Le site du monocycle en France

[GENOUX] Rouler en Schlumpf

Pour parler de votre nouveau mono à tout le monde

Re: [GENOUX] Rouler en Schlumpf

Messagede bouin-bouin » 06 Nov 2016, 20:38

toutestbon a écrit:Pour soulager les genoux, le mieux est d'apprendre à utiliser le frein !

J'applique tout au plus une légère pression sur la pédale qui revient pour ne pas perdre le contact, contact dont on peut se passer avec une paire de pédale auto ou un axe à roue libre ! :wink:

En tout cas, je ne recommande pas le fait d'utiliser un schlumpf sans frein que ce soit pour les genoux ou pour tout ce qui peut passer sous les roues d'une voiture.

EDIT : Je pense également qu'il vaut mieux avoir un gros développement avec des manivelles longues que le même "ratio" avec des manivelles plus courtes. Les manivelles courtes ne permettent pas d'utiliser les muscles des jambes à 100%. C'est une idée que j'ai en faisant l'analogie avec le vélo, il semblerait que l'idéal du point de vue biomécanique soit de proportionner la longueur des manivelles à celle des jambes (mais je n'en sais pas plus). Pour illustrer cet exemple, il suffit de penser à Christoph Hartmann qui finit 3eme du marathon de l'Unicon avec un 26" avec un développement de 2,4 (il me semble) et des manivelles de 170mm.
De manière générale, je pense qu'il y a plus d'avantages à avoir une grande roue avec de grandes manivelles, si on met de côté l'encombrement... :P


Hartman était de loin le meilleur en 24 Standard au Canada (à peine plus lent que moi sur mon 36/110 !), il a une capacité à gérer qui n'est pas celle du commun des mortels. Je me garderai de le prendre en référence

Son mono à surmultipliée (rapport de 2,6 et pas de 2,4) va à l'inverse de mon idée, car monté sur une roue de seulement 26", avec peu d'inertie pour avoir de la stabilité à haute vitesse.
Le fait d'avoir des manivelles longues pénalise la capacité à compenser par la vitesse de rotation des jambes et vient s'opposer au rapport de surmultipliée très élévé
my name is BOUIN, Bouin-BOUIN

3 vitesses, sinon rien ! Image
Avatar de l’utilisateur
bouin-bouin
Mégalocycliste
 
Messages: 3910
Inscription: 10 Déc 2006, 21:27
Localisation: Le Chesnay (78 - Yvelines)

Re: [GENOUX] Rouler en Schlumpf

Messagede Siddhartha Valmont » 07 Nov 2016, 08:23

toutestbon a écrit:Pour soulager les genoux, le mieux est d'apprendre à utiliser le frein !

J'applique tout au plus une légère pression sur la pédale qui revient pour ne pas perdre le contact, contact dont on peut se passer avec une paire de pédale auto ou un axe à roue libre ! :wink:


C'est une remarque pertinente. Dans mon cas, j'ai suffisamment d'expérience en TT et en route avec un 29 à manivelles courtes pour ralentir/m'arrêter sans me faire sauter les rotules.
Je pense que le plus gros du stress vient d'un enclenchement à trop faible vitesse et la flemme de débrayer pour un ralentissement ponctuel (passage lent et ré-accélération en haute).

À la fin des deux dernières sorties, j'avais l'impression que l'intérieur de mon genou était gonflé (sans que ça gène la mobilité)...
=> Triton29XC, Nimbus CrMo ISIS, Spirit 110/137mm & Schwalbe Big One
=> Flansberrium/Nextie 26, Jumbo Jim 4.0, Spirit 127/150mm, M4O ISIS
=> M4O 24" vert, KH/S, Spirit 117/137mm, HollyRoller 2.4/Mission 4.0
Avatar de l’utilisateur
Siddhartha Valmont
As du clavier
 
Messages: 547
Inscription: 01 Mar 2013, 17:59
Localisation: Du côté de Francfort (Allemagne)

Re: [GENOUX] Rouler en Schlumpf

Messagede UniDreamer » 07 Nov 2016, 10:38

Je pense aussi que le plus gros du stress n'est pas lié a l'usage ou non du frein.
Perso, je n'utilise le frein qu'en cas de descente raide en 1ere, et si je trouve une descente assez douce pour rouler en enclenché c'est que je n'ai pas la sensation de devoir me ralentir, si je ressent ce besoin je vais plutôt repasser en 1:1.
Par ailleurs pour le moment c'est techniquement compliqué d'actionner le frein quand je roule vite en enclenché, le levier est loin des bar ends (il est proche de la selle).

