Ou sont les femmes ?


#21

Ouai j’ai la video dans la flotte en plus :smiling_imp:

C’est dingue comment tu rabaisses les filles manu :exclamation:
Mais de toute facon je peux pas me le permettre vu mon niveau :stuck_out_tongue:


#22

Vaste débat, en ce qui me concerne je pense que c’est pour les deux, les filles sont biologiquement différentes des garçons, c’est dur à admettre mais c’est une évidence. Enfin je suis un peu hors sujet…

Peut être qu’une combinaison de mono et d’ateliers jonglage attirerait davantage de filles plutôt que le mono pur. Mais je ne fais que spéculer.


#23

Je connais quelques filles qu’y se sont pas mal motivées pour s’y mettre plus sérieusement. Mais leur progression reste plus lente, et leur capacité d’acharnement est moins importante (valable en trial comme en freestyle il me semble).
Ce qui les a motivées : pour certaines, d’avoir un pti copain qui fait beaucoup de mono et de l’avoir rencontré sur une convention de mono. Pour d’autres (mais aussi pour celles-la), d’avoir eu un nouveau mono tout beau tout neuf leur ouvrant de nouveaux horizons.
On pratique ce qu’on peut avec le mono qu’on a. Dès qu’elles ont un plus gros pneu, les filles s’eclatent à sauter avec. Et quand on s’éclate, on s’entraine et on progresse.
La différence est que généralement, les garcons sont plus casse cou et ont moins peur de se faire mal. Culture ou physiologie?


#24

Sniff, et les exams qui approchent et me cloîtrent chez moi…


#25

C’est certains que la musculature masculine est plus puissante (il y a qu’a voir la différence du chrono en athlétisme) donc ça peut etre utile pour le trial, le street, …

Mais les femmes ont surement lus miticuleuse en général et je dirai meme encore plus acharné pour ce qui est de la finition du geste.

Après, ça empeche pas de trouver des femmes plus fortes que des mecs hein :stuck_out_tongue:


#26

Le problème actuel est que les jeunes zapent facilement .Ils passent d’une chose à une autre quand il commence à y avoir de la difficulté et ou la percévérence entre en jeu .C’est pourquoi je salut la volonté d’une minorité de jeune qui percévèrent et s’accroche malgré la multitude d’activités qui leurs sont proposées . Pour faire du mono il faut vraiment adhérer à l’école de la patiente.Je pense meme qu’il faut etre un peu borné .Pour les filles et bien le mono c’est trés dure donc beaucoup abandonnent et en vtt c’est la meme chose.C’est dure aussi et beaucoup abandonnent .Alors les filles sont plus fragiles, mais celles qui percistent sont aussi souvent pas toujours plus propre en technique que les garçons.Ils suffit d’etre patiant pour former un groupe homogène ou tout le monde aura besoin des conseils de tout le monde .En tout les cas les filles faites vous connaitre ,les garçons ne sont pas avares de conseils pour progresser meme si vous etes niveau zéro.Tout le monde commence en bas de l’échelle.Sachant que pour ma part c’est au sous sol que je me trouve.Alors courage et soyez borner


#27

C’est marrant, ça fait vingt ans que j’entends cet argument à propos des enfants, il s’applique aussi à ma génération et je l’ai toujours trouvé infondé. Un enfant est certes moins capable de se concentrer aussi longtemps qu’un adulte mais il apprend beaucoup plus vite. On cherche toujours des arguments pour dire à quel point les enfants d’aujourd’hui sont moins bien que ceux d’avant, je pense qu’ils s’agit surtout d’un problème d’adulte qui idéalise son passé.

:question: :question: :question:
Ca me semble un peu tiré par les cheveux comme observation, les filles sont plus fragiles pourquoi ? Pour persevérer ou juste physiquement ? Si c’est physiquement je ne vois pas ce que ça a à voir avec l’abandon éventuel de l’apprentissage du mono, si c’est dans la persevérance, je ne vois pas vraiment non plus comment ça s’expliquerait de façon non-sexiste (contrairement au fait que les filles ne savent pas viser, qui est une vérité universelle que Manu peut nous démontrer sans problème). Ma femme est moins motivée que moi pour faire du mono simplement parceque ça l’interresse moins, , et quand elle en fait son niveau technique est inférieur au mien au même stade de progression, pourtant dans la vrai vie elle est plus persevérante et plus dynamique que moi. Rien à voir avec son taux de progestérone.

