Premiers pas sur le forum

On va essayer de venir en famille dans trois semaines (occupés ailleurs d’ici là, puis il y aura la rentrée). Je croise les doigts.

je me blinde tellement que les autres m’ont surnommé « robocop » :smirk:!
toujours un casque, pour les genouillères je varie: genouillère simple avec grande roue, guêtres et genouillères en muni (retour de manivelle aïe!), coudière aussi, gants et protège poignets (2 fractures du poignet m’ont rendu assez parano de ce coté là!) j’ai abandonné les protecs de mon tendon d’achille (que je me suis gentiment sectionné avec une poignée de selle). Chaussures montantes (là c’est parce que j’ai un truc bizarre aux chevilles) … bref je peux aller faire du hockey sur glace avec tout mon attirail :blush:

Et ça pèse combien tout ça ?

trois fois rien … il ne faut pas exagérer. Le plus lourd c’est les five/ten high (ça je ne peux pas m’en passer!)
la grosse difficulté est de trouver des protège poignets corrects (les miens sont des protecs de hockey en patins et c’est introuvable: les protecs de roller sont 9 fois sur 10 des dangers publics :frowning: )

Bon, aujourd’hui, j’ai fait mes premiers tours de roue avec mon nouveau monocycle, un 26" reçu comme cadeau d’anniversaire (j’avais pas mal participé au choix du cadeau en question). Première étape ce matin: changer les manivelles qui étaient livrées avec, que je jugeais un peu longues (152mm), pour des 114mm. Surprise, la manip’ est super facile… pour la première manivelle. La deuxième me pose plus de problème, au point que je me retrouve obligé d’aller acheter une autre clé pour pouvoir dévisser l’écrou qui maintient la manivelle en place. Mais après une grosse heure de han! et de gnnnn, la machine est prête à prendre la route.
Et pendant que le rejeton numéro 1 va poursuivre son entraînement (il enchaîne désormais quatre ou cinq tours de roue en partant d’un appui sur une barrière), je tente de monter sur la bête. Première impression: c’est lourd, la roue a une inertie incroyable, et je galère un peu (vu que je fais généralement mon free mount avec la pédale en bas suivi d’un quart de tour en arrière avant de repartir en avant). Mais une fois dessus, les sensations sont là, et l’adaptation est très rapide. J’ai fait quelques tours de trottoir, galéré encore un peu à la montée (mais je commence à sentir le truc de mettre plus de poids dans le mono), et suis finalement ravi de cette nouvelle acquisition.
Ah oui, sinon, c’est sensiblement plus haut. :slight_smile:

3 J'aimes

Bonne chance pour la suite! :smile:
j’ai fait la même démarche, passer d’un 24" à un 26", pour envisager de plus longues distances. Par contre passer directement aux pédales 114 cm, c’est courageux, j’ai actuellement le même montage, le mono est nerveux et assez maniable sauf… dans les montées, je le trouve assez rétif, mais on finit par s’y faire. :slightly_smiling_face:
Comment se passent les virages et demi-tours?
Quel type de pneu est utilisé?
j’avais eu des difficultés à cause de ça, à l’origine il y avait un duro 26X3, destiné aux chemins plutôt cahotiques mais cela me posait des soucis, je suis retourné au 24" pour le tout terrain, avec un mono adapté, et ai posé un pneu route sur le 26", ça change bien la vie, tout dépend bien entendu des chemins auxquels on le destine.
La hauteur posera problème quelques temps au début, le temps de retrouver son centre d’inertie et on y pensera plus :grinning:

En fait, je suis passé d’un 20" à ce 26", d’où une marche un peu rude à passer. Le pneu est un 26x2.125, mais étant parisien je fais principalement du trottoir et de la route. La hauteur ne me gène pas trop, je tourne correctement, même si la taille de la roue fait que c’est un peu différent des mes habitudes. Je n’ai pas encore essayé dans les montées – je pensais pouvoir faire un tour demain avec, histoire de voir, mais la météo (et les obligations familiales) risquent de ne pas y être propices.