Non, la douleur elle ne se manifeste chez moi que quand je force en 2em a allure lente/modérée (ou bien en cote).
Cependant, au fur et a mesure de mes rides je prend de plus en plus confiance en cette taille de roue définitivement plus stable et prévisible, donc je me détend d'avantage et mon coup de pédale est plus léger, y compris lorsque je me retrouve accidentellement à rouler a allure très réduite (10/12km/h) en enclenché (si le terrain est a peu près régulier et que j'adopte un pédalage bien rond, régulier et light), il m'arrive alors de faire des randos sans aucune douleur au genou.

En revanche en sprint je n'arrive pas encore a être suffisamment détendu au niveau du pied arrière pour égaler ou dépasser mon record perso a 29,1 km/h (spirit 137).
je sens bien que je limite inconsciemment ma vitesse de pédalage par des micro correction sur la pédale arrière, certainement parce que je ne suis pas sur a 100% de pouvoir controler l'équilibre avant arrière (en cas de déséquilibre avant à rattraper) a cette cadence et sur ces manivelles la.
Toujours pas testé le trou des 110, pour le coup j'aurai peut être préféré des 114/137 aux 110/137, 110 ça me parait un tout petit peu too much pour un 46,5 pouces.
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 505
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Re: [GENOUX] Rouler en Schlumpf

Messagede UniDreamer » 08 Nov 2016, 14:14

Update:
Voulant tester une n-ieme version de mon guidon 2 positions (quelque peu raccourcie : voir photo plus bas) J'ai essayer de battre mon record de vitesse max en enclenché a 29,1km/h, d'abord en 137 puis en 110 et re en 137.
Mes premières tentatives en 137 m'ont rapproché de cette vitesse sans l'atteindre (28,4km/h).
Quand j'ai mis les pédales sur les trous en 110 J'ai d'abord trouvé que mettre en mouvement un tel mono (en 1:1) avec des manivelles aussi courtes me faisait autant mal au genou gauche que quand j'utilise mal les 137 en enclenché.
Une fois la seconde passée c'est pas tellement plus difficile de contrôler (le sol étant parfait) mais j'avais un mal fou a atteindre le bouton doré pour passer la vitesse supérieur, quand au bouton argenté pour rétrograder j'arrive simplement pas a l'atteindre (ça peut paraitre paradoxal qu'avec des manivelles plus courtes le passage de vitesses soit plus compliqué).
Bref, si c'est moins énergivore de pédaler a une bonne cadence en 1:1 et aussi en 17/11, je ne suis pas parvenu a atteindre les 29.1km/h. (28,6km/h).
Conclusion : c'est pas un soucis d'arriver a pédaler vite, c'est un soucis d'auto bridage (comme le suggérait Simon) a cause de la peur de tomber, donc je m'empêche de pédaler plus vite.
Et en plus ça fait mal au genou de démarrer après le freemount en 110 (mais une fois que ça roule ça va)
J'ai donc remi les pédales en 137, rebaissé la selle, et la quelle facilité pour changer de vitesse, et quelle impression de contrôle en enclenché.
J'ai donc refait une tentative et cette sensation retrouvée de relative sécurité m'a permit de limiter un tout petit peu moins ma vitesse de pédalage, et j'ai atteint 29,4 km/h.
Je pense donc que la limite des 30km/h et au dela devrait m'être accessible au fur et a mesure des randos, mais pédaler aussi rapidement sur des 137 c'est juste pas envisageable sur de longues périodes pour moi.
des manivelles de 127 pourrait être un bon compromis si je veux vraiment flirter plus longtemps avec les 30km/h mais se balader a 23-26 km/h sans avoir l'impression de préparer une mayonnaise c'est déjà pas si mal.

ImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 505
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Précédente

Retourner vers Question Matos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron