Le site du monocycle en France

venez racontez vos experiences mtt en forêt et sur littoraux

T.T., Muni, balades sportives, descente de l'Everest... Tout pour devenir un randonneur sur une roue !

merci

Messagede mononucléoz » 01 Jan 2007, 13:41

salut tout le monde !!!
je réapparait pour vous remercier tous de nous faire part de vos aventure monocyclique !!! en particulier je tien à remercier M.O.U sans qui ce poste serait resté au plus profond du ... profond quoi et sans qui on ne pourrait s'enrichir de toutes ses experiences !! mais tout le monde est à remercier quand même et l'objectif pour cette nouvelle année sera une page dans le girafon ainsi que une deuxieme page pour ce poste.
Je voudrais aussi vous soumettre une petite idée. Je voudrais créer un poste regroupant toute les experience mémorables vécut en france et ailleur par des monocyclistes de tous horizons voila quoi. en plus j'ai du temps à perdre vu que je suis en vacance mono d'hiver ou je ne pratique plus le mono pendant quelques mois histoire de me resourscer et de patiner un peu enfin de pratiquer des sports d'hiver dans ma belle region de provence !!
aller je laisse la place pour des choses beaucoup plus interéssantes que ma ptite vie !!!
mononucléoz
 
Messages: 14
Inscription: 04 Aoû 2006, 13:23

nuit et brouillard

Messagede M.O.U » 05 Fév 2007, 20:44

Ce soir les obligations du boulot m'ont gardé au chaud plus longtemps que prévu.
Il fait nuit, y a du brouillard et de la bruine : bref un temps idéal pour aller chasser le mamouth! Je suis encore en déplacement dans des endroits exotiques, cette semaine c'est la Belgique, la semaine prochaine l'Angleterre. Bon bref j'ai toujours pas réussi à amener des monocyclistes belgicants dans mes ballades dans les bois de banlieue... donc j'y vais tout seul!
ah oui j'ai pas de lampe! mais pourquoi faire bon dieu?
Au début je vois assez bien les allées: ces cochons de civilisés ont refait les revêtement des allées avec une gravette compactée bien blanche, c'est lisse comme le crâne de ... (nom retiré ici pour ne pas facher ...) et finalement on voit assez bien la route.
Heureusement un peu plus loin je peux enfin prendre un "single-track" pas du tout civilisé. Bon , voyons, je n'ai plus l'excellente vision nocturne de mes 20 ans mais j'espère compenser par mon excellente mémoire géographique. En fait il y a encore un petit fond lumineux , les lumières de la ville voisine (Vilvoorde) donnent un peu de luminescence au brouillard et je ne suis pas totalement dans un noir tout noir. C'est sûr je ne vois pas le chemin mais je devine les formes des arbres et ça me suffit pour retrouver ma route.
Bon j'ai quand même droit à quelques P.A.T.I (Pied à Terre Imprévu) assez amusants quand des racines traitresses me tendent leurs bras... mais globalement je m'en sors bien mieux que prévu.
Pour tout dire c'est du bonheur total : rouler comme ça dans un bois avec nuit et brouillard c'est d'un romantisme absolu qui vous fait battre le coeur!
Malheureusement au bout du chemin je m'étale dans du fumier :twisted:
ouais ces fumiers ont répandu du fumier sur mon chemin favori et, bien sûr, je ne l'ai vu qu'au contact rapproché! Que veulent-ils faire pousser ici?
je reprends ma route... en bas au bord du lac il y a quelques lumières esseulées et même des jogeresses qui n'ont pas peur des loups-garous.
Je reprends une longue montée facile dans le noir: l'allée est toute blanche.
au bout surprise: il y a des travaux et j'ai un peu peur de ne voir les trous qu'au dernier moment ... je prend donc une route de traverse qui vient d'être fraichement buldozerisée et n'est pas encore recouverte. là c'est vraiment difficile: le sol est boueux, tout noir et je suis ébloui par des lumières d'un éclairage urbain en face ... j'en fait les 3/4 mais je m'arrête vers la fin pour ne pas tomber dans une tranchée traitresse.
Je vais rentrer à l'hotel par des routes goudronées bien humides ... pour laver mes pneus.
Je suis si crotté en rentrant que la receptionniste de l'hotel
ne me reconnait pas!
Le Meuteuteu de nuit c'est le bonheur (mais quand même il faudra que je pense à m'acheter une lampe frontale).
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2020
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Messagede @urelhirondelle » 05 Fév 2007, 20:52

Merci pour la narration de tes aventures M.O.U. ça m'a bien fait rire!
Allez, une bonne douche et ça repart.
Peu importe les chutes, pourvu qu'il y ai progrès!
Avatar de l’utilisateur
@urelhirondelle
As du clavier
 
Messages: 181
Inscription: 13 Jan 2007, 14:39
Localisation: FRANCE Doué la Fontaine (49) Mayenne (53)

singing in the rain

Messagede M.O.U » 15 Fév 2007, 14:35

Cette semaine je suis en mission d'evangelisation de l'autre cote de la manche (donc pas d'accents sur mon clavier).
Avamt-hier soir un monocycliste britannique est venu me prendre a la sortie du boulot.
Ces grands bretons sont vraiment sympas ; ca me rappelle une histoire - au paradis les Anglais sont charges de l'accueil, les Francais de la cuisine, les Allemands de l'organisation et les Italiens des festivites ..... En enfer les Anglais sont charges de la cuisine, les Francais de l'accueil, les Italiens de l'organisation et les Allemands des festivites :twisted: !!!
Donc Keith est venu avec son Pashley 26 chausse avec un Gazzaloddi (un matos typiquement britannique) et on est parti directement dans les bois qui jouxtent mon bureau au milieu de nulle part dans la campagne anglaise.
Etant cabotin je reconnais que c'est assez jouissif de demarrer au milieu de cadres distingues pour qui le golf est le sport de predilection: pour snobber c'est nous les champions!
Mais laissons la les petits plaisirs annexes pour revenir aux vraies choses de la vie!
Le bois est la tout pres qui nous tend les bras ....
A cette heure entre chien et loup l'allee d'entree parait sombre mais au loin il semble y avoir des promesses de clarte .... c'est curieux: au fur et a mesure qu'on avance la clarte semble toujours etre plus loin (magie?)
Keith derriere moi me previens mais j'ai entendu le cycliste qui arrive par derriere (j'ai pas de retroviseur sur mes lunettes) toutefois je trouve que sa machine fait un bruissement inhabituel .... et pour cause: c'est un cycle "couche" . A cette heure il vaut mieux pour lui rouler dans le bois car sur la route avec sa position basse il se ferait tout de suite ecraser. Le gars est tout content de trouver d'autres fadas et nous fait un signe amical.
On arrive enfin au bord d'un lac. premiere pause car je suis toujours facilement essoufle au debut. Ce petit lac est merveilleux et romantique a souhait: on se croirait en Angleterre! et pour que l'illusion soit parfaite il se met a pleuvoir 8)
On repart mais la nuit tombe: il est temps d'allumer les lumieres. j'ai fixe sur mon casque une lampe de velo .... ridicule! Keith s'est bricole un truc high-tech qui eclaire serieusement du coup il s'arrange pour etre derriere moi et tente de m'eclairer le chemin.
Aucun d'entre nous ne connait le bois donc on decouvre: vu l'eclairage on ne va pas tenter les chemins de traverse et on va se contenter de rester sur des allees. C'est pas toujours evident deux de ces allees finissent pas se fondre dans le bois et on est oblige de faire demi-tour.
Au bout d'une longue cote la lune nous revele un gros cratere ... lunaire. Keith reconnait l'endroit: il parait que c'est la que les petits gars du genie s'entrainent a construire des ponts pour enjamber les rivieres irakiennes :wink:
En plein jour et sans la boue ca doit etre super pour faire du mono, mais la on ne va pas tenter l'enlisement definitif. On repart en choisisant les allees un peu au hasard avec quand meme deux objectifs: ne pas s'embourber et ne pas perdre le Nord (sur ce dernier point je n'ai pas trop de souci: j'ai un super bon sens de l'orientation meme la nuit dans un bois que je ne connais pas)
Par contre ma vision n'est pas excellente et a un moment ce que je crois etre un bout de goudron se revele une superbe plaque de boue ; je prend le plus magistral "plat" de ma carriere de monocycliste! plam a plat ventre dans une boue bien gluante...
Hmmm pas mal: je comprend les rugbymans: la boue des anglais a un certain gout et je dirais meme qu'elle est meilleure que leur cuisine :roll:
Ca me fait marrer et on repart: je prend en main le choix des allees, on fait un grand huit dans le bois et on se retrouve sur une route goudronee.
C'est moins drole que les allees mais je suis heureux: pour une fois je suis bien en ligne et je me met a mouliner a un rythme qui ferait palir d'envie un oiseau-mouche...
Une voiture arrive pour me rappeler qu'il faut circuler sur le cote gauche de la chaussee. je crois que le conducteur est assez surpris: je ne serais pas etonne qu'il change de marque de whisky!
enfin on reprend une longue allee ... tout-terrain mais les petites bosselures ne conviennent pas trop a mon 20 pouces et j'ai mal aux tendons d'achille au bout de quelques kilometres.
Heureusement nous voyons les lumieres de ma boite: excellent pilotage!
On epate encore quelques travaille-tard et keith me ramene gentiment a mon bed and breakfeast ... j'espere que la bignole ne va pas me voir arriver car avec mon casque et la boue qui me recouvre de la tete aux pieds j'ai l'air d'un speleo qui rentre de mission.

