Rando route 29, 36, Schlumpf en région parisienne


#262

Zip à l’air de vouloir partir très tôt pour le parcours de 70km. Que Dieu veille sur lui, son réveil, lui donne la force de se préparer dans un temps normal soit 2 fois sa vitesse habituelle et lui intime de suivre les indications de son GPS …

Noé et moi partons sur le 40km, je le récupère à la gare de Versailles Rive-Droite à 06:57. Avec un peu de chance (quoique) on devrait arriver sur place avant Zip :smiley:


#263

Au fur et à mesure que l’on approchait d’Orgerus, les routes me rappelaient une rando à laquelle nous avions participé Zip et moi il y a 2 ans sur un parcours de 75km, et c’était bien la même rando, le nom d’Orgerus nous étant complètement sorti de la tête depuis :blush:

Zip a réussi à prendre le départ du 70km à 7h30 du matin (bravo même s’il avait une 1/2 heure de retard sur son horaire visé, comme quoi il suffit d’avancer son réveil pour être à l’heure). Noé et moi nous primes le départ du 40km un peu avant 8h; ce qui fait que nous avons pu largement passer la ligne d’arrivée avant la fermeture de la rando, nous ravitailler et même jouer les prolongations par un pique-nique amélioré dans l’herbe avec un joli soleil un peu plus chaud que les moins de 10°C au moment du départ matinal.

Beaux paysages dans la campagne




Zip était tellement fatigué après son parcours avalé à 17,5km de moyenne qu’il passa la ligne d’arrivée à pied (16,2km/h pour Noé et moi)


Sinon ce fut une belle rando ce matin au milieu de cyclos parisiens toujours aussi agréables et ouverts d’esprits, un autre genre que les cyclos que l’on rencontre dans l’Ain à la rando des Lacs par exemple …


#264

Et puis Zip est bien toujours en 1ère page du site de l’organisation depuis 2 ans !



#265

Il m’en est arrivé une bien bonne ce dimanche. Encore que bien bonne n’est peut-être pas le mot qui convienne le mieux

Donc dimanche matin à la fraiche je m’élance avec la détermination d’un morpion sdf à l’entrée d’une jungle pubienne vers un grand tour sur route que j’affectionne tout particulièrement ; le tour de la forêt des Alluets.
Température relativement douce, quelques rayons de soleil, une programmation musicale qui va bien, je pète le feu. Vous imaginez facilement dans quel état d’esprit j’aborde cette sortie. Je rayonne de bien être à l’intérieur de ma carcasse. Cela doit se voir un peu à l’extérieur également. Nombreux sont les promeneurs du dimanche à me renvoyer de très larges sourires.
Bondiou ! Par la barbe du Grand Ours blanc ! Que je me sens bien !
Je cherche nullement la performance ce matin là mais néanmoins j’avance bien. Je tiens un bon rythme sans fatiguer le moins du monde. J’ai la délicieuse impression de pouvoir rouler comme ça jusqu’au bout de la nuit …
Je repars de la pause à mi chemin en savourant goulument chaque mètre parcouru et chaque tour de roue. Un vieux crooner, Tony Bennett, m’enveloppe totalement de sa voix chaude. Une chanson, un classique de jazz, je ne sais plus laquelle précisément m’isole progressivement du monde extérieur me faisant perdre tout contact avec mon environnement. Je ne suis plus là mais ailleurs. Je ne suis plus perché sur un monocycle roulant à une bonne allure. Je suis … Je suis … Par terre !
Espèce de con me dis-je immédiatement. Mais enfin pourquoi t’es-tu arrêté subitement de pédaler. Je ne le saurai probablement jamais. Ce qui est avéré en revanche, c’est que moi seul ait provoqué la chute et rien d’autre ni personne. La route était parfaitement lisse, pas un brin de vent, pas de pente ni de dévers, pas de voiture, rien d’autre qu’une rêverie …
Avant même de toucher lourdement le sol, pendant ce court moment où j’ai partagé la vie aérienne des oiseaux, j’avais déjà conscience d’avoir arrêté volontairement de pédaler et m’interrogeais sur le pourquoi … Avec le recul je me dis que j’ai pu esquisser un pas de danse ou j’ai voulu me gratter l’oreille avec le genou. Que sais-je encore, peu importe …
Sur le coup je me relève en remerciant le ciel de ne pas être en mille morceaux ou en carpette. Je portais casque, gants et genouillères donc pas de bobo apparent, juste un petit mal au genou droit mais sans plus …
Je finis mon tour avec la même énergie que celle qui m’animait pendant la première moitié du parcours. 50 km et 700m de dév.+ tout de même.
Seulement voilà, malgré l’enthousiasme qui m’a accompagné tout au long de la journée, j’ai du déchanter le soir venu, encore plus ce matin au réveil. J’ai du renoncer à toutes velléités de pédalage pour me rendre à mon travail. Renoncer tout court de m’y rendre d’ailleurs. Ce qui m’a poussé à aller rendre visite à mon médecin. Bilan, luxation avec un petit épanchement du genou et 4 jours d’arrêt.

Vive la grande roue, le jazz et ses crooners …


#266

Étrange… même distrait, je crois que j’ai toujours chuté à cause de quelque chose (ou d’un sprint intempestif, mais ce n’était visiblement pas le cas). En tout cas, je te savais à l’ouest, mais je crois que tu viens de nous prouver que tu es le champion toute catégorie en ce qui concerne la distraction.

