Critiques Coupe de France

Bonjour à tous,

Je crois que la prochaine fois, il faudrait peut-être essayer de préparer les « contenus » des courses à l’avance : fermer les inscriptions plus tôt (ce qui est ptet dommage) et organiser, si possible la veille, des courses précises : séries avec tels dossarts,… Il faudrait alors afficher les courses la veille au soir pour que chacun sache quand se présenter au départ,…

Bon, je sais pas si c’est pas un peu ambitieux ou dommage pour « l’esprit monocycliste! »

J’ai en tout cas passé un super week-end.
François

C’est bien le problème : quand arrêter les inscriptions.

On avait environ 60 inscriptions avant le début du week-end et j’en ai pris presque 80 en plus la veille de l’athlé. Du coup, c’est plus dur de faire un planning… On a fini les feuilles de course à 3h30 du matin mais par chance il y avait le changement d’heure et on a dormi une heure de plus !

Cela dit, à mon avis il ne faut pas empêcher les inscriptions de dernière minute car ce qui fait la qualité de la compétition c’est qu’il y ait un max de concurrents.

Peut-être que le trial devrait se faire en parallèle du tournoi de basket pour donner plus de temps à l’athlé ? Dans la mesure où il y avait jamais deux matchs de suite pour une équipe pendant le tournoi. En fait, tout cela dépend grandement des sites. Il y a d’autres facteurs aussi : la propension des monocyclistes à se leve tard, les jours assez courts parce que c’est l’hiver.

Merci pour les critiques, ça aidera forcément les prochaines éditions.

A+,
Laurent

Bonjour,

je n’y étais pas mais je réagis a ce que je viens de lire

les 80 inscrits supplémentaires se seraient sans doute inscrits avant s’il n’y avait pas eu la possibilité de s’inscrire au dernier moment. je pense que le nombre total d’inscription n’aurait pas été très différent… seulement l’organisation plus simple…
après tout, pourquoi s’inscrire 15 jours avant par mail ou téléphone quand on peut s’inscrire sur place au dernier moment…? mais si on a pas le choix, on se prend par la main et on s’y prend a l’avance…

Au revoir.

Je suis moyen d’accord avec Jondynette: Je parle de mon cas perso mais 10 jours avant la CFM je n’étais pas certain d’y être… et j’étais donc content de pouvoir m’inscrire sur place pour le trial et le TT. Vu qu’il s’agit d’un COUPE de france et non d’un championnat, je pense qu’on peut profiter de la souplesse d’organisation tant qu’on a le choix.