Incidence pression pneu sur le roulage / terrain

Changez vous de pression de pneu selon le terrain sur lequel vous roulez ?
(quelle pression / quel terrain )

1 J'aime

La réponse à la première question est simple : oui. Sur route, il convient de rouler avec un pneu gonflé à bloc. Ça évite que le pneu s’écrase sur le sol, oppose une résistance trop forte et empêche de tourner. Sur terrain accidenté, on peut dégonfler un peu pour mieux amortir les différents obstacles (racines, pierres, …). Attention cependant à ne pas trop dégonfler, sinon la jante risque de prendre des coups.
La pression à utiliser diffère selon les pneus et les goûts de chacun. Difficile, donc, de donner des valeurs. Pour ma part, je ne connais même pas la pression que je mets dans mes roues. Je pompe un peu, je touche pour voir si ça me convient, je monte sur le mono, j’essaie, et j’ajuste.

PS : l’intervalle de pression recommandé est en général indiquée sur le pneu. Tu peux jouer entre ces limites pour voir quelle pression te convient le mieux selon ta pratique.

3 J'aime

C’est marrant, je viens juste d’en parler avec quelqu’un avec qui je faisais de la moto trial, il y a longtemps. Avec de gros volumes, on descendait parfois à 0,5 bar sur mouillé.
Tout à l’heure, avant de partir pour jouer dans de petites pentes très grasses, j’ai vérifié ma pression. 0,8 bar. C’était un peu trop mou pour un 24"x 2,5" Duro. C’est un pneu très épais et il supporte.
J’ai gonflé à 1,5 bar. Parfait pour aller vers mon terrain de jeu sur des trottoirs.
Mais arrivé sur les pentes gadouilleuses, je ne contrôlais pas bien du tout. J’ai donc dégonflé par petite étape au feeling. Je suis à 1 bar.
Mais comme dit Maxence, ça dépend beaucoup du pneu, de son volume, de sa structure, du terrain et du poids total en charge…

3 J'aime

Tout à fait d’accord avec ce qui a été dit.
Mais comme j’aime bien les chiffres, je peux vous dire que pour la route en 36", je mets entre 2,5 et 3,5 bars. Pour le tout terrain en 29" avec un gros pneu de 3", je suis plus proche des 1,5 bars souvent un peu moins et rarement plus (maximum 2 bars, mais pas vraiment pour du tout terrain).

C’est pas une fourchette c’est un râteau 14 dents droites soudées avec manche PERRIN là. Tu peux développer stp pasque là vraiment…

1 J'aime

meuhhh non c’est une 'tite fourchette ! Je ne donne pas une valeur précise car :
1/ la pression doit être adaptée au poids du monocycliste (équipement compris) => plus c’est lourd, plus il faut gonfler
2/ la pression n’est pas constante, de l’air s’échappe en permanence
3/ en fonctionne de la météo et de l’humeur du moment, je ne vais pas viser la même valeur

L’autre jour, la pression était descendue sous les 2 bars sur mon 36" avec la jante carbone, il n’était pas incontrôlable, il était moins réactif et moins maniable. Souvent je vise 3 bars tout pile quand je le gonfle. J’ai déjà essayé plus (jamais au delà de 3,5 bars) mais au bout d’un moment le pneu saute sur la moindre irrégularité et j’ai l’impression que ça fait perdre plus d’énergie et de vitesse qu’autre chose. Tout habillé je fais dans les 70kg (et un peu plus avec un sac sur le dos), quelqu’un plus lourd, pourra mettre un peu plus de pression, et quelqu’un de plus léger un peu moins.

1 J'aime

Et selon la largeur de la jante cela change aussi pour le comfort, la manœuvrabilité et la sensibilité au dévers
Quand je suis passé sur mon 29“ de la jante 38mm à la 47mm j’ai dû passer de 2 à 2,5 bar en réutilisant exactement le même pneu
CQFD

2 J'aime