Article sur d'autres roues


#1

un long article sur une autre secte de croyants à l’unicité de la roue:
lemonde.fr/m-moi/article/201 … 97945.html


#2

“L’homme-machine glisse, sans effort apparent, sur le trottoir. Il dépasse de deux bonnes têtes les piétons entre lesquels il slalome silencieusement et qui, en le voyant, se figent, intrigués.”

En 36" avec une selle montée bien haute et en étant soit même déja grand, j’veux bien, mais sur double plateforme d’a peine 10cm de haut, y’a comme de l’exagération dans l’air.

Lors d’une rando du mardi nous avons été accompagné par un utilisateur de ce genre d’engin.
Ce n’est qu’un point de vue personnel, mais je trouve que ça n’a aucune classe.
Quitte a dépenser le prix d’un 36" schlumphé je préfère encore acheter (un 36" schlumphé :wink: ) ça:

La y’a des airs de retour vers le futur II, et je trouve ça plus classe et moins … bobo
(ouai je vais pas me faire de copains, mais trouve que le monocycle électrique fait bobo)

Allez j’en rajoute une couche:
Moi quand je vois ça:

J’ai l’impression de voir quelqu’un sur le tapis roulant des couloirs de métro a chatelet…
Aucune classe :mrgreen:


#3

Pour moi c’est le nom de l’engin qui m’embête. Le jour ou ça ne s’appellera plus monocycle, on sera tranquille. Cette objet pourra faire sa vie tranquillement. Mais pour l’instant cette horreur fait partie malheureusement de notre univers. Alors que nous n’en voulons pas.

De toute façon avec les rollers électrique qui arrivent sur le marché. Je ne donne pas chère a l’espérance de vie de cette chose. Dans peut de temps on en entendra plus parler.

https://www.hawaiisurf.com/rocketskates-r8-roller-electrique-intp-p-091899.html


#4

on en entendra plus parler quand y’aura plus de nucléaire surtout
mais oui
continuons à inventer et démocratiser des engins débiles qui rendent les gens fainéants et dépendants à l’électrique

faites tous chier je vais aller me payer une roue à dynamo…


#5

avis d’un bobo garanti d’origine (moi): il n’y a pas de quoi en faire une maladie.
Si ça botte des gens pourquoi les snobber?
Perso je serais intéressé par des retombées de ce genre de technologie sur nos monos . (pas pour la gestion de l’équilibre: pour la gestion de l’énergie)
Exemple: j’étais au départ bêtement contre les vélos électriques (pas assez machos?) Maintenant que j’ai vu dans les Pyrénées certains bienfaits de ces vélos j’ai révisé mon opinion.


#6

En fait moi ça m’ennuie surtout parce qu’ils sont de plus en plus visibles, et que certains vont commencer à se dire qu’il faudrait peut-être légiférer sur les engins qui ne sont pas des voitures, ni des 2RM, ni des vélos, ni des rollers… et ça me plait bien d’être dans la zone grise :slight_smile:


#7

il n’y a de rapport entre le VAE et la roue électrique que le moteur
le bouzin a une autonomie de 10km, est obsolète si tombe 3 gouttes et on parle pas de l’entretien…

et puis on a tous vu Wall-E, moi ça me fait flipper (le grand remplacement du déplacement)
aujourd’hui on en rigole mais quand on aura plus de pétrole et plus de rivières on s’en mordra les doigts de cette idée à la con

de plus comme le rappelle chouch, cet engin occupe l’espace piéton, qui par définition est piéton, on est déjà assez emmerdés par les smes et les enceintes bloutooth (aka ghettoblaster moderne) pour pas venir en rajouter une couche
imaginez les combo solowheel / smes / enceintes
c’est metropolis version 2.0


#8

Pas de raison que l’entretien soit plus ou moins difficile qu’un VAE, ni d’ailleurs que a soit plus ou moins sensible à la pluie qu’un VAE.

Ensuite si tu vis dans une dystopie de vieux réac dans un monde assailli par les horribles jeunes qui commettent des méfaits tels qu’écouter de la musique, communiquer avec leurs semblables, et aller plus vite que toi… Bah je te souhaite de rester chez toi et de ne pas en sortir.

[size=85]Sinon les batteries au lithium c’est pas cool mais que ce soit dans un VAE, dans une gyroroue ou dans une voiture électrique… Bah autant que ça soit pas dans une voiture en fait :mrgreen: [/size]


#9

Personnellement j’espère qu’un jour il n’y aura plus de pétrole. Comme ça on sera tous obligé de faire du Monocycle à pédale. On sera une une grande famille et tout le monde sera heureux avec son monocycle.

