Monocycle suspendu...!

Salut a tous !

En farfouillant sur la toile, je suis tombé là-dessus, et mes yeux se sont ouvert comme apres la 1iere tasse de café du matin…

Qu’en pensez vous ?

Désolé pour la qualité de la copie d’écran, mais l’originale était déjà mauvaise…
Capture

3 J'aime

Salut ! Tu as dû tomber sur une création de lobbybopster, un bricoleur assez connu sur le forum international.
Je n’ai jamais testé, mais je ne suis pas sûr que ça soit très performant. En mono, l’équilibre se prend généralement avec la selle (que ce soit en débutant quand on doit bien s’asseoir dessus ou quand on est expert, en la tenant à la main pendant que les pieds pédalent). Avec une selle suspendu, on perd cette possibilité de s’équilibrer. Donc, même si le principe paraît intéressant, je doute qu’il soit performant. Surtout avec le poids que ça rajoute au mono…!

2 J'aime

Oui effectivement je vois sur sa photo de profile un mono semblable a celui de droite sur ma capture…

Pas sure que l’équilibre soit une question de poids (masse), mais plus une question de répartition de la masse, pour garder l’équilibre, notre cerveau recalcule en permanence l’alignement de notre CDG, et celui du mono, alors oui, la selle rigide ou sa poignée peut être un facteur améliorant, mais a noter que lorsque tu attrape ta poignée de selle tu modifie ton « calcul » d’équilibre (ce qui est perturbant au début, après c’est un réflexe)… donc de la masse en plus, à mon avis c’est juste un paramètre à modifier…

Cela-dit avec ce genre d’engin, pas de « claquage de selle dans les fesses » à la réception d’un gros Jump !

Je pense qu’il y a un avenir pour le mono suspendu, sous cette forme ou une autre (cf VTT)

1 J'aime

Oui et non. Dans les faits, sur terrain cabossé on tient (normalement) toujours la selle. Donc on ne modifie pas ce calcul d’équilibre de manière brutale.
Concernant la masse en plus, selon moi ce n’est pas un simple paramètre à modifier. Plus le mono est léger, plus il est facile à manier. Ce qui est très important sur terrain accidenté puisque ça permet à la fois d’éviter les gros obstacles et de se rattraper rapidement si jamais le mono part dans une direction imprévue.

2 J'aime

Oui c’est juste, là où je roule j’ai toujours des zones « soft » qui entrecoupent les zones « hard », et donc je suis toujours en alternance, tenu ou libre, et donc au moment (seconde) où je doit attraper la poignée je dois m’alligner avec ce nouveau CDG, sinon c’est pas le virage que je prend mais l’arbre… :rofl: :sweat_smile:

Pour moi, « paramètre en plus » serait un sac a dos qui « flotte » lorsque tu bouge (je roule principalement dans les bois), alors que « paramètre modifié » (celui du mono) serait la différence entre un mono léger et un plus lourd (a géométrie égale)

2 J'aime

Bah, même en tenant constamment la selle on peut se prendre des arbres dans les virages… On en a d’ailleurs pris quelques uns hier :upside_down_face:

Dans ce cas, la suspension rajoute un paramètre en plus, tout en le modifiant : le mono est plus lourd et il « flotte » à cause de la suspension.

1 J'aime

Me souviens d’une année lointaine, pourtant casqué, j’ai failli faire une sieste non désirée dans un chemin bien connu pourtant : roulage a bonne vitesse sur chemin plutot plat, arbre (multi-tronc Ø80mm) couché-déraciné en travers mais possibilité de passer dessous (en se baissant un peu…) j’y vais comme d’hab’, sauf qu’entre mon dernier passage celui-ci a dû pivoté, je me baisse esquivant la 1iere branche (et pour moi la seul à évité de mémoire), et là je me redresse et prend de plein fouet une 2nd branche 1m plus loin … :rofl: :joy: :woozy_face: j’ai fini sur le dos à pas trop comprendre :crazy_face: :stuck_out_tongue_winking_eye:

2 J'aime