Monter des cols en 36" ?

Ça dépend de ce que tu vises exactement et de tes moyens financiers :grin:
D’un point de vue matériel, il y a selon moi 4 facteurs qui vont jouer :

1. La masse globale du mono
De ce côté-là, c’est assez simple à comprendre : plus un mono est lourd, plus il va être difficile à emmener vers le haut. Du coup, une 36" n’est généralement pas une taille adaptée pour monter un col (à moins de vouloir transpirer fortement :grin: ). Les jantes carbones qui commencent à apparaître sur le marché permettent toutefois d’avoir une 36" assez légère (~ 6 kg), ce qui les rend un peu plus compétitives lorsqu’il s’agit de grimper.

2. Le rapport longueur de manivelles / taille de la roue
Ici encore, je pense qu’il est assez simple de comprendre de quoi il retourne quand on s’est déjà amusé à changer de longueur de manivelles et/ou de taille de roue : plus le rapport longueur de manivelles / taille de roue est grand, plus on peut forcer sur les pédales, donc plus on peut grimper de fortes pentes.
À ce niveau, j’aime bien le rapport manivelles de 150 / 29" lorsqu’il s’agit de monter ou 137 / 29, selon la pente. En descente, par contre, c’est vite la galère car on mouline trop :grin:
Pour de la 36", je pense aussi que le 150 est bien, mais c’est surtout parce que je n’aime pas les manivelles plus longues. Il me semble notamment que @toutestbon, par exemple, conseillerait de prendre plus long pour une 36".

3. La rigidité du mono
Ici, il s’agit de retransmettre fidèlement dans la roue les efforts que l’on met pour grimper, afin de perdre le moins d’énergie possible. Ces efforts peuvent se perdre à plusieurs moments :

  • dans le pneu s’il n’est pas assez gonflé ;
  • dans la selle/le guidon lorsque l’on appuie dessus (très important en montée) si ceux-ci n’ont pas été rigidifiés (= plaque de renfort pour la selle et solution maison pour le guidon) ;
  • éventuellement dans la jante, mais ça se voit peu à mon avis (si on veut optimiser, on peut encore une fois prendre une jante carbone) ;
  • dans une moindre mesure, dans le cadre.

4. L’accroche du pneu
Un pneu bien roulant est plus agréable à emmener vers le haut. Donc exit les gros pneus de 3" à crampons ! Sur la 36", on a généralement des pneus King George ou NightRider qui roulent bien. Mais sur les autres tailles de roue, il faut faire attention au choix du pneu.


Donc, pour en revenir à la question :

  • avec de gros moyen financiers, je préconise une 36" avec jante carbone, des manivelles de 150 mm, un pneu King George Ultimate ou NightRider Lite ainsi qu’une chambre à air de 29" ;
  • avec des moyens plus restreints, un 29" avec pneu assez fin (~2"2) bien gonflé et des manivelles de 137 à 150 mm, selon les pentes visées.

Et un dernier point, parce que c’est selon moi le plus intéressant mais également le plus dangereux en termes d’optimisation, l’utilisation de pédales automatiques. Elles permettent de décupler la force transmise à la roue tout en se fatigant un peu moins. Mais je le répète, c’est dangereux et à utiliser avec grande précaution.

3 « J'aime »

Tu oublies le cadre custom (genre flansberium) pour avoir quelque chose de très rigide (comme le mono de @toutestbon ). Après un comme le mien est moins adapté car problème de poids (c’est un cadre acier). Bon après c’est encore un autre budget.

Ce n’est pas nécessaire à mon avis, mais ça fait longtemps que je n’ai plus essayé de pousser sur un cadre de 36 « stock ». En 29", je ne ressens par exemple pas de problème de rigidité du cadre, que ce soit avec mon cadre M4O ou mon cadre KH. Le problème se situe plutôt au niveau du couple guidon/selle, que je règle en fixant le guidon au tube de selle.

Oui, c’était au niveau du guidon que je parlais

1 « J'aime »

Wah vous êtes super réactif :hugs::stuck_out_tongue: effectivement c’est une question très intéressante.

Je découvre le 36" donc je ne saurais dire si c’est le mieux pour monter un col

@Maxence tes données me semble juste.

J’ai fait qu’un essai jusqu’à présent sur le col du lautaret. J’ai pas réussi mais j’ai mis ça sur le dos de ma condition physique. C’est sur que le kh36 fait au moins 1kg de plus que mon 29 nimbus mais sur le nimbus j’ai un pneu Duro Wildlife 29 x 2,4" qui me semble un peu large pour entreprendre de la route contrairement au King George.

J’étais jusque là parti du principe grande taille-grande vitesse, moins de tour de pédale donc moins d’effort pour monter (manivelle en 150) Mais ça c’était en théorie. En pratique le poids joue énormément.

Bref, j’essaierais en 29 pour voir si c’est plus simple mais je vais quand même persister en 36.

2 « J'aime »

C’était cette montée : Col du Lautaret depuis Briançon : 2057m ? 27km, ça commence à faire long ! Même si le dénivelé moyen n’est pas excessif, ça ne doit pas être le plus simple pour commencer !

La théorie me semble quelque peu bancale. C’est un peu comme sur de la route plate : ce n’est pas parce qu’on a de petites manivelles qu’on va aller vite. Si on est incapable de mettre assez de force pour faire tourner la roue, il ne sert à rien qu’elle soit grande.

Pour info, ce que je dis ne sont que des « généralités ». Peut-être qu’après avoir essayé avec ta 29", tu trouveras qu’il est plus simple de monter en 36" (parce que plus d’entraînement, plus de stabilité, une taille qui te convient tout simplement mieux, …). Pour ma part, la plupart de mes cols ces derniers temps, je les ai faits soit en 36" à vitesse et jante alu (éventuellement avec un porte-bagage), ou en 29"x3" à vitesse avec un énorme sac sur le dos. Donc c’est pas impossible, mais ça demande une bonne condition physique pour arriver au bout.

1 « J'aime »

L’avantage avec une grande roue, c’est qu’on peut utiliser des grandes manivelles. Dans les cols, on peut être plus facilement limité par la force que par la cadence de pédalage.

Après, ça ne suffit pas de changer les manivelles. Il faut être habitué à des grandes manivelles pour être efficace.

Moi j’adore la 36" pour les cols !

2 « J'aime »