Fais gaffe, les genoux, ça peut être désagréable :stuck_out_tongue: !

Remets toi bien !


#267

Et en plus y a pas besoin d’être distrait ou de se prendre une barrière pour avoir mal aux genoux :cry:


#268

Les apparences sont parfois trompeuses: après m’être viandé 2 fois au même endroit sur mon trajet pour aller à la fac (et avoir détruit mes genoux, et mes pantalons), je me suis rendue compte que la piste cyclable, qui pourtant avait l’air tout à fait lisse lors de mon inspection suite aux deux premières chutes, ne l’était pas (Mais il a vraiment fallu que je regarde à la loupe pour voir cette fichue bosse… Si je n’avais pas eu la certitude que quelque chose me faisait systématiquement tomber à cet endroit, je ne l’aurais pas vue).

Bon rétablissement en tout cas! J’espère que ni Teddy ni toi ne garderez de séquelles!


#269

Quand même quelqu’un qui pense à moi. C’est vrai ça. Moi aussi je me suis pris une boite dans l’affaire. En plus j’ai pris daddy sur la gueule et tout le monde s’en fout.
Tout le monde … Sauf Noctambule !
Pour daddy c’est pas grave. Il va deja mieux avec les médoc qui vont bien. Le genou n’a pas forcé plus que ça non plus. Et puis des séquelles, il en a déjà. Alors une de plus ou de moins …
En revanche pour moi ce fut un vrai gros choc émotionnel. Mais le pire reste à venir … Comment vais-je pouvoir lui faire confiance désormais :confused:

Noctambule c’est la plus gentille, la plus jolie, la plus douée. Elle sait même faire du vélo à une roue. Elle sent bon la gulasch auf wiener, le foin mouillé, le strudel et la Grégorius.

Ahhhhhh si je me retenais pas j’irais même passer des vacances en Autriche :wink: En attendant je te donne une petite photo que tu pourras mettre sur ta table de chevet.



#270

pas certain que Noctambule sache utiliser ce genre de trompette très particulière :smiley:


#271

Moi quand je tombe comme ça sans raison apparente c’est à cause d’un train de molécules qui traversent la route.
Il y en a trop souvent.


#272

Pour moi le train de molécules qui me fait tomber sans raison apparente traverse mes vaines.
Mais hier, c’est un train de maillons qui m’a fait tombé.


#273

Petite balade sympa ce matin avec Zippedy, tous les 2 en 36, et Catherine à vélo pour aller voir le nouveau vélodrome de St Quentin en Yvelines
Belle piste couverte en bois de 250m de long et avec des virages très relevés :blush: et où l’on peut faire des baptèmes (s’inscrire sur leur site, le matériel est fourni), cette piste a servi il y 10 jours à l’établissement du nouveau record de l’heure des plus de 100 ans par Robert Marchand avec 26,925km




En extérieur, mais couverte aussi, une piste de BMX où vont avoir lieu les prochains championnats d’Europe



#274

Une bouteille à la mer!

Je vois que le dernier post est déjà vieux mais je tente ma chance.

Je suis actuellement du côté de Saint-Quentin en Yvelines et je me demandais si à tout hasard, il y avait des gens disponibles pour sortir ce WE. J’ai une 29x114 pour faire de la route ou une 26x125 pour faire du cross-country. Je n’ai pas roulé sérieusement depuis quelques mois, du coup je ne compte pas faire de folies! Je peux me déplacer du côté de Versailles, Meudon ou autre et aussi à Magny en fonction des motivations.

A toute sur une roue,

Dodo.


#275

Salut à toi, je roule moins qu’avant et souvent seul par manque de disponibilité, ce week-end je ne suis pas disponible ou alors samedi matin, peut-être en début d’après-midi mais rien de sur.

A St Quentin il y a un parcours sympa à faire sur des chemins roulants à travers bois le long des étangs de la minière jusqu’à l’aqueduc de Jouy en Josas, puis retour par la piste cyclable entre Versailles et St Quentin. D’habitude je le fais en 36, donc OK avec ton 29/114


#276

Quelle réponse rapide!

Je suis super partant et disponible librement tous les jours en ce moment. Tu peux me dire quand ça t’arranges si tu préfères un autre jour! Samedi ça me va super. On partirait de quel endroit? L’université? Ou plutôt Versailles?

Je m’emporte un peu désolé, c’est l’effet du “je vais pas rouler tout seul” :wink: tu me diras si tu as vraiment le temps quand tu seras sûr! Je t’envoies mon num en MP pour que tu puisses me dire en vrai.

A plus


#277

A voir !
Martin Charrier habite à Guyancourt


#278

Salut les gars, les filles et les autres,

Ca vous dirait pas de tester mon nouveau parcours routier via la vallée de la Bièvre, dimanche matin de bonne heure, départ St Germain =>je n’ai pas de voiture, 55km peu de dénivelé. Bah oui forcément, quand on revient de la montagne de Lure tout paraît un peu plat 8)
LIBEREZ - LES - HARICOTS :exclamation: :exclamation: :exclamation: :wink:


#279

Ça veux dire quoi “de bonne heure” ?


#280

pas dispo dimanche matin, par contre je roule demain matin (samedi) avec Dodo Senae : départ 9h30 de la place de la gare de St Quentin en Yvelines pour la descente des étangs de la Minière, moi en 36/127 et Dodo en 29/114
Qui d’autre avec nous (il va faire beau) ?


#281

Une belle balade ce matin avec Dodo Senae qui est fort agréable et un monocycliste averti !