J'ai des griefs à l'encontre des légères côtes


#1

Salut !
J’ai jamais vraiment été à l’aise sur les côtes légères. Sur des grosses côtes y a pas de souci, je fais “demi-tour de pédale par demi-tour de pédale” et j’ai une excellente stabilité.
Mais dès que le sol est juste légèrement en côte, je trouve ça inconfortable. C’est pas assez plat pour se laisser aller sans effort avec le mouvement du mono, et pas assez pentu pour avoir la stabilité que j’ai dans une grosse côte.
Je dois beaucoup mieux contrôler mes efforts et ma régularité et je pense que c’est de loin le type d’inclinaison où j’ai le plus de chute (en avant).

C’est… Normal ? :thinking:


#2

Je trouve que c’est là que je rivalise le mieux avec les vélos ! :slight_smile:
Vu qu’on va moins vite dans les montées, il faut être un peu moins penché en avant. Il faut également éviter les à-coups, car, en montée, il est moins facile de récupérer un déséquilibre vers l’avant en accélérant que sur du plat. Et de manière générale, si tu tombes toujours en avant, c’est que tu es trop penché en avant.


#3

Mais grave, 29 pouces (quand je me déplaçais encore avec…) je doublais des vélos dans les côtes rennaises, assez kiffant :slight_smile:

J’ai plutôt l’impression de me pencher pas mal en avant justement…


#4

Je suis dans le même cas que toi. Je double souvent des vélos dans les côtes avec mon 36" (ça m’arrivait aussi en 27"5, mais c’était plus rare). Et je me penche également en avant afin de rester parallèle à l’attraction terrestre (un peu comme en descente, où on se penche en arrière pour rester parallèle à cette même attraction).
Cependant, si @Canapin, tu tombes en avant, c’est qu’effectivement tu es trop penché en avant. Moralité : il faut se pencher, mais pas trop. Juste assez pour compenser la pente, ça suffit :wink:


#5

Oui je sais bien comment ça fonctionne :smile:
Mais c’est spécifiquement sur ce type de pente que j’ai du mal à conserver mon équilibre avant arrière. Même si je tombe pas, c’est une inclinaison sur laquelle je ne suis pas à l’aise.


#6

+1. Tout pareil


#7

moi je me penche en avant et je me mets en danseuse décollé de la selle, je tiens la poignée de la selle d’une main et je m’équilibre de l’autre


#8

Ah ben y a ça aussi : je pense que je tomberais pas du tout (ça reste rare hein… :D) si je tenais la poignée pour être solidaire du mono. Je le fais pour les grosses montées évidemment, mais pas pour les faibles côtes…


#9

moi c’est sur toutes les cotes que je suis minable alors qu’en VTT je suis un excellent grimpeur