vitesse de croisière: quelle cadence de pédalage?


#55

L’instabilité ça se dompte (c’est un peu le principe générale du monocycle) ! Et c’est en la domptant qu’on gagne en maniabilité !

Et, par exemple, pour gagner de la stabilité en tout-terrain, je trouve qu’il est plus judicieux d’utiliser un pneu plus/fat que de passer en 36. L’avantage que j’y vois c’est qu’on peut jouer sur la pression du pneu pour régler le curseur stabilité/maniabilité en fonction du niveau/terrain. Et ici en Bretagne, les arbres ont des branches basses, je ne sais pas comment c’est ailleurs. :wink:

En tout cas tant mieux que le 36S te plaise ! Après je pense toujours que c’est un mono de compet sur route et qu’un 29S avec un peu d’entrainement est suffisamment stable et surtout nettement plus maniable.

Au sujet de la fréquence, 120tr/min ça me parait être proche de l’idéal.


#56

J’ai surtout un gros problème avec le 29s, en tout cas la ou je roule (ville, chemins, parcs, trottoirs, routes, pentes, piétons, voitures etc…) c’est qu’il ne m’apporte pas le plaisir que m’apporte le 36x150.
Avant de démonter le 29s j’avais remplacé les 137 par les 150 et j’avais fait une dernière sortie avec : quelle horreur, en 1:1 j’avais l’impression de faire du surplace, et en enclenché j’avais l’impression d’aller aussi vite que mon 36 fixe mais avec la stabilité et le plaisir en moins. Franchement cette dernière sortie en 29s m’a laissé une impression d’être sur un jouet.
D’ailleurs, vu la variété que je rencontre dans mes parcours, même avec les 137 je ne gagnais rien en terme de vitesse moyenne par rapport au 36 fixe.

Le 36S est donc dans mon cas équivalent en 1:1 à mon 29s (1:1 + enclenché) , à la limite je peux très bien me passer d’utiliser la seconde vitesse sur toute une sortie, mais la cerise sur le gateau c’est que j’ai cette seconde vitesse.
Et celle ci ne donne vraiment pas le même effet que sur les roues plus petites, j’ai l’impression qu’elle apporte deux choses : certes la possibilité de rouler beaucoup plus vite, mais aussi la possibilité de rouler aux alentours de 20-22km/h avec une cadence de pédalage ultra tranquille (l’equivalent d’un petit 13km/h en 1:1) sans avoir l’impression de perdre en stabilité, ou encore de cruiser a 25km/h avec une cadence qui permettrait d’aller a 16km/h en 1:1, donc plutôt relaxe.

Tu as raison, un 26s ou un 29s est plus stable si on lui colle un pneu + voire un Fat, c’est ce que j’ai constaté avec le knard 3" sur le 26s et le 29s, mais le soucis c’est la résistance au roulement qui augmente énormément avec la cadence.
le 36 de son coté roule aussi bien sur l’herbe que mon 29+, par contre y’a beaucoup moins de perte due a la résistance au roulement.
Autour de 40 PSI on peut rouler sur des terrains variés avec une efficacité qui n’a rien a envier aux pneus + ou fat je pense.
Après pour le muni technique faut s’appeler Corbin Dunn, c’est sur.

Par contre la hauteur peut poser problème en foret, en effet, mais avec des 150, mon metre 75 et une tendance a régler la selle plutôt basse en général, je ne suis pas si haut que ça, disons 2m05 une fois perché et si je me tiens bien droit, moins lorsque je tiens de guidon des deux mains, c’est a dire 99% du temps.
Non, vraiment, une fois qu’on s’habitue à cette taille, schlumpfé ou non, le 36x150 est vraiment un mono maniable et polyvalent, pas du tout un engin réservé aux compètes, d’ailleurs j’en fais jamais des compètes moi! :wink:


#57

Ce que je reproche au 36S (150 ou 137) c’est que je dois désenclencher dans la moindre bosse que je monte sans perdre de vitesse en 29S/125 enclenché…
J’ai remarqué aussi que le 36S/150 (pire en 137) enclenché avait un effet coup de bambou : tu roules et tout d’un coup tu deviens incapable (fatigue) de rouler enclenché alors qu’en 29S/125 la perte de vitesse est beaucoup plus douce et tu peux rester enclenché même quand la fatigue arrive. Le 29S/125 me semble plus adapté pour la très longue distance.


#58

C’est clair que la gestion de l’énergie n’est pas la même ! C’est vachement plus facile de faire une hypoglycémie en 36S qu’en 29S… :blush:

D’ailleurs ça m’étonne que quelqu’un qui se dit peu stable en 29S, ne consomme pas une énergie folle en 36S… effectivement c’est plus constant mais on paye tellement cher chaque erreur en 36S (départs et accélérations entre autres !)

Unidreamer> quand tu fais tes sorties, tu sais à peu près quelle proportion du temps tu roules enclenché ?

Sur une course, c’est 99/1 (ou 100/0) sauf le marathon de Rennes l’année dernière où c’était plutôt 80/20 (à cause d’une hypo) et sinon quand je fais une sortie c’est plutôt 90/10.


#59

Alors quelques points les gars !

. <- (ceci est un point) Je crois qu’on ne joue pas du tout dans la même catégorie !
Déja Si je compte la balade de 38 bornes que je viens juste de faire ça ne me fait en tout que 3 misérables sorties en G36, et J’ai a mon actif zero marathon, zero 10 km, zero course.
Avec le G29 une fois j’ai fait un 10k pour moi même juste pour voir, et j’y ai pris aucun plaisir.
. le plaisir c’est ce que je cherche en premier, la performance physique a relativement peu d’intérêt quand je prend mon mono, j’y vais surtout pour la balade, pour explorer, découvrir des coins autour de chez moi ou ailleurs, et pour les sensations que ce drole d’engin me fourni, et combien de temps j’ai pu mettre pour faire les 20, 30 40 bornes ou plus, ça me passe complètement au dessus.
J’ai quand même un compteur parce que j’aime bien savoir a quelle vitesse je vais, quelle a été ma vitesse max, combien de distance j’ai fait et éventuellement ma vitesse moyenne, çà titre indicatif.
C’est d’ailleurs comme ça que je me suis rendu compte que a parcours égal j’allais en moyenne aussi vite sur le 36x150 (non schlumpfé) que sur le G29.

Maintenant, au niveau de mes parcours, ça dépend d’ou je pars et quelle genre de boucle je fais.
Si je pars de chez moi j’ai la possibilité de brancher sur certaines pistes cyclables ou routes dégagées au bout d’un moment, mais j’ai aussi des boucles extrêmement variées.
La par exemple les 38km ça changeait de style de ride pratiquement tous les km, de la ville route/trottoir avec vélos et voitures, des single tracks perdus au milieu de nul part, qui peuvent être simples ou techniques, des montées des descentes, des pistes cyclables, des trous paumées a la walking dead, des ponts, des passerelles, des parcs, de l’herbe, des graviers, ou simplement du bitume défoncé, bref, l’opposé total d’un parcours de marathon.
Du coup dans ce genre de situation mon ratio enclenché/pas enclenché va plutôt être dans les 1/10 en G36, surtout quand le vent de face s’y mèle.
Avec le G29 j’enclenchais plus souvent.
Sur certains parcours le rapport penchais beaucoup plus du coté de l’enclenché.

Le gros + de ce G36 ou même du 36x150 de base c’est le plaisir, j’insiste la dessus, et je me suis apperçu que quand je prenais le G29 après quelques balades en 36 je ne ressentais plus rien en comparaison.
Des que je remonte sur un 36 j’ai la banane, la hauteur, l’inertie, la correlation plus favorable entre la vitesse de déplacement et la vitesse de pédalage en 1:1, tout me parait moins “clownesque”, et la je parle pas du regard des gens, mais des sensations sur l’engin.
La roue est galère a mettre en mouvement au démarrage mais une fois lancé, franchement je trouve que c’est du caviar, si on se concentre bien on a souvent l’impression que c’est la roue qui fait tourner les manivelles et non l’inverse.
Bref, y’a une certaine “grace” que je ne retrouve pas sur les plus petites tailles.

