Comment se motiver à aller rouler ?!?

#1

Tu avais bien prévu d’aller t’entraîner ou d’aller faire une balade après le boulot ou le dimanche matin mais en fait tu es resté : réponse (a) scotché devant ton écran, réponse (b) dans ton lit, réponse © tu as trouvé au dernier moment un truc hyper important à faire…
Si au contraire tu avais une grosse flemme que tu as surmontée et que finalement rouler t’a fait un bien fou, dis-nous ici comment tu as réussi à te motiver !

Comment se motiver à aller rouler ?

  • s’être donné rdv avec quelqu’un à l’avance pour ne pas rouler seul(e) ;
  • rouler dans une salle avec du monde ;
  • s’être préparé un nouveau circuit (et avoir très très envie de le tester) ;
  • partir en voiture de chez soi (oui ça décale le moment où tu vas devoir commencer à rouler…) ;
  • préparer une compétition ;
  • se faire un programme d’entraînement à l’avance ;
  • rouler un jour donné à une heure donné ;
  • tester un nouveau matériel ou une nouvelle configuration de mono (réglage de guidon…) ;
  • mettre sa musique préféré à fond pour se motiver en s’habillant ;
  • rouler régulièrement (un arrêt dans la pratique fait oublier combien c’est boooonnn) ;
  • autre (préciser ; j’éditerai la liste !)
1 Like

#2
  • ta chère et tendre (ou cher et tendre) te dis que t’es plus aimable une fois que t’as roulé
  • tu peux toujours te vanter en disant “ah ce matin c’était super dans les bois … j’ai même pas senti la tempête!”
  • tu peux bouffer plus au repas de midi sans culpabiliser à propos des kilos que t’as pris pendant les fêtes.
  • tu additionnes les kilomètres avec Strava pour te dire à la fin de l’année: ouah tout ça!
  • tu culpabilises au vu de tous les progrès techniques que tu as à faire!
1 Like

#3

Tu es en manques qu’on s’intéresse à toi en te disant qu’il te manque une roue

1 Like

#4

Tu t’es blessé il y a peu et tu souhaites remonter sur un mono pour te prouver que ce n’était pas grave et que ça ne t’arrivera plus :smiley:
(Non, ce n’est pas du tout du vécu !)

Sinon, voici d’autres source de motivation :

  • Penser au superbe air hivernal qui va te revigorer et te permettre d’être plus efficace dans tes tâches ;
  • Penser aux magnifiques paysages que tu peux découvrir en faisant un long tour ;
  • Se Lancer un défi pour la sortie : “aujourd’hui, je fais 60 km, c’est 10 km de plus que ma plus longue sortie !” ;
  • Apprendre quelque chose de nouveau : descendre un trottoir, monter un trottoir en roll up, sauter une bosse, shifter à haute vitesse, …

Et je crois que c’est tout ce qui me vient à l’esprit pour le moment. La principale source de motivation restant bien souvent la compagnie d’autres personnes (famille, ami.e, conjoint.e, …) comme déjà évoqué :slight_smile:

0 Likes

#5

Ça marche pas chez moi, j’arrive pas à trouver la motiv d’installer le nouveau matos… :cry:

0 Likes

#6

Il y a déjà un tas de bonnes raisons !
Que dire de plus… ah si des fois faut que je me fasse un peu violence pour vaincre la non-motivation (surtout en hiver quand tu regardes le thermomètre et qu’il n’utilise qu’un seul chiffre !), et à 99% des fois je suis bien content de l’avoir fait au final. Le 1% c’est pour les fois où une fois enfin dehors il pleut à verse au bout de 10 minutes. Là c’est le “p’tain je savais que j’aurais du rester au chaud” qui l’emporte.

Sinon dans la série les trucs qui motivent, si ça n’a pas été dit, c’est quand tu as lu une bonne astuce sur le forum (ou que ton cerveau a trouvé une bonne idée) et que tu te dis “ah faut que j’essaie ça”.

1 Like

#7

Honte sur moi qui fait preuve de non motivation depuis que le froid a décidé de planter sa tente partout ou je vais. :sweat_smile:
Je déteste le froid et je crois que dans ma tête pour l’instant il gagne contre mon envie de remonter sur une roue.
Pour moi réponse (a) et réponse ©.

0 Likes

#8

De mon coté je n’ai pas de problème de motivation, faire du sport, bien respirer, bien transpirer et continuer de rester en forme.

Bud je ne te félicite pas car quand il fait froid le mono c’est idéal pour se réchauffer.

Quelques exercices et tu ne sens plus le froid, en plus tu as ton taux d’endorphine qui monte et qui va te donner du plaisir et supprimer tes petites douleurs.

3 Likes

#9

+1 ! En hiver je monote en t-shirt !

0 Likes

#10

Et l’été ?

0 Likes

#11

1 Like

#12

Oulàh. Va falloir revoir ta manivelle droite XD ça doit être dur de rouler comme ça :slight_smile:

1 Like

#13

Moi, ma motivation, c’est d’accompagner ma fille de 4 ans au parc. Qu’elle soit sur son vélo, sa draisienne, sa trottinette… C’est d’ailleurs grâce à ça que je me suis remis au mono après de longues années de pause. Et je regrette paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas ! ! ! :yum:
Surtout que, du fait de devoir l’attendre (elle avance pas toujours très vite) ou même devoir lui donner un petit coup de pouce (enfin plutôt “de main” dans le dos) pour la faire avancer dans les montées bah j’ai carrément progressé sur mon sur-place ou mon équilibre à basse vitesse en général. Merci Chouquette :kissing_heart:

2 Likes