Débutant tout frais motivé


#13

Bonjour
Merci pour ces conseils que je vais mettre en application très vite.
Je démarre déjà plus facilement en cote. Je m’entraine aussi à démarrer sans vitesse et à me ralentir au maximum par moment pour essayer de faire la transition vers des petits sauts. ( à l’état de phantasme pour l’instant).


#14

Ce qui fait perdre son énergie au débutant, c’est plutôt la mauvaise répartition du poids (tout sur les jambes), et la mise en tension permanente des jambes.


#15

C’est vrai !


#16

A propos d’énergie, j’ai essayé des pentes légères, et ce que j’ai sué ! J’ai eu les jambes dures. Il y a du boulot. Les descentes passent mieux. Au début, je pensais les craindre mais ça passe. Je suis obligé de me mettre en tête, “se pencher en avant ou se pencher en arrière” quand la pente change. Rien d’instinctif encore mais je tiens sur le mono, donc c’est déjà ça !
Idem pour les mini reliefs, j’ai tenté de soulager l’appui sur la selle mais je perds encore l’équilibre. Quand on voit des descendeurs, on se dit qu’il y a des heures de pratique…
J’ai apprécié les arbres du parc de Sceaux pour remonter sur le mono… La aussi, il faut travailler…
C’est marrant de voir les réactions des joggeurs, ignorance, surprise, complicité, doute… (dans mon cas assez justifié !)
J’ai hâte de pratiquer avec d’autres pour la stimulation et le fun, les conseils et le regard bienveillant. (j’espère)


#17

Bonjour
Depuis peu, je monte sur le monocycle avec la technique décrite dans le forum, en calant un bout de bois derrière la roue, puis je sautille sur place et puis je roule. Démarrer directement me projette toujours trop en avant.
Les cotes me font ralentir énormément malgré le fait de vouloir me pencher en avant.
J’arrive à ralentir jusqu’à m’arrêter et sautiller en tournant et repartir. Petites victoires… Mais grand plaisir d’être plus à l’aise.


#18

Pour accélérer dans les côtes, au lieu d’essayer de te pencher en avant, concentre toi sur fluidifier ton pédalage.


#19

Merci pour le conseil Gingo.
Je vais essayer.


#20

Grace à M.O.U, j’ai roulé d’une façon que je n’imaginais pas pouvoir faire encore.
Les conseils et le soutien sont précieux et très efficaces.
Chemins avec petites racines, petites pentes, feuilles et châtaignes… Belle balade.
Je repars avec des pistes de travail. Démarrer sans appui, actions sur les pédales, descendre les trottoirs…
Très sympa ! Merci encore pour ton aide et ta patience, et avec le sourire.


#21

La classe Thierry ! Pour Noel, tu devrais demander… un Muni !


#22

Pas vraiment la classe. C’est très hésitant, mais je prends l’encouragement, merci Pierrox.

Je crois que je suis fichu, je rêve déjà d’un Chris Holm 24 pouces avec frein à disque… Encore prématuré mais il reste 2 mois jusqu’à Noël…(on peut rêver)


#23

Info : Pierrox a des bouts de KH24 à vendre, d’où peut-être son encouragement ? Par ailleurs, il y a un KH24 à vendre dans les petites annonces du forum, je le connais bien car c’est mon ancien que j’avais revendu il y a 4 ou 5 ans (mais il a un frein à patin)


#24

Merci Boin-Boin pour l’info.
Noel est encore loin-loin…


#25

Y en a un aussi sur leboncoin, plus récent mais sans frein


#26

Toujours du mal à monter sur le monocycle sans “amis”, arbre, poteau ou épaule compatissante…
Le premier pied toujours trop lourd, et donc l’engin part en arrière.
Seule méthode qui marche pour l’instant; caler un bout de bois ou cailloux derrière la roue, mais je crains de prendre une mauvaise habitude. Démarrage en sautillant ensuite.


#27

ou alors tu changes de méthode de départ
essaye de marcher en poussant le mono et de sauter dessus, ainsi tu ne mettras pas de pression sur la manivelle arrière


#28

Il faut que tu te focalises sur le fait de ne pas mettre de poids sur le premier pied, donc de NE PAS t’en servir comme marche pied pour atteindre l’autre pédale.
En gros la roue ne doit pratiquement pas bouger, et les manivelles doivent rester horizontales (a peu près) jusqu’a ce que tu atteignes la seconde pédale.
Il faut non seulement faire comme si tu avais quelque chose de très fragile entre le premier pied et la pédale, comme une oeuf ou une assiette en plastique, mais aussi prendre appui sur la selle qui va faire pivot via la fourche, l’axe et la roue.
L’alternative a l’oeuf imaginaire c’est d’utilise la première jambe, qui est pliée a environ 90° au niveau du genou lorsque ton premier pied est placé sur la pédale mais que tu n’as pas encore sauté. A ce moment la, juste avant de sauter, et aussi pendant le saut, tu essayes de faire en sorte que cet angle reste a 90°, comme si ta jambe était devenu une sculpture, non articulée, ou plus simplement comme si elle se retrouvait subitement plâtrée.
Si cette jambe reste aussi inflexible qu’une jambe plâtrée, elle ne pourra pas se servir de la première pédale comme d’un marche pied, et la roue restera immobile pendant le saut.

Enfin tu n’es pas obligé de démarrer aussi tot que ton second pied a atteint la seconde pédale, tu peux simplement projeter de faire deux ou trois hops une fois sur le mono avant de démarrer. En ne cherchant pas a démarrer en une seule fois tu n’as pas besoin d’autant d’élan, juste ce qu’il faut pour arriver en position verticale au dessus du mono quand ton second pied est sur la pédale. Ca rend le “zero poids sur la première pédale” encore plus facile.

En plus en faisais quelques hops avant de vraiment démarrer ça te donne l’oportunité de placer ton second pied exactement comme tu le veux, avec un peu d’entrainnement. Et ça travaille l’equilibre statique.

L’alternative de bouin-bouin marche aussi, notamment pour le 36" avec manivelles courtes, mais il est très difficile de placer ses pieds précisément ou on voudrait qu’ils soient sur les pédales, y compris la premier pied, ce qui implique de les déplacer pendant le pédalage, procédure beaucoup plus risquée que de les placer pendant les hops avant le démarrage, en static, comme j’ai pris l’habitude de le faire. surtout si les pédales et les chaussures accrochent bien.


#29

Bonsoir et merci Boin-boin et Uni dreamer pour ces conseils avisés.
L’idée de la jambe plâtrée me plait bien. Je vais me faire des images mentales plus solides…
Je pense aussi que je ne m’appuie pas assez sur la selle.
MOU me conseille de monter des pédales plus accrocheuses. Il est vrai que mes pieds glissent un peu au démarrage, quand je me lance.
Bon il faut que j’y arrive avant Noël…


#30

Une super vidéo qui explique très bien le “static mount” que UniD décrit :

https://www.youtube.com/watch?v=yqWtEBgG300


#31

Excellente!
Merci Pierrox
Que ça a l’air simple …


#32

Progrès léger en tout terrain. Je tente des petites descentes, petits reliefs, petites marches genre bordure de pelouse…
Comme j’ai l’impression de mouliner comme un malade sur les chemins droits, j’ai acquis un vieux 24 pouces et je vais l’habiller d’un pneu tt et d’une meilleure selle. On verra.
Toujours difficile de démarrer sans appuis. Le déclic ne s’est pas encore fait mais je sens que je me retrouve plus facilement sur le point d’équilibre mais dès que j’avance je tombe d’un coté. Pas bien assis, pied pas bien mis…
J’essaie de ne pas trop pousser sur la première pédale. La vidéo (de Pierrox) montre aussi que la main s’appuie sur la selle.
A suivre…