[DH] Les pistes de ski c'est plus marrant avec de la neige !


#1

Salut à tous ! Bonnes fêtes ! Fumez bien ne buvez pas trop… (les bonnes vieilles formules qu’on raconte tout le temps)

Je voulais savoir si certains d’entre vous connaissent des stations de ski qui autorisent les monocycliste sur leurs pentes enneigées ?


#2

Si quelqu’un répond positivement je suis 100% chaud pour y descendre (ou monter) un de ses 4 ! Et sur que je serai pas le seul ! yorai moyen de se faire une espèce de rencontre neige ! :smiley:


#3

On cherche donc une station partenaire … :stuck_out_tongue: :stuck_out_tongue:


#4

Je n’en ai pas trouvé mais suis très intéressé. Il faudrait tenter les petites stations alpines autour de Grenoble (Chamrousse, les Sept Laux…), moins frileuse dans ce genre d’expériences, je pense. A mon avis, on peut aussi monter à pied (même si c’est sans doute interdit), et armé d’un leash (pour éviter de laisser le mono s’amuser tout seul) et d’un casque (pour les zones de verglas), se faire les descentes pépère. On met un temps fou à descendre une piste enneigée et la récompense est à la hauteur des efforts à l’ascension.

J’ai testé : A Formiguière dans les Pyrénées, ils autorisent les vélos à ski mais pas les monos ! J’ai quand même tenté sur la piste de luge, en me cachant du snow-staff… Voici mes impressions :

  • possible de rouler lorsque la neige est bien tassée et dure, donc de préférence sur piste damée, par temps froid le matin avec faible hauteur d’enneigement. La pente aide également beaucoup. Typiquement, il faut qu’en plantant le baton de ski dans la neige sans forcer, il ne s’enfonce pas jusqu’à la rondelle.

  • impossible de rouler sur du plat lorsque la neige ressemble à de la soupe, même avec une très faible épaisseur de neige, car le mono creuse dans la neige au lieu d’avancer. Typiquement le bas des pistes en fin d’après-midi, je n’ai pas été fichu de faire ne serait-ce qu’un tour de roue.

Remarque : lorsque c’est possible (à mon niveau), c’est extrêmement fatiguant : On est presque sans arrêt en dérapage : il faut donc éviter les à coup, être plutôt en arrière avec une très faible tolérance sur les erreurs de position, et très bien doser les coups de pédales gauche / droite, sans quoi on zig-zague de plus en plus et le rétablissement est difficile (exactement comme sur la glace).

Mais la sensation est unique. Je me joindrai aux futurs aventuriers avec plaisir et entrain !


#5

je suis entièrement d’acord avec toi!
J’ai testé sur une piste de ski et c’est super cool!
1 tour de pédale = 5 metres c’est simpa!! :laughing:
Le seul truc c’est que quand on a fait une dessante et bien on est totalement crevé donc c’est dur de remonter à pied… :unamused:

En tout cas plus la piste est damée moin c’est fatigant ! :wink:

Par contre les plaque de verglas sont vraimen mortelles!!
Imaginez une patinoire en pente!..c’est la meme chose! :laughing:

A refaire!


#6

Moi je suis du Jura donc je ski plutôt aux Rousses. Mais si je trouve une station qui nous autoriserai je ferais tourner.


#7

Je roule parfois à Bessans (Haute-Maurienne) sur les pistes de ski de fond (avec un forfait) quand la neige est dure on peut alors rouler sans abimer la piste (quand elle est molle on l’a détruit mais de toute façon on ne peut pas rouler).
Je vais à peu près à la vitesse d’un skieur de fond de niveau moyen (sauf en descente) donc je ne dérange personne.
La neige c’est bien on peut se prendre des gamelles gratuites.
Et quand la neige est bien sêche on peut marcher sur la roue etc., là encore avec des chutes sans conséquences. :smiley:


#8

Salut,
Moi je suis sur Gre, je devrais aller à chamrousse bientôt, je tenterai de penser à demander si c’est autorisé ou pas.

J’ai peut être moyen aussi d’aller demander aux stations à côté (7laux, 2alpes et cie)

Je tiendrai au courant.


#9

Vus comme les 7laux sont ouvert pour ce genre de sport (au moins l’été), j’espère qu’il n’y a pas de problèmes, et puis c’est tout à leur intérêt côté publicitaire !


#10

Si quelqun organise une sortie dans le Jura ( de preference) ou dans les Alpes prevenez moi ! :slight_smile:


