Bobos !


#241

Les infirmières, ça peut être cool, sauf quand tu tombes pas sur la bonne, et que t’y reste 3 mois x)
Sinon ma clavicule va mieux, j’ai repris le jonglage depuis 2 semaines, la muscul’ depuis peu, le mono et le vélo bientôt.


#242

D’ou l’avantage du centre de réeducation, au moins il y a plus de monde, ça tourne :stuck_out_tongue:


#243

j’étais de content de ne rien avoir à écrire ici… mais ce temps est révolu^^
un match de monobasket, j’arrive trop vite vers le panier, je mets le pied en avant pour m arreter et crack sur le poteau…
ma cheville a doublé de volume :s


#244

Diagnostic : manivelles trop petite :p.


#245

^^ ben j ai des 150 sur un 24"… c pas si petit que ca :stuck_out_tongue:
J’ai surtout retenu que le poteau n’est pas un bon frein


#246

Entorse de la cheville 2 semaines après avoir commencé à apprendre le mono. Depuis, rien. :astonished:


#247

c’est le métier qui rentre !


#248

Ma seule blessure : Du steak haché de tibia…
Mais le pire c’est que je n’étais pas sur le mono :mrgreen: Je faisais rouler mon frère dessus, il tombe, rattrape le mono au dernier moment et le fait tourner sur lui même…
Sauf que j’étais juste derrière :blush: C’était pas un retour de pédale, mais bien un coup de pédale…
Mais bon, j’ai de la chance, je suis tellement prudent que je ne me tue rarement, du moins pour l’instant, car je sens que ça va vite changé en débutant le trial :smiling_imp:


#249

Un sujet pour les bobos ? Mais oui, c’est bien un sujet pour moi !
(Oui, en ce moment, je déterre des sujets. Mais que voulez-vous, la nouvelle interface du forum exhorte à passer beaucoup de temps dessus !)

Alors, pour ma part, je me suis fait mal au dos à plusieurs reprises :

  • quand j’apprenais le stand up, je suis retombé sur ma manivelle, le dos le premier. La pauvre manivelle a été tordue. Le dos, quant à lui, … Presque pas mal !
  • quand je n’ai pas su maîtriser ma vitesse en muni, à la fin de ma première longue descente à Chamrousse le 16 juillet 2016. Je me suis un peu emballé sur le goudron, j’ai dû monter à 27 ou 28 km/h, impossible de m’arrêter puisque je ne maîtrisais pas le frein. Je suis parti en avant, j’ai fait une belle roulade sur le goudron. Ça picotait un peu, mais rien de grave apparemment. Puis le soir, je suis arrivé au restaurant avec des amis, et l’un d’eux m’a fait remarquer que mon t-shirt était troué. J’ai regardé, et, effectivement, il était troué. Et mon dos et mon épaule étaient très abîmés. J’ai eu mal pendant environ 6 mois. C’était pas agréable.

Je me suis également fait une grosse entorse à la cheville le 17 octobre 2014, en tentant de faire un “simple” 90° en passant du stand up à la roue. Je suis mal retombé et je n’ai pas pu marcher pendant un mois et demi. (Du coup, j’ai bien bossé le one foot à l’époque !)

Plus récemment, en janvier, j’ai développé une périostite (inflammation de la membrane qui entoure le tibia) à cause d’un coup de pédale mal placé. Puis les chocs répétés de mes descentes de mono n’ont fait qu’amplifier la douleur, avant que je ne doive m’arrêter pendant deux semaines entières (ce qui est énorme pour moi !). Cependant, elle revient encore de temps en temps quand je fais des sessions un peu trop violentes (en général, c’est quand je fais du mono-basket ou que je m’entraîne à faire des figures).

Ah, et je me suis aussi tordu le majeur à Forcalquier cette année. Mais ça, c’était en faisant un jeu. Ça compte quand même ? :smiley:

On va dire qu’en 15 ans de pratique dont 4 ans sérieux, je m’en tire plutôt bien ! :wink:

PS : j’ai oublié de citer tous les retours de pédales métalliques que je me suis pris lorsque je m’entraînais sans protections. J’ai eu de très nombreuses égratignures. Durant l’année 2014, si je ne rentrais pas le soir avec un mollet en sang, c’était un événement extraordinaire !


#250

Très bien, très bien… :smirk:

Je me suis déjà imaginé cet accident plusieurs fois et ça me procure une horreur indicible :scream:
Chaque matin je prie la Déesse des monocyclistes de passer à côté de cet accident toute ma vie.

Ça m’est arrivé aussi, mais moins vite et sur du plat (et sur de la terre ; je minimise les dégâts t’as vu).
La fameuse vitesse critique où tu roules plus vite que tu ne peux courir, et lors de la chute t’as beau mouliner avec tes jambes de toutes tes forces, tu finis en boule (et parfois, tu pleures ta mère).
Je suivais ma moitié qui elle était en vélo normal, elle avait pris de la distance. Je me suis viandé comme ça, elle m’a vu arriver un peu en retard et ensanglanté, elle a du faire cette tête : :fearful:

Je suis également le bienvenu au club : lors de ma deuxième semaine d’apprentissage sur un terrain de basket en extérieur. J’ai pris deux semaines de pause et j’ai repris :sunglasses:

Tu as un bien beau palmarès et tu mérites ton titre.

Pour les autres monocyclistes ici présent, sachez que j’ai créé de jolis badges à cet effet : ils sont d’attribution manuelle, donc je les mettrai suite à vos messages sur ce sujet. J’ai déjà collé celui-là à l’ami M.O.U. ! :smirk:


#251

Tu peux mettre ce badge à Gingo ! Il mérite bien ça avec sa fracture à l’Unicon 17 (j’étais pas là mais j’ai vu son plâtre ! ^^)

Pour ma part, 3 entorses de chevilles l’hiver 2016-2017 m’ont un peu refroidit et en remontant dans le temps je m’étais fait mal à une côte (tombé à plat ventre sur le bitume à 25km/h après que mon lacet se soit pris dans l’axe de la pédale de feu mon 29S).


#252

Oh, les lacets dans les axes de pédales ! Ça m’est arrivé à plusieurs reprises, j’ai déchiré un ou deux pantalons à cause de ça :frowning:
Mais depuis un an, je roule quasiment uniquement avec des chaussures à scratch. Comme ça, pas de problèmes de lacets :wink:


#253

@bouin-bouin t’avais pas dit quelque part que Kris Holm s’était aussi niqué la jambe comme ça ? :thinking:

C’est une bonne idée. Perso je glisse mes lacets à l’intérieur de ma chaussure mais c’est pas toujours confortable…


#254

Ce n’est pas confortable, et il arrive que les lacets sortent des chaussures… Alors que ce problème n’existe pas avec du velcro :smiley:
Si j’ai arrêté les lacets, ce n’était à la base pas pour des raisons de sécurité. C’était simplement parce que les chaussures de pédales automatiques sont en général à scratch. Mais j’ai remarqué cet effet bénéfique, et j’en suis finalement bien content ! Je ne veux pas imaginer ce que donnerait un lacet qui se coincerait dans l’axe tout en étant accroché aux pédales… Je pense qu’on gagnerait directement le dernier badge !


#255

Tu connais beaucoup de chaussures à scratch bien pour faire du 36S ? ^^
J’ai testé les shimano AM7, mais la semelle vibram n’est pas à mon goût (trop rigide et mauvaise tenue dans le temps avec les picots métalliques), j’ai remis mes vieilles five ten impact VXi (qui prennent l’eau mais le temps est sec)… et pour rouler avec les cales j’ai les mêmes en version SPD (qui elles ont un rabat avec un scratch).


#256

Étant donné que je n’ai jamais fait de 36S… Je ne peux pas te conseiller :smiley:
Cependant, pour la partie cales, j’utilise des Shimano ME7. Elles sont un peu chères (:sob:) , mais sont très confortables. Que ce soit pour marcher ou pour pédaler, je trouve qu’elles conviennent très bien. J’ai juste peur pour leur solidité, étant donné qu’elles commencent déjà à s’abimer après à peine un mois et demi d’utilisation :thinking:


#257

ah … t’aurai pas , par hasard, un problème de cheville très difficile à détecter ?
j’ai ça et il a fallu un radiologue expert pour s’en rendre compte: pour les spécialistes ça s’appelle ‘synchondrose talo-chalcanéenne’ (c’est héréditaire … et on a trouvé une condition équivalente -‘synostose’ - sur des squelettes d’hommes préhistoriques). Je connais maintenant un test pour détecter cette condition … qui fait qu’on peut de faire des entorses à répétition. Chaussures montantes obligatoires pour le mono!


#258

C’est le nouveau terme à la mode pour désigner la maladresse ? :smirk:


#259

Oui Kris HOLM s’est fait les ligaments croisés d’un genoux à cause des lacets, depuis il préconisait des 5/10 avec languette à scratch pour coincer les lacets !


#260

Je ne pense pas avoir ce problème. J’ai déjà une hyperlaxité constitutionnelle pour expliquer que mes ligaments ne retiennent pas bien mes articulations… d’ailleurs je ne peux plus du tout compter sur eux pour ma cheville droite, entre les 3 entorses sus-citées et le double que j’ai eu avant (une il y a 7 ans et les autres quand j’étais ado et que je faisais du tennis), mes ligaments sont aussi efficace que l’élastique d’un vieux caleçon !

Je me suis d’ailleurs mis à la course à pied pour renforcer musculairement ma cheville, car mon pied me faisait mal (la douleur revient si je n’ai pas d’activité en charge pendant 2 semaines environ).

Mes 3 dernières entorses dans l’ordre :

  • du tout terrain facile avec le club que j’ai voulu faire en 32" à roue libre pour mettre un peu de piment
  • des sauts en 26S sur un vieux terrain de dirt à côté de chez moi
  • la descente de l’Aubisque en tout-terrain (sentier et freeride, 1100m de dénivelé négatif dont la moitié sous la neige, c’était la plus grosse des 3 entorses, j’ai du crier un grand coup et souffler avant de repartir… et de faire du ski l’aprèm !)