combien de monocyclistes en france

pour le même nombre dans ma ville on est 2 à rouler régulièrement, et 3 connaissances qui savent rouler et que l’on voit jamais …
:unamused: il y aurai pas un un truc qui vat pas là? :bulb:

te plain pas trop sur mon departement on est 2 a rouler :cry:

haha , il y a un paquet de petit jeune en mono qui rident avec nous , on les forme tot , sa doit etre pour ca .

:laughing: quand t’es sympa avec les jeunes et quand les habitants de ta ville sont pas trop snobes, sa prend vite

c’est bon je sais où est le problème puis moi perso j’ai pas de patience …surtout avec les jeunes

Retour à ce sujet, est ce que les statistiques ont avancées ?
Et à défaut, combien sommes nous à la CNM?

2 « J'aime »

Voici l’évolution du nombre de licenciés à l’UNSLL :
73 adhésions prises en 2009/2010
322 adhésions prises en 2010/2011
426 adhésions prises en 2011/2012
472 adhésions prises en 2012/2013
505 adhésions prises en 2013/2014
630 adhésions prises en 2014/2015
668 adhésions prises en 2015/2016
624 adhésions prises en 2016/2017
661 adhésions prises en 2017/2018
770 adhésions prises en 2018/2019
560 adhésions prises en 2019/2020

Il y a plein de raisons de se licencier, la plus importante pour moi est de soutenir le développement du monocycle en France.

4 « J'aime »

C’est pas clair Mr Le Président. Tu pourrais nous faire un beau graphique aussi ? :angel:

Oui il y avait une ligne de trop.
Je suis président du club de Rennes, pas de la CNM hein.

1 « J'aime »

Tu veux dire que je ne peux pas t’appeler Mr Le Président Mr Le Président ? J’appelle aussi Gingo Mr Le Président.

C’est juste pour pas qu’il y ait confusion induite par le contexte :slightly_smiling_face:

Pour connaître le nombre de monocylistes en france on peut aussi repartir de zéro pour avoir des données fiables.

Je commence : y a déjà moi, donc ça fait au moins un 1.

:smirk:

3 « J'aime »

Est-ce si grave d’avoir quelques mois d’avance par rapport à ton intronisation ? :smirk:

Toi d’abord !

Nan, mais is le poste t’intéresse, on doit pouvoir faire qqch… :smiley:

1 « J'aime »

On voit que le nombre de licenciés augmente presque tous les ans, puis une belle chute sur l’année écoulée.
Il s’est passé quelque chose de particulier pour qu’il y ait cette différence de plus de 200 adhésions ?

Pas grand chose, une simple pandémie ayant entraîné l’annulation de 95% des événements de l’année écoulée :wink:

Ça veut donc dire qu’une partie des gens prennent leur licence en cours de saison du coup.
Je pensais que les renouvellements se faisaient principalement en début d’année sportive. (Donc septembre octobre ou on ne parlait pas encore de pandémie)

En fait, certains ne voient l’intérêt de prendre une licence que pour la participation à des événements monocyclistes. On doit donc avoir une grosse vague d’inscriptions avant la CFM, mais également de petites vaguelettes avant chaque événement « important ». (Pour ma part, j’ai pris ma première licence en mai 2017 pour participer au Muni du Millénaire.)

Actuellement ça donne ça :
Voici l’évolution du nombre de licenciés à l’UNSLL :
73 adhésions prises en 2009/2010
322 adhésions prises en 2010/2011
426 adhésions prises en 2011/2012
472 adhésions prises en 2012/2013
505 adhésions prises en 2013/2014
630 adhésions prises en 2014/2015
668 adhésions prises en 2015/2016
624 adhésions prises en 2016/2017
661 adhésions prises en 2017/2018
770 adhésions prises en 2018/2019
622 adhésions prises en 2019/2020

Nous avons aussi des adhésions avant chaque tournoi de monobasket (il y en a eu moins cette année), de Dijon sur la Roue, du marathon de Rennes, de Y a du jeu dans ta roue, lors d’un stage (freestyle, trial), autant d’événements qui n’ont pas eu lieu cette année.
L’idéal serait que tout monocycliste se licencie (pour adhérer à la cause monocycliste, soutenir le développement) indépendamment des compétitions ou conventions mais on en est loin.

3 « J'aime »

Sur leboncoin, on trouve environ 695 000 « vélo OR vtt », contre 925 « monocycle OR unicycle » (dont quelques e-wheels), soit 0.13 % de mono par rapport aux vélos.

Si on suppose que 50 M de français ont un vélo, ça ferait 65 000 monocycles ou roues dans le pays.