Bon ça ne fait pas trop avancer le sujet mais ça avait besoin de sortir…


#28

Je suis pas une fille, mais bon, mon expérience me pousse à penser un peu comme toi : il faut être borné, ou plutôt (je préfère ce terme) acharné.
C’est vrai que je pense que c’est un trait de caractère qui doit être commun à pas mal de monocyclistes.
Sinon, pour ma part, si j’ai continué à m’acharner si longtemps sur le mono, c’est parce que meme si on progresse pas à 200 à l’heure, on voit régulièrement des progrès, surtout au début, et même si on ne tient pas encore trop dessus.
C’est après que ça peut devenir plus dur de se motiver, parce qu’à chaque nouvelle figure qu’on bosse, on a l’impression de tout reprendre à 0, qu’on ne connaît plus l’équilibre sur le mono. C’est la que ca devient le plus important de rencontrer de nouveaux monocyclistes pour pas stagner a pas savoir quoi bosser, pour se booster un peu et pour avoir des conseils.

Pour repondre a Thieum, a propos des jeunes, c’est peut etre moins évident en dessous d’un certain age à cause de l’apprentissage de l’équilibre. Quelqu’un sait-il si les connexions neuronales sont toutes opérationnelles, et a partir de quel age?


#29

+1 Thieum :stuck_out_tongue:

@Ben81 : il me semble que toutes les connexions entre neurones sont opérationnelles vers 5-6ans je crois. Comme pour la finission de l’ossature.


#30

Petit point physio :
les neurones se multiplient jusqu’à l’age de 18-20 ans environ.
Si les neurones diminuent ensuite, le nombre de connexion entre neurones (synapses) ne fait qu’augmenter à chaque fois que l’on apprends quelque chose. Chez les jeunes enfants le développement se fait à partir du tronc et progressivement vers les extrémités des membres.
Sinon, pour revenir sur le sujet, je pense qu’il y a beaucoup de jeunes filles qui font du mono (dans mon secteur nantais j’en connais au moins 50 ou 60 en activité). Leur pratique est plutôt artistique en salle dans les asso. Elles commencent à s’équiper en mono (artistiques).
Pour développer la pratique féminine, je propose de développer la pratique artistique, mais aussi j’invite chaque monocycliste homme à apprendre à une femme, comme ça on sera rapidement à égalité au niveau du nombre. C’est un peu tristounet les rencontre de mono sans présence féminine conséquente, mais c’est certain que si on ne propose que des palettes à escalader, on risque de ne pas résoudre le problème.
Bon mono à toutes
Loïc


#31

Salut,

Voici ce que je peux dire en ce qui concerne Cycl’hop, où je pratique depuis quelques années.
En ce moment, je pense qu’on est au plus une dizaine d’adhérentes féminines, sur quelques dizaines d’adhérents au total : la benjamine de la CFM2005 (6 ou 7 ans) ; quelques juniors ados, dont 2 de bon niveau, et qui étaient super contentes de participer à la dernière CFM2005 (en athlé, cross, 10km, notamment) ; quelques mères de jeunes monocyclistes qui apprennent séance après séance à rouler, et dont j’admire l’obstination et la persévérance ; et moi, la seule senior féminine, mais qui ai appris indépendamment de Cycl’hop (balades et jeux pour l’aspect convivial, un peu de basket quand il faut bien faire des efforts, du hockey ; ni palettes ni pedal grab ni glide).
Il y a quelques années, quand je participais plus aux démos, autant de filles que de garçons étaient partants pour essayer. Après, comme ce qui a été dit plus haut, on a l’impression qu’il y a plus de garçons qui dépassent la période ingrate d’apprendre à rouler et de savoir faire les quelques trucs qui permettent de commencer à s’amuser en mono. Et le déséquilibre se creuse avec l’âge. Mais je ne pense pas que ce soit une différence d’intérêt au départ. Bien sûr, il y a des contextes propres à chaque assoc’ ou club (un groupe très soudé de pratiquants garçons très forts, ça peut motiver mais aussi complètement décourager, notamment des filles) mais ça ne suffit pas à expliquer le déséquilibre général de répartition dans les autres assoc’, les conventions, les CFM, ou j’imagine aussi, au niveau du nombre d’adhésions FFM.

A propos de ce qu’il faudrait faire/ne pas faire pour encourager une pratique féminine du monocycle:

  • à Cycl’hop, ce n’est vraisemblablement pas une pratique exclusive ou excessive du trial qui pourrait décourager plus les filles, puisqu’on n’en fait (pratiquement) pas ;
  • c’est évidemment une très bonne chose de développer encore plus la pratique artistique, mais je pense aussi que ce n’est pas forcément suffisant (ou qu’on part de très loin). De mémoire, en freestyle, à la CFM2004, il n’y a eu que des compétiteurs et à l’automne dernier, seulement deux filles junior en épreuve couple (alors qu’en trial, plusieurs filles ont participé). Et chez les Casse-Rayons de Genève, où l’entraînement est assuré par 2 champions de freestyle, il y a quelques pratiquantes junior, déjà beaucoup moins d’ados, et aucune adulte féminine il me semble.

Je suis partante pour un match de basket cool à Unicon ; et pourquoi pas de hockey ? Tant qu’on s’amuse, c’est pour ça que je fais du mono.

Marielle


#32

moi personnellement je pense que progresserai plus vite si quelqu’un été au mméme niveau que moi parce que toute seul c’est moins motivent


#33

alors moi c marion j ai commencé le mono a 7ans environ (maintenant j en ai 16) mais je roulais surtout. depuis 2 moi j ai commencé le trial et j arrive maintenant a passer le crank grab et l unispin 180 depuis quelques jours !! :smiley: j aime bien aussi faire du basket meme si parfois sa part en peu en rugby :laughing:
a par ma soeur je connais pas beaucoup d autre fille qui font vraiment du mono mais sa me derange pas d en faire avec des mecs!
Je suis d accord que pour progresser c est cool d avoir des gens qui peuvent te motiver, te montrer des nouvelles figures, te donner des conseil et faire ta culture mono :wink: ( merci lolo et lulu !! :smiley: )


#34

Je ne crois pas sa, je trouve que des que tu réussi quelque chose c’est mega motivant meme si il y a quelqu’un ou non, car dans mon trout a coter de la rochelle (mouillepied), la moyenne d’age dois étre 60 ans et il y a 10 maisons, je ne crois pas qu’il y est quelqu’un pour faire du mono ou pour m’encourager, au lieu de sa il dise “mais il est fout”,“on a un équilibriste chez nous”," tu devrais aller au cirque"… Sa c’est pas forcement encouragent. :laughing:


#35

Seule au milieu de mâles sur une zone de trial. Bof moyen. Ils aiment bien charrier. Ca sert bien comme discipline dans les déplacements urbains. J’en ai marre de bloquer devant des marches tout simplement parce que je suis persuadée que ça ne passera pas (forcément, faut que j’arrête de me dire ça).

Alors j’encourage les femmes à pratiquer le trial. Et puis c’est toujours sympa d’avoir un pote qui croit en toi et qui t’apprend plein de nouvelles figures.


#36

Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et en mono aussi puisque cela fait un mois seulement que j’ai découvert le mono. J’ai 30 ans.

Je fais du vtt en club et pour le vtt c’est exactement pareil, peu de filles, je ne sais pas pourquoi, question d’oser sans doute et peur du regard des autres.

Avec mon ami on a débuté en même temps et je peux vous dire qu’être fille ou pas, ca n’a rien à voir avec l’équilibre. Il a plus de mal que moi (c’est pas de la vantardise, il le reconnait). Donc fini les a priori !!!

PS: qqun ou qqune connait un club sympa sur Rennes ??


#37

:unamused: Ca je demande à voir :unamused:

:wink: Manu


#38

et au final sa se finit souvent a gros coup de massues dans la tete :smiley:
Very Happy

on pourrais faire un nouvel art martial un peut comme le sumo mais a mono …
a voir !

(c’est fou les progres que j’ai fais depuis que j’ai passé mon bac avec votre prof préférée … enfin moi sa m’impressionne )


#39

[b]
:imp: J’en ai marre de toi Manu, arrète de cassé sur les filles,
parce que tu c comme moi que je te met ta misère en basket !!! Non ??? :wink:

Maureen!!!

PS:Si tu te rappel pas de moi je t porté ton sac pendant une balade!!![/b]


#40

Un ptit match de basket ?
Je suis partant moi :stuck_out_tongue:

Pas encore sur mono c’est vrai :confused:
J’irai au CAES apres :slight_smile:

Mais j’ai pas mal d’experience :wink: