Trip to Paris ! (solo)


#1

Bonjour à vous tous !

Cela fait maintenant 9 mois (jour pour jour) - 1 jour, que j’ai investi dans une 36" Nimbus Impulse. J’en suis bien content :stuck_out_tongue:

Après 1,5 ans après mon dernier voyage avec Jonas/Jaberwok, je vais renouer avec ce plaisir immense de rouler avec le rythme de la nature, dans la nature, sur une longue distance et en mono !
J’ai le projet de partir de mon chez-moi, Saint Etienne (42) le vendredi 6 avril prochain, pour rallier Paris (Noisy-le-Grand, chez ma copine plus précisément) :smiley:

Comme à mon mode de fonctionnement ‘habituel’ pour ce type de voyage, je m’équipe d’un nécessaire le moins chargé possible. Je dormirais en camping sauvage sans tente mais avec bâche et sur-sac. Le tout dans un sac sur le dos. Je suis en conception avant les tests pour réaliser une sorte de petite sacoche accrocher à mon mono en mode porte bagages. L’idée est bien sur d’alléger les épaules, mais que j’arrive à rouler quand même…
Je mettrais des images dès que j’aurais un résultat concluant.

Grâce à mon téléphone portable, je vais tenter de vous faire un petit compte rendu jours par jours.

A tanto


#2

bonne route !!!


#3

Est ce que tu te donnes un nombre de jours précis pour arriver à destination ? Combien de km/jour tu prévois ?

Pour mon prochain trip de ce genre j’essaierai d’utiliser un porte bagage léger du genre de ceux que l’on fixe sur la tige de selle d’un vélo.

Je me dis qu’en le fixant très haut, au plus près de la selle, il devrait y avoir moyen de fixer quelque chose dessous et dessus. L’idée c’est bien sûr que le sac à dos puisse reposer sur le porte bagage.

Je pense que c’est surtout le cul qu’il faut alléger … :confused:


#4

ah tu blague pas toi!! super plan, bon courage!! :slight_smile:

perso je ne sais pas comment tu fais au point de vue du poid! j’ai essayer l’an dernier de faire plusieurs jours de rando a mono, j’étais avec un 26 et mon sac pesais 5kg… Franchement, meme avec la selle kris holm special confort, au bout de 2 jours j’avais la peau des fesses qui se détachais!!!
Si tu a des techniques secrette, je suis preneur!! :slight_smile:


#5

T’inquiète, j’ai pas encore trouvé la bonne combinaison cuissard / selle pour ma morphologie
Ca, ça aide déjà pas mal : unicycle.uk.com/safety-equip … icant.html


#6

J’aimerais y parvenir en une semaine, soit une moyenne de 80km/jour. Entre Roanne et Montargis, c’est quasiment tout plat, je longe le canal latéral à la loire, ça devrais aller vite en 36".

Mon itinéraire des derniers jours n’est pas encore très bien calé, je vais peut etre mettre 8jours au total.

Pour le poid, je vais essayer de pas dépasser les 14kg. (je suis autonome en couchage et ravitaillement, nécessitant des courses de temps à autres).
Je ne porte pas de cuissard, les fesses n’ont pas d’autre choix que de suivre, c’est plutôt mes épaules et mon dos qui souffre le plus.


#7

^^
merci pour le lien bouin bouin!


#8

homéoplasmine, vaseline, bépantheme
crèmes hydratantes et cicatrisantes, du genre que tu mets sur un tatouage ou sur les fesses de bébé


#9

tu t’y connais en fesses de bébé ?


#10

14 kg ça me parait hyper lourd à porter à mono (pour le dos et l’assise), je me gourre ?


#11

Je confirme. Le weekend dernier j’ai roulé un peu avec mon sac de 40 litres plein à craqué de matos fraîchement acheté (tente, matelas autogonflant, etc) + des trucs qui ne m’auraient pas servis en rando. Résultat : 10 kilos sur la balance. C’est déjà pas mal et je crois pouvoir largement alléger.

Tu peux me dire ce que tu utilises comme sac de couchage, sur-sac et bâche ?


#12

Une jeune fille me dit souvent “j’aime bien tes fesses de bébé” :mrgreen:


#13

En sac de couchage, je vais en tester un nouveau : Lafuma, limite de confort -2° confort 4°, 1000g, 17x28cm plié.
En sur-sac : un sur-sac décathlon basique à 20e . il est pas très performant.
En bache : un tapis de sol décath’ toujours, 2x2,5m, mais coupé dans la longueur pour gagner du poids.


#14

Un confort 4° à 1000g c’est lourd :open_mouth: , surtout que Lafuma est a priori connu pour baisser ses températures confort par rapport à la réalité.


#15

Par rapport à mon budget et ce que j’ai connu jusqu’a lors, ça iras pour l’instant. Et je ne suis pas frileux :stuck_out_tongue:

En revanche, à l’annonce météofrance des averses et pluies qui commencent cette semaine pour un bon bout de temps, j’ai finalement opté pour des nuits bien au sec dans une tente fraichement acquise. Je suis sur de pas prendre la flotte et mon sac avec.
Une Coleman, Rigel X2, 980g c’est moins lourd que mon ensemble bache+sursac.

J’ai donc revu le poids de mon sac à la baisse, je suis plus vers les 10Kg.


#16

Voila, j’ai donc testé l’ensemble tente + sac de couchage accroché sous mon T de selle.
Ça se ressent pas trop sur du plat (sauf dans les virages sec), mais j’arrive à un mono à 10Kg, et ça les jambes les sentent un peu (pour l’instant :stuck_out_tongue: )

J’ai fixé le tout avec des boucles en cuir madeinmaison.


#17

C’est marrant j’ai la même configuration de poignée : cornes vers l’arrière et poignée de frein en l’air. Ça en étonne certains. Par contre j’ai pas encore essayé de charger des choses sur la barre à l’arrière. C’est pas trop chiant pour monter sur le mono ?


#18

Là j’ai un chargement de deux kilos. Pour monter, ça va parceque c’est pas plus large que la selle. (sinon je pense que ça serais galère) Le lancement du mono est plus lent.


#19

Me voila partis.

73,65 kms

Un très bon amis au départ, c’est plaisant.
Début avec humidité et trafic du début de journée de l’agglo. Premières cotes faites à frois, dur. Puis je trouve le plat de la plaine du forez. Petites routes de campagnes. Impec’’
repas patesfromage apres 40km. Le soleil se pointe et chauffe !
Je reprend 1,5h après, l’assise se fait sentir (normal avec un sac de 17kg, je sais c’est trop lourd)
l’aprem se passe tranquillement près de la loire, avec une petite sieste vers 16h.
Fin de journée vers 17h30 en évitant de justesse un orage.
Ce soir, pates fromages entre deux gouttes de pluie. Le champ dans lequel je suis est tranquille.

A demain.


#20

71,57 kms

Pendant la nuit quelques gouttes, ça va. Par contre je me suis réveillé dans un brouillard très épais, et, donc trempé. (aussi à cause de la condensation de ma tente).
Aujourd’hui j’ai lutté pour :
Ranger mes affaires avec des doigts bien trop froid.
Rouler les premières cotes dans le brouillard.
Arriver sur Roanne sous la pluie.
Commencer le canal sous la pluie battante.
Manger et faire la sieste humidifié.
Puis quand le soleil est sortis en début d’aprem, rouler dans le sentier du canal en friche.
Et en fin d’prem, ayant plus de muscles, contre le vent de face hargneux.

A part ça le canal est un lieu fort sympatique.