Moralite: la campage anglaise c'est super (meme sous la pluie) par contre de nuit il ne faut pas acheter un petit eclairage: ne transigez pas! rien en dessous du projecteur de D.C.A!
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2020
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Messagede Zzagg » 15 Fév 2007, 15:09

MOU = French Mikefull... D'ailleurs on devrait t'appeller MOUkefull :lol:

excellent récit, ça donnerait presqu'envie de rouler à l'anglaise :wink:
D'ailleurs tu n'a pas essayé de rouler avec Mikefull pendant ton séjour? ça aurait été sympa!
Galoupiot spirit 4 ev'R
--------------------------------------------------------
"Pour moi, "Diego" c'est les tartelettes à la fraise du siècle dernier." Kris Holm*

*check that
Avatar de l’utilisateur
Zzagg
Mâle Alpha
 
Messages: 2369
Inscription: 09 Avr 2004, 10:56
Localisation: NANTES

Messagede M.O.U » 15 Fév 2007, 17:41

Mikefule est comme Robin des bois: son truc c'est plus la foret de Nottingham que les bois du Surrey.
Dommage!
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2020
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Messagede Marc Z » 15 Fév 2007, 18:11

Donc le fumier en Belgique, la boue en Angleterre... en Chine ça va être le ciment frais...
En 2011, j'arrête de me trouver des excuses bidon (pour 2012 j'hésite encore).
Avatar de l’utilisateur
Marc Z
Mégalocycliste
 
Messages: 1649
Inscription: 02 Nov 2002, 10:56
Localisation: Massy, Île-de-France

Messagede M.O.U » 15 Fév 2007, 18:28

Marc Z a écrit:Donc le fumier en Belgique, la boue en Angleterre... en Chine ça va être le ciment frais...

c'est une contrepeterie? :oops:
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2020
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

fév.2007 - Tregor - Côte d'Armor - Bretagne

Messagede russian roulette » 15 Fév 2007, 20:25

Il est bientôt 14h30 du mat’, pas trop envie de sortir du lit mais le soleil dardant ses rayons dans la chambre semble annoncer la perspective d’une belle après-midi.
Après un rapide petit dej’, vérification du matos -> pression du pneu : check, écrous serrés : check, protecs en place : check, équipement d’hiver : check, motivation : check.
Allez go, à peine sorti de la cour me voilà direct sur le boulevard en plein carrefour. Je ne fais pas trop le malin car commencer ma ballade devant tant d’automobilistes pleins d’espoir de voir le guignol sur son vélo de clown se péter la tronche avant que le feu ne passe au vert me déstabilise toujours un peu…
Je zigzag entre les plots et les bagnoles aussi rapidement que s’il s’agissait d’une fosse aux serpents.
En moins de deux minutes me voilà sur le chemin perdu dans la lande qui mène à la mer. Passer si vite de la civilisation à la nature brute est pour moi un éternel enchantement.
Le sentier bordé d’ajoncs en fleurs (très piquants les ajoncs, ne pas tomber surtout !) est finement empierré et vallonné, c’est agréable et silencieux, cela me permet de surprendre le vol d’un magnifique geai et d’écouter les mélodies des autres oiseaux.
J’arrive bientôt sur le sentier des douaniers, l’incroyable chaos granitique, lumineux sous le soleil, contraste merveilleusement avec le bleu profond de la mer. Les roches énormes aux formes torturées et aux couleurs chaudes, sortant de la mer ou perçant parmi les nuances jaunes, vertes et brunes de la lande, donnent à ce bout de côte un caractère aussi féerique qu’irréaliste. Un vrai décor de légendes.
Des oiseaux marins planent au loin dans le vent frais. Cet air vif chargé d’iode me donne un peu le tournis, j’en prends une grande bouffée avant d’attaquer la série de cotes et de descentes du sentier qui serpente entre les blocs de roche et la bruyère.
Pardon Monsieur, merci mesdames, casses-toi le clebs…pff, même en plein hiver c’est plein de promeneurs sur cette côte…jamais tranquille !
En passant près de la base des Sauveteurs en Mer, j’aperçois un groupe de plongeurs sur la cale, y’en a un qui me montre du doigt en se marrant… parce que lui il a pas l’air con à marcher en arrière avec ses palmes sans doute ? Passons.
Le phare n’est pas loin mais va d’abord falloir donner un coup de collier pour passer, la courte mais raide montée qui m’attend se termine par un grossier pavement de granit, ça va passer, ça va passer,…ça passe pas ! Une fois encore à cet endroit je dois mettre pied à terre.
Pô grave, je file au pied du phare faire un p’tite pause et contempler la houle qui viens s’écraser en contre-bas. J’adore cet endroit, ici la roche forme une pointe avancée sur a mer, on dirait la proue d’un navire. J’ai envie de clamer que je suis le « king of the world » en écartant les bras mais ça a déjà été fait.
Bon ben, je m’assois donc sans rien dire.
Je souris au vent comme un con, je suis bien.
J’en suis à la moitié du parcours, c’est joli aussi après.
Je remonte sur ma roue le sourire encore accroché aux lèvres, c’est reparti !
Avatar de l’utilisateur
russian roulette
 
Messages: 96
Inscription: 14 Juil 2006, 01:49
Localisation: Bro Dreger - Breizh

Messagede Hélèneone » 15 Fév 2007, 20:42

Pas mal aussi comme récit.
Mais si je pouvais me permettre une petite remarque, si tu te levait avant 14h 30 du mat', tu aurais sûrement moins de monde sur ton trajet :wink: (et plus de temps encore pouir faire du mono) :wink: !
Mono...

Une seule roue? Et alors?!?
Avatar de l’utilisateur
Hélèneone
As du clavier
 
Messages: 368
Inscription: 14 Aoû 2006, 09:15
Localisation: Lorient

Messagede russian roulette » 15 Fév 2007, 20:55

Je sais bien, je sais bien...mais bon y'a des natures flemmardes et je pense que malheureusement j'en suis un bel exemple, presque un cas d'école.
Je vis doucement quoi.

Je pense ètre ce que l'on peu appeler un "contemplatif béat".

(Et puis la nuit y'a plein d'étoiles à chercher, alors forcement on se couche tard!)
:wink:
Avatar de l’utilisateur
russian roulette
 