Pour l’instant, avec ces 3 sorties, je retrouve les sensations du schlumpf quand j’enclenche, mais comme je l’ai dit je trouve ça plus stable.
ça veut pas vraiment dire que je trouvais le G29 instable, ça veut dire que en enclenché, le G29 et le G26 ne se comportent pas tout a fait comme si la roue était réellement 1,5454 x plus grande, alors qu’en G36 le comportement en enclenché me semble plus proche d’un mono en 1:1 qui aurait une roue de 56".
Bien sur on sent quand même une légère différence, mais un détail qui ne trompe pas: en G26 (ou même G29) enclenché je n’osais pas trop tourner la tete a gauche ou a droite pour contempler le décor en mode détendu, alors qu’en G36 je me suis surpris à le faire.
Je trouve ça tout simplement plus naturel, j’ai moins besoin de me concentrer, et même si c’est flippant je me sent plus détendu.

Pour l’hypoglycémie j’y suis assez facilement sujet, même sans schlumpf je ne sais pas si je pourrait faire un marathon d’une traite, par contre rattraper puis doubler des bi-valves qui me faisaient la blague de la roue qui me manque ça m’a bien fait rigoler tout a l’heure ! :mrgreen:


#60

Je t’avais répondu un pavé mais j’ai été déco et j’ai tout perdu… :frowning:

Un pavé qui parlait de plaisir et d’effet gyroscopique du volant d’inertie.


#61

Je compatis !


#62

En voilà un sujet qu’il est intéressant ! J’étais justement en train de me demander quelles étaient les cadences de pédalage “standard”.
Personnellement, je suis passé sur un 36" (non-Schlumpfé :frowning: ) il y a quelques mois, avec un pneu Nightrider de 2"25. Pour les calculs qui suivent, j’ai donc pris un diamètre total de 38" (ce qui doit plus ou moins correspondre à la réalité, je ne sais pas quelle longueur est “écrasée” lorsque je roule).
Quand je fais des longs trajets (entre 25 et 55 km), j’oscille entre 24 et 25 km/h de moyenne avec des pointes aux alentours de 35 km/h en descente, ou 30 km/h quand je bourrine vraiment sur le plat. Cela me donne donc une fréquence de pédalage moyenne qui varie entre 132,0 et 137,5 rpm et une fréquence maximale de 192.5 rpm. Ce qui me paraît beaucoup, étant données les valeurs évoquées dans les messages précédents :thinking:
D’autant plus si je regarde ma vitesse sur 10 km, où j’ai atteint une vitesse moyenne de 26.7 km/h (146,8 rpm) il y a quelques semaines (terrain très roulant, avec très peu de dénivelé et de belles lignes droites).
Toutefois, comme j’ai loooongtemps été sur des petites roues (19 ou 20"), j’ai pris l’habitude de pédaler vite pour avancer un peu. J’ai dû transposer cette cadence sur mon 27"5 puis sur mon 36" :thinking:

Du coup, question aux experts de l’ère pré-Schlumpf : les vitesses normales en 36 en longue distance étaient de combien à l’époque ?


#63

Salut Abrasan !

Pour le périmètre (et par conséquent le diamètre) de ta roue, le plus simple c’est de pousser ton monocycle sur un ou plusieurs tours de roue, de mesurer la distance parcourue et de rapporter ça au nombre de tours de roue. Pour ce qui est du diamètre d’une 36", c’est pas loin de 36" justement, le pneu est déjà compté dans le calcul (les pneus de 36" sont tous plus ou moins de la même profondeur, la pression pouvant faire varier un peu la chose…), c’est pour ça qu’on parle de 29" pour le VTT et de 28" ou 700mm pour les vélos de route alors que les jantes font le même diamètre (622mm). Mais on est d’accord, sur ces jantes de 622mm on peut mettre des pneus allant d’environ 18mm à 5" (127mm), d’ailleurs il est intéressant de vérifier la compatibilité entre la largeur de la jante et du pneu. :stuck_out_tongue:
De mon point de vue, je trouve que tu vas déjà vite ! Il y a quelques années c’était la vitesse que je pouvais tenir en 29S/125mm sur un marathon.
J’ai très peu roulé en 36" sans vitesse, mais il y a au moins un fou qui roule en 36"/89mm qui a déjà fait un 10k en moins de 21min.
Pour quelqu’un de passionné par le fait de faire de la route à monocycle, à moins de vouloir battre des records de vitesse sans schlumpf ou de ne pas pouvoir économiser assez pour acheter un schlumpf, je conseille vivement de passer par l’acquisition d’un de ces fameux moyeux ! Cela offre des meilleures performances et des meilleures sensations, il y en a pour tous les goûts. :wink:


#64

Merci pour ta réponse !

21 minutes pour 10km ? Si la distance est respectée, ça fait une moyenne à près de 28,6 km/h (plus de 160 rpm !). C’est super impressionnant ! (Je vais peut-être songer à passer en 89 mm au lieu de rester en 100 mm :smiley: )

Je t’avoue que ça fait déjà quelques temps que je pense à acheter un Schlumpf. Mais je suis réticent à l’idée de mettre 1500€ juste pour un axe… D’autant plus que je vois souvent passer des histoires selon lesquelles de nouveaux axes à vitesses seraient en préparation. Cette possibilité de voir apparaître un moyeu plus performant et moins cher juste après avoir acquis un Schlumpf me rebute à lâcher ce gros billet. :frowning:

Cependant, il faut bien avouer que ça serait vraiment royal ! Arrêter de pédaler comme un déjanté pour avancer un peu, dépasser de vrais cyclistes (“Votre roue supplémentaire frotte beaucoup, ça vous ralentit !” :joy:), … Tout ça me tente bien. Je vais sans douter encore hésiter quelques mois, voir ce que donne la CFM, puis je me déciderai sans doute à en acheter un. Je n’ai pas prétention à battre les records sans Schlumpf, ça ne m’avancerait pas à grand chose. Je préfère m’éclater (au sens propre, comme au littéral :smiley: ) et rouler à tout allure :wink:


#65

De nouveaux axes en préparation ? chez qui ?


#66

De mémoire, les nouveaux sont sortis début 2017 et je crois qu’il n’y aura pas de nouvelles versions de si tôt ! (la sortie a été repoussée et ils ont essuyé pas mal de problèmes mais je crois que c’est rentré dans l’ordre). Au contraire, je pense que c’est le meilleur timing pour acheter un axe schlumpf neuf. :slight_smile:


#67

@Lv-esad : Honnêtement, je ne sais pas. J’ai entendu un peu de tout ces derniers temps, et je ne saurais dire d’où venaient ces rumeurs.
Cependant, je suis tombé là-dessus il y a quelques jours. Un axe à 6 ou 12 vitesses, qui pourrait éventuellement être adapté aux monocycles. Je crois que c’est grâce à Bouin-Bouin que j’ai vu ça sur Facebook :thinking:

@toutestbon : Je pensais plutôt à des axes qui ne proviendraient pas de chez Schlumpf. Mais je prends tout de même note de ton avis, c’est toujours bon à savoir ! :slight_smile:


#68

Tu as entendu quoi comme rumeurs ? :roll_eyes:

Il y a pas mal d’axes de vélo qui peuvent convenir pour la pratique du monocycle à roue libre, mais de là à extrapoler sur une sortie proche d’un axe à vitesse pour monocycle (fixe), je ne m’y risquerais pas. Bouin² avait le projet de faire un axe avec 3 vitesses, je crois que ça date d’avant que je sache faire du monocycle. A moins que je ne me trompe complètement, tu auras le temps d’amortir ton schlumpf et d’économiser d’ici la sortie d’un axe révolutionnaire. :slight_smile:


#69

Des rumeurs un peu floues, qui prétendaient que d’autres prototypes étaient en préparation. Mais rien de bien concret.

Oui, j’ai aussi beaucoup entendu parler de l’axe de Bouin-Bouin ! Avec un peu de chance, il va m’en monter un sur le mono de race que je vais lui acheter :joy:
Plus sérieusement, je sais qu’il y a de grandes chance pour que j’aie le temps d’amortir le Schlumpf. Mais ça reste une énorme somme à dépenser ! Et il faut que je vois si cet argent ne me fera pas défaut plus tard. Ah, les joies de la vie d’étudiant… :wink:


#70

Le gars de Kervelo s’appelle Marc Le Borgne, nous sommes en contact depuis un peu plus d’un an via Roger Davies (patron de UDC / Nimbus / Impact) qui connaît bien mon projet de moyeu à 3 vitesses pour en avoir parlé le soir sous la tente en Mongolie en 2010 !

Bref, j’ai échangé avec Marc, je lui ai partagé mon projet mais pas lui du sien sous couvert de brevet en attente … qui semble toujours en attente. Il m’a simplement dit que le principe était le même que sur le Rohloff mais simplifié, en regardant la vue sur leur site j’imagine le système de commande de part et d’autres du moyeu mais j’ai du mal à comprendre comment cela s’empile et comment le mouvement passe entre l’axe cannelé et le moyeu avec au milieu le système de commande !!! En mai 2017 il me parlait que son moyeu avait 3 vitesses, aujourd’hui ils annoncent beaucoup plus, c’est un ancien de Renault mais je ne le connaissais pas à l’époque, il bossait dans des domaines pas liés à la mécanique, la sortie série était prévue pour début 2018; il s’appui sur un ingénieur en boite de vitesses qui l’a conçu et son frère qui finance le projet et possède une usine industrielle. Nos derniers échanges datent de février, je viens de le relancer pour en savoir plus …

Mon projet est au repos depuis que Martin a fini sa thèse chez Renault et faut que je vois où en est son projet d’embauche car j’entends des bruits de gel des embauches …

Je me souviens d’une phrase de Roger Davies à propos de la sévérité de l’utilisation d’un monocycle par rapport au vélo; ils avaient fait des mesures avec Onza (qui fournissait l’axe cannelé des KH2005) et les gens de Onza étaient très impressionné par le niveau des efforts passant dans un axe de monocycle; je me souviens aussi d’avoir vu des casses d’axes Schlumpf liées au freinage et là aussi c’est une utilisation très sévère, je doute qu’un moyeu avec des crabots du style du Rohloff soient capables de passer de tels efforts

A suivre …


#71

Merci pour ta réponse !

Tiens ça me dit quelque chose ce nom, je crois qu’il connait aussi notre ouvreur préféré du marathon de Rennes, Philippe de vélovasto, le revendeur local de vélo couché. Et Martin, si personne ne veut l’embaucher, il n’a qu’à sortir sa marque de monocycle de distance à vitesse ! :smiley:


#72

@bouin-bouin : Merci pour toutes ces informations !
Je ne suis pas dans la mécanique, et j’avoue que je ne comprends pas toutes les forces qui jouent au niveau de l’axe. J’en imagine une partie, mais certainement pas toutes. Cependant, comme tu l’évoques, il est clair que l’axe des monocycles reçoit beaucoup plus d’efforts que ceux des vélos. Certains freinages sont vraiment violents !
Du coup, je vais peut-être attendre un peu avant de me lancer dans la conception de tels systèmes. Genre 2 ou 3 siècles, le temps que j’obtienne autant de connaissances que toi sur le sujet. Et en attendant, je vais investir dans un Schlumpf :smiley:

@toutestbon : Ça me paraît être une excellente idée. Avec un expert tel que Martin, je suis sûr que les produits s’arracheraient ! Couplé à l’expertise d’un monocycliste avisé, il pourrait même sortir un cadre en V que tout le monde pourrait se procurer… :innocent:


#73

On a déjà Romain pour vendre des monos !


#74

Il y a un monocycliste qui est chaud pour l’axe Kervélo, c’est Carl Hunt. En vrai, ça doit être terrible ! C’est certainement plus intéressant que l’axe à roue libre avec un ratio de 3,6 pour lequel j’ai lâché quelques centaines d’euros et qui prend la poussière dans mon garage. En plus mes 2 freins HOPE tech 3 super géniaux ne freinent plus… les freins avec du DOT ne supportent pas d’être stocké à l’envers (le DOT coule par le réservoir situé près du levier)… c’est bon à savoir…
Entre les selles à aplatir, les écrous de base de selle à trouver et à monter, les purges des freins, remplacer la tige de selle et la potence de mon V36, un axe schlumpf a renvoyer (après que la poste n’a pas su le livrer en Suisse…), un axe à roue libre à ouvrir et pourquoi pas à réparer moi même, et surtout rouler ! J’ai de quoi m’occuper… :stuck_out_tongue: