Débutant près de Nancy.

Pour les douleurs à l’entrejambe je compatis, je pense que nous avons tous du franchir ce cap :weary:
Il y a des solutions. j’ignore ton accoutrement :grin:, mais s’il ne fait pas partie de la panoplie, le cuissard est, selon moi un début de réponse. Sinon, la crème, type Bepanthen ou autre (voir baumes apaisant pour nourissons par ex.) permettent de lutter efficacement. Le slip, en revanche est le meilleur ami des bobos à cet endroit :confounded:
il y a aussi le temps, la peau finit par s’y faire, avec le temps va tout s’en va, même les douleurs… :wink:
J’ai remarqué que les blessures apparaissent (aujourd’hui encore) lorsque je roule longtemps penché lorsque je cherche de la vitesse, une bonne posture compte, du moins je pense :face_with_raised_eyebrow:

Pour progresser en saut, je me permets de te donner, sans condescendance, un petit conseil: il est utile de faire des séries de trois sauts en comptant dans la tête 1,2,3, 4. On reste en équilibre sur le 4 puis on reprend la série. Bon, si ce n’est pas clair, je reformulerai :smile:
ça a bien marché pour moi, j’ai fait ça trois fois par semaine cet été, j’arrive à rester quelques secondes en équilibre statique et j’ai commencé (enfin) à m’entraîner à monter et descendre sur surface lisse en sautant. j’arrive également à monter et descendre une marche! :rofl: après trois ans de pratique c’est pas mal non? :roll_eyes:
prochain objectif: l’escalier! :scream:

1 J'aime

Pour ma part, pour passer les obstacles sans à-coups, je dirais que j’ai bloqué des années ! Depuis quelques temps, je sens que j’y arrive mieux. Je ne lève pas vraiment les fesses de la selle, je dirais que je relâche les jambes, tout en gardant une légère pression sur les pédales (pour ne pas perdre les pédales :stuck_out_tongue: ). Ce qui est dur, c’est d’appuyer fort sur les pédales, tout en étant relâché. :slight_smile:

Et un autre truc important qui m’est venu après des années de pratique, c’est de toujours rester bien droit sur son monocycle en toutes conditions (sauf quand on freine hein !), que ce soit pour franchir des obstacles, passer la vitesse du schlumpf, l’enlever. J’ai longtemps roulé en me penchant en arrière à l’approche des obstacles, en me penchant en avant en passant la vitesse… même en downhill, quand c’est trop pentu, il ne faut pas être trop en arrière sinon ça glisse.

1 J'aime

Merci pour tous les conseils. :slight_smile:

Ce matin j’ai sorti le 29", ça faisait longtemps que je n’en avait pas fait.
Je suis parti sans objectif particulier autre que de me balader. Même si l’inertie n’est pas la même qu’avec le 20", l’expérience emmagasinée sur ce dernier m’a permis de bien tenir l’équilibre et rouler avec plaisir.
Ça va plus vite, c’est plus facile de passer les petits défauts du bitume et j’ai également passé avec succès un ralentisseur. :slight_smile:
J’ai toujours pas mal de petits déséquilibres à corriger et à encore améliorer mon assise sur la selle mais pour cela il faudra enchainer les sorties. :wink:

Un bon bol d’air frais encore une fois qui fait du bien.
Je viens d’ailleurs de regarder par curiosité la distance parcourue et j’ai été étonné de voir que j’ai fait 8km et demi lors de cette sortie avant de descendre de mono. J’ai terminé sans avoir trop mal à l’entrejambe et en ayant moins fait chauffer mes cuisses. (juste ce qu’il faut pour ne pas avoir froid :smiley: )
Mes nouveaux boxer et les séances en 20" font peut-être leur oeuvre.
Les 10 km ne devraient plus être utopiques dorénavant.

4 J'aimes

Cool, un nouveau participant à l’UNICON ! :smiley:
Félicitations pour tes progrès ; il est cool de voir que tu continues à avancer !

3 J'aimes

Attends, il y a la CFM d’abord! :smiley:
Ce n’est pas trop tard, il reste quelques jours :rofl:
Merci pour le lien UNICON, je ne savais pas qu’on pouvait déjà s’inscrire :astonished:

1 J'aime

Alors je serais bien en vacances pendant la période de la CFM mais je serais plutôt du côté d’Orléans que du côté de St Etienne. :wink:
Ce n’est pas l’envie qui me manque d’aller y faire un tour, mais les vacances en famille avant tout. :slight_smile:
(ça me fait penser que j’étais déjà à Orléans l’année dernière à la même période)

ça fait longtemps que j’y réfléchis, j’ai franchi le pas. J’y participe, non sans appréhension :cold_face:
et on y va avec toute la famille, ça fait un voyage, des sorties, des rencontres et peut-être bien des gamelles :tooth::bone::brain::dizzy_face:
l’an dernier, je ne me sentais pas le niveau et comme toi, on avait préféré Montélimar à Ingré. Cette, année je ne me sens toujours pas au niveau :weary: mais bon, il faut un début, parce que ça peut durer longtemps les ressentis :roll_eyes:
ça sera la première fois que je roulerai avec d’autres mono-cyclistes, hormis un débutant que j’ai croisé qui ne parvenait pas à faire plus de 5 mètres.
Nous prévoyons de visiter Grenoble l’été prochain, il paraît qu’il y a des choses assez unicon à visiter :grin:

5 J'aimes

De mon côté ce n’est pas tant une histoire de niveau, c’est plus le fait de la priorité familiale. :wink:
Parce que sinon je suis tout à fait capable de participer à quelques épreuves et terminer dans la fin du classement sans que ça me pose de problème. :slight_smile:
Mais j’attends avec impatience le récit de tes futurs exploits. :wink:

Sinon aujourd’hui petite balade accompagné de ma femme en vélo. Bon ok c’est plutôt moi qui essayait d’accompagner madame et elle qui me trainait comme un boulet loin derrière. :laughing:
Je vais clairement moins vite qu’elle mais nous avons passé un agréable moment dehors à prendre l’air.
6.8km dont 5.8 avant que je ne chute (j’ai voulu faire le malin à grimper une rampe bien raide avec un décrochage en haut). Ça m’apprendra. :smiley:

Et je crois que je m’habitue tranquillement à faire de la distance, car j’ai de moins en moins de douleur à l’entrejambe en empilant les km. (mes boxers qui remontent tout aident bien aussi :wink: )

1 J'aime

oui tu as raison, les performances on s’en fiche un peu. Bon si je parviens à ne pas finir tout le temps dernier, ce sera quand-même plus grisant :grin:
Les balades avec cyclistes, c’est toujours un peu difficile :no_mouth: rien à faire, ce n’est pas le même moyen de locomotion. J’ai fait de même cet été avec madame, j’ai été plus malin, je l’ai lesté avec fifille dans sa cariolle :stuck_out_tongue_closed_eyes:
Hein, comment? on fait moins la maline là! :rofl:
c’est vrai que c’est bien agréable.
7 km, c’est la bonne deuxième moitié :smiley: les 10km ne sont finalement plus très loin…

Un mois plus tard, avec peu de sorties à mon actif, voilà mon premier 10km ! :slight_smile:
J’ai pris un peu la pluie, car il y avait quelques averses, mais ça n’a en rien altéré mon envie de sortir le 29".
J’ai un peu galéré à finir sur les deux derniers km, mais ça valait le coup de se forcer un peu.
(mes jambes chauffaient pas mal et mes pieds devenaient de plus en plus lourds sur les pédales)
J’étais content d’arrêter après 1h15 de pédalage ininterrompu, mais fier de moi. :slight_smile:
(oui je ne suis pas très rapide pour pédaler en plus du fait que je suis encore en 150 :wink: )

En parallèle je travaille mes montées de l’autre pied (un peu bancal mais ça vient tranquillement) et le surplace en sautillant avec mon 20". En fait, j’alterne les séances apprentissage et balade.

1 J'aime

C’est super que tu trouves toujours le monocycle agréable après ta première sortie longue distance ! Continue comme ça Bud !

Je ne sais pas si ça t’a déjà été conseillé, mais tu devrais effectivement rapidement changer tes manivelles. Opter pour du 125 dans un premier temps semble un bon choix. Les 150, je ne les conseillerais qu’à un 36 à vitesse. Selon moi, c’est beaucoup trop long dans quasiment tous les autres cas (y compris l’apprentissage, où du 125 est bien moins fatigant).

3 J'aimes

Bon ben voilà :+1: félicitations :grinning:
les 10 premiers km sont symboliques, on se dit qu’on y est parvenu et cela laisse de bonnes perspectives d’avenir
La distance :arrow_up: est plus importante que le temps effectué pour la couvrir :clock2: c’est du concret.
Les performances s’amélioreront inévitablement.
Je songe sérieusement à m’acheter un 29" pour ma part, j’ai fait un chouette marathon à la CFM mais en 26" j’ai eu du mal à tenir le rythme :hot_face:

1 J'aime

Hésite pas trop longtemps…

C’est un beau monocycle, mais il faut sans doute changer le pneu pour faire de la route. Et on ne peut pas y installer de Schlumpf, si jamais l’idée finit par germer… :innocent:

Disons que j’aurais déjà pu passer en 125 depuis quelques temps, mais je voulais faire les 10km avant de changer de configuration.
Le 29" que @bouin-bouin m’a vendu est équipé en double insert 125/150, donc ça va aller vite pour changer. :slight_smile:
Je testerai ça dès ma prochaine balade.

2 J'aimes

L’éternel débat sur la longueur des manivelles !
J’aime bien 150 aussi sur les autres tailles de Schlumpf, les montées de col en 29" classique.
Sans parler du cross mais tu te focalisais sur la route si j’ai bien compris.

Continue Bud !

Je ne me focalisais pas seulement sur la route, non ! Bien que la maniabilité soit excellente avec des manivelles de 150, on perd énormément en vitesse et parfois en capacité de franchissement.
Mais je crois que le truc qui m’embête le plus, c’est d’avoir à faire des tours de pédales gigantesques pour faire un tour de roue. Des manivelles plus petites, 137 ou 125, sont selon moi bien meilleures.
Après, comme tu dis, c’est un éternel débat et on ne mettra jamais tout le monde d’accord puisqu’il n’y a pas de réponse absolue. Chacun fait comme il préfère et c’est sans doute mieux ainsi ! :slight_smile:

Continue de nous tenir au courant de tes avancées, @Bud, c’est toujours aussi intéressant de te voir progresser !

1 J'aime

Pourquoi ça ?

Tu peux moins prendre de vitesse, et la vitesse peut servir à passer certains obstacles. Par exemple, pour une racine, je préfère arriver vite dessus pour la passer sans problème plutôt que de devoir pousser sur les pédales parce que ma vitesse n’était pas suffisante.

Je me range du côté de Sam sur ce débat éternel ! :wink:

Si l’axe schlumpf avait un ratio proche de 2, je mettrais des manivelles de 170mm sur mon 36", les grandes manivelles ont certainement des avantages sur le plan biomécanique.

Des manivelles de 150mm sur un 29" en tout-terrain, c’est bien pour débuter. Le jour où tu passes partout et que tu moulines jusqu’à prendre feu, tu passeras sur des manivelles plus courtes :stuck_out_tongue:

Pour ma part, j’ai un 26S avec des manivelles 125/150mm et je l’utilise toujours en 125mm, ce qui m’a fait prendre la décision de me remonter un 29S en 125/150mm. Ainsi, je pourrais faire du tout terrain en 150mm, avec un meilleur franchissement (qu’en 26"), plus stable. Et en ville, j’irais plus vite aussi ! Mais c’est un bon exercice de rouler en 26S, c’est tellement moins stable qu’un 36S ! ^^ (il ne faut pas oublier que cette décision est liée à la progression, il a fallu que je roule pas mal en 26S pour réussir à descendre et monter les petits trottoirs en restant enclenché, il y a quelques années quand je roulais en 29S je n’étais capable de faire que de la route)