Essayer un grand bi sur à Saint-Martin-de-Ré pour 1 euro

Pour ceux que ça intéresse, il y a un loueur de vélo à l’entrée de Saint-Martin-de-Ré, avenue V. Bouthillier qui propose à l’essai des grands bis pour 1 Euro.
8)
Sympa. On y monte en faisant un pas de trotinette. On domine la route. A l’arrêt, tout le monde descend (pas vraiment possible de mettre un pied à terre).

Ca donne envie d’essayer son petit frère, le monocycle 36", sans la petite roue à l’arrière.
:wink:
Et justement, une question m’assaille : « Est-ce que le Cocker est au grand bi ce que la bicyclette est au vélo-à-petites-roues-sur-le-côté-pour-ne-pas-tomber ? »

Pour moi, le coker est un mono, le grand Bi est un vélo : l’équilibre est totalement différent.

Ca serait pas plutôt:
« Est-ce que le grand bi est au Cocker ce que la bicyclette est au vélo-à-petites-roues-sur-le-côté-pour-ne-pas-tomber ? »

pourtant le mono vient du grand bi!!! lol
donc ca doit pas etre si diferent au niveau equilibre…

On peut venir de quelque chose et être franchement différent de cette chose (zut, je trouve pas d’exemple spontanément… ptet le kite-surf vient du surf, et pourtant ca doit être pas mal différent ???)

bah non en kite tu surfes!!!et le cerf volant te portes!!! :laughing:

nan t’as raison

Non, je maintiens :
Grand bi = monocycle-avec-une-petite-roue-derrière-pour-ne-pas-tomber

Niveau équilibre, ça tient plus du vélo que du monocycle.

Niveau pédalage et position en hauteur, ça tient plus du monocycle que du vélo.

Oui milles excuses, je me suis bien planté :confused:

L’équilibre n’est pas si différent à certain moment …

La légende dit qu’un utilisateur de grand bi se retrouvait souvent en équilibre sur la roue avant sur plusieurs mètres lorsqu’il freinait. Il aurait eu l’idée d’enlever cette petite roue qui n’était pas si indispensable. Sans le savoir, il venait d’inventer le monocycle !!!

Enfin les histoires !!! on peut ne pas y croire !!! :wink:

quoiqu’il en soit, ça fait plus d’un euro pour tester la bête…faut payer le pont aussi…

Vas-y en monocycle, le pont est gratuit pour les vélos.
Et hop, au paassage, la discussion « Un monocycle peut-il s’appeler vélo ? » est relancée.

ah oui exact, au temps pour moi.
(verifiez par vous même l’orthogrzphe de cette expression si vous croyez que j’ai fait une faute)