Comment et combien avez-vous converti de personnes au monocycle ?


#1

Ayant habité presque toujours au fin fond de la campagne, j’ai assez peu eu l’opportunité de faire essayer mes monos. J’ai quand même donné des “cours” deux trois fois à des curieux(se), mais sans jamais que ça aille plus loin.

Ma copine n’a jamais été tentée alors qu’on faisait beaucoup de balades ensemble, elle en vélo moi en mono (29" à l’époque). De plus, elle a beau trouver ça impressionnant, elle trouve toujours ça, je cite, ridicule…

Finalement, la seule personne que j’ai converti le fut à mon insu :smiley:

Présent sur un vide-grenier avec mes deux monos à portée de vue, une mère de famille est venue me voir pour me dire que sa fille me voyait passer à mono en ville, qu’elle avait harcelé sa grand mère pour en avoir un et qu’elle était devenue accro depuis quelques semaines.

J’étais assez content d’avoir enfin apporté ma pièce à l’édifice après tout ce temps. :smirk:

Et vous ?


#2

Un cycliste commençait de me doubler par la droite sur une voie verte, bien sur comme beaucoup de vélos pas de klaxon pour se signaler donc je suis surpris et je lui fait remarquer.

Plus loin, on s’arrête discuter un moment et on se donne rendez vous car il veut s’essayer au mono. Finalement, je lui prête un 20’’ et assez rapidement il commence de prendre goût à se percher sur une roue sans même savoir rouler : addict avant de savoir rouler, encore un cas désespéré…

Je lui ai appris tout ce que je savais faire par contre j’ai regretté lui avoir appris la montée en se calant contre une bordure de trottoir car ensuite pour le faire monter en Static pur ça a été très long avec cette pédale arrière sur laquelle il appuyait toujours trop.

Depuis nous nous exerçons ensemble régulièrement et nous pouvons comparer nos progrès.

Le deuxième c’est mon fils aîné, qui fait tout ce que je fais ou que j’ai fait…
Pour lui ça a été bien plus facile que pour moi, la montée en Static et les virages dans les 2 sens au bout de 3 semaines…

J’attends le 3ème, il y a tous les gamins du coin qui roulent sur la roue arrière de leur vélo mais qui ne veulent pas essayer le mono, ils me disent qu’ils ont peur…


#3

j’ai appris à pas mal de monde (j’ai pas compté) mais beaucoup ont fini par passer à autre chose. Donc la “conversion” doit aussi s’estimer dans la durée (et là les résultats sont très décevants).


#4

Depuis le temps j’ai du mal à compter… Si on compte le nombre de praticiens venus à l’unicon, 2, si on compte ceux qui ont appris à rouler et sont passé à autre chose, une bonne douzaine.


#5

mes 2 enfants, la fille de ma compagne et ma compagne qui est mon élève la plus récalcitrante mais l’envie et là malgré sa peur de lâcher la main, un collègue de travail qui en avait il y a très longtemps et qui était au marathon de Rennes cette année; peut-être d’autres croisés durant les quelques milliers de kilomètres parcourus en 11 ans de pratique


#6

J’ai lu récemment qu’il y avait une perte d’intérêt du monocycle depuis quelques années et que c’était plus populaire au milieu des années 2000… C’est votre expérience ?


#7

Tout à fait, Kris HOLM m’écrivait il y a quelques mois que le marché était à la baisse et que donc ce n’était pas le bon moment pour sortir une version élargie du moyeu Schlumpf


#8

Il faut dire qu’il y a 10 ans la plupart des gens achetaient des monos neufs. Maintenant tu as de très bons monos d’occasion.
De plus avant si tu roulais un peu tu achetais KH sans hésiter, maintenant il y a plein d’autres marques qui sortent de très bons monos aussi.

Nous n’avons jamais eu autant de pratiquants licenciés, c’est quand même un bon indicateur de la bonne santé de la discipline.


#9

Peut-être que les gens continuent à s’y mettre, mais à un débit bien moins important que dans les années 2000 ?
Je faisais pas de mono à cette époque donc j’ai pas du tout suivi les “courbes” de popularité :smiley:


#10

Puis faut aussi dire que le gisement d’acheteurs de Schlumpf est forcément réduit, entre la pratique (une niche dans une niche) et sa difficulté technique… et le prix !
Une fois que t’as équipé tous ceux susceptibles d’en acheter un, le rythme d’achat de moyeux neufs se tasse forcement.


#11

Autre petit indicateur : les tendances Google. En les observant, on se rend compte que les recherches des termes “monocycle” et “unicycle” diminuent depuis 2004/2005…


#12

Ah oui tiens, en france only on voit encore mieux la baisse :slight_smile: https://trends.google.fr/trends/explore?date=all&geo=FR&q=monocycle

Didonc va falloir s’activer pour le rendre plus populaire :smirk:


#13

Intéressant ! Comment vous arrivez à sortir ces courbes de recherche sur Google ?


#14

Abrasan a donné le lien, tu peux modifier les mots clefs et d’autres paramètres/filtres dedans.