Bonjour

Ben ouais, on recrute partout :stuck_out_tongue:
J’n’ai plus qu’à convertir des monocycliste aux LL ^^

Bienvenu ungars !

Merci ! Mon mono est toujours bloqué au centre de tri, depuis deux jours… C’ est long ! Sachant que demain je ne pourrais pas guetter le facteur, je ne pense pas pouvoir le récupérer avant Lundi…

Edit : Bingo, je n’ étais pas là ce Samedi… Mais il est au bureau de poste, je le récupère Lundi.

Ca y est, je l’ ai ! Premier tours de roues, heureusement que j’ ai un couloir suffisament long pour m’ aider… Bon il y a du boulot ! Je pense que cela ira mieux quand j’ aurai raccourci le tube de selle, plus court cela devrait m’ aider, après de toutes façon il y a de la marge, je pourrai le rallonger.

Salut à tous. Quelques nouvelles :
Hier matin 2x10 minutes, pas facile, même en me tenant aux murs, je basculais sans cesse en avant ou en arrière. L’ après midi, 45 minutes, je pense avoir trouvé la bonne hauteur de selle, cela va mieux, j’ arrive à faire un metre ou deux sans me tenir. Ce soir une bonne demie heure, je suis arrivé à faire trois mêtres plusieurs fois, je pense que j’ aurais pu faire mieux, mais j’ étais arrivé au bout du couloir, je me suis même arrété un peu brutalement sur une chaise que j’ aurais du virer en rentrant involontairement dans mon salon.
Donc ça avance. Je suis obligé de me faire de courtes « sessions » , sinon je sature assez vite et je ne fais plus rien de bon. 10 minutes, une pause et on recommence me parait une bonne option. Le mono va ou il veut pour le moment, ce n’ est pas encore moi qui décide ou je veux aller, mais je tiens dessus un petit moment.
Je vais disposer en fin de semaine prochaine d’ un hangar ou je vais pouvoir avoir plus d’ espace. En attendant ce sera mon couloir, c’ est mieux que rien.
Bonne soirée !

Deux mini-sessions par jour (20-30 minutes), c est l ideal. Le tout est de trouver le temps de travailler un peu chaque jour et bout d une semaine voire dix jours, ca devrait etre bon. L ecueil a eviter serait d y passer deux heures les week-ends seulement. L apprentissage du mono est tres comparable a celui du ski. Accroche-toi les premiers jours, ca vaut vraiment le coup !

Et ben voilà! Ca y est, tu es accroc! Tu ne le sais peut être pas encore, mais le vice est en toi!
Fais gaffe, après ton couloir, après le hangar, tu affronteras la rue, puis tu iras au travail (à l’école) en mono, tu essaieras de trouver des monocyclistes dans ta région, et puis tu iras en convention!
C’est peut être dur à entendre, mais voilà… Tu as mis le doigt dans l’engrenage… Ta vie ne sera plus jamais la même !

Tu es (as) perdu (une roue!). :arrow_right:

Salut, merci pour vos réponses.
Oui je pense qu’ un petit peu tous les jours sur le mono est préférable.
Aller bosser à mono me parait difficile : près de 10 kilometres de trajet, dont une cote de la mort, la traversée d’ un quartier dit « sensible » ou ma venu en mono risque de passer pour une provocation, mais aussi ma facheuse tendance à partir à la dernière seconde, pour ça mon vélo a encore de beaux jours devant lui. Mais aller de droite à gauche avec dans ma ville, cela va être dur au début mais je sents que je vais y arriver.
En attendant de me décider quel mono j’ allais prendre, puis une fois choisi en attendant qu’ il arrive, j’ ai epluché pas mal le forum et d’ autres sites. Effectivement je trouve les conventions très sympas. J’ aimerais bien participer aux rendez vous Parisiens du Mardi soir. J’ habite loin mais je m’ y rends de temps en temps, il suffira d’ y aller un mardi.

Je le vis très bien en tout cas !

A bientot !

Comme les autres l’ont déjà dit, en en faisant un peu tous les jours, tu progresseras bien!
Bon courage pour ton apprentissage, et comme l’a dit whoualain:

Et je note que tu as dit:

Quand ce jour sera arrivé, on t’accueillera avec plaisir!

bonjour
apparemment, il faut se présenter:
Voilà dix ans tout pile que je suis monocycliste. Pendant des années, je n’osais pas en parler aux gens autour de moi. J’en faisais dans mon coin, loin du regard des gens. Mais cette année, je me suis enfin décidé à m’assumer au sein de la communauté mono. J’ai récemment rencontré d’autres gens comme moi grâce à ce forum, et ils m’ont fait comprendre que j’étais un humain comme les autres, et que c’est pas parce-que les gens me regardaient bizarrement dans la rue et faisaient des remarques désobligeantes (non, je n’ai pas oublié mon guidon…) que je devais me laisser faire.

Voila pourquoi je m’inscris aujourd hui sur ce forum. Oui, je suis monocycliste. Ca arrive. Et j’assume

Bienvenu Douille !

Un monocycliste de dix ans d experience qui fait som coming out, ce n est pas tous les jours. Par contre, J aurais plusieurs questions a te poser, mais… Tu as bien fait de te presenter, seulement, il faudrait le faire dans un nouveau fil. Un fil par presentation, ca simplifie les choses. Un copie-colle de ton message avec un titre (bonjour, je suis nouveau, ou dans ton cas J assume enfin, coming out, dix ans de mono et tout neuf sur le forum… ) et ce sera parfait :smiley:

ca marche

En plus c’est un gars bien car il vient à la balade du mardi soir !

Salut à toutes et à tous et merci de vos message ainsi que pour votre accueil.
J’ ai repéré des endroits autour de chez moi ou je serai tranquille pour rouler.
Aujourd’ hui pas de mono, car j’ ai fait une grosse sortie de 180 kilometres à vélo et en montagne pour une bonne partie, donc trop HS ce soir pour faire du bon boulot. Mais demain soir, c’ est reparti. J’ ai hate d’ essayer mon mono dans ce fameux hangar, voir combien j’ arrive à tenir. Va falloir que je travaille la fluidité, pour le moment ce n’ est pas ça, mais on va y venir. C’ est vrai qu’ une fois que l’ on maitrise la bête ça doit etre sympa.
A coté de ça, je me documente pas mal, et je decouvre chaque jour de nouvelles possibilités offertes par le mono.
Je vous tiendrai au courant pour la suite.
A bientot !

Un 42° message plein de motivation, j’aime :slight_smile:

Salut Ras !
J’ attends avec impatience la fin de semaine pour pouvoir profiter plus d’ espace, je pense etre arrivé aux limites de ce que peut m’ offrir mon couloir.
A vue de nez je pense pouvoir faire bien plus que deux tours de roues comme je peux le faire actuellement, très certainement pas du premier coup. Actuellement je réussi une ligne droite sur dix. Je vais gouter à mes premières chutes également ! Actuellement mon couloir me sauve bien souvent !
Je pense qu’ il me faudra pas mal de temps pour être opérationnel. J’ ai réussi assez rapidement à faire une ligne droite, mais maintenant, réussir tout du premier coup, va falloir bosser ! Surtout que je ne peux accéder à ce fameux hangar que quelques fois dans le mois. En attendant ce sera le couloir.
Quand j’ y arriverai un peu mieux, j’ essayerai de monter sur le mono sans appuie, et quand j’ y arriverai, seulement là je pourrai me lancer dehors !

Salut à tous,
Quelques nouvelles pour ceux qui ont suivis mes déboires à mono et qui m’ ont encouragé, sur ce forum ou via mp.
Après une période de découragement, ou j’ ai voulu vendre mon mono, j’ ai fini par y arriver, in extremis, juste avant de l’ emballer pour mon acheteur (merci encore à lui d’ avoir accepté d’ annuler la vente) . Il a suffit que je dégonfle mon pneu, un peu, et que je baisse la selle. Cette dernière était trop baissée du coup, mais au moins je roulais un peu ! Depuis je l’ ai remis à une hauteur raisonnable, et cela ne m’ a posé aucun problème d’ adaptation, ou presque.
Je m’ entraine toujours dans mon couloir, quelques metres, et de temps en temps, dans un hangar. J’ y ai roulé encore ce week end, cela va beaucoup mieux, je m’ agite un peu moins sur mon mono, les mouvements sont un peu plus fluides de jour en jour, je pose un peu plus mon derrière sur la selle. J’ arrive à tourner de plus en plus serré…
J’ ai découvert un peu brutalement qu’ un mono pouvait glisser sur un sol humide…
Ce n’ est pas encore ça, mais tout doucement…
Bon, cela se passe sur du plat, dès que le relief est accidenté, cela se complique.
Faut que je me fasse la main avant d’ aller dehors, le moindre trottoir me fera perdre équilibre, ou une monté, une descente…

A la prochaine pour la suite de mes aventures !