Débutant tout frais motivé


#21

La classe Thierry ! Pour Noel, tu devrais demander… un Muni !


#22

Pas vraiment la classe. C’est très hésitant, mais je prends l’encouragement, merci Pierrox.

Je crois que je suis fichu, je rêve déjà d’un Chris Holm 24 pouces avec frein à disque… Encore prématuré mais il reste 2 mois jusqu’à Noël…(on peut rêver)


#23

Info : Pierrox a des bouts de KH24 à vendre, d’où peut-être son encouragement ? Par ailleurs, il y a un KH24 à vendre dans les petites annonces du forum, je le connais bien car c’est mon ancien que j’avais revendu il y a 4 ou 5 ans (mais il a un frein à patin)


#24

Merci Boin-Boin pour l’info.
Noel est encore loin-loin…


#25

Y en a un aussi sur leboncoin, plus récent mais sans frein


#26

Toujours du mal à monter sur le monocycle sans “amis”, arbre, poteau ou épaule compatissante…
Le premier pied toujours trop lourd, et donc l’engin part en arrière.
Seule méthode qui marche pour l’instant; caler un bout de bois ou cailloux derrière la roue, mais je crains de prendre une mauvaise habitude. Démarrage en sautillant ensuite.


#27

ou alors tu changes de méthode de départ
essaye de marcher en poussant le mono et de sauter dessus, ainsi tu ne mettras pas de pression sur la manivelle arrière


#28

Il faut que tu te focalises sur le fait de ne pas mettre de poids sur le premier pied, donc de NE PAS t’en servir comme marche pied pour atteindre l’autre pédale.
En gros la roue ne doit pratiquement pas bouger, et les manivelles doivent rester horizontales (a peu près) jusqu’a ce que tu atteignes la seconde pédale.
Il faut non seulement faire comme si tu avais quelque chose de très fragile entre le premier pied et la pédale, comme une oeuf ou une assiette en plastique, mais aussi prendre appui sur la selle qui va faire pivot via la fourche, l’axe et la roue.
L’alternative a l’oeuf imaginaire c’est d’utilise la première jambe, qui est pliée a environ 90° au niveau du genou lorsque ton premier pied est placé sur la pédale mais que tu n’as pas encore sauté. A ce moment la, juste avant de sauter, et aussi pendant le saut, tu essayes de faire en sorte que cet angle reste a 90°, comme si ta jambe était devenu une sculpture, non articulée, ou plus simplement comme si elle se retrouvait subitement plâtrée.
Si cette jambe reste aussi inflexible qu’une jambe plâtrée, elle ne pourra pas se servir de la première pédale comme d’un marche pied, et la roue restera immobile pendant le saut.

Enfin tu n’es pas obligé de démarrer aussi tot que ton second pied a atteint la seconde pédale, tu peux simplement projeter de faire deux ou trois hops une fois sur le mono avant de démarrer. En ne cherchant pas a démarrer en une seule fois tu n’as pas besoin d’autant d’élan, juste ce qu’il faut pour arriver en position verticale au dessus du mono quand ton second pied est sur la pédale. Ca rend le “zero poids sur la première pédale” encore plus facile.

En plus en faisais quelques hops avant de vraiment démarrer ça te donne l’oportunité de placer ton second pied exactement comme tu le veux, avec un peu d’entrainnement. Et ça travaille l’equilibre statique.

L’alternative de bouin-bouin marche aussi, notamment pour le 36" avec manivelles courtes, mais il est très difficile de placer ses pieds précisément ou on voudrait qu’ils soient sur les pédales, y compris la premier pied, ce qui implique de les déplacer pendant le pédalage, procédure beaucoup plus risquée que de les placer pendant les hops avant le démarrage, en static, comme j’ai pris l’habitude de le faire. surtout si les pédales et les chaussures accrochent bien.


#29

Bonsoir et merci Boin-boin et Uni dreamer pour ces conseils avisés.
L’idée de la jambe plâtrée me plait bien. Je vais me faire des images mentales plus solides…
Je pense aussi que je ne m’appuie pas assez sur la selle.
MOU me conseille de monter des pédales plus accrocheuses. Il est vrai que mes pieds glissent un peu au démarrage, quand je me lance.
Bon il faut que j’y arrive avant Noël…


#30

Une super vidéo qui explique très bien le “static mount” que UniD décrit :

https://www.youtube.com/watch?v=yqWtEBgG300


#31

Excellente!
Merci Pierrox
Que ça a l’air simple …


#32

Progrès léger en tout terrain. Je tente des petites descentes, petits reliefs, petites marches genre bordure de pelouse…
Comme j’ai l’impression de mouliner comme un malade sur les chemins droits, j’ai acquis un vieux 24 pouces et je vais l’habiller d’un pneu tt et d’une meilleure selle. On verra.
Toujours difficile de démarrer sans appuis. Le déclic ne s’est pas encore fait mais je sens que je me retrouve plus facilement sur le point d’équilibre mais dès que j’avance je tombe d’un coté. Pas bien assis, pied pas bien mis…
J’essaie de ne pas trop pousser sur la première pédale. La vidéo (de Pierrox) montre aussi que la main s’appuie sur la selle.
A suivre…


#33

trop bas ?
regarde si ta selle n’est pas réglée trop basse, cela perturbe pour mettre du poids sur la selle et prendre l’équilibre au démarrage
règle jambe presque tendue comme sur un vélo, voire un poil plus bas mais pas plus


#34

Comme Bouin-BOUIN, la hauteur joue. Et aussi (et surtout) le regard. Surtout les premiers temps. Il est normal de regarder où ton pied va atterrir pour éviter de rater la pédale, mais de l’instant où le pied est en bonne place, ton regard doit se relever vers là où tu veux rouler. Pas 2m devant toi, plutôt 30m ou genre.


#35

Comme les précédents, la hauteur de selle et le regard au loin.
Ne pas être timide, si tu rates ta montée en chutant par devant tu dois retomber sur tes pieds donc c’est sans risque.
Moi le déclic du démarrage sans appui s’est produit quand j’ai compris que j’avais le dos trop plié avec les fesses trop en arrière après être monté.


#36

Sur le regard, je pondère un peu, j’ai eu beaucoup de mal en me forçant à regarder tout de suite au loin, tandis que j’y arrivais bien mieux en deux temps, en regardant d’abord à ~5-10 m, puis, une fois l’équilibre pris (1/2 tour - 1 tour max), en regardant au loin. J’étais surpris de constater ça, l’explication que j’ai trouvée étant que ça force à rester bien en avant au démarrage. Dans une assez large mesure, ça reste vrai aujourd’hui.


#37

Pareil, cela ne m’a jamais perturbé de regarder prés au délmarrage


#38

Merci à vous pour vos conseils, c’est sympa. Je vais m’empresser de les mettre en pratique. On verra ce qui marche pour moi. C’est vrai que cette pédale à atteindre me capte le regard. Je passe régulièrement en avant mais sans inquiétude ni gamelle.
Le mono 24" est customisé. L’axe tournait / flaques des rayons. J’ai mis quelques coup de soudure à l’arc et ça ne bouge plus. Du coup, j’ai monté l’ensemble en bidouillant un peu au niveau des roulements pour ne pas que le gros pneu “big foot de 2,6” ne touche le cadre. La selle KH est bien plus confortable.
Premiers tours de roue. Ça roule plus vite ! Après un peu de mise au point, je commence à mieux le contrôler. Les manivelles d’origine me semblent un peu longues. (160mm). Je regrette de ne pas en avoir commandées avec le reste…
Je vais tester au parc de Sceaux pour voir.


#39

En attendant de partager des progrès flagrants, voila mes vœux pour 2018.
Comme le gif ne passe pas (trop lourd) voila un lien où ça passe: thierrydesailly.blogspot.fr/201 … -2018.html


#40

je vois avec plaisir que ton (jeune) monocycliste chante “bear necessity” (ma chanson de référence sur le forum international)
bonne année à toi et à tes dessins … à quand sur une roue?