Guidon en 29" ?


#41

0.885 je vois pas ce que tu veux dire : 0.885m de hauteur de selle ?

Perso la distance standard sur tout mes monos du 20’’ au 36’’ (j’ai tous les modèles sauf le 26’’) entre le dessus de la pédale basse et le dessus de la selle est entre 870mm et 880mm suivant le mono (selles différentes plus ou moins dures) et je mesure 1.73m pour 73kg

Mais j’ai appris avec une hauteur beaucoup plus haute, jusqu’à 920mm pour me forcer à mettre mon poids sur la selle quand je débutais et ça ne m’a jamais empêché de grimper dessus et de rouler, c’était même plus facile pour apprendre.
Maintenant avec l’expérience, je ne dépense guère plus d’énergie pour monter sur ma 36’’ que sur ma 20’’ surtout avec la dernière montée qui m’a été conseillée ici et qui peut être pratiquée sur toute taille de mono.


#42

Je ne suis pas sûr de bien comprendre… ma longueur d’entrejambe est vers les 85cm et ma selle en 36" est à 130cm du sol, mais dis nous plutôt ce que tu entends par hauteur de selle… (ton repère c’est l’axe de la roue ? la pédale ?)


#43

Quel âge penses-tu que les autres monocyclistes du forum ont ?

Dans quel coin habites-tu ? Ca nous aidera à te donner quelques conseils sur où rouler sans avoir des voitures / chiens / routes inondées tous les 100 mètres…
Certes, je rabâche, mais arrête de te palucher sur des calculs théoriques (ou alors fais-les et montre nous) et va rouler : tu verras qu’en t’entrainant tu réussiras même à monter sur ton 29 en appuyant sur la selle : il faut juste prendre un peu d’élan.


#44

Ho ho, rigolote cette conversation ! :smiley:

Ghost, je te promets que les gens qui te parlent sont tous des vieux briscards du monocycle à toute taille de roue, capable de rouler de manière fluide sur un monocycle 29" ou 36" pendant des kilomètres sans ralentir ni s’arrêter. De franchir éventuellement d’un petit saut un obstacle, un trottoir, d’attendre en faisant de sauts au feu rouge etc (bon, par tous pour les derniers points :p). Mais en tout cas, tu donnes beaucoup de choses comme acquises qui contredisent totalement notre expérience de 20 ans pour certains d’entre nous. Alors ne t’étonne pas d’avoir des réaction fortes comme celle de Chouch, qui j’en suis sûr ne souhaitais pas t’agresser dans son message, mais simplement exprimer sa stupéfaction devant ce que tu racontes ! :slight_smile:


#45

Regarde sur cette vidéo l’angle que fait la tige de selle de ma 36’’ avec le sol pourtant ça m’empêche pas de monter en Statique : montée 1 en tenant la selle et montée 4 les bras libres.

Tu remarqueras que je n’appuie pas sur la pédale arrière puisqu’elle ne descend pas, elle monte même un peu.

Conclusion, tu dois abandonner de te convaincre par la théorie et les formules de math et te faire à l’idée que c’est possible, la vidéo n’est pas truquée, j’ai commencé le mono depuis même pas 2 ans et je vais avoir 60 ans.
Les montées j’ai appris à les faire en grande partie grâce aux conseils des membres du forum et des vidéos des gens qui partagent leur savoir faire et leur passion.


#46

En fait, le fait de mettre du poids sur la selle te permet de pousser la roue vers l’avant quand tu es au sol. Et le fait de prendre appui sur la pédale arrière la pousse vers l’arrière. Les deux forces opposées créé un point d’équilibre qui te permet d’aller tranquillement poser le pied sur la pédale avant et de démarrer.


#47

Après environ 500km (oui, seulement…) et quelques centaines de montées, aucune amélioration.
À moins de rien avoir sur le dos, mais la montée sur le 29 avec un sac relativement lourd et sans pouvoir s’aider des mains, ça restera un mystère pour moi…

P.s. Pour les calculs ça avance, plus que quelques pages, je publierai sûrement le rapport sur le forum anglo-saxon, mais je veux au préalable trouver la relation causant la sensibilité au devers, je pense que ça pourrait servir aux autres débutants.