les passants


#2218

je flippe un peu avec un 36 dans le parc de Versailles … j’ai peur des passants (particulièrement: les chiens, les gamins et les joggeurs/ggeuses avec des écouteurs sur les oreilles)! dès qu’il fait beau ça pullule et il est très difficile de se frayer un chemin (je roule à gauche pour que les gens me voient … quand ils regardent devant eux!) . par contre les passants sont en général souriants (sauf quelques grincheux qui estiment que c’est à eux de passer quand le chemin est bloqué). à bientôt.


#2219

3 chiens sans laisse, quelques gamins, etc … et encore cela devait être pire l’après-midi !
Au départ je voulais aller au parc de Saint Cloud via la forêt et le haras de Jardy, mais c’était un champ de boue donc demi-tour et remplacement du 26 par le 36 …


#2220

ce matin 36 Coker autour du grand canal de Versailles. Pas un chien en vue et de très rares promeneurs.
Un groupe de “papichous” me croise et j’entends l’un d’eux dire aux autres “attendez un peu qu’il se casse la g***”
j’étais tellement vexé que je ne suis même pas tombé de toute la balade :smiling_imp: !


#2221

T’aurais du leur tomber dessus !


#2222

samedi dernier alors que je rentrai dans le parc du chateau de Versailles avec mon gros Coker …
un agent de sécurité: "vous avez les papiers du véhicule? :wink: "


#2223

samedi dernier je soufflais un peu sur le bord du chemin …
une passante avise mon gros engin (je fais référence à mon “fatty” 26 bien sûr): - “c’est fatiguant ce truc?”
moi (faisant un peu le fiérot): - “la moitié du vélo, le double du bonhomme !”
elle: -“oh je n’en demande pas tant!” :neutral_face:


#2224

Bien le gros engin ! :mrgreen:

Hier dans Paris, une fillette : “regarde papa, le monsieur il a pris que l’avant de son vélo !”.


#2225

Lors d’une initiation, un enfant savait déjà rouler…
« Tu sais déjà rouler toi, où as-tu appris ?

  • Bah au Japon à l’école ! »
    Mais oui bien sûr où avais-je la tête !

#2226

Je croise une mère et son fils.
Le gamin : “Oh maman c’est quoi ça !”
La mère : “Boafff ! C’est rien…”

:unamused:


#2227

ce dimanche au pied des Pyrénées sur un passage difficile deux vététeurs tirant la langue: “déjà qu’on en ch*** sur deux roues qu’est-ce que ça doit être sur une seule!”
moi: “et bien c’est deux fois plus drôle …” (il est vrai qu’un mono 24x3 Gazzaloddi se faufile mieux dans un mélange boue-cailloux)


#2228

Je croise un groupe de collégiens :
« Hey m’sieur, m’sieur! Vous avez pas peur de tomber ? »
J’ai répondu comme à mon habitude que je ne tombe jamais.


#2229

J’ai roulé sur un chien (enfin à ce niveau j’appelle ça un putain de clébard) avec ma roue de 36" à environ 25 km/h sur le chemin de halage du canal d’Ille et Rance. Il n’était pas tenu en laisse et ses maîtres avaient deux de tension ; j’ai averti avec ma sonnette que j’arrivais mais ils n’ont pas pensé à tenir leur chien qui s’est jeté littéralement sous ma roue (?) quand je suis passé à leur hauteur. J’ai un genou rappé malgré les protections (souples Gform, très confortables mais qui ont encore glissé), les autres protections (poignet, coude) m’ont par contre très bien protégé.
Le chien a fait pendant que je m’envolais un grand kaïï mais s’en ai malheureusement sorti indemne.


#2230

Oui les chiens en liberté c’est un danger récurrent, j’ai terminé aux urgences sur le même accident.

Par contre le “s’en ai” de ''Le chien a fait pendant que je m’envolais un grand kaïï mais s’en ai malheureusement sorti indemne… ‘’

s’écrit “s’en est” :smiley:


#2231

Vous avez déjà constaté des chiens qui réagissent face à un monocycliste mais pas face à un cycliste ?


#2232

:blush:


#2233

[Coup de gueule on:]
y’a encore plus dangereux que les chiens en liberté: les monocyclistes en liberté qui font du 25 km/h sur une roue géante en dépassant des gens accompagnés de chiens.
Je pense que la résponsabilité c’est 50/50, au minimum.
Perso je ralentis toujours quand y’a des chiens, attachés ou non, ou des gosses (attachés ou non) car c’est a moi d’anticiper leur comportement, sachant que j’ai un mono et non un vélo, donc que le freinage d’urgence n’est pas vraiment une option, je dois donc toujours prévoir le pire des scénarios.
C’est un peu ce qu’on apprend aussi pendant le permis moto, et pour les mêmes raisons, c’est a nous d’anticiper.

Je trouve que nous autres monocyclistes avons un peu trop tendance a considérer que la route nous appartient des que quelque chose ne se passe pas bien avec une tierce personne.
Nous avons fait le choix d’un moyen de transport ou il faut beaucoup plus anticiper que d’autres, il faut assumer.
C’est pas la faute du chien, et heureusement qu’il s’en est sorti. lui n’a pas a se reprocher quoi que ce soit. un monocycliste sur une roue géante c’est inhabituel, au minimum, menaçant au pire.
ses maitres déja plus, mais le plus résponsable des trois, Sam, désolé mais c’est toi.

[coup de gueule : off]


#2234

Pour mon expérience personnelle, c’était sur une route déserte…
Le chien il est sorti d’une propriété en courant et a traversé la route juste au moment ou je passais donc il m’était impossible d’anticiper :imp:

La semaine passée, il y a un gars qui m’a vu arriver sur ma roue et il a sorti son téléphone pour me prendre en photo sauf qu’il est resté planté au milieu du chemin de halage, heureusement que je l’avais vu et que j’ai réussi à m’arrêter à temps, j’avais pas la place de passer à coté de ses coudes écartés et il se rendait pas compte que j’arrivais assez vite comme il regardait son écran. On a discuté un peu sec au début puis on s’est quitté avec le sourire :smiley:

En effet, je suis tout à fait d’accord avec toi UniDreamer, il faut anticiper les mouvements des autres, ça ma sauvé certainement 2 fois la vie en moto aussi avec les voitures.

Mais Sam a anticipé aussi, il a utilisé sa sonnette et je suis sûr qu’il a bien ralenti aussi quand il a vu les risques potentiels. Un jour pas comme les autres ça nous arrive à tous, ça me rappelle le coup que je roulais à gauche dans un virage et que j’ai failli rentrer dans un cycliste qui m’avait bien engueulé d’ailleurs :blush: pourtant je suis prudent d’habitude… mais comme beaucoup pas irréprochable :unamused:


#2235

Oui ça m’est arrivé plusieurs fois à Vincennes. Le chien qui pète les plombs car il flippe de ce truc (c’était sur le 36 la plupart du temps), du coup il se met à gueuler comme un fou. Heureusement, les propriétaires flippent (aussi) mais parce que tu pourrais l’écraser en tombant donc ils l’attrapent et le tiennent proche !


#2236

“Whoaaaaaaaaa” Juliette, 5ans.


#2237

Bon je veux bien concéder que

était évidemment très excessif et que cette sorte d’humour peut être mal apprécié par les gens tenant tant à leur animal.

Mais pour le reste… Sur le plan purement législatif tu as peut-être raison. Mais un minimum de bon sens et de vivre ensemble devrait inciter les propriétaires de chiens à les maîtriser dans certaines situations, dans l’intérêt de tous (la plupart du temps c’est ce qu’ils font et ça se passe très bien d’ailleurs). Et si tous les psychologues canins s’accordent à dire qu’il est bon pour la santé mentale des chiens de les laisser aller à leur guise, il y a plein d’autres endroits plus adaptés qu’un chemin de halage très fréquenté par les cyclistes, encore une fois même si ce n’est pas interdit.
Le sentiment de rencontrer des gens qui se disent : « Je suis dangereux j’embête tout le monde je le sais mais je suis dans mon bon droit donc je le fais quand même » est assez désagréable.
Un peu d’empathie voudrait mieux qu’un coup de gueule. Après une grosse gamelle je doute et je mets un moment avant de retrouver confiance. Culpabiliser les victimes n’est pas une solution… Et c’est aussi désagréable.
Je précise que je ne suis pas un fou-furieux ; je crois que c’est le seul incident que j’ai pu avoir à mono avec une tierce personne. Et je cherche plutôt des routes désertes que des coins fréquentés.