#11

je viens de tombé sur cette conversation fort interessante ca faisiait longtemps que je m’etais absenté du forum!$
j’etais ce WE meme sur les piste de ski avec mon mono!!! vous allez je pense tous me demandé ou! alors je vais vous repondre tout de suite! j’etais a valloire en maurienne mais c’est pas pour ca que c’est autorisé!! en effet c’est meme interdit!!
c’est la 2ème fois que je le fais! la premiere fois c’etait l’année dernière j’etait monter avec le telecabine de la station… royale non sans quelque negociation serieuse!! l’escuse qui fait un peu mal au coeur quand on a un 24" avec un mega pneu c’est de dire qu’on va faire des photo pour une ecole de cirque (un conseil cacher le casque dans un sac… sinon agrument bidon!!) technique qui marche une fois pas deux un monocycliste ca se retien!! la deuxieme fois ce WE donc je suis monter a pied par les piste ce qui est interdit!! un conseil ayez la caisse physique ca peut aider quand il s’agit déviter des pisteurs! j’ai donc remonté 600m de denivelé sur les piste et j’avai prevu pour arriver en haut apres la fermeture des remonté mecanique et avant le debut du damage!! je suis assez connaisseur de la station et jai labitude de remonter en ski de rando donc c’etait assez facile!! un autre conseil attendez que les pisteurs soit parti parce que c’est vraiment interdit d’une part d’etre a pied sur les pistes et de rouler dessus (bien que je n’ais trouver aucun reglement la dessu…)!! pour les autres station je pense que c’est un peu la meme chose coté reglement il faut choisir les moment pas trop de monde hors vacance et semaine fin de journée apres la fermeture… autrement dit pas souvent!!
voila coté tactique que j’ai employer pour enfin pouvoir profité de la descente! la piste idéal est une bleu un peu plus raide qu’une vrai bleu mais moins raide qu’une rouge (limite d’adhérence du pneu)! pour la qualité de neige je crois que tout a été dit! pas trop dur pas trop mou! le mieu 5cm de mou sur du dur pas trop gelé! ce qui on un frein on vraiment de la chance… parce que ca fatigue vraiment les cuisses!!!
voila jai tou dit…
bonne glissade a vous


#12

Sans vouloir démystifier le mono sur neige, c’est vraiment si excitant de galérer à essayer de rouler sur une piste? (et la remonter à pieds…) :unamused:

Essayer une fois c’est marrant, mais j’irai pas tous les week ends. les skis sont qd meme plus adaptés…


#13

javou que je le ferai pas tout les jours mais c’est vraiment marrant apres il faut aimé marché pour monter et aimer rouler pour redescendre!! le monocycle peut vraiment etre un sport au meme titre qu’une bonne rando!! je comprend tout a fait que les piste de ski sont plus adapté au ski mais tu peu faire une journée de ski et ensuite tamusé avec ton mono sur les piste comme ca tu as tout!!!


#14

OUI! (de toute façon j’ai appris à skier sans avoir de remonte-pente)

(euh monomat73 : tu pourrais pas essayer de soigner ton aurtaugrafe :smiling_imp: ? tes messages sont illisibles )


#15

@ seventh_son : le Mono sur neige présente les avantages suivants :

  • nouvelles sensations,
  • techniquement moins facile, donc plus rigolo,
  • dérapage en tout genre, quand on les maîtrise, le pied !
  • nombreuses manières de s’adapter (vitesse, position, trajectoire)
  • c’est un excellent moyen de travailler la position du corps sur le mono (les erreurs sont nettement moins pardonnées)
  • pas de blessure en cas de chute
  • le paysage est magnifique
  • la neige ne salit pas le mono

Quand on aime la montagne, monter à pied n’est pas un problème : les skieurs amateurs de grands espaces le font chaque fois qu’ils skient. Quant au ski sur piste, j’ai adoré ça un temps, le temps d’apprendre et de goûter à tout, mais maintenant, je trouve cela assez ennuyeux : la difficulté petit à petit disparaît en même temps que les sensations. Et puis on est trop vite en bas. Sur mes skis, sur piste, je rêve à mon mono !


#16

C’est vrai que le ski sur piste devient rapidement ennuyeux. C’est bien pour apprendre mais après, qu’est-ce que c’est chiant ! C’est pour cela que le hors piste existe : pas de monchus, pas trop de différences de neige et un MAX de PEUF et de sensations!!!


#17

pour continuer le hs sur le ski:
Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous, il y a vraiment moyen de s’amuser sur les pistes. Surtout avec les skis de nos jours. Quand tu te penche jusqu’à la limite avant que le ski ne ‘‘décroche’’, l’épaule a 10 cm de la neige, et que tu remonte presque sans effort pour tout de suite redescendre de l’autre côté, c’est vraiment grisant comme sensation.
Bon le hors piste c’est mieux ok, mais c’est plus dangereux et pas praticable selon les conditions d’enneigement.
D’ailleurs Cyberpunk je comprend pas ce que tu veut dire par pas trop de différence de neige, la poudreuse change beaucoup plus que la neige de piste. (C’est en partie ce qui rend le ski hors piste beaucoup plus difficile que le ski de piste.)
Bon après chacun ses gouts et ces couleurs.


#18

C’est exact, aussi ce qui est génial, c’est, par exemple, quand on a pas un niveau de dingue, de trouver un pisteur qui descend à fond, et de suivre ses traces, sans perdre de distance, nan y’a vraiment moyen de s’éclater sur les pistes, c’est autre chose.


#19

Est-il possible de faire du mono sur les traces qu’utilisent les skieurs de fond ? On ne risque rien aux contrôles ?


#20

Honnêtement, l’idée d’utiliser les traces de ski de fond ne me paraît pas bonne.
Je n’ai jamais essayé, mais je pense qu’en passant dessus en mono, on démolit complètement la trace (même si la neige y est un peu plus tassée et un peu plus dure qu’à côté). Donc ce n’est vraiment pas sympa pour nos amis fondeurs… :confused: