Débutant près de Nancy.


#41

Félicitations pour tous ces progrès ! Tu es bientôt près à attaquer le cross :wink:


#42

Salut Bud,

Je suis de Metz et vient bosser tous les jours à Nancy (train/tram/mono). J’ai commencé l’été dernier et ton expérience me rappelle la mienne :wink:
Ça te dirait de rouler ensemble à l’occaz dans le coin ?

C’est cool que la communauté s’étend dans l’Est !


#43

Salut,
Pas de soucis pour “rouler” ensemble à l’occaz. Va juste falloir que je mettes les bouchées doubles pour améliorer mon tout petit niveau et ne pas être trop à la traine. :wink:
Je ne voudrais pas que tu traines un boulet loin derrière toi. :smiley:


#44

Si seulement elle pouvait aussi s’étendre à l’ouest… :smile:


#45

Toujours autant de difficultés à trouver plus de temps pour pratiquer, mais j’ai quand même fait plusieurs séances d’entrainement depuis la dernière fois. (je ne compte plus les heures maintenant que j’ai dépassé les dix heures de pratique)
J’ai laissé le terrain de basket pour migrer 200 mètres plus loin sur une partie d’un ancien parking de supermarché. (reconvertit en city stade, aire de jeux pour les enfants et tracé au sol pour apprendre le code de la route aux jeunes)

Du coup j’ai plus de place pour rouler et parcourir des distances plus grandes. J’ai encore quelques ratés pour monter seul, mais le pourcentage c’est grandement inversé par rapport à il y a deux semaines.
Je m’amuse à faire le tour de cet aire de jeu et je progresse. J’arrive à faire dans les 300/350 mètres sans poser le pied mais j’ai remarqué que j’ai plus de facilité pour tourner à gauche qu’à droite. :smiley:
D’ailleurs quand je vais tout droit, je suis bien assis sur la selle et mes mouvements sont plus fluide alors que quand je tourne je force comme un bourrin sur mes cuisses et je le sens passer et je sens que je suis moins sur ma selle. :confused:
Le bon côté c’est que même en forçant mes cuisses tiennent plus longtemps. :stuck_out_tongue:

Sinon j’ai remarqué que je bloque pour l’instant à l’idée de monter sur le mono en sautant. Bizarre, vu que je n’appréhende pas de chuter en roulant. :thinking:
Et j’aimerais bien apprendre à sauter un peu (au moins sautiller sur place) mais là aussi je bloque pour trouver la bonne méthode.


#46

Essaye de gonfler plus je pneu et vois si tu prends mieux les virages


#47

N’hésite pas à t’aider des bras pour tourner, du genre : pour tourner à gauche, tu tends le bras gauche à gauche et le bras droit devant toi et inversement pour tourner à droite (c’est un conseil qu’on m’avait donné et je trouvais ça bien), en pivotant la tête et les épaules c’est plus facile de faire pivoter le bassin.
La montée en sautant dessus (cowboy ?) est impressionnante mais si tu fais un essai raté ou 2 où tes pieds touchent les pédales tu sentiras que c’est facile !


#48

Hey, tu avances bien. C’est cool !
Je rejoins bouin-bouin : “gonfle ton pneu, tu tourneras mieux.” (Ça rime, je devrais en faire une chanson !)

Pour sautiller sur place, il faut déjà bien mettre les pédales au même niveau. C’est très important pour arriver à décoller et atterrir sans partir en avant/arrière. Ensuite, essaie d’aller vers le haut et non vers le bas : au début, on a tendance à s’écraser plutôt qu’à décoller… Du coup, on ne saute pas :wink:

Ensuite, à ta place, j’attendrais de maîtriser ne serait-ce qu’un peu les sauts pour attaquer la montée cow-boy. J’ai l’impression qu’elle est plus simple en continuant avec des sauts, plutôt qu’en continuant en roulant. Le truc qui fait peur quand on commence à la pratiquer, c’est de mal atterrir et de devenir stérile :smiley:
Personnellement, ça ne m’est pas arrivé plus d’une fois !

Si tu veux une autre montée qui serait éventuellement plus simple, je pense qu’essayer de monter en marchant est une bonne chose : tu fais quelques mètres à pied, puis tu places ton bon pied sur la pédale et tu t’élances, l’idéal étant le plus fluide possible.
Une fois que tu maîtriseras cette montée, tu pourras accélérer avant la montée. L’idéal étant de finir par arriver à monter en courant… Ce qui ressemble finalement à la montée cow-boy puisqu’il faut sauter pour arriver sur le mono. :wink:


#49

Pour monter en sautant il ne faut surtout pas commencer par sauter avec deux pieds en meme temps, ça sent vraiment bizarre au debut, mais plutot en poussant d’un pied. Je suis d’accord qu’il serait mieux de commencer à sautiller sur place avec les pedales horisontales! C’est supersimple, tu vas l’apprendre en une seance.

J’ai egalement investi dans une roue ultime, c’est une horreur. Je sais pas quoi en faire !!!


#50

Faudra que tu me montres ça ! :wink:


#51

Elle est toujours dans mon coffre, tu es le bienvenu !
Demain je pars en mission trois semaines, mais après je veux bien refaire des sessions.


#52

Je ne suis pas vraiment d’accord pour la montée cowboy, pour avoir appris cette montée à pas mal de personnes, j’en ai vu plusieurs la réussir du 1er coup. A mon sens, il suffit à peine de savoir rouler pour l’apprendre, le blocage est vraiment psychologique (il faut essayer d’y aller avec les 2 pieds mais si un a du retard sur l’autre c’est pas un souci, quand on a compris ça, on fait moins de blocage).
Pour les petits sauts, c’est peut être même plus facile, pour le coup, lors d’une initiation il y a quelques années, un passant qui ne savait pas rouler à commencer à s’agripper sur le mono et à faire des petits sauts surplace.


#53

J’ai pas essayé cette montée, ce qui me rend timide c’est plutôt d’atterrir lourdemment sur une seule pédale, ce qui propulserait le mono en avant ou en arrière avec du bobo. Mais peut-être que ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie.

Au fait, si la discussion s’oriente vers les techniques de mono, il y a une catégorie exprès pour, ce serait mieux de créer un sujet dédié :slight_smile:

https://forum.monocycle.info/c/techniques-et-disciplines


#54

Mais non coin-coin ça ne s’oriente pas vers les techniques de mono , c’est juste pour mon apprentissage personnel. :wink:
J’essaie tout ça demain ou vendredi histoire de voir si j’arrive à passer au dessus de mon blocage.


#55

Bon je continu un peu de rouler (toujours pas de grandes distances mais ça viendra), mais j’essaie surtout de m’entrainer à d’autres choses (surplace et mieux tourner).
Alors le surplace c’est vraiment pas ça pour l’instant mais je ne désespère pas.
Tourner ça vient tranquillement (grand virages pour l’instant) avec toujours plus de facilité à gauche.
J’arrive aussi un peu à tourner plus sèchement pour aller plus vite à gauche. (à droite c’est plus difficile :stuck_out_tongue: )

Et dernière chose, j’ai réessayé de monter comme un cow-boy, mais là je fais un gros blocage psychologique.
Je saute assez haut et mes pieds trouvent les pédales, mais comme j’ai peur de me vautrer je ne m’engage pas à fond et du coup lâche tout et je rate systématiquement. (pas près de faire des figures style flat/street/ freestyle )
Je crois que tant que je bloque, je ne pourrais pas le faire.

Sinon un manque cruel de temps pour progresser plus vite et pouvoir accompagner les autres correctement en randonnée. Mais ça ira mieux dans quelques mois avec plus de pratique. :slight_smile:


#56

Pas vraiment de progrès depuis début août vu que je n’en ai pas fait pendant trois semaines. (vacances bien chargées et enfants accaparant le temps)
J’ai eu du mal à trouver du temps pour en faire depuis début septembre.
Seulement trois sessions assez courtes dont deux cette semaine.
(d’ailleurs désolé de ne pas avoir encore concrétisé une rencontre avec les autres sur Nancy, mais le boulot de 12h à 20h pendant tout le mois ne facilite pas les choses :frowning: )
Du coup je stagne bien et je rage un peu mais je m’accroche. :wink:

Cette semaine je me suis essayé deux fois (dont une ce matin) à faire du mono dans un chemin remplit de cailloux. Ça grimpe un peu et c’est un peu instable mais j’arrive quand même à rouler. Par contre autant en descente j’arrive à m’assoir un peu mais pas complètement sur la selle, autant en montée je fais tout à la force des cuisses et c’est chaud. C’est épuisant car je n’arrive pas à bien m’assoir sans perdre l’équilibre.
J’ai pas fais plus de 200 mètres de suite sans faire tomber le mono, donc il va falloir s’accrocher pour pouvoir faire de la rando. (le marathon est encore bien loin de moi :roll_eyes: )


#57

Belle progression quand même.
Et si tu te fixais un objectif comme par exemple faire du mono tous les jours ?
Même que 5 ou 10 minutes ça paye plus que de s’acharner une fois de temps en temps.
Tu enfonceras le clou plus doucement mais aussi avec plus d’efficacité.

Dans les chemins et les cailloux en débutant moi aussi j’ai essayé et je suis vite revenu sur le bitume et le béton.

Ne soit pas trop pressé, tout va venir petit à petit, le fait d’être bien assis sur la selle ce n’est pas simple à acquérir donc ne te décourages pas.

Monte ta selle au plus haut, c’est à dire à ne pouvoir pédaler que de l’avant du pied, ça t’obligera à t’asseoir et
tu vas progresser plus vite, tu baisseras ta selle plus tard quand ta maîtrise te le permettra.

Il y en a qui font l’inverse et qui baissent la selle, perso je n’y suis pas parvenu.


#58

C’est rigolo, mais pour les chemins caillouteux j’aurais conseillé bien le contraire : de ne pas s’asseoir, apprendre à rouler (sur du bitume parfait au début) sans poser les fesses sur la selle, juste qu’elle reste entre les cuisses.

Au début ça fait trop travailler les jambes, et on n’arrive pas à faire plus de 10m, mais assez rapidement ça devient naturel et on peut couvrir de longues distances.

Et en revenant sur les chemins imparfaits, ou sur l’herbe ça permet de mettre plus de poids sur les pedales et moins sur la selle. Ça permet de degager plus rapidement de la puissance quand la roue se bloque avec un trou / une racine.


#59

C’est aussi ce que j’aurais conseillé. J’ai tendance à baisser la selle (+ allonger les manivelles parfois) quand je fais du cross. D’autant plus que je préfère être debout quand ça grimpe, ça me permet de me servir de la selle pour gagner en puissance.


#60

Oui totalement d’accord avec vous pour le tout terrain.

Selle haute c’était un raisonnement pour l’apprentissage du débutant sur terrain lisse car il me semble que Bud a encore une bonne marge de progression pour contrôler le mono juste en roulant.