Messages: 96
Inscription: 14 Juil 2006, 01:49
Localisation: Bro Dreger - Breizh

Messagede M.O.U » 25 Fév 2007, 18:05

j'ai bien aimé ... j'ai même cru reconnaître l'endroit ...
mais non c'est pas possible: je fais les chemins de douanier en hiver!
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2020
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Messagede M.O.U » 08 Juin 2007, 08:50

suite et reprise des aventures anglaises: meme bois, meme heure. mais maintenant il fait jour et il fait beau (on nous a change l'angleterre!).
Le petit lac est adorable sous le soleil avec ses iles couvertes d'arbres a fleurs violettes. a part ca un bois est un bois .... c'est sympa mais pour tout dire c'est quand meme plus romantique la nuit!
Si quand meme quelque chose est vraiment extra: quand je ne roule pas sur des graviers mon mono (le 24 TT "grouink") ne fait presqu'aucun bruit. je n'arrete pas de surprendre des lapins et a un moment je decouvre un daim a 20 metres : il me regarde il a l'air de dire "shocking" et il s'en va dignement (en regardant "springwatch" l'emission tele preferee des anglais j'ai apprisqu'il s'agissait d'un "roe deer").
Petite joie innocente j'ai aussi eu droit a l'expression du syndrome du vetetiste ecoeure: de quoi s'agit'il? vous croisez un groupe de vetetistes, y en a un qui est derriere les autres et qui souffre la male mort parcequ'il vient de monter un cote difficile sur un chemin impossible; il est tout rouge et la bave lui coule de la bouche; il leve les yeux et voit un monocycliste qui caracole .... il ne lui vient pas a l'esprit que s'il CROISE un mono ce dernier ne vient pas de monter la cote! alors les yeux lui sortent de la tete, sa langue tombe jusqu'a par terre et il halete quelques commentaires sur le fait qu'il se sente comme un humble vermisseau! Je sais c'est pas tres chretien de s'amuser de ce genre de situation ... mais il n'y a pas de petits plaisirs!
Cette semaine j'ai fait trois fois ce bois .... je me dis que les anglais devraient manger plus de lapins.
il va falloir que je repare mon mono: ca couine a mort maintenant ... je suis sur que la conduite a gauche ne lui reusit pas
:D
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2020
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Messagede Crabix » 11 Juin 2007, 11:53

Alors moi ce week end, c'etait Ile d'Oleron (tin j'ai bien que ça a faire au lieu de bosser mes rattrapages...), et en allant me promener (la sortie n'etait a pure vocation monocycliste) je tombe sur un beau petit bois avec de belles descentes, des beaux buissons, de belles racines, du beau sable, au loin un beau coucher de soleil, mais malheureusement pas de belles demoiselles.

Donc j'm'amuse bien dans ce p'tit bois pendant une bonne heure, et j'me decide d'aller sur la plage histoire de se ressourcer au contact des éléments.
et là j'ai tester de descendre les dunes bien raides et bien molles (vous m'direz : normal c'est des dunes) et apres qqs essais j'ai réussi a en descendre une sans manger du sable.
Mais bon comme les dunes c'est fragiles, j'ai pas trop insister.


Mais sinon maintenant, comment on fait pour enlever le sable qu'est rentré dans la pedale ?
aaaah tchoum
Crabix
As du clavier
 
Messages: 151
Inscription: 07 Mar 2007, 15:36
Localisation: La Rochelle/Angoulême

Messagede ras' » 25 Juin 2007, 17:27

Ce week end y'avait le festival gare aux izards, un concert de fou à 1600m d'altitude (que je peux raconter ailleurs si ça vous interesse), bref, forcément le coloc et moi même amenons les monos, et on s'est vraiment fait plaisir !
A l'aller on a pu repérer les endroits délicats et les pièges, et au retour on à déroulé :P
En plus un pote à nous s'est tordu la cheville la haut, du coup on à du descendre, lui remonter la béquille qu'on avait dans la voiture et se refaire la descente en foret sans les sac, vraiment une journée trop bien :P Avec un grand soleil et toutes les bonnes conditions, je suis fan des pyrénées.

http://img366.imageshack.us/img366/5992/img3209al0.jpg
http://img355.imageshack.us/img355/796/img3224jk3.jpg
http://img517.imageshack.us/img517/3095/img3243pq6.jpg

Toi pas mettre photos grosses en ligne dans corps article.
Marc
je m'entraine chaque jour sans baisser d'un ton, car la perfection n'est approchable que par la répétition © i am
www.monsalut.fr.st
Avatar de l’utilisateur
ras'
As du clavier
 
Messages: 633
Inscription: 19 Mai 2004, 12:43
Localisation: Bordeaux / Tarbes

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tout-terrain

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron