Conseils initiations

J’ai appris récemment à plusieurs personnes à rouler, dont deux fois en soirée, à des personnes légèrement alcoolisées (une bière ou deux pas plus rassurez vous), et j’ai eu l’impression qu’ils apprenaient particulièrement vite (comme si l’alcool faisait perdre l’appréhension de se lancer). Une des personnes démarrait sans support après deux heures seulement, et l’autre arrivait à rouler seule sur quelques mètres une fois lancée avec support.

Était ce simplement des personnes prédisposées, avez vous déjà constaté la même chose, est ce que cela pourrait vouloir dire que prendre un verre avant d’aller s’entraîner est une bonne idée ? (Pour les débutants évidemment, pas avant d’aller bosser des unispin, Seat drag et autres stand up évidemment).

2 J'aime

Prendre un verre ou deux pour se donner du courage éventuellement, mais pas plus.
J’avais amener mon mono à une beuverie une fois et je l’ai vite rangé dans la voiture.
J’arrivais à peine à monter dessus sans chuter rapidement, alors quand d’autres personnes on voulut essayer, je me suis dit que le mieux c’était d’éviter les urgences. :grin:
Ensuite je pense aussi que certains sont à l’aise plus vite dès qu’il s’agit d’équilibre et que nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. :wink:

2 J'aime

Oui, bien sûr je parlais d’un verre ou deux, pas plus. Mais je me demandais si c’était l’alcool qui avait aidé ou si les concernés étaient simplement prédisposés.

Ils ont peut être des prédispositions pour boire de l’alcool… en même temps à Saint-Brieuc rien d’étonnant :stuck_out_tongue_winking_eye:

L’alcool peut lever les appréhensions que certains (beaucoup ?) débutants ont… il veut mieux y croire et être un poil euphorique que d’avoir peur. Pour ma part, même à petites doses, je m’en méfie…

Je posais la question plus par curiosité, et car c’est quelque chose que j’ai pu constaté, évidemment je ne ferai pas boire quelqu’un dans le but de lui apprendre le mono