Jante à trous et pression max

Bonjour à tous,

Concernant la pression des pneus, on trouve souvent une valeur maximale écrite sur les pneus, et aussi des tables sur internet de valeurs dépendantes de la taille du pneu et de la largeur de jante…

Mais, y a-t-il une limitation liée au fond de jante quand ces dernières sont ajourées?

Je pose la question car j’ai mis 4 bar sur ma jante KH24, et maintenant :

4 bar c’est vraiment énorme, je n’ai jamais dépassé les 3,3 bar et en plus c’était sur mon 36 qui est bien plus tolérant avec sa grande roue et sa jante non percée

La jante KH en 24, mais c’est pareil pour les autres jantes KH à trous qui sont à la base prévues pour un usage Muni, comme tous les monos KH excepté le 36, du coup je n’ai jamais du dépasser les 2,3 bar sur une jante percée

Autre point, les trous créent des étirements de la chambre à air qui doit être renforcée et du coup bien plus lourde que le gain apporté par les trous dans la jante. C’est joli mais salissant …

2 « J'aime »

Le pneu est donné pour 5 bar max.
Son profil au niveau des flancs semble pouvoir les tenir.

C’est juste le fond de jante qui sort un peu trop à mon avis…

Tu dois pouvoir renforcer le fond de jante avec du scotch d’électricien ou du gaffer/gorilla tape, mais s’il est trop déformé ça va pas être facile.

Et alors ? Tu as besoin de gonfler autant ?
Sur mon mono d’athlé avec pneu 24x1.75” Impact Tioga Powerblock (comme les japonaises championnes du monde) je viens de retrouver dans mes notes que je roule avec 3,2 bar et mon fils à 3 bar

Je testais les 4 bar parce que voulais voir si ça roulait mieux…
Et effectivement, ça roule beaucoup mieux.

Le pneu étant donné pour 5 maxi, mais aussi 2,5 mini, et étant quand même assez lourd (>90kg), ça ne me choque pas de vouloir être à 4 bar.

Et on est loin des 10-11 bar des vélos de route (qui ont de toutes petites sections de pneu et petites largeurs de jante et pas de trou dans les jantes, je vous l’accorde)

Pour le pneu c’est pas choquant 4 bars, mais pour la jante ça l’est un peu plus.

Comme l’a dit @bouin-bouin les jantes à trous ont été conçues pour un usage tout-terrain, résistantes et larges (pour la stabilité latérale). Ce qui implique généralement une basse pression. Avec une forte pression, le fond de jante et la chambre à air se déforment et font des hernies avant de rompre.

De façon générale, les jantes de mono sont conçu pour résister à un usage tout terrain, car c’est le plus exigeant. La plupart des monocyclistes roule sur route et chemins avec des monos fait pour le tout terrain (en tout cas au delà de 24", souvent il n’y a que le pneu qui change). Ce qui peut paraitre anodin, mais quand la pratique se spécialise on trouve les limites du matériel (pression des pneus, maniabilité différente selon la largeur de la jante et du pneu…).

D’ailleurs, ça me fait penser aux pionniers du MUNI (ou MTT). Au départ, le monocycle tout terrain était un monocycle de cirque 20" avec un pneu à crampons…

4 « J'aime »

Ouaip, ça vaut le coup de (re)voir Revolution One de Dan Heaton. La premiere partie sur les pionniers du muni ça vaut son pesant de soudures et autres bricolages !

2 « J'aime »

le 1er pionnier c’est George Peck il y a 30 ans

Après les 4 bars:

Finalement, ça n’a pas bien bougé.
Vu que je remonte la roue en mode gros pneu basse pression, c’est plutôt bien, ça me rajoute du volume d’air !

2 « J'aime »