1 J'aime

Une semaine plus tard, première véritable sortie avec mon nouveau 26", sous un désagréable petit crachin. Pour ce qui est du freemount, il y a encore du boulot – mais après un bon quart d’heure à ne faire que ça, j’ai réussi à démarrer trois fois, et à ne pas me faire mal en montant. J’ai encore du mal à bien gérer ma poussée tout en évitant de mettre du poids sur mon autre pied, mais je sens que je ne suis pas loin. Ce qui ne veut pas dire que ça va être réglé rapidement, bien sûr.
Sinon, une fois dessus… j’ai fait sans problème un petit tour d’un peu moins de deux kilomètres, d’une traite, en appréciant à la fois la vitesse et le confort de ma nouvelle monture. J’ai même négocié sans problème la petite pente à la fin du parcours, alors que je m’inquiétais de savoir comment ce serait avec une roue plus grande (sachant que j’ai la même longueur de manivelle que sur mon 20").
Bref, hâte de remettre ça demain, si le temps (et la famille) le permet.

3 J'aimes

Alors que le fiston roule joyeusement (sur 20-30m, autant dire que c’est bon pour lui), une heure de frustration aujourd’hui à essayer ce p#&@!n de freemount, ce qui m’a laissé sur les rotules. J’y suis arrivé une demi-douzaine de fois, je dirais, la plupart des tentatives se terminant avec les pédales presque horizontales et le corps à la verticale de la roue, mais avec un rien qui manque pour enclencher ensuite la marche avant. Grmbl.

Détends-toi du pied arrière.
Penche-toi légèrement en avant pour déclencher le mouvement…
Ça devrait venir.

Tu peux aussi t’entraîner en très légère descente, ça aide au début.

1 J'aime

J’ajouterais à Sam : regarde les pédales uniquement au tout début : juste pour être sûr que le second pied se pose où il faut. Et tout de suite après ça, lève les yeux pour regarder au loin.
Et tu peux aussi varier les freemounts, ça permet de garder l’opération apprentissage (un peu) moins frustrante. Perso, j’ai appris en parallèle le roll-back et le statique. Le roll-back est rentré en premier.

2 J'aimes

En fait, j’ai déjà le rollback, c’est le statique qui me donne des problèmes. Et comme je suis en train de passer à un 26", le statique me semble plus adapté.
(et puis le statique a un côté plus maîtrisé qui ne me déplaît pas)

3 J'aimes

Ah pardon je ne savais pas. Tu as raison, c’est toujours mieux de maitriser plusieurs montées dans tous les cas.

Petit suivi de mes progrès (et absence de): je suis allé retenter un peu de free mount hier, profitant d’une journée RTT. Je coince toujours sur le même point, et surtout, j’ai senti le contrecoup des efforts de la veille (où j’avais plus ou moins bourriné à faire la même chose pendant une heure et demie). Bref, j’ai levé le pied et choisi d’aller rouler un peu. Ce sera pour une prochaine fois.

Tu as des RTT le mercredi des fois ?

Tout dépend quand je choisis de les prendre… et d’un certain nombre de contraintes. La prochaine est un vendredi, pour pouvoir déposer les enfants chez leurs grand-parents. Pourquoi cette question?

C’était une proposition last minute car je bosse pas ce jour et qu’on est voisin. :slightly_smiling_face:

Je le note, et la prochaine fois que ça arrive, je te fais signe. Là, en ce moment, entre la météo et quelques urgences boulot, les RTT ont un but bassement utilitaire.

Nouvelle session aujourd’hui, avec quelques progrès. Je dirais que j’y arrive désormais une fois sur trois. Le conseil lu ailleurs sur le forum de « remonter les bijoux de famille » avant de s’appuyer sur la selle a été quasi miraculeux. Merci mille fois à celui qui a partagé ce truc. J’espère pouvoir me débloquer une ou deux heures durant le week-end pour rouler et m’entraîner un peu plus au free mount, avec comme objectif de pouvoir prendre le 26" pour aller au boulot lundi. On verra bien…

2 J'aimes

Bon, pas de monocycle pour aller au boulot. La météo n’était pas engageante, et je suis en plein plateau de progression pour le static freemount. Je sens que ça vient, je commence à avoir les sensations qui vont bien (comme réussir à pousser sur le pied arrière pour compléter la montée et engager la marche avant), mais ça ne passe que quand je suis chaud. Et comme je n’ai pas envie de mettre 45 minutes pour arriver au boulot, dont 30 passées à essayer de monter sur ma machine, ce sera pour (un peu) plus tard.

3 J'aimes