales à picots, par exemple les butterfly à 80€ de chez Two-Four ou bien leur réplique chez Décathelon à 40€, avec des semelles plates (il faut éviter les crampons sur les semelles pour que celle-ci soit bien au contact de tous les crampons).


#3

enfait le caillou tu le prend sous ta roue, enfin une bosse mais chez moi ya que des cailloux, des gros des petits des moyen et tres peu de terre…
oé ca doit etre mes chaussure… jai une belle paire avec plein de crampon tres bien pour monter les truc tres raides avec le monocycle dans le dos, apparement moins bien pour descendre dessus…
enfin meme avec d’exelente chaussure c pas possible que ca vous arrive jamais si?


#4

Pas d’ac, ce genre de chose arrive, quelques soit les pédales et quelque soit les chaussures à mon avis. Plus les pédales et chaussures sont bonnes, moins, ça arrive, et aussi plus tu bourrines sur ta poignée de selle moins ça arrive.


#5

Si bien sûr ça arrive encore, mais tout de même, avoir de bonnes chaussures (c’est-à-dire à semelles plates), ça change tout.

Il y a aussi un autre paramètre : quand ça secoue, il faut tenir se selle. Je ne l’ai pas dit parce que ça me semblait évident - je passe lentement du côté des débutants au côté des vieux habitués. Au début, la tenir n’est pas évident parce qu’on a besoin de nos bras pour trouver notre équilibre. Puis rapidement, on prend l’habitude de la tenir toujours de la même main. S’entraîner à sauter aide énormément à ça. Moi, je m’entraîne encore après deux ans et demi de monocycle à la tenir d’une main ou de l’autre, parce que dans les virages, il vaut mieux tendre le bras intérieur au virage pour garder son équilibre et tenir sa selle avec le bras extérieur.

Autre chose : petit à petit, on apprend à replacer ses pieds sur les pédales sans même y penser. Ca vient tout seul avec la pratique.


#6

oé oé souvent quand je decroche des pieds c’est par ce que je fatigue un peu, j’ai l’impression que c moin accidenté et donc je me decontracte… bon d’autre fois c psk c vraiment acciendenté. il m’est meme arrivé de lacher dun pied et de continué 2 tour de manivelle charcutant gentilment mon mollet…

Ah oui et aussi je dois pas etre le seul: tomber en avant à pleine vitesse et se prendre la poignet de selle dans le talon d’achille… je deteste telement!


#7

Heu le talon d’achille ca m’est jamais arrivé ca!!

Par contre tomber en avant a pleine vitesse si! Et ca ca fait mal!!
Exemple en image sur les premières secondes : vimeo.com/15226764
J’ai pas réussi a me retenir et 3 pts de suture au genou (on voit un peu après dans la vid) et avec les protec’! Ca m’est arrivé une autre fois ou je me suis ouvert le genou mais pas autant… j’ai cherché des protec’ qui m’aurait plus protégée le genou mais a part en essayant de tomber en avant a pleine vitesse en mono…Elles tiennent toutes bien sur la jambe!


#8

oui jolie chute :slight_smile: moi j’ai un 26 pouce ca donne moin de possibilité a la roue de se planter comme on le voit sur la video et de se faire catapulter dans la pente…
mais taper le talon d’achille ca arrive sur du plat quand tu va tres vite que tu tombe en avant en lachant tout psk tes pied suivent plus… c ptetre ma taille celle de mon monocycle qui vise pile poil mon talon… c pas non plus super douloureux mais juste le tendon comme ca… on s’en passerai…


#9

Je plussoye, ça m’est arrivé plusieurs fois oui. Jamais blessé sérieusement, mais le tendon bien décapé !
Et il n’y a même pas besoin d’aller vraiment vite d’ailleurs.


#10

C’est M.O.U. qui peut raconter comment une poignée de selle sur son tendon d’Achille lui a valu 6 mois dans le plâtre… :neutral_face:


#11

3 mois seulement … mais c’est pas trop conseillé. du coup je porte toujours une protection de tendons à l’arrière qui intrigue beaucoup les autres monocyclistes.
voir : http://picasaweb.google.com/wobbling.bear/MOABMUNIFEST2009Sovereign_trail#5320840966989386306
j’ai rarement des sauts de pieds hors des pédales car je me penche beaucoup en avant et j’accompagne ainsi la remontée de la pédale.


#12

Moi ça m’arrive souvent, et je dirais même plus depuis que je me sens plus à l’aise en mono en forêt.

Je vois 2 explications, et je pense que des chaussures plates sans crampons et avec le passage de la voute plantaire qui reste large et plat sont indispensables, mais ne servent à rien dans ce cas de figure.

Je pense que c’est quand on est trop décontracté et droit sur sa selle.
En effet, du coup on prend le rebond de l’obstacle et on décole un peu de la selle ou en tout cas la pression qu’on exerce dessus est amoindrie (ça peut bien sûr se corriger en tenant bien la selle), mais surtout quand on est à l’aise on met très peu de pression sur les pédales (contrairement à ce fameux défaut qu’on a en débutant et qui ruine nos cuissent sur 100m).
Ça arrive quand on roule cool et qu’on est surpris par un caillou, pas quand il y a un passage chaud sur lequel on accentue le contrôle sur les pédales.
Moi ce qui m’arrive carrément c’est que j’accompagne tellement la remonté de la pédale sans mettre de pression (vu que je gère mieux l’équilibre), que si je prend un petit rebond mon pied sort de la pédale et le pire c’est quand pour récupérer je rappuie un peu, mais que mon pied est dans le vide, là je vole :unamused:

Sinon, bien sûr, le pied qui se repose mal positionné était un très gros problème au début, mais maintenant je peux rouler avec n’importe quelle partie du pied et ensuite le remettre machinalement, ça vient au fil du temps.


#13

Moi aussi sa m’arrive souvent mais j’aime bien se stress ou tu te dit: ''faut pas que sa lache, faut pas que sa lache :laughing: ‘’

et je pense pas que se soit le problème des pedales ou des chaussures, c’est la nature.


#14

La pédale et les chaussures sont super importants. J’ai largement senti la différence quand je suis passé des red label à mes planet X. Après pour les shoes, j’ai toujour roulé en skate shoes donc je n’ai pas de point de comparaison.
Sinon, il y a peut être un chose qui peut jouer : la façon dont on utulise la poignée…


#15

Moi je suis passé au pédales automatiques… :unamused:


#16

? et ca fait comment quand tu tombe? c’est quel systeme?


#17

? et ca fait comment quand tu tombe? c’est quel systeme?


#18

c’était une boutade regis. :laughing: Les pedales auto ne sont pas adaptées a la pratique du mono deja en général, mais de plus en descente la c’est la mort assurée! :smiling_imp:


#19

Bah moi je trouve que ca pourait etre tres drole!!! le ga il se pete la geule ses pied reste acrocher il se pete les chevilles…


#20

Là pour le coup c’est just les dents en avant, les pieds fixés au mono, un grand plongeon vers la caillasse! Je pens que l’essentiel à deja été dit : bonnes pedales, bonnes chaussures et surtout bien tenir sa selle.
Question stupide aux detenteurs d’un frein, ça vous ejecte toujours autant des pédales quand on l’emploie?