Ce sera le rêve : Plus de pétrole…


#10

pas tout à fait: un jour où le pétrole sera utilisé à autre chose qu’à produire bêtement de l’énergie.
Le pétrole c’est une matière géniale … tiens même qu’on pourra en faire des bifetèques :smiling_imp:
(En bref: je suis un technoptimiste genre XIX° siècle; je crois encore au progrès :wink: -quoique, dans d’autres domaines, je voye tellement de régressions dans la tête des gens que la tête me tourne :imp: -)


#11

C’est vrai que c’est une perspective intéressante pour toutes les choses négatives en moins. Cependant, il va falloir innover avant pour ne pas devoir retourner a la roue en bois sur les monos (parce que nos pneus ne sont pas encore en chanvre…).

Pour en revenir au sujet initial, le problème n’est pas que des lois puissent être créées (ça arrive souvent et la plupart du temps c’est pas la mer à boire…). Le problème serait des lois écrite pour des engins électriques à déplacement rapide qui se trouvent appliqués à des monocycles plus lents sans prendre en compte la différence en terme de risques pour le rouleur (on ne parle pas de rouler sur le périf mais bon…).


#12

Perso, je ne pense pas que ce soit le meme combat car le velo electrique ne propose qu’une assistance. On est quand meme sense pedaler un peu. Avec cette roue electrique, on ne fait vraiment rien. Donc c’est vraiment pour les feignasses… (opinion un peu caricaturale).
Je crois vraiment que les moteurs a explosion seront bannis des villes a l’horizon + 20 ans. Les vae ont donc une place. C’ est meme probablement, avec le velo, l’ avenir du deplacement individuel en ville.
Ces roues sont plus du registre du jouet et permettent de se demarquer. Ceci dit, si les ‘snobs’ abandonnent les voitures cheres pour çeci, on va deja dans la bonne direction.


#13

Moi je comprends pas le principe. Si la personne rester debout sur un engin, c’est que ses jambes sont utilisables. Sachant qu’il utilise ça en ville, sans doute pour se déplacer et aller au travail là où il restera assis 8h sur son fauteuil, il paie donc quelque chose pour ne plus marcher, aller aussi vite que ququ’elqu’un qui trotine, qu’il devra payer en travaillant plus (c’est pas donné), alors qu’il marche plus et devra prendre du temps sur son temps pour faire du sport pour rester en bonne santé (?) tout en sachant qu’il a acheté ce bouzin pour gagner du temps (?)… gné?
Un truc de bobos encore une fois.


#14

Carrément d’accord avec toi.
J’ai du mal à cerner l’intérêt, à part de vouloir à tout prix être original…

Quant à “bobo” utilisé comme une insulte… j’ai autant de mal à comprendre comment certains en sont arrivés à l’utiliser comme ça ^^ J’ai un peu du mal à voir le rapport avec le Shmilblick ^^


#15

Mmmmh. Le sensations ? C’est juste SUPER agréable comme engin. Demandez à Romain CDK qui l’utilise régulièrement pour aller au boulot.


#16

Merci gingo ! J’ai testé une solowheel et c’est vraiment génial. Les deux sont complémentaires ! :slight_smile:
Je pense que si j’arrive au boulot avec une solowheel, on me prendra moins pour un fou que si j’arrive en monocycle. Et puis on peut faire de la solowheel en costume contrairement au monocycle.
Donc deux usages différents et complémentaires


#17

mauvaise réponse Piti !


Ca s’appelle la béret-baguette, vers le mois de mai à Paris


#18

ça c’est la classe !


#19

Ça n’empêche que si tu le fais en costard tous les jours, je ne donne pas cher des tes pantalons de costard.


#20

+1 pour Chouch
J’espère que la démocratisation de ces engins ne poussera pas le débat jusqu’à nous priver d’une faille juridique qui nous arrange quand même pas mal (=circuler sur les trottoirs).

Et Didier, bien sur il y a la béret baguette. :smiley:
Mais qu’on se le dise, aller tous les jours en mono au taff quand on porte un costume… Je donne peu chère du pantalon :wink:
(Edit: merde François, t’as été plus rapide)

Sinon, la liberté des uns s’arrête là ou commence la liberté des autres. Donc chacun fait ce qu’il veut du moment que ça dérange pas les autres.

Et pour le débat ghetto blasteur… Je connais même des mecs qui roulent en mono avec des micro enceintes dans le sac